Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 16 novembre 2014

Edenbrooke de Julianne Donaldson


Edenbrooke
de Julianne Donaldson

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 19 septembre 2014
Poche / 360 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

En amour, rien ne se passe jamais comme prévu…

Éprise de liberté, Marianne Daventry n’est pas heureuse à Bath. Lorsque sa sœur l’invite à passer l’été à Edenbrooke, la jeune femme n’hésite pas une seconde. Devant parfaire son éducation, condition sine qua non pour pouvoir prétendre à l’héritage de sa grand-mère, Marianne tente désespérément de ne pas se laisser charmer par le maître des lieux, sir Philip, séducteur patenté. Parviendra-t-elle à contenir les élans de son cœur ou succombera-t-elle à son sourire ?


Avis de Molina

Ce livre est exactement ce qu'on attend d'une très belle romance.
Les personnages principaux et secondaires sont très bien travaillés et restent atypiques sans être caricaturaux.
L'ambiance est agréable et prête aux sentiments sans tomber dans la niaiserie ni l'ennui.
L'histoire d'amour se construit tout en douceur et aussi dans la tourmente.
Bref, l'auteur fait preuve d'un vrai talent et d'une véritable subtilité tout au long de son récit.

C'est beau, touchant, parfois drôle et parfois vibrant, mais c'est toujours un mélange d'émotions qui va droit au cœur et qui ne laisse jamais le lecteur indifférent.

Je ne vous raconterai pas l'histoire et je ne parlerai pas des péripéties qui mènent à l'inéluctable, je ne veux pas gâcher le plaisir que vous aurez à lire ce livre. Simplement, achetez-le, installez-vous et profitez, vous adorerez chaque moment passé à Edenbrooke!

L'amour en embuscade de Jane Ashford



L'amour en embuscade
de Jane Ashford

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 24 octobre 2014
Format poche / . pages / 8,20 €

Présentation de l'éditeur :

L’argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue…

Clare Greenough est une héritière fortunée. Seulement, elle ne pourra disposer de son argent que lorsqu’elle aura trouvé un mari. Elle conclut donc un marché avec l’impétueux James, baron Trehearth, qui a désespérément besoin de fonds pour assurer la gestion de ses terres. Grâce à cette union de pacotille, Clare pourra profiter de son héritage, et Jamie entretenir sa propriété qui tombe en ruine. Mais le baron acceptera-t-il que Clare détienne les cordons de la bourse ? Et l’héritière se contentera-t-elle d’un mariage tranquille et sans désir ?


Avis de Molina

De bonnes idées au départ, mais un sentiment de gâchis à la fin.

Une jeune femme qui devient héritière soudainement, un jeune noble au bord de la ruine, et un coup du destin qui les lie par le mariage, voilà un bon point de départ pour un romance et qui a un bon potentiel.

La première moitié du livre est très agréable à lire. Le lecteur fait la connaissance de ce couple atypique et de son entourage, et découvre avec eux leurs points communs et leurs différences. Tout reste cohérent et parfois même touchant.

Malheureusement, les choses dérapent entre Clare et Jamie et l'histoire aussi. Les incompréhensions sont nombreuses entre eux et la cohérence prend l'eau aussi. Nos deux héros se mettent à avoir des réactions qui ne sont pas tout à fait compatibles avec ce qu'on a appris d'eux et les évènements semblent parfois sortir de nulle part. La fin, quant à elle, est bâclée et donne l'impression d'avoir été écrite à la va-vite, ce qui laisse le lecteur sur un sentiment de gâchis. C'est dommage car le début était bon et prometteur.

Le boudoir des délices de Leigh Michaels



Le boudoir des délices
de Leigh Michaels

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 24 octobre 2014
Format Poche / . pages / 7,60 €

Présentation de l'éditeur :

À l’abri des indiscrétions, tous les écarts sont permis…

Après avoir fait l’acquisition de la charmante maison qui donne sur son jardin, le séduisant lord Hawthorne croit avoir conclu l’affaire du siècle. Cependant ce libertin patenté n’avait pas prévu de s’éprendre de la ravissante occupante des lieux…
Une fois mariée au comte, lady Keighley propose à son amie Felicity de s’installer dans la demeure inoccupée. Celle-ci découvre que le beau cousin du comte est très exactement son prince charmant…
Qu’en sera-t-il de la prochaine occupante ? Ce boudoir semble abriter les rencontres les plus inavouables de la société…


Avis de Molina

Ce livre est en fait constitué de quatre romances distinctes, mais qui se suivent dans le temps et qui ont pour point commun une certaine petite maison de ville.

Prise individuellement, chacune de ces petites nouvelles est très agréable à lire. Les personnages sont touchants sans être caricaturaux et la romance avance vite, ce qui est parfois un peu frustrant, car certains changements semblent un peu trop rapides. Toutefois ça n'est pas vraiment gênant et ça s'explique par le choix de l'auteur de faire des nouvelles.
L'ambiance de ce livre et son contexte sont classiques mais bien traités et la fameuse maison de ville apporte un petit quelque chose qui lie bien les histoires entre elles (presque plus d'ailleurs que les personnages que l'on retrouve dans plusieurs histoires).

Le seul point négatif vient de l'écriture. Le déroulement de ces romances est très similaire, ce qui fait qu'au bout de la deuxième, le lecteur commence un peu à s'ennuyer et à la quatrième, il a juste envie d'en finir.

Au final, Le Boudoir des délices est à traiter comme un recueil de nouvelles que je conseille de lire en plusieurs fois pour ne pas se lasser. Malgré cela, c'est une bonne romance qui ravira les cœurs tendres et avec laquelle vous passerez un bon moment.