Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 19 octobre 2014

Compte-rendu du Tea time du Ladies club d'octobre 2014




Hier, samedi 18 octobre, a eu lieu chez Milady Romance un nouveau rendez-vous pour les blogs et forums membres du Ladies club



Comme à chaque fois, nous nous sommes retrouvées autour d'un thé et de petites pâtisseries pour évoquer les prochaines parutions Milady Romance. À l'issue de cette après-midi, une chose est sûre, les prochains mois seront Jane Austen ou ne seront pas !



Tout d'abord, Milady Romance va proposer trois rééditions (avec de nouvelles traductions à partir de publications du XIXème siècle) d'ouvrages de l'auteur :





- Orgueil et Préjugés                             Janvier
- Raison et Sentiments                                Juin
- Emma (dans la collection Emma)         Octobre








Nous aurons également droit à de nouvelles parutions "para-austiniennes" :





- Le rêve de Mr Darcy d'Elizabeth Aston (sur la nièce de Mr Darcy) en novembre











- Elizabeth Darcy d'Abigail Reynolds en décembre
Une réécriture d'Orgueil et Préjugés avec un "Et si...". Et si Elizabeth Bennet avait dit oui à la première demande en mariage de Mr Darcy, au moment où elle le déteste. Comment se serait passé leur mariage ?







- Blackmoore de Julianne Donaldson en janvier
Une plume qui rappelle celle de Jane Austen





- Une saison avec Darcy en mars.
Recueil de quatre nouvelles dans l'univers d'Orgueil et Préjugés de Jane Austen.


22181609- De Darcy à Wentworth de Sybil G. Brinton en mai. 
C'est une fan-fiction de... 1914 où les personnages secondaires de toutes les œuvres de Jane Austen se croisent. On retrouve notamment Georgiana Darcy, le Colonel Fitzwilliam ou encore Kitty Bennet.




Coup d’œil sur certaines prochaines parutions :

Décembre :


Backstage, Tome 1 : Déchaîne-moi de Tracy Wolf

Le héros est membre d'un groupe de rock-stars, bad boy dans toute sa splendeur, et l'héroïne est la petite sœur du chanteur du groupe. Ils sont tous les deux attirés l'un par l'autre mais interdiction de s'approcher. Quand elle perd son emploi de chef cuisinier, son frère lui propose de travailler pour eux et de les suivre en tournée. Rapprochement, passion... On devine la suite.
Il y aura un tome par membre du groupe.





À l'état sauvage, Tome 1 : Meurtre en Alaska de Kat Martin
Pour changer avec les séries suspense déjà parues, nous avons ici un cadre exceptionnel : l'Alaska et ses dangers. Dylan souhaite créer une maison d'hôtes et demande l'aide d'une décoratrice d'intérieur, Lane. Ils vont finir par enquêter sur l'accusation qui pèse sur un ami de Dylan.




Janvier :



À un fil de Rainbow Rowell
Le retour de Rainbow Rowell chez Milady avec un roman avec une touche de fantastique. Georgie écrit une série pour la télévision avec son meilleur ami. Depuis quelques temps, son mariage est en péril. Juste avant les fêtes de Noël, elle apprend qu'elle doit travailler et qu'elle ne peut pas partir avec son mari et ses enfants. Son mari décide d'embarquer les enfants sans elle chez sa mère. Georgie tente de le joindre sur son téléphone mais il ne répond pas. Elle essaye alors le téléphone chez sa mère, le demande et parvient enfin lui parler... sauf qu'elle discute avec son petit-ami du passé. Va-t-elle risquer son futur en échangeant avec lui ? 
C'est une histoire sur le après "et ils vécurent heureux...", pleine d'émotions.





Cinquante nuisances d'Earl Grey de Fanny Merkin
On devine facilement de quel livre est issue cette parodie. Sortie un mois avant la sortie ciné de Fifty Shades of Grey. On nous a promis moults fous rires et une déesse intérieure légèrement (complètement) barrée.




Février :



La liste de Joanna Bolouri
Une chick-lit drôle (dans le style de Love Game d'Emma Chase et de Walbanger d'Alice Clayton) où une jeune femme, après une rupture douloureuse, tente de reprendre sa vie sexuelle en main en faisant une liste de tout ce qu'elle aurait aimé tester en matière de sexe. Et elle va la mettre en pratique avec un ami.





Fanny de Charlotte Bousquet
On connaît l'auteur pour ces écrits jeunesse et fantastique. Ici, elle nous raconte l'histoire de Fanny, jeune comédienne qui décide de revenir à Paris pour tenter de s'éloigner des rôles de jeunes premières qu'elle a pu avoir aux États-Unis. Elle va croiser par hasard une ancienne amie en pleurs suite à une rupture horrible (annonce sur Facebook). Après quelques verres, elels vont décider de se venger : Fanny va devoir séduire le goujat et lui briser le cœur. Mais sa vie n'est pas simple en ce moment et elle doit gérer pas mal de choses en parallèle (sa belle-famille, un cascadeur rencontré sur un tournage...). Une belle histoire de relations humaines, de construction de soi.




Encore merci aux janéites de chez Milady Romance pour nous avoir si bien accueillies et de nous avoir présenté vos prochaines parutions. 






Ado blues de Michel Piquemal et Jacques Azam

Ado Blues
de Michel Piquemal et Jacques Azam


Éditions De La Martinière Jeunesse



Sortie le 4 septembre 2014
Format broché / 112 pages / 8,90€




Présentation de l’éditeur :


Pourquoi je ne me reconnais plus ?
Comment supporter ma famille ?
Qu'est-ce qui m'attend au collège ?
C'est quoi cette colère ?
Et l'amour ?

Le livre qui aide les ados à surmonter doutes, craintes et idées noires !

À l'adolescence, on doute de tout, de soi, des autres, des parents. Rien de plus normal, à l'âge où tout change en soi et autour de soi. Entre les copains, le corps qui se transforme, la vie au lycée et la volonté d'indépendance, c'est pas toujours simple d'être un ado !

Ce livre examine avec précision et humour des sujets de préoccupation quotidiens et propose conseils, astuces et solutions simples à des situations souvent compliquées.


L'avis de Chani

Les ados, leur vie, leur œuvre… Ado blues s’adresse d’abord à eux, les 10-16 ans (voire plus, la fourchette est indicative) et les aide à appréhender les changements qui s’opèrent dans leur vie. Changements physiques, de rythme ou d’idées, baisses de moral, remise en cause des parents et de leur autorité, tout y passe sur un ton sérieux, mais qui s’efforce de dédramatiser tous ces tourments que vivent nos têtes blondes lors de cette transition délicate vers l’âge adulte. Rien de révolutionnaire dans le contenu, mais, même si les parents dialoguent beaucoup avec leurs enfants, ces derniers peuvent se montrer sceptiques quant à la parole de leurs aînés et trouver réconfortant de voir qu’un livre leur dit la même chose. Pour les parents, ça permet aussi d’enfoncer le clou (« tu vois Choupi, tu te trouves moche, mais tous les ados passent par-là, essaye de positiver » ou « tu vois Choupi, le livre dit que les règles qu’on t’impose sont nécessaires à ta construction, alors arrête de chipoter sur tout »). Ce qui est sympa dans ce petit livre, c’est qu’en s’adressant aux ados, il leur demande aussi d’être indulgents par rapport à leurs parents qui peuvent, eux aussi, ne pas toujours savoir comment se situer, tiraillés entre l’envie d’aider leur enfant et la nostalgie d’une complicité qu’ils n’ont plus, ou pas de la même manière.

Alors, bien entendu, Ado blues ne va pas résoudre les problèmes d’un coup de baguette magique, mais devrait permettre d’affronter (oui, c’est un combat quotidien !) l’adolescence un peu mieux armé…


Féérie pour les ténèbres Tome 2 : Le sacre des orties


Féerie pour les ténèbres 
Tome 2 : Le sacre des orties
de Jérôme Noirez

Éditions J'ai lu

Sortie le 21 mai 2014
Format poche / 445 pages / 8 €


Présentation de l’éditeur :

Apparue de nulle part, une route égare les camionniers du royaume. Une expédition est montée pour en élucider le mystère — une aventure qui mènera le féeur Quiebroch, Ostre l’ourselet et Mesvolu le rioteux jusqu’aux Brolhs du Sud, territoire dont personne n’est jamais revenu.

Ailleurs, bravant les flots de l’Hibondière, l’intrépide Malgasta vogue avec le capitaine Lentise en direction de l’île d’Eschamat, où une monstruosité décime les sujets du roi et réclame Estrec de Gourios. Ce dernier gît dans une chambre du palais royal, où il vertige de plus en plus profondément dans l’En-Dessous tandis que son corps fusionne davantage chaque jour avec la Technole et croît de manière incontrôlable. Et voilà que les antennes radio de sa carcasse se mettent à capter les réminiscences les plus nauséabondes d’un monde qui pourrait bien être le nôtre.

Sans oublier Grenotte et Gourgou, les deux garnements inséparables, qui vont entamer une dangereuse odyssée au pays des esmoignés, des ossifiés et des fraselés.


L'avis de Chani

Dans ce deuxième tome de Féérie pour les ténèbres, nous retrouvons cet univers riche et complexe créé par Jérôme Noirez. La découverte ayant déjà été faite dans le roman précédent, le lecteur entre ici directement dans le vif du sujet. De nouveaux personnages rejoignent les visages connus, et l’aventure reprend de plus belle. Pourtant, j’ai moins aimé Le Sacre des orties. Peut-être justement à cause de la complexité et la multiplicité des pistes développées. J’ai trouvé que, passé le ravissement de l’exploration du background, on se perd un peu dans les différentes directions prises par les personnages. J’attendais quelque chose de plus recentré, que l’auteur aille plus loin dans le mystère de ce monde et, même s’il finit par y venir, j’ai trouvé que c’était un peu tard.

Le Sacre des orties est à réserver à ceux qui n’aiment pas les intrigues linéaires, mais déstabilisera peut-être un peu trop ceux qui aiment creuser une piste principale.