Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 27 mars 2014

Les seigneurs de l'ombre tome 10 : L'oracle des ténèbres de Gena Showalter

Les seigneurs de l'ombre 
Tome 10 : L'oracle des ténèbres
de Gena Showalter
Éditions Harlequin
Collection Nocturne

Sortie le 1er mars 2014
Format  poche / 416 pages / 7.50€

Présentation de l'éditeur :

Dans la forteresse interdite, les Seigneurs de l’ombre ont presque tous trouvé une compagne. Seul Kane, guerrier solitaire, maudit chaque jour Désastre, le démon qui l’habite et transforme chacun de ses actes en catastrophe, l’empêchant ainsi de trouver l’âme sœur. Désespéré par la perspective de vivre seul pour l’éternité, il consulte les oracles de la citadelle et découvre qu’une femme l’attend quelque part : une femme aux cheveux blonds comme les blés.
Bien décidé à trouver celle qui lui est destinée, Kane se lance alors à sa recherche, bravant tous les dangers. Mais, un jour, après un combat suicidaire contre des créatures infernales, il est sauvé par une inconnue qui disparaît aussitôt, ne lui laissant que le souvenir de sa beauté féerique. Et de sa magnifique chevelure d’ébène…

Avis de Molina

Un dixième tome tout en finesse qui ravira les fans de la série. 

Voici enfin l'histoire de Désastre ! Après quelques péripéties plus que traumatisantes, nous retrouvons notre héros dans un triste état, mais sauvé de l'Enfer grâce à une mystérieuse jeune femme qui lui demande, en échange de son sauvetage, de la tuer.

Deux écorchés de la vie, voilà ce que sont nos héros. Lui, possédé par un démon qui déclenche constamment des catastrophes, elle, affligée d'une famille qui s'en sert comme souffre-douleur; ils sauront se comprendre au-delà des mots et chacun trouvera sa force en secourant l'autre. Ils sont touchants et attendrissants dès qu'ils sont ensemble. Même si leur histoire d'amour n'est pas l'une des plus palpitantes de la série, elle saura toucher au cœur les fans qui seront ravis par le dénouement heureux de ce jeune couple.

Comme toujours, l'intrigue principale avance encore et cette fois il semble que nous touchons au but. Cameo s'approche de l'endroit où est cachée la boîte de Pandore, même si elle n'a pas encore trouvé comment la récupérer. En chemin, elle rencontre un personnage qui était décédé dans les tomes précédents et qui risque de changer son destin à jamais. Humm, du bonheur en perspective !

L'oracle des ténèbres fait honneur à la série et ravira ceux qui attendaient l'histoire de Kane. C'est émouvant, tendre, plein d'humour et d'action. Vivement la suite !

Sweet Magnolia, Tome 10 : Là où le bonheur nous attend de Sherryl Woods


Sweet Magnolia,Tome 10 : Là où le bonheur nous attendde Sherryl Woods

Éditions Harlequin
Collection Prélud'

Sortie le 1er février 2014
Format poche / 352 pages / 6,70 €

Présentation de l'éditeur :

Décidément, la vie n’est pas rose pour Lynn Morrow en ce moment : non seulement elle est en pleine procédure de divorce, mais encore, avec deux adolescents à charge, elle peine à joindre les deux bouts… Alors, quand Mitch Franklin, son voisin, secrètement touché par sa situation, lui propose de l’embaucher, Lynn accepte, bouleversée et pleine de reconnaissance. Un sentiment qui, très vite, évolue vers quelque chose qui ressemblerait presque à… du désir, de l’amour. Sauf que voilà : même si, aux regards brûlants que lui lance Mitch, Lynn sent bien qu’il n’attend qu’un signe d’elle, elle n’est pas prête à aimer de nouveau. Pas encore…


Avis de Molina

Après un tome 9 surprenant, nous ne pouvions qu'espérer aussi bien pour ce nouvel opus, malheureusement celui-ci n'est pas à la hauteur.

Le thème abordé a été tellement vu et revu qu'il en devient d'une banalité affligeante : le divorce, plaie de notre époque. En soi, ce n'est pas forcément un handicap, mais s'il est traité, comme ici, avec une grosse dose de clichés et des personnages totalement prévisibles, ça le devient.
Vous aurez droit à tout : le mari qui quitte sa femme du jour au lendemain alors que celle-ci l'aime et se consacre à lui et à leurs enfants, l'angoisse des fins de mois à cause de nombreux problèmes financiers, le sursaut d'orgueil de la femme bafouée et bien sûr, le chevalier servant qui ne demande qu'à s'occuper d'elle et à la réconcilier avec les hommes.
Aucun des protagonistes n'est émouvant ou même surprenant, ils sont totalement conformes à ce qu'on attend d'eux dans un livre comme celui-ci, et ça n'a donc pas vraiment d'intérêt. Même les autres couples de la série n'arrivent pas à remonter le niveau tellement l'auteure a affligé ce livre de bons sentiments. À ce niveau, cela revient à faire une crise de foie due à trop de chocolat !

Aucune surprise, un thème usé et des personnages d'une banalité affligeante, vous l'aurez compris, je ne vous recommanderai pas cette lecture même si je dois bien admettre que je l'ai terminée sans grandes difficultés et sans que je comprenne trop comment...

Mercy Thompson Tome 7 : La Morsure du Givre de Patricia Briggs


Mercy Thompson
Tome 7 : La Morsure du Givre
de Patricia Briggs

Éditions Milady
Collection BIT-LIT

Sortie le 27 mars 2014
Poche / 408 pages / 7,10 €


Présentation de l'éditeur :

Pour Mercy Thompson, mariée depuis peu à Adam Hauptman, charismatique Alpha de la meute locale, ç’aurait dû être un Thanksgiving paisible en famille. Elle était loin d’imaginer que faire du shopping avec sa belle-fille Jesse risquait de virer au cauchemar. Et pourtant, lorsqu’elle ne parvient pas à joindre Adam par téléphone, ni aucun membre de la meute, la jeune femme sait que ceux qu’elle aime courent un grave danger. Aidée par des alliés improbables, Mercy va devoir une fois de plus voler au secours des siens.


L'avis d'Elaura :

C'est toujours un réel plaisir de lire un livre de Patricia Briggs en général, et un Mercy Thompson en particulier. Pourquoi ? Eh bien, outre le fait que Mercy Thompson est l'une des meilleures séries d'Urban Fantasy lues à ce jour, l'auteur a le don de nous immerger comme personne dans son univers, à coup de détails qui peuvent paraître rédhibitoires chez les autres, mais qui s'inscrivent dans une logique naturelle chez elle. 
Faire les courses avec Mercy n'est jamais anodin, comme nous le prouve encore une fois ce tome, et pas uniquement parce qu'elle est douée pour attirer les ennuis, mais parce qu'elle fait partie de notre vie. 
Mercy, on la connaît bien. On l'a vue changer, grandir, se battre, travailler, se remettre en question, souffrir et enfin aimer. On a ressentie la moindre de ses émotions et du coup, elle est un peu la grande sœur (ou la petite) que l'on n’a jamais eue. Alors même quand elle va faire les soldes, on l'écoute. C'est aussi simple que cela. Quelques lignes et hop, nous ne sommes plus chez nous, dans notre lit ou notre canapé, dans notre quotidien où tout est bien réglé, mais chez elle, dans les tri-cities, en compagnie d'une meute de loups-garous quelque peu nerveux, mais qu'on se surprend à aimer de manière tout aussi possessive que notre héroïne. 
N'est-ce pas là le signe d'un grand talent ? Rares sont les lectures qui nous emportent autant dans leur univers.

Cette fois encore, Mercy devra affronter le danger et sauver les siens, mais elle ne sera pas seule. Beaucoup de protagonistes que l'on a rencontrés tout au long des 6 tomes précédents seront présents, et c'est ce qui fait la force de ce septième opus. Ce n'est pas un combat solitaire, mais familial, où chacun aura sa place et pour cause, certains chapitres sont consacrés à Adam, où la narration se fait de son point de vue, et c'est une véritable surprise. Adam, cet alpha que l'on a appris à beaucoup aimer sous le regard de Mercy, nous livre enfin sa propre vision des événements, ses émotions crues et son amour immodéré pour les siens. C'est beau à chaque fois, même si la cruauté est présente, et nous ne pouvons que remercier l'auteur cent fois pour ce cadeau.

Encore une réussite donc pour Patricia Briggs, qui nous livre ici un livre intense, suite directe du dernier opus d'Alpha et Omega (spin-off de la série Mercy Thompson), et que l'on referme avec regrets, tant ses mots et ses personnages vont nous manquer.