Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 17 mai 2014

Un beau jour peut-être de Lauren Graham

Un beau jour peut-être
de Lauren Graham

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 23 mai 2014
Grand format / 448 pages / 18,20 €



Présentation de l'éditeur :


Janvier 1995. Des rêves de Broadway plein la tête, Franny fait le pari de devenir célèbre en trois ans. Elle n'a plus que six mois pour réussir. Alors que sa carrière de comédienne tourne au ralenti, et qu'elle cherche à échapper à la petite vie rangée que son compagnon voudrait partager avec elle, Franny tient enfin l'occasion de jouer devant des professionnels. Pour réussir, elle devra faire abstraction du charme de James Franklin, l'acteur le plus talentueux de son cours…


L'avis de Chani

Pour ceux qui connaissent l’auteur, Lauren Graham est avant tout actrice. On a pu notamment la voir dans Gilmore girls ouParenthoodUn beau jour peut-être est son premier livre, et c’est sans surprise qu’il traite du parcours du combattant d’une jeune apprentie actrice, Franny. Le lecteur va donc suivre (subir ?) les déboires de la jeune femme pour réaliser son rêve, ainsi que sa vie sentimentale en la personne du beau James…
Entre showbiz et jérémiades, la sauce n’a jamais pris et je n’ai pas apprécié ma lecture, plus proche du guide de l’apprentie comédienne que de la romance. Franny est assez agaçante à se dévaloriser sans arrêt, voire insupportable au fil des pages, quand la patience du lecteur s’amenuise. Je n’ai pas réussi à m’intéresser ni à elle ni à ses rêves, pas plus qu’à ses histoires de cœurs d’ailleurs. Si je vous dis qu’en plus l’écriture est très quelconque et n’a pas réussi à m’accrocher, vous comprendrez aisément que je me suis ennuyée d’un bout à l’autre.
À réserver aux fans de l’auteur ou à ceux qui aspirent à devenir acteurs et qui se reconnaîtront en Franny. Sinon, vous pouvez vous en dispenser.

Sujet : tragédie d'Elizabeth LaBan

Sujet : tragédie
d'Elizabeth LaBan

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 20 février 2014
Format broché / 360 pages / 16,00 €


Présentation de l'éditeur :

Quand l'amour est une question de vie ou de mort. Un roman haletant et poignant sur l'adolescence, la différence, le premier amour...

Lors de sa dernière année dans un internat privé, Duncan hérite de la chambre d'un étudiant albinos, Tim. Avant de quitter l'école, Tim a laissé à l'intention de Duncan une pile de CD dans lesquels sa voix enregistrée raconte ses complexes, sa vue défaillante, son histoire d'amour clandestine avec une autre élève, et la rivalité qui s'installe entre son petit ami et lui… Son récit touchant, captivant, parfois drôle, trouble Duncan en faisant écho à sa propre histoire d'amour, mais aussi au sujet de la fameuse dissertation de fin d'études : la tragédie. Quand la passion s'empare des adolescents, le drame est toujours possible.

Duncan pourra-t-il échapper à ce destin funeste ?


L'avis de Chani

C’est la rentrée des classes et Duncan, enfin en Terminale, regagne sa chambre. Comme la tradition du pensionnat l’exige, il va trouver un « trésor » laissé par le locataire de l’année précédente, Tim en l’espèce. Alcool et autres substances prohibées sont les plus prisées, mais le jeune homme va trouver des CD sur lesquels Tim lui a laissé son témoignage sur les événements de l’année dernière. Faisant le lien avec le sujet sur la tragédie donné chaque année aux terminales par le prof de français, la voix de Tim va guider Duncan et remonter le passé pour faire la lumière sur le drame qui s’est joué.

Le début du roman semble bien mystérieux, le lecteur est un peu perdu, mais très rapidement il est happé par l’histoire de Tim, cet élève atypique arrivé en cours d’année. Au fil des pages, on devine le drame qui va se dérouler, puis l’auteur nous prend totalement à revers et nous livre une fin aussi émouvante que surprenante. La plume d’Elizabeth LaBan est hypnotique, une fois le récit commencé, il devient difficile de le lâcher tant le besoin de connaître le fin mot de l’histoire est présent. Sujet : Tragédie est un livre poignant, empli d’émotions, de tristesse, mais aussi d’espoir. Et aussi, effectivement, une très bonne illustration de ce qu’est une tragédie…