Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 29 juillet 2015

Fast track, Tome 6 : Carrément Craquant de Erin McCarthy



Carrément craquant
de Erin McCarthy

Éditions J'ai lu 

Collection Passion Intense

Sortie le 4 mars 2015
Format broché / 320 pages / 7,40 €



Présentation de l'éditeur :

Ève est LA professionnelle des courses automobiles, en tant que responsable des relations publiques. Aussi, quand une affaire défraie la chronique, la voilà plus impliquée que jamais à défendre l’image du milieu. En effet, une vidéo indécente fait sensation sur la toile : celle des fesses nues et exposées du sportif Nolan Ford lors d’une course hypermédiatisée, qualifiée par l’intéressé de « dérapage vestimentaire ». Malgré son sérieux exemplaire, Ève doit toutefois bien avouer qu’elle a, elle aussi, un petit faible pour le corps sensuel de ce pilote rebelle…


Avis de Jm-les-livres : 

Avec ce nouveau tome de la série Fast Track, notre intérêt pour les personnages s’essouffle. Après les deux frères Monroe, c'est au tour d’Ève d'être à l'honneur. La jeune femme gère la partie relations publiques de la carrière de ses frères et a une forte tendance à tout vouloir contrôler, à un point quasi maladif. Lorsque Nolan Ford, le mécanicien, provoque un scandale en exposant son postérieur (fort appétissant) suite à un problème de pantalon qui cède en pleine réparation pendant la course, Ève est dans tous ses états. Elle qui n'aime pas voir les noms de ses frères avoir mauvaise presse, elle est servie. En plus, monsieur le mécano a décidé qu'il se laisserait bien tenter par la jeune femme. Mais comment réussir à se faire une place dans la vie si stricte d’Ève ? 

 Après six tomes, cela devient de plus en plus difficile pour l'auteur de conserver l'attention du lecteur. Le problème ici vient essentiellement de l'héroïne, Ève. Elle est une psychorigide poussée à son maximum. Au point qu'elle remet en question tout ce qu'elle pense ou fait, même aux moments les moins pertinents. Nolan est bien plus attachant. Il laisse à Ève suffisamment d'espace pour qu'elle se sente bien et l'encourage à réaliser ses rêves inavoués. Malheureusement, il n'est pas parfait, et il est souvent rattrapé par la peur du mal dominant : est-ce qu'elle pourra m'aimer même si je ne gagne pas autant qu'elle et que je ne peux pas la couvrir de bijoux ? Leurs problèmes viendront donc créer quelques ralentissements sur la route du bonheur, malgré une alchimie sexuelle évidente. On ne peut pas retirer à l'auteur ce talent pour décrire des scènes de sexe palpitantes. 

 Au final, un tome un peu agaçant (surtout à cause de l'héroïne), malgré la bonne dose de tension sexuelle distillée par l'auteur. Est-ce qu'il faut continuer à lire la série ? Cela dépendra sûrement des prochains personnages.


7,40 EUR
Achat Fnac


7,40 EUR

Edenbrooke de Julianne Donaldson



Edenbrooke
de Julianne Donaldson

Éditions Milady Romance 


Sortie le 18 septembre 2014
Format relié / 353 pages / 7,90 €



Présentation de l'éditeur :

Marianne Daventry s’ennuie à mourir à Bath.
Aussi, elle n’hésite pas une seconde à rejoindre sa sœur lorsque celle-ci l’invite à passer l’été à la campagne à Edenbrooke. Mais Marianne découvre alors que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être. Entre une terrifiante rencontre avec un bandit de grand chemin et des jeux de séduction a priori sans conséquences, la jeune fille se retrouve entraînée dans une aventure aussi romantique que complexe. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son cœur ou succombera-t-elle au sourire d’un mystérieux inconnu ?

L'avis d'Elaura :

Quand la romance, dans sa pure tradition, redevient synonyme de fraîcheur et de nouveauté, cela veut dire que parfois, revenir aux sources, permet de redécouvrir un genre qui a pris de multiples formes ces dernières années. Cela veut dire aussi que la simplicité, dans ce qu'elle a de plus beau, est gage de plaisir et de ravissement. Julianne Donaldson l'a bien compris, car son Edenbrooke fut l'un de mes gros coups de cœur de cette année.
Pourtant, l'intrigue en elle même est un grand classique et fait partie des schémas des plus connus, mais voilà, il y a comme de la magie dans ce roman.
Peut-être cela vient-il du style de l'auteur, fluide et fort agréable à lire. Ou alors, son humour omniprésent qui rend l'ensemble, pour le coup, très attachant. Ou bien peut-être que c'est l'âme de Jane Austen, qui plane tout au long des pages, qui le rend si jouissif. Je ne sais pas, mais toujours est-il que le sourire niais de contentement est bien présent tout au long du récit et que pour ce faire, il n'y a pas eu besoin de scènes torrides ou de mâles alpha déshabillés (bien que je les aime beaucoup). Non, il aura juste fallu une héroïne fort charmante qui virevolte dans un verger et un gentleman très amoureux.


mardi 28 juillet 2015

Juste de l'amour, Tome 1 : Avec ou sans fleurs... de Cari Quinn


Juste de l'amour,
Tome 1 : Avec ou sans fleurs...

de Cari Quinn

Éditions J'ai lu
Collection Passion Intense

Sortie le 18 février 2015
Format poche / 6 €


Présentation de l'éditeur :


Tout semblait sourire à Alexa avant que sa boutique de fleurs ne fasse faillite. Elle vend sa maison et va s'installer dans un appartement délabré. C'est un gros coup dur pour elle, mais elle rencontre son voisin de palier et souhaite rapidement le mettre dans son lit...

Avis de Jm-les-livres :

Ayant désespérément besoin d'argent pour sauver sa boutique de fleurs, Alexa s'est vu contrainte de vendre sa maison et se retrouve obligée de vivre dans un appartement en mauvais état. Alors qu'une fuite du tuyau sous son lavabo lui a fait prendre une douche involontaire, elle est agréablement surprise de tomber sur Dillon, l'homme à tout faire de l'immeuble. En plus d'être appétissant, le monsieur est doué de ses mains (sans mauvais jeux de mots)(enfin à peine). Il n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite pas, si nécessaire, à la remettre à sa place. Mais derrière cette belle façade, Dillon cache quelque chose à la jeune femme. Et cela pourrait bien détruire leurs chances de construire une relation.

Pour apprécier cette lecture, il faudrait passer sur les clichés, les remarques débiles de l'héroïne (je ne suis pas une femme délicate parce que, contrairement à elles, je n'ai pas besoin d'un homme. Je suis une chef d'entreprise moi, môssieur.) et les pensées du héros légèrement obnubilé par la jeune femme. Si d'habitude ce genre de personnages réussit à séduire, là ça tombe un peu à l'eau. Alexa reste bloquée sur le "méchant" dirigeant d'une société concurrente qui propose des fleurs moins chères que les siennes. Le fait que ce soit une entreprise familiale qui existe depuis bien plus longtemps que sa boutique n'a que peu d'importance. Ils tentent obligatoirement de la couler. Elle ne lâchera son idée qu'à la fin du livre, et cela finit bien sûr par lasser. Dillon, lui, est pris entre le marteau et l'enclume (Ne précisons pas pourquoi, il faut garder un peu de mystère).

Au final, cette romance est plus épuisante que dépaysante et le lecteur hésite entre consternation et envie d'étrangler l'héroïne. Il reste les scènes sensuelles qui permettent de relever un peu le tout. Mais l'ensemble donne une lecture vite lue et vite oubliée.



6,00 EUR
Achat Fnac


6,00 EUR

Parution Bragelonne Aout 2011

Fantasy :
La Dernière épée de pouvoir de David Gemmell, illustration de Didier Graffet

Editions Bragelonne
26 août 2011
Grand Format / 20 €
Présentation de l'éditeur
Le terrible Wotan continue d’envahir l’Europe.
Assoiffé de sang, il puise ses pouvoirs immortels dans la magie noire. Il chevauche un destrier aux ailes de cuir tandis que ses armées se fraient un chemin vers le nord. Aucune épée ne peut l’atteindre.
Seul Uther Pendragon peut sauver la Bretagne. Il doit apprendre à manier l’arme dont il a hérité : la légendaire Épée de pouvoir. Mais Wotan s’est emparé de lui et le retient prisonnier dans le royaume des morts. L’épée est perdue…
Loin de tous ces événements, un mystérieux guerrier du nom de Révélation croise le chemin de Cormac Filsdudémon, un adolescent aux origines énigmatiques. Avec Anduine, une jeune aveugle aux pouvoirs étranges, traquée par les sbires de Wotan, ils représentent peut-être le dernier espoir de ce monde…



Les Vaisseaux-dragons de Margaret Weis & Tracy Hickman;
illustration de Didier Graffet
Tome 1 : Les os du dragon

Editions Bragelonne
26 août 2011
Grand format / 25€
Présentation de l'éditeur
Skylan Ivorson est un jeune héros orgueilleux.
Béni par Skoval, le dieu de la Guerre, il est destiné à devenir le Chef des Chefs de tous les clans vindrasis.
Mais c’est sans compter sur les caprices du destin. Un jour les Vindrasis apprennent que leurs anciens dieux sont assiégés par une nouvelle génération de divinités ; ces dernières les défient pour obtenir les pouvoirs de la création. L’unique chance d’arrêter ces intrus est de retrouver les os-esprits des Cinq Dragons de Vektia, les dragons primordiaux nés à l’aube des temps. Et leur emplacement, que même les dieux ignorent, est un mystère.
Skylan devra entreprendre cette longue quête périlleuse pour sauver son peuple, son âme et le monde.

L’Exilé de Mercedes Lacckey,
illustration de Pascal Casolari
Tome 2 : La vaillance de l’exilé
Editions Bragelonne
26 août 2011
Grand format / 22€
Présentation de l'éditeur
Le royaume de Valdemar a perdu son souverain, le roi Sendar. Sa fille Selenay est contrainte de lui succéder prématurément. Le Conseil royal y voit l’occasion de s’arroger davantage de pouvoir en poussant la reine, trop jeune et trop affaiblie à ses yeux, à prendre un époux… soigneusement choisi par les conseillers.
Mais Selenay n’a nullement l’intention d’épouser l’homme qu’on lui impose, ni de laisser le futur prince diriger le royaume à sa place. Nommé maître d’armes du Collegium et champion de la reine, le Héraut Alberich doit veiller sur Selenay. La tâche n’est pas aisée car les machinations ourdies par certains hauts personnages du royaume s’avèrent dangereuses…


Les Psaumes d’Isaak de Ken Scholes ;
illustration de Marc Simonetti
Tome 3 : Antiphon

Editions Bragelonne
26 août 2011
Grand format / 22€
Présentation de l'éditeur
Les temps anciens ne sont pas morts. Les sbires des rois-sorciers s’opposent toujours à l’ordre androfrancien.
Nebios, l’adolescent qui a assisté à la destruction de Windwir, sillonne les déserts du monde à la recherche de la Grande Bibliothèque. Tandis que le fantôme de son père lui apparaît pour le mettre en garde, il est pourchassé par d’étranges guerriers.
Jin Li Tam, la reine des Neuf Maisons Sylvestres, affronte quant à elle des ennemis au sein de ses fidèles. Ces derniers affirment que son fils est l’Enfant de la Promesse annoncé par leurs Évangiles. Ils sont persuadés que l’avènement de l’Impératrice Écarlate est imminent.
Tapis dans leurs abris, les derniers survivants de l’ordre androfrancien se préparent à répondre à la mélodie qui s’échappe d’un croissant argenté dans le Désert Bouillonnant…

Les joyaux noirs d’Anne Bishop;
illustration de Larry Rostand
Tome 4 : L’anneau invisible
Editions Bragelonne
26 août 2011
Grand format / 19.50€
Présentation de l'éditeur
Jared est un esclave sexuel Entravé par l’Anneau d’obéissance.
Après neuf ans de souffrance, il a tué sa maîtresse et s’est échappé. Hélas, il est rattrapé et acheté par une reine, la Dame Grise. Jared craint de partager le destin tragique des autres esclaves qui ont disparu à jamais. Il se prépare à mourir…
Mais, alors que la Dame Grise révèle sa véritable nature, Jared se retrouve face à un cruel dilemme. Il devra choisir entre la liberté et l’honneur.

Science Fiction :
L’entier et la rose de Kay Kenyon
illustration de Stéphane Martinière
Tome 1 : La splendeur du ciel

Editions Bragelonne
26 août 2011
Grand Format / 25 €
Présentation de l'éditeur
Titus Quinn, pilote interstellaire, est prêt à tout pour retrouver son épouse et sa fille. Il est persuadé qu’après le naufrage de leur vaisseau, ils ont été tous trois projetés dans un autre univers : « l’Entier ». Un endroit à la fois étrange et attirant, peuplé de différentes espèces intelligentes qui vivent sous un ciel de feu qu’on appelle la splendeur. Les Tarigs, seigneurs élégants mais cruels, règnent sans partage sur ce monde fabuleux.
Resté longtemps leur prisonnier, Quinn réussit à s’échapper et à revenir sur Terre, seul hélas. Sans preuves ni souvenirs précis de son séjour là-bas, personne ne croit à son histoire. Jusqu’au jour où la compagnie Minerva découvre des indices de l’existence de l’Entier. Quinn reçoit la mission d’y retourner, afin d’ouvrir cet eldorado à la convoitise de ses employeurs.
Mais Quinn n’a qu’une idée en tête : sauver ses deux bien-aimées.

Incitations au plaisir de Lori Foster, Erin McCarthy, Sylvia Day



Incitations au plaisir de Lori Foster, Erin McCarthy, Sylvia Day

Éditions J'ai lu

Sortie le 6 mai 2015
Format poche / 376 pages /  7,95 €



Présentation de l'éditeur :

De l’amitié à la sensualité, il n’y a qu’un pas. Du désir à l’étreinte fatale, encore moins. Certains regards ne trompent pas, certaines caresses non plus…
Du Kentucky à La Nouvelle-Orléans, en passant par le Colorado, le plaisir se conjugue au présent. Pour Sabrina et Roy, Travis et Sara, Jack et Rachel, mais aussi Burnett et Maya, Betsy Mae et Mark, sans oublier Rocco et Franny, la passion exorcise les démons du passé et ouvre la voie à une vie nouvelle, faite de volupté et de mille délices. Mais les petits jeux de séduction entre amants laisseront-ils la place à l’amour véritable ?


Avis de Jm-les-livres :

Dans ce recueil de nouvelles, six auteurs nous racontent une histoire d'amitié qui se transforme en plus si affinités.

La première à ouvrir le bal est Lori Foster, une auteur déjà publiée chez J'ai lu dans la collection Passion Intense. Roy et Sabrina sont amis d'enfance et ont même vécu sous le même toit lorsque Cette dernière a été accueillie par la famille de Roy. Aujourd'hui encore, Roy souhaite protéger la jeune femme, mais ses sentiments ont évolué. Il ne reste plus qu'à le faire comprendre à Sabrina. Une romance mignonne, bien développée et avec des personnages attachants. Ce n'est pas la meilleure de l'auteur, mais la lecture reste quand même très agréable.

On continue dans les auteurs de romance érotique connues en France avec Erin McCarty et une nouvelle issue de sa série Fast track. Sara avait fait croire à Evan Monroe qu'il était le père de son bébé et celui-ci avait plutôt bien réagi, malgré le fait que cela était impossible. Il va même jusqu'à proposer son aide à la jeune femme. Honteuse, Sara choisit de quitter la ville de Charlotte et de retourner dans le Kentucky pour retrouver le soutien de son meilleur ami Travis. Malheureusement pour le lecteur, la sauce concoctée par l'auteur a du mal à prendre et la conclusion heureuse arrive un peu trop vite, même si les deux personnages se connaissent et s'aiment en secret depuis longtemps. Ici, la magie d'Erin McCarty ne fonctionne pas.

La nouvelle suivante est issue de la série des Shadow Stalkers publiée en numérique par J'ai lu. Ces courtes histoires nous font découvrir des US Marshalls un peu spéciaux. Ici, Jack, qui a toujours été amoureux de la femme de son ami, rend visite à cette dernière et à son fils. Depuis la mort de son mari, Rachel a pris conscience des réactions que provoque le beau Marshall sur son rythme cardiaque. Elle est bien décidée à le faire craquer lors de ce week-end. Le style est fidèle à l'auteur : sensuel et maîtrisé. C'est une lecture agréable que nous propose Sylvia Day. De quoi donner envie de lire les trois nouvelles suivantes déjà publiées par J'ai lu.

Jamie Denton est une auteur peu publiée en France. Elle nous propose ici une romance entre un auteur et une ancienne mannequin gravement blessée après un accident de voiture. La tension monte petit à petit entre les deux personnages qui ont chacun une forte personnalité. Une relation se développe entre eux pour aboutir à une fin satisfaisante. On n'est pas totalement conquis mais ça se lit plutôt bien.

Kate Douglas nous parle de cow-boys, ou en tout cas d'une sœur de cow-boy au caractère bien trempé et d'un éditeur new-yorkais qui a tout plaqué pour vivre le frisson sauvage dans le grand Ouest. Malheureusement, l'héroïne est pénible au possible et le nouveau cow-boy un brin buté. Leurs prises de bec fatiguent, ce qui est dommage sur un si court format.

La dernière participante est Kathy Love qui nous propose une petite romance bien mignonne sur fond de réunion d'anciens élèves. Le héros a réussi à se construire une vie plus palpitante et plus avantageuse pour lui que celle qu'il a connue dans son adolescence. Retourner dans sa petite ville de province, tout ça parce que son rédacteur en chef veut en savoir plus sur la jeunesse débridée de Rocco Vincente, auteur d'une chronique digne d'un Sex and the city masculin. Sauf que le passé ne ressemble pas vraiment à sa vie de serial noceur d'aujourd'hui. Rocco part donc sans enthousiasme, mais il ne s'attendait pas à la jeune femme qu'il va retrouver une fois sur place.

Au final, ce recueil fait passer un bon moment mais il sera vite oublié. Quelques nouvelles sont plus mignonnes que d'autres. On a connu des recueils publiés par J'ai lu bien meilleurs (ils sont d'ailleurs toujours dans ma bibliothèque). Parfait pour les vacances.



7,95 EUR
Achat Fnac


7,95 EUR
J'ai Lu

dimanche 26 juillet 2015

#RDV Ils reviennent en poche en août

C'est le retour de notre nouveau rendez-vous mensuel qui met en avant des titres qu'on a aimé et qui sont réédités en poche. Qui dit poche dit prix réduit. Donc plus d'excuses pour se les procurer !
Sous chaque titre présenté, vous trouverez un résumé, la date de sortie et un lien vers le sujet sur le forum pour découvrir des avis (de quoi vous donner encore plus envie de les découvrir).


Romance contemporaine :



Beautiful Bastard
Tome 3,5 : Beautiful Beginning
de Christina Hobbs et Lauren Billing

Sortie le 13 août 2015
Format poche / 4,90 €


Présentation de l'éditeur :

À l'époque où ne pas être en mesure de se supporter l'un l'autre signifiait aussi ne pas être en mesure de garder ses mains loin de l'autre dans Beautiful Bastard, ni Bennett, ni Chloe n'auraient vu cette journée venir.

Une jeune mariée exaspérée qui veut juste s'enfuir. Un futur marié déterminé qui se concentre seulement pour arriver à la nuit de noces. Et - bien sûr - un lot entier d'injures.





4,90 EUR
Achat Fnac


Comme si c'était toi
de Mhairi McFarlane

Sortie le 28 août 2015
Format poche / 408 pages / 8,20 €



Présentation de l'éditeur :

Même si elle ne tombe que sur des cas sociaux, Anna est une femme comblée : à trente ans, elle adore son job et la vie lui sourit. L'époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin. Aussi, lorsque ce dernier fait irruption dans sa vie, est-elle surprise de constater à quel point il a changé. Pourtant, James a beau être prévenant, drôle et spirituel, Anna ne peut s'empêcher de penser qu'elle commet une grave erreur en lui faisant confiance.





-- EUR
Achat Fnac



L'hôtel des souvenirs
Tome 3 : Sous le charme
de Nora Roberts

Sortie le 19 août 2015
Format poche / 416 pages / 7,80 €


Présentation de l'éditeur :

Benjamin des frères Montgomery, Ryder fait prospérer la superbe auberge familiale, vieille de plus de deux siècles. D'apparence réservé et bourru, il est au fond un homme en quête d'amour. Un amour qui pourrait bien prendre la forme de Hope Beaumont ! Chic, glamour, Hope vient de la ville, où elle a travaillé dans un palace. Sur un coup de tête, elle a tout quitté et a accepté de prendre la direction de l'Hôtel Boonsboro. Plus les jours passent, plus l'attirance entre Ryder et la jolie citadine devient indéniable. D'autant que l'esprit malin d'Elizabeth, une lointaine ancêtre de Hope qui hante les lieux, semble déterminé à rassembler les coeurs...




-- EUR
Achat Fnac


Fantasy : 



Cavalier Vert, 
Tome 1
de Kristen 
Britain

Sortie le 28 août 2015
Format broché / 608 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Karigan G'ladheon, jeune fille éprise d'aventure, s'enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d'un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l'un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain. Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en mains propres, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu elle vient d'accepter : devenir un Cavalier Vert. Dès lors, traquée par des assassins au service d'un mystérieux sorcier, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu'elle va se découvrir...




-- EUR
Achat Fnac



Young Adult / Jeunesse :





Les premières aventures de Sherlock Holmes
Tome 1 : L'ombre de la mort
de Andrew Lane

Sortie le 26 août 2015
Format broché / 384 pages / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :

A Londres, en 1868, Sherlock Holmes a 14 ans. Il a passé un an en pensionnat et espère passer ses vacances en famille. Son frère Mycroft vient le chercher et lui apprend qu'il ira cet été chez un vieil oncle dans le Hampshire. Il y découvre son premier meurtre et son premier enlèvement. Avec ses amis Virginia et Matty, il s'apprête à déjouer son premier complot.






Urban Fantasy :



Anita Blake, T21 : Baiser Rebelle
de Laurell K. 
Hamilton

Sortie le 28 août 2015
Format broché / 512 pages / 8,20 €


Présentation de l'éditeur :

Quand une jeune fille de 15 ans est enlevée par des suceurs de sang, c est à moi, Anita Blake, U.S. Marshal, que revient l'enquête. Mais sa disparition va me mettre sur la piste d'un phénomène bien plus étrange : un groupe de personnes effroyablement ordinaires enfants, grands-parents, mères de familles tous récemment transformés et préférant mourir plutôt que de se soumettre à la hiérarchie vampirique. Mais même les vampires ont leurs croque-mitaines, et je suis l'un d'entre eux...




-- EUR
Achat Fnac

Riley Jenson, 
Intégrale 4 : Tome 7 & 8
de Arthur Keri

Sortie le 28 août 2015
Format broché / 720 pages /  9,90 €


Présentation de l'éditeur :

Riley Jenson est de nouveau confrontée à une vague de meurtres effrayants. Mais la gardienne doit affronter un danger encore plus grand : Kye, loup-garou et chasseur de primes, revient dans sa vie et il a bien l'intention de soumettre cette louve rebelle qui se trouve être son âme soeur. Mais Riley a d'autres projets, même si pour cela elle doit mettre sa vie en jeu...



Romance Historique :

La fiancée irlandaise
de Michelle Willingham

Sortie le 1er août 2015
Format poche / 320 pages / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :


Irlande, 1171
En se fiançant avec Hugh Marstowe, Geneviève de Renalt croyait vivre le grand amour. Mais sitôt installé à Rionallis, domaine qui constitue une partie de sa dot, son futur époux la séquestre et tombe le masque. Frappée, humiliée, Geneviève se croit perdue ; d'autant que son fiancé décide, sans coup férir, de précipiter leurs noces. C'est alors que le château est attaqué par une horde d'Irlandais avec à leur tête Bevan MacEgan, un guerrier qui prétend être le véritable maître de Rionallis. Prête à tout pour échapper à son sort, Geneviève accepte, à ses risques et périls, de pactiser avec l'ennemi. Car, Bevan a beau la mépriser et vouloir la déposséder de son bien, elle sait qu'il est le seul à pouvoir la sauver...
Le véritable ennemi d’une lady, est-ce le guerrier qui assiège son château, ou le fiancé qui la séquestre ?



6,95 EUR
Achat Fnac


Mariée par le roi
de Margo Maguire

Sortie le 1er août 2015
Format poche / 320 pages / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :

Angleterre, 1421
Maltraitée par son beau-père, lady Kathryn Somers espère lui échapper en épousant bientôt Rupert Aires, son grand amour. Aussi est-elle désespérée quand arrive au château un émissaire du roi qui a pour mission d'escorter la jeune fille à la cour de Londres où, pour une raison que tout le monde ignore, Sa Majesté entend qu'elle vive désormais. Au terme d'un long voyage, lady Kathryn s'installe au palais où elle reçoit un nouveau choc en apprenant que le souverain lui a choisi d'autorité un époux. Dès le lendemain, on célébrera ses noces avec le duc de Carslisle, un proche de la Couronne auquel on n'a même pas jugé bon de la présenter...

Mariée à un inconnu, par ordre du roi.



6,95 EUR
Achat Fnac
Science-Fiction :



Le demi-monde : Hiver 
de Rod Rees

Sortie le 19 août 2015
Format poche / 8,40 €


Présentation de l'éditeur :

Le Demi-Monde est une simulation informatique créée pour entraîner les soldats à la guérilla urbaine. Ce monde virtuel est bloqué dans une guerre civile éternelle. Ses trente millions d'habitants numériques sont dirigés par les avatars des plus cruels tyrans de l'Histoire : Heydrich, l'architecte de l'Holocauste ; Beria, le bourreau de Staline ; Torquemada, l'Inquisiteur sans pitié ; Robespierre, le visage de la Terreur…Mais quelque chose s'est détraqué à l'intérieur même du Demi-Monde, et la fille du Président des États-Unis y est restée coincée.Il incombe à l'agent Ella Thomas d'aller la récupérer, mais, une fois sur place, la jeune femme se rend compte que rien n'est à sa place. Pire, les murs virtuels peinent à contenir le mal insidieux qui semble pervertir toute chose…Le monde réel pourrait bien courir un danger que nul n'a encore osé imaginer !






samedi 25 juillet 2015

Le Livre perdu des sortilèges Tome 1 de Deborah Harkness


Le Livre perdu des sortilèges
Tome 1
de Deborah Harkness

Éditions Orbit

Sortie le 4 mai 2011
Format broché / 528 pages / 19,80 €


Présentation de l'éditeur :

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé dpuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la toumente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.


Avis de Christy

Diana Bishop est historienne et fait des recherches dans le cadre de son travail à la Bibliothèque bodléienne de Oxford lorsqu'elle découvre un manuscrit très particulier : l'Ashmole 782.
Particulier parce que le livre qu'elle hésite à toucher lui rappelle tout ce qu'elle s'est obligée à faire taire depuis qu'elle a 7 ans. Tout ce qu'elle a toujours voulu renier depuis la mort tragique de ses parents. Tout ce qu'elle est en réalité : une sorcière.
Ce manuscrit, Diana le sait, le ressent et l’appréhende, regorge de secrets magiques ancestraux qui pourraient bien changer tout ce qu'elle connaît du sujet. Bien qu'ayant la confirmation de la nature magique de l'Ashmole, l'historienne renonce à aller plus loin dans l'examen de ce livre et le « rend » à la bibliothèque. Mais elle n'est pas la seule à savoir qu'il existe...

Ainsi commence l'histoire. L'auteur bouleverse totalement tout ce que les lecteurs modernes connaissent de la magie, du vampirisme et des êtres démoniaques souvent associés aux créatures de la nuit.
Dans Le livre perdu des sortilèges, ne vous attendez pas à trouver quantité d'êtres surnaturels. Seules trois catégories y seront pleinement traitées et pas du tout de la façon dont nous nous y attendons habituellement.
Ce texte n'est ni une romance paranormale, ni une énième histoire bit-lit, ni même une intrigue fantasy à suspense. C'est tout bonnement inclassable.
Il faut s’acquitter de la lecture d'une bonne centaine de pages pour être absorbé par le récit car la mise en place de l'intrigue et des personnages principaux demande un peu de patience, mais à partir de là, plus moyen d'y échapper.
L'auteur nous dépeint un monde nouveau, avec des descriptions de la mythologie paranormale confondantes, intrigantes et plutôt séduisantes. Sa vison du vampire est inédite, tout comme celle des démons. La sorcellerie tient une part majeure dans le récit et au fil des pages, on en vient à considérer Diana Bishop comme un pilier évident du roman, le fil conducteur, la clé du mystère.
Le vampire Matthew Clairmont, lui aussi charismatique, est totalement différent de ceux que nous croisons habituellement dans nos romans préférés et c'est une excellente chose. Le plus gros point fort de ce livre est précisément d'être novateur en matière de mythologie paranormale. Mais en réalité, toute la force de cet ouvrage réside dans son ensemble percutant.

C'est le premier roman de Deborah Harkness, le premier d'une trilogie dont le second opus est d'ores et déjà fébrilement attendu par les adeptes du Le livre perdu des sortilèges.
Aucun doute, l'auteur connaît son sujet et nous emporte avec elle page après page dans un univers unique, addictif, bluffant, ensorcelant, c'est le moins qu'on puisse dire...
Rencontre paranormale, magie déroutante, une touche de sensualité, des sauts dans le temps... tout est là pour rendre notre voyage captivant.

Le livre perdu des sortilèges, un roman à découvrir, une trilogie à suivre et un nom d'auteur à retenir.

La meilleure chose qui me soit (jamais) arrivée de Laura Tait et Jimmy Rice

La meilleure chose qui me soit (jamais) arrivée
de Laura Tait et Jimmy Rice

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 10 juillet 2015
Format broché / . pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :

« Ce roman présente tous les atouts des comédies romantiques de Richard Curtis ! » Glamour
« La meilleure comédie romantique de l'année ! » Ali McNamara, auteure de From Notting Hill with Love... actually
« J'ai adoré du début à la fin. Un roman qui sonne juste et ne manque pas de mordant... en plus d'être incroyablement drôle. » Kirsty Greenwood

On n'oublie jamais son premier amour. Holly a beau se souvenir d'Alex, elle a décidé dix ans auparavant qu'il ne serait pas l'homme de sa vie. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir quelques doutes sur la capacité de son patron à remplir ce rôle. Alex, lui, veut repartir à zéro et s'investir dans son nouveau boulot. Il est presque certain que sa décision de s'installer à Londres n'a aucun rapport avec Holly qu'il n'a jamais pu oublier. Presque. Ces deux-là ne sont-ils pas condamnés à retomber amoureux ?.

L'avis de Chani

En 1999, Holly et Alex étaient les meilleurs amis du monde. En 2010, chacun a fait son chemin de son côté. Holly est une secrétaire en couple avec son patron, Alex est un prof désabusé qui se rend compte qu’il est loin de ses idéaux de jeunesse. Mais le destin n’en a pas fini avec eux et va les réunir plus de dix ans après leur séparation.

L’histoire de Holly et Alex est assez simple, et l’idée de multiplier les points de vue et les époques était séduisante car elle permet d’avoir une vue d’ensemble de la situation et des sentiments des personnages. Pourtant, même si elle est mignonne, la romance entre nos deux protagonistes est assez plan-plan et le lecteur finit par s’ennuyer, les réflexions des uns et des autres prenant le pas sur l’action. La romance est diluée dans les atermoiements et pensées du couple et le lecteur, lui, n’a qu’une envie : qu’ils cessent de se torturer les méninges et agissent ! Les auteurs font, malheureusement, aussi la part belle aux lieux communs, entre le couple secrétaire/patron et le professeur qui se rêve en John Keating, ce qui ne manquera pas d’agacer tellement ça sent le déjà-vu. Le roman n’est pas désagréable en soi, mais aurait mérité plus de nervosité dans la narration et de dynamisme pour empêcher le lecteur de décrocher.

Drew & Fable, Tome 4 : Quatre ans plus tard de Monica Murphy

Drew & Fable
Tome 4 : Quatre ans plus tard

de Monica Murphy 

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 10 juillet 2015
Format broché / . pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :

Owen est l'étudiant le plus sexy du campus, et il accumule les conquêtes. Mais il traverse une période difficile et est sur le point d'arrêter ses études, faute de résultats satisfaisants. Pour lui venir en aide, sa sœur Fable lui finance des cours particuliers. C'est ainsi qu'Owen rencontre Chelsea, jeune femme intelligente et introvertie... rien à voir avec les bimbos qu'il collectionne. Pourtant, il ne peut pas s'empêcher de penser à son regard envoûtant.

L'avis de Chani


Ce quatrième tome est centré sur Owen, le petit frère de Fable, et se déroule quatre ans après l’histoire principale, d’où le titre (je vous l’accorde, l’auteur n’a pas été chercher bien loin). Owen a grandi, est à la fac mais ne réussit pas brillamment. Entre son boulot qui lui prend du temps et son penchant prononcé pour les joints et les filles faciles, le jeune homme néglige ses études, ce qui n’est pas du tout du goût de sa sœur. Obligé de prendre des cours de soutien, le bourreau des cœurs va faire la connaissance de Chelsea, qui pourrait bien lui apporter autre chose que rattraper son retard en cours.

J’avais un peu moins aimé le troisième opus, celui-ci m’a comblée. L’histoire entre Chelsea et Owen est cousue de fil blanc mais je l’ai trouvée bien mignonne, même si l’auteur n’hésite pas à utiliser certaines facilités. Le personnage d’Owen, assez énervant au départ, voit vite sa carapace se fendre grâce à sa douce tutrice, tandis que la jeune femme s’épanouit au contact de son étudiant. Quatre ans plus tard est aussi l’occasion de voir ce que sont devenus Drew et Fable, ce qui n’est pas déplaisant. Mission réussie pour Monica Murphy qui fait passer un excellent moment au lecteur.

jeudi 23 juillet 2015

La Cour des secrets de Tana French


La Cour des secrets
de Tana French

Éditions Calmann-Lévy

Sortie le 6 mai 2015
Format broché / 528 pages / Prix 21,90 €


Présentation de l'éditeur :

Stephen Moran, présent dans Les Lieux infidèles, est un flic ambitieux affecté aux affaires non classées. Il rêve d’intégrer la Brigade criminelle quand il reçoit la visite de Holly Mackey, fille d’un collègue. Un an auparavant, dans un lycée huppé pour filles de Dublin, le corps de Chris Harper, 16 ans, avait été découvert. Or Holly a trouvé sur le tableau d’affichage du lycée une photo de Chris assortie d’un mot dont les lettres ont été découpées dans les pages d’un livre : « JE SAIS QUI L’A TUÉ. »
Grâce à cet indice, Moran s’impose aussitôt au côté de l’inspectrice chargée de l’enquête, Antoinette Conway. Issus du milieu ouvrier, les deux flics sont mal à l’aise parmi ces jeunes privilégiés. Et il leur est difficile de démêler l’écheveau des secrets et des mensonges propres à l’adolescence. Les drames se produisent aussi dans les cages dorées...
Déroulant son roman sur une seule journée d’interrogatoires, Tana French excelle dans la finesse de ses portraits psychologiques, et dans la tension implacable qui domine. Jamais plus vous ne regarderez les jeunes filles de bonne famille de la même manière.

L'avis de Sophia :

Grâce à sa construction, certes déjà vue mais efficace et parfaitement maîtrisée, ce polar nous plonge dans une ambiance addictive où planent les secrets et les non-dits. On découvre l'histoire de quatre filles inséparables, toutes scolarisées dans une école huppée, de leur rentrée en septembre jusqu'à l'année suivante. Cette année est bouleversée par un meurtre, celui d'un garçon populaire, Chris Harper, dans lequel semblent impliquées ces quatre amies, bien qu'elles jurent fermement connaître à peine le jeune homme. En parallèle de ce récit, on suit l'enquête menée par Conway et Moran, relancée un an après les faits lorsqu'un indice est retrouvé. Durant une journée intense, les deux inspecteurs vont bousculer les quatre jeunes filles, ainsi qu'un autre groupe d'adolescentes, jusqu'à découvrir enfin la vérité sur le meurtre de Chris.

Ce roman est difficile à lâcher une fois entamé, car on a vraiment envie de connaître la conclusion de cette affaire. Les moments dans le passé sont empreints de poésie et de mystères, ils nous dévoilent une amitié hors du commun unissant des adolescentes perdues entre derniers vestiges de l'enfance et premières pressions du monde adulte. Flirts, rivalités, parents absents, envies de rébellion : sous la plume de Tana French, tout sonne vrai et donne un sentiment d'immersion totale dans cette école huppée où la jeunesse dorée est bien moins lisse que l'on ne pourrait se le figurer. L'adolescence est ici sublimée, bien qu'elle soit dépeinte dans un contexte sans concession.

L'enquête est tout aussi captivante, alors que les investigations se resserrent sur les quatre amies et leurs rivales, au nombre de quatre elles aussi. Chaque bande se renvoie la balle au cours d'une partie de ping-pong rondement menée et dans laquelle les inspecteurs ont bien du mal à démêler le vrai du faux. Toutes veulent se couvrir, et plus encore protéger leurs amies, alors chacune sème habilement les indices pour faire accuser l'ennemi. Une seule certitude : au moins une de ces filles sait qui a tué Chris. Et une conviction, plus forte à mesure que la vérité apparaît : au moins une d'elles a participé à ce meurtre. 

Tana French prend son temps pour amener les faits, partant d'un quotidien doux et innocent pour basculer peu à peu dans quelque chose de beaucoup plus pernicieux, comme un poison distillé lentement dans l'intrigue jusqu'à atteindre toutes les ramifications de l'histoire et nous plonger dans l'horreur. On flirte parfois aussi avec le surnaturel, ce qui confère à ce polar une ambiance particulière et envoûtante. La plume de l'auteur est élégante, les personnages attachants et les dialogues percutants. La cour des secrets est un excellent page-turner qui donne envie de lire rapidement d'autres romans de l'auteur.


mercredi 22 juillet 2015

Cœurs Vaillants Tome 3 : La vocation amoureuse de Nina Rowan


Cœurs Vaillants
Tome 3 : La vocation amoureuse
de Nina Rowan


Éditions Milady
Collection Historique

Sortie le 19 juin 2015
Format poche / . pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Quelle que soit la distance, rien ne peut les séparer.

Depuis son plus jeune âge, lady Talia Hall est amoureuse du meilleur ami de son frère, James Forester. Lasse d'attendre, elle décide de le pousser à la voir sous un nouveau jour. Mais lorsqu il lui apprend qu il s'apprête à voyager, Talia est désemparée et se jette à corps perdu dans son travail. Pourtant, même à l'autre bout du monde, le jeune homme ne parvient pas à l'oublier et décide de retourner à Londres. Mais un coeur brisé ne guérit pas si facilement et ils devront apprendre que faire confiance au grand amour est la plus belle aventure de la vie...



Avis de Molina


L'idée de départ de ce roman est assez classique : l’héroïne tombe amoureuse d'un des amis de son frère, mais celui-ci ne la voit que comme une petite fille malgré les années qui passent. Suite à un énième départ du jeune homme pour parcourir le monde, elle se décide à lui déclarer sa flamme en espérant qu'il va rester par amour pour elle. Mais bien sûr, ça ne marche pas.

Dans la suite, le lecteur assiste, avec beaucoup d'impatience, aux retrouvailles de nos deux héros qui, bien évidemment, ne vont pas se tomber dans les bras, mais, au contraire, vont se tourner autour durant les trois quarts du livre. "Je t'aime, oui non, je veux t'oublier, mais je n'y arrive pas" Voici le leitmotiv de ce livre.
Comme ce fut prévisible, un vrai méchant, bien méchant et pervers, va faire de très vilaines choses qui vont pousser le héros vers LA révélation. Bref, une fin sans suspense ni surprise qui permet juste d'achever un roman qui traine en longueur.

Côté personnages, malheureusement le niveau n'est guère plus élevé que pour le récit... Ils sont fades, souvent caricaturaux, et au final sans grand intérêt.

Comme vous l'aurez compris, La vocation amoureuse n'est pas un livre que je vous conseillerai. Il est assez long (plus de 400 pages) et plutôt ennuyeux. Dommage !

lundi 20 juillet 2015

Grand concours de l'été avec J'ai Lu Pour Elle !

Il fait beau et chaud, quoi de mieux que de se relaxer avec un bon roman ? Pour vous accompagner dans vos lectures, J'ai Lu Pour Elle vous propose un grand jeu concours. Du au , suivez la piste de vos héros préférés et faites le plein de cadeaux !

Plusieurs lots sont à remporter :

Lot 1 : un livre dédicacé mystère + tous les titres des offices du 19/08 et du 26/08 soit 13 titres parmi lesquels entre autres :
  • Incandescent, de Coleen Hoover ;
  • L'agence de Mme Evensong - Tome 2 : Accordez-moi une nuit, de Maggie Robinson ;
  • Lux - Tome 2 : Onyx, de Jennifer L. Armentrou.
Ou encore, la suite des Duchesses d'Eloisa James, des Justiciers de Zoe Archer ou la suite des Amantes de Jess Michaels !

Lot 2 : tous les titres des offices du 19/08 et du 26/08 soit 13 titres.

Lot 3 : un lot de 5 livres choisis par J'ai lu. 

Pour tenter votre chance, c'est très simple, il suffit de cliquer sur le bouton « Participer » et de suivre les indications. Bonne chance à tous ! 

Jeu de piste littéraire

Un sulfureux secret de Megan Hart


Un sulfureux secret
de Megan Hart

Éditions Harlequin

Sortie le 1er juillet 2015
Format poche / 384 pages / Prix 7,50 €


Présentation de l'éditeur :

Alertée par son meilleur ami, qui n’a cessé de lui répéter qu’Alex Kennedy – cet homme incroyablement sexy qu’elle fréquente depuis peu – était dangereux et qu’elle devait se tenir loin de lui, Olivia a d’abord pensé qu’il ne s’agissait là que d’un peu de jalousie. Mais, après quelques semaines de relation avec Alex, elle n’en est plus tout à fait aussi sûre. Certes, en plus d’être attentionné, drôle et charmant, il est le meilleur amant qu’elle ait jamais eu, capable de la propulser vers des hauteurs insoupçonnées – et le désir qui les a poussés dans les bras l’un de l’autre ne semble pas faiblir, bien au contraire. Pourtant, elle devine confusément que cette façade parfaite dissimule des zones d’ombre. Or, à chaque fois qu’elle essaye d’en savoir un peu plus sur Alex, et sur son passé, il se ferme et s’arrange pour ne pas répondre. Au point qu’elle doit bien se résoudre à l’évidence : à part pour le sexe, elle ne peut être sûre de rien en ce qui concerne Alex Kennedy…

L'avis de Sophia :


Ce récit prend place après Le choix interdit, qui fut suivi de La tentation d'un été, qui racontent une même histoire, mais selon des points de vue différents. Il n'est cependant pas nécessaire de les avoir lus pour apprécier Un sulfureux secret. En ce qui me concerne, ce n'est qu'après avoir fini ce roman que je me suis souvenue avoir déjà croisé Alex quelque part avant (autant dire que ça ne m'avait pas tellement marquée). 

Ici, on découvre Olivia, jeune célibataire fascinée par Alex, que tout le monde lui décrit comme particulièrement dangereux, et gay. Pour ce qui est du danger, rien de bien inquiétant au final, et quoi que s'évertuent à répéter encore et encore les personnages secondaires, Alex est un bourreau des cœurs comme on en a vu d'autres. Il tient même plutôt du chaton que du tigre. En ce qui concerne son homosexualité annoncée dès la première page, hé bien, étant donné que le sujet du livre repose sur sa romance avec Olivia, on se doute bien qu'il est en fait bisexuel, pas vraiment de suspense de ce côté-là.

Ce livre possède énormément d'atouts. L'écriture est dynamique, les scènes érotiques nombreuses et assez chaudes, on croise des tas de personnages sympathiques, Olivia est attachante et Alex se révèle plutôt craquant. Néanmoins, l'intrigue présentée ici ne tient pas la route. L'auteur en fait des caisses sur le danger représenté par Alex, mais tout ce qu'on voit c'est un gentil garçon un peu abimé par la vie qui est tendre, patient, honnête et entièrement dévoué à Olivia. Entre sa quasi-perfection et l'insistance de l'auteur à nous faire croire qu'il était dangereux, j'ai attendu un énorme retournement de situation durant toute ma lecture, sans que rien n'arrive jamais. Avec tout ce qu'on laisse entendre sur Alex, on pourrait croire qu'il va révéler un passé de serial killer ou de parrain de la mafia d'un moment à l'autre, mais non, il est chouchou à souhait. J'ai ainsi eu l'impression de me faire balader par l'auteur, ce qui m'a agacée. 

Autre grief, l'auteur a ici voulu caser absolument tous les sujets à la mode. Dans cette sulfureuse romance érotique, on a donc des personnages, qui, en vrac : sont homosexuels ou bi, ont été adoptés, sont victimes de racisme, en pleine reconversion religieuse, ont des parents divorcés, racistes et/ou alcooliques, ont eu une grossesse non désirée, ont abandonné leur enfant à la naissance, se prostituent, fument de l'herbe, trompent leur conjoint, ont été abandonnés juste avant le mariage, vivent une relation abusive, etc. Et ceci n'est qu'un échantillon, le seul ouvrage qui décrive plus de sujets de société que ce roman, c'est probablement Le Petit Larousse...
C'est bien d'aborder de nombreux sujets, mais ici les 3/4 d'entre eux ne sont que des détails, à peine exploités, comme si l'auteur avait fait le pari d'aborder le plus de problématiques possible en moins de 300 pages. C'est déroutant et inutile. 

De même, Megan Hart a vraiment cherché à créer des personnages cools et modernes (selon elle). Les références (parfois dépassées, pas de chance) à la pop culture pleuvent, les conversations sur fond d'insultes entre potes sont légion et les discussions sur le sexe franchement abusées et avec des tournures de phrase parfois limite (la palme revient à Sarah, dont le sujet favori semble être le cunnilingus). Mention spéciale aussi à l'héroïne, qui trouve on ne peut plus logique de mettre en statut Facebook, à l'attention de ses 500 amis et parents, qu'elle vient de prendre son pied. Normal.
Ça rend tout ce petit monde plutôt immature, alors qu'on parle de personnes ayant une trentaine d'années, parfois plus. C'est dommage, on a la sensation que l'auteur en fait des caisses, alors que tous ces éléments, mieux dosés, auraient servi l'histoire et auraient contribué à en faire un vrai délice.

Pour conclure, Un sulfureux secret est plein de bonnes idées et offre un bon moment de lecture, il faut le reconnaître. Mais comme il n'y a en fait aucun sulfureux secret (ou je l'ai raté ? Je cherche encore...), on passe finalement 300 pages à voir deux personnes sympas filer le parfait amour, ce qui n'a rien de palpitant. On ferme le livre avec l'impression d'avoir été dupé, de ne pas avoir lu ce qui était promis, et avec les tas de sujets de société abordés, on se demande même un peu si on vient de lire une romance érotique ou de regarder un épisode de Tellement vrai. Dommage, le potentiel était là pour en faire un roman original, sympa et intelligent. Mais nul doute que les points forts de cette histoire sauront séduire un large public, peut-être plus indulgent.