Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 27 décembre 2014

David Creem Tome 2 : L'entrevie

David Creem
Tome 2 : L'entrevie

de Richard Taleman

Éditions J'ai Lu
Collection Semi-poche Imaginaire

Sortie le 22 octobre 2014
Format semi-proche / Prix 12,90 €



Présentation de l'éditeur :


En parallèle des cours de parapsychologie, David et ses amis poursuivent leur objectif : libérer l'âme de Daddy des griffes du Voleur d'Ames. La piste les conduit vers l'Entrevie, première strate de l'Invisible aussi négative que dangereuse. Une fois là-bas, ils vont devoir affronter leurs cauchemars les plus sombres. Mais il y a pire encore. Des ennemis dont ils ne peuvent imaginer la puissance. Des forces qui s'unissent pour asservir la Création. Parviendront-ils à déjouer les pièges du Voleur d'Ames et à retrouver le grand-père de David ? La traque commence.

L'avis de Chani

Étudiant en sciences de l’étrange, David et ses amis poursuivent la mission qu’ils avaient commencée dans le premier opus. Leurs recherches vont les amener à découvrir L’Entrevie, le début de l’Invisible…

Dans ce deuxième tome, le lecteur pousse plus loin sa découverte de l’univers paranormal et du background dans lequel évolue David Creem, ce qui aurait dû être une bonne chose après un premier roman très alléchant. Mais, au final, ce gros pavé de 570 pages traîne pas mal en longueur et l’intérêt du lecteur risque d’en pâtir. Entre l’apprentissage « classique » des étudiants et leurs expériences en situation, il ne se passe finalement pas grand-chose et le style de l’auteur peine à captiver, tout comme ses personnages qui se révèlent parfois agaçants. L’Entrevie est une déception, alors qu’à la lecture de La Confrérie de l’Invisible on pouvait s’attendre à beaucoup mieux. Le roman fait finalement « pschitt », ce qui est bien dommage…

Attraction mortelle de Lucy Christopher

Attraction mortelle
de Lucy Christopher

Editions Gallimard Jeunesse
Collection Scripto

Sortie le 6 novembre 2014
Format broché / 400 pages / 17,90 €


Présentation de l'éditeur :

Le père d'Emily est accusé d'avoir tué une jeune fille dans les bois de Darkwood, juste derrière leur maison. Tout accuse, en effet, cet ancien soldat qui souffre de stress post-traumatique et a rapporté, une nuit d'orage, le cadavre d'Ashley dans ses bras. Pourtant, Emily, 17 ans, ne peut pas croire à la culpabilité de son père. Aidée par Damon, le petit ami d'Ashley, elle tente de reconstituer ce qui s'est réellement passé cette nuit-là. Car Ashley n'était pas seule dans ces bois. Avec Damon, Marck et Charlie, elle participait à un jeu rituel et dangereux...


L'avis de Chani

Lorsque son père est accusé du meurtre d’Ashlee, Emily ne peut se résoudre à croire en sa culpabilité. Alors que toutes les preuves convergent pour confirmer l’accusation, la jeune fille va remonter la piste de cette nuit fatidique et mener l’enquête afin de découvrir la vérité.

Après un début un peu lent et difficile, Attraction mortelle devient un véritable page turner. Dans une ambiance sombre et inquiétante, Emily retrace la personnalité de la victime et ses dernières heures. Entre les bois, les jeux dangereux auxquels Ashlee se livrait et les personnalités troubles de ses amis, le soupçon s’installe et le lecteur devient vite paranoïaque, chaque personnage faisant, à un moment ou un autre, figure de coupable idéal. Le roman se lit très rapidement, peut-être trop, mais ne vous attendez pas à beaucoup d’action, c’est surtout un roman d’ambiance qui vous plonge dans son univers pour vous entraîner dans un voyage inquiétant.

Eutopia

Eutopia
de Jean-Marie Defossez

Éditions Seuil

Sortie le 6 novembre 2014
Format broché / 14 €


Présentation de l’éditeur :


Presque toute vie a disparu de la surface de la Terre. Seuls quelques milliers d'individus privilégiés, rendus immortels par les réincarnations successives, vivent encore à Eutopia. Dehors survivent aussi les HomGM, créés afin d'alimenter la cité en bléGM, seule source d'énergie encore disponible. Orian et Tiris s'apprêtent à reformer leur couple après une énième réincarnation. Mais un virus s'est glissé dans la tête d'Orian et le bonheur d'Eutopia lui semble soudain étrange, factice. Quand une femelle HomGM à l'air tout à fait humain, fait irruption dans l'appartement du couple, traquée par des robots C-Hérès décidés à l'abattre, c'est le déclic. Orian n'y comprend rien, mais il est sûr d'une chose : ces HomGM sont bien humains et ils ont besoin de son aide...

L'avis de Chani

Le roman se déroule dans un univers dystopique, après la quasi disparition de l’espèce humaine. Les survivants, réunis en Eutopia, survivent, génération après génération, grâce à la réincarnation. Privilégiés et insouciants, baignés dans un bonheur artificiel, ils ne se préoccupent pas des HomGM, des sauvages qui triment à l’extérieur de la cité, protégés qu’ils sont par les C-Hérès qui veillent à leur sécurité. Après une nouvelle réincarnation, Orian va être victime d’une ouverture de sa conscience et réaliser la facticité et la fragilité de son monde.

Fable humaniste et écologiste, Eutopia est un pavé assez indigeste de messages que l’auteur souhaite passer sur le respect de la vie d’autrui, les dangers de la manipulation des masses… L’intrigue en elle-même est cousue de fil blanc et assez peu intéressante au final, tandis que le propos est lourd, tant dans sa répétitivité que dans les procédés utilisés (rien que les méchants C-Hérès risquent de hérisser le poil à cause du manque de finesse de la dénomination et du stéréotype véhiculé). Le roman étant destiné à l’origine à un jeune public, je l’ai donné à Nimbus, 11 ans (et demi, il y tient) pour recueillir son avis, qui n’a guère été positif, plus proche de l’ennui que de l’engouement, il n’a pas souhaité aller au bout de sa lecture.

Plein d’intentions louables, Eutopia manque de dynamisme et de fluidité, deux qualités qui auraient peut-être pu créer l’adhésion au fond du roman.