Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 30 décembre 2014

Sex and the bureau

Sex and the bureau
de Juliet Hastings

Aux éditions J'ai Lu
Collection Semi-Poche

Sortie le 9 avril 2014
Format Semi-Poche / 349 pages / 12 €


Présentation de l'éditeur :

Kate est décidée : cette formation aux techniques de persuasion que son boss lui a imposé d'assurer au dernier moment sera la dernière mais aussi la plus sensuelle. Une seule question reste en suspens : les quatre participants accepteront-ils de collaborer au huis clos torride qu'elle va leur préparer ? Nick, le cabotin, Edmond, l'aristocrate, l'énigmatique Christopher et la très inhibée Sophie transgresseront-ils leur pudeur ? Ces quatre jours de stage où chacun vient se dépasser professionnellement prendront vite une tournure inattendue, y compris pour Kate.

L'avis de Lila :

Le pitch de départ est assez simple : Kate, une femme ni très attachante, ni très morale, décide de détourner un stage professionnel qu’elle doit animer, pour assouvir ses fantasmes. Les trois hommes et la femme qui suivent ce stage n’y voient pas tellement d’inconvénients (Kate avait de toute façon prévu de leur faire du chantage s’ils ne cédaient pas. Sans commentaire.). Tout ce petit monde s’embarque alors dans un weekend torride où les rares techniques et conseils dispensés par Kate ne seront que des prétextes à ce que l’un ou l’autre des participants finisse les fesses à l’air.
Voilà grosso modo toute l’histoire résumée. Rien de plus. Ce roman ne mise pas sur son intrigue (il n’y en a pas), ni sur les sentiments (il n’y en a pas), et encore moins sur ses personnages (peu attachants, voire carrément antipathiques).

Que reste-t-il ? Le sexe.
L’auteur n’a pas ménagé ses efforts de ce côté-là. Toutes les pratiques y passent ou presque, comme si elle avait eu une liste précise des positions et situations à caser dans son roman et qu’elle les avait cochées soigneusement. Chacun y trouvera donc forcément son compte à un moment ou un autre. Si la surenchère est parfois inutile, souvent ridicule, et qu’on assiste à quelques passages surréalistes, il faut concéder que l’auteur décrit très bien les scènes de sexe et qu’elle maîtrise son sujet. Heureusement d’ailleurs, car le sexe est le seul aspect réussi et valable du roman… L’histoire est creuse. Les personnages ont une psychologie assez pauvre et n’ont des principes que pour les abandonner dans les trois minutes qui suivent (en même temps que leurs vêtements, en fait). On ne s’attache ou ne s’intéresse à aucun d’eux.

Lire ce roman revient à peu de choses près à regarder un porno. Réservé à un public averti, il plaira donc aux lecteurs qui sont à la recherche de scènes de sexe nombreuses, variées et croustillantes, et qui n’attendent rien de plus de cette lecture qui sera oubliée dès la dernière page tournée. Quoi que, certains dialogues et passages sont tellement ridicules et/ou hallucinants (comme la dégustation d’asperges) qu’ils marqueront sûrement les esprits. Mais pas en bien…



12 EUR
Achat Fnac


Aurora Teagarden - Tome 3 : À vendre : trois chambres, un cadavre

Aurora Teagarden
Tome 3 : À vendre : trois chambres, un cadavre
de Charlaine Harris

Éditions J'ai Lu
Collection Semi-poche

Sortie le 9 octobre 2013
Format semi-poche / 284 pages / 8,90 €


Présentation de l'éditeur :

L'agent immobilier Aurora découvre un cadavre dans chaque maison qu'elle fait visiter. Elle décide d'enquêter sur ce serial killer qui sévit dans la petite ville de Lawrencetown.

L'avis de Sophia :

C’est avec plaisir que l’on retrouve Aurora Teagarden dans ce nouveau tome. Une fois encore, la sage jeune femme va être face à un meurtre bien mystérieux qu’il faudra résoudre.

Rien de bien neuf ici, l’auteur reprend les mêmes éléments que dans les opus précédents, avec une narration calme et tranquille, qui oscille entre l’enquête en cours et le quotidien d’Aurora. Ceux qui ont aimé les deux premiers tomes seront donc en terrain connu et auront certainement plaisir à suivre cette nouvelle affaire.

L’auteur semble ici avoir enfin trouvé ses marques, l’intrigue est mieux rythmée que les autres et connaît plus de rebondissements et d’action. L’arrivée de Martin, un homme intrigant et attirant, apporte du relief à l’histoire et promet une suite intéressante. La communauté dans laquelle gravite Aurora reste toujours aussi fantasque et attachante. L’héroïne, quant à elle, sort également progressivement de sa coquille, la trop sage bibliothécaire laissant peu à peu la place à une jeune femme piquante et séduisante qui gagne en épaisseur et maturité.
L’enquête, plaisante quoiqu’un peu reléguée au second plan au profit des amours d’Aurora, réserve quelques surprises, même si l’on devine sans trop de mal le nom du coupable.

Un bon moment de lecture et une saga qui gagne en qualité à chaque tome.



8,46 EUR
Achat Fnac

Les hommes de paille

Les hommes de paille
de Michael Marshall

Aux éditions J'ai Lu

Sortie le 9 avril 2014
Format Poche / 408 pages / 7,80 €


Présentation de l'éditeur :

Palmerston, Pennsylvanie, octobre 1991. Deux hommes, vêtus de longs manteaux et armés de fusils semi-automatiques, abattent soixante-huit personnes dans un fast-food. Avant de prendre la fuite, ils laissent ces mots, écrits en lettres de sang : "Les Hommes de Paille". Santa Monica, Californie, onze ans plus tard. Une adolescente, Sarah Becker, est kidnappée. A la même période, un couple trouve la mort en voiture dans le Montana, laissant un message caché dans le fauteuil du père : "Nous ne sommes pas morts". Trois faits divers, trois énigmes dont la clé est enfouie sous une chape de plomb.

L'avis de Sophia :


C'est un polar long et complexe, dont l’intrigue se dévoile au fur et à mesure des pages, sans empressement. Heureusement, celle-ci est suffisamment accrocheuse et mystérieuse pour donner envie d’en découvrir la conclusion.

L’auteur prend un réel plaisir à nous balader d’une hypothèse à l’autre, en même temps que les différents personnages enquêtent chacun de leur côté. Ceux-ci sont tous intéressants, très bien décrits, avec des motivations personnelles et un caractère propre. On les suit à tour de rôle : d'un côté Ward qui tente de découvrir ce qui est arrivé à ses parents, et de l'autre les inspecteurs qui recherchent une jeune fille disparue. Leurs investigations respectives vont évidemment finir par se recouper, et le tout aboutira sur une découverte des plus surprenantes.
Ce roman passionnant est construit avec intelligence et l’auteur ménage bien son suspense. Le découpage en fait un réel page-turner, malgré quelques longueurs ici et là. La tension va grandissante jusqu’au final, explosif. Celui-ci peut sembler un peu tiré par les cheveux et laisse quelques questions en suspens, mais rien qui n’entache la qualité de l’histoire.

C’est un excellent roman policier qui ravira les amateurs du genre.





7,80 EUR
Achat Fnac


Marriage to a Billionaire - Tome 1 : Liaison à durée déterminée

Marriage to a Billionaire
Tome 1 : Liaison à durée déterminée
de Jennifer Probst

Éditions J'ai Lu
Collection Semi-poche

Sortie le 14 mai 2014
Format semi-poche / 13 €



Présentation de l'éditeur :

Le millionnaire Nicholas Ryan doit se marier s'il veut hériter de la société de son père. Aussi, en apprenant que la meilleure amie de sa soeur, Alexa, a des difficultés financières, il lui propose de se marier pour un an et en contrepartie il remboursera ses dettes. Cependant, Alexa n'est plus l'enfant détestable qu'il connaissait, bien au contraire...

L'avis de Sophia :

Ce court roman propose une intrigue déjà vue et revue : un mariage arrangé qui se transforme progressivement en une belle histoire d’amour. Pour l’originalité, on repassera. Cependant, à défaut d’être novateur, ce livre se lit d’une seule traite et avec un réel plaisir. Les personnages sont attachants, les situations cocasses s’enchaînent et l’humour et la sensualité sont bien présents.

Certaines scènes sentent le réchauffé et Alexa manque parfois de bon sens. L’auteur utilise de grosses ficelles pour son intrigue, et l'on voit facilement arriver les rebondissements. Pourtant, ça fonctionne bien. Essentiellement grâce à des personnages très sympathiques et à un couple amusant. Entre Alexa et Nicholas, les réparties fusent et l'on rit parfois de bon cœur. La tension sexuelle entre eux va crescendo et apporte du piment à une histoire qui gagne ainsi en épaisseur et en intérêt. C’est romantique, le happy end est certes un peu poussif, mais ça ne tombe jamais dans la mièvrerie.
Un (gros) bémol tout de même : la traduction et le manque de relecture ! Pour ne citer que cet exemple (le plus flagrant), la somme promise à Alexa, en contrepartie de ce mariage arrangé, passe de 1500 à 150 000 $ d’une page à l’autre, ce qui agace beaucoup, en plus de rendre certains passages totalement incohérents.

Pour conclure, c’est frais, drôle, léger, et l'on passe un excellent moment de lecture. Un roman divertissant et sensuel à lire sans hésiter.



13 EUR
Achat Fnac

Les Highlanders du nouveau monde, Tome 2 : Fidèle à son clan de Pamela Clare

Les Highlanders du nouveau monde
Tome 2 : Fidèle à son clan
de Pamela Clare

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Réédition le 17 avril 2013
Format poche / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :


1759.
Au Nouveau Monde, des rangers celtes enrôlés par les Anglais sèment la mort derrière eux. Quand leur chef Morgan McKinnon tombe entre les mains des Français, ces derniers décident de le soumettre à un interrogatoire avant de le livrer à la tribu des Abénaquis. Trop gravement blessé pour parler, le prisonnier est d'abord confié à la pupille du commandant du fort, Amalie. Tout devrait lui faire haïr cet homme. ... Lire la suite
Ne fait-il pas partie des barbares qui ont tué son père et tant de ses frères indiens ? Mais, contre toute attente, son coeur s'enflamme à mesure que Morgan se rétablit. Pourtant, elle le sait voué à une mort atroce...

L'avis de Sophia :

Ce roman met en avant des personnages déjà croisés dans le premier tome. Cependant, il peut se lire séparément sans que cela ne gêne la compréhension de l’histoire.

Les highlanders de Pamela Clare ne manquent pas de charme, et ici, le personnage de Morgan est très agréable à suivre et à découvrir. C’est un homme loyal, courageux et valeureux qu’il est facile d’apprécier et qui remplit parfaitement son rôle de héros. Face à lui, l’héroïne, Amalie, peine à se démarquer. Elle échappe de très peu à l’étiquette de Mary Sue, mais surtout grâce à Morgan qui réussit à lui apporter un peu de profondeur. Leurs échanges, plaisants,  sauvent de peu ce personnage un brin fadasse. Certes, son caractère est cohérent avec son vécu, mais ça la rend ennuyeuse. Trop belle, trop gentille, trop douce… trop « tout » pour qu’on s’y attache vraiment. C’est d’autant plus dommage que les protagonistes qui gravitent autour d'elle ont, eux, des personnalités mieux nuancées. 

L’histoire souffre de longueurs et d’un certain manque de rythme, cependant, elle est merveilleusement bien écrite, plutôt bien construite, et l’intrigue est fouillée, avec des rebondissements et de l’action. Si l’on parvient à tenir le cap dans les quelques moments moins passionnants, où, il faut l’avouer, on s’ennuie un peu, alors on pourra apprécier le roman dans sa globalité. 

La plume de l’auteur compense largement ces désagréments, et le côté dépaysant de l’histoire devrait plaire aux lecteurs qui recherchent un moment d’évasion. Si tout n'est pas parfait, c'est une histoire qui offre une belle romance et possède de solides atouts pour séduire un large public.



7,03 EUR
Achat Fnac