Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 30 décembre 2014

Sex and the bureau

Sex and the bureau
de Juliet Hastings

Aux éditions J'ai Lu
Collection Semi-Poche

Sortie le 9 avril 2014
Format Semi-Poche / 349 pages / 12 €


Présentation de l'éditeur :

Kate est décidée : cette formation aux techniques de persuasion que son boss lui a imposé d'assurer au dernier moment sera la dernière mais aussi la plus sensuelle. Une seule question reste en suspens : les quatre participants accepteront-ils de collaborer au huis clos torride qu'elle va leur préparer ? Nick, le cabotin, Edmond, l'aristocrate, l'énigmatique Christopher et la très inhibée Sophie transgresseront-ils leur pudeur ? Ces quatre jours de stage où chacun vient se dépasser professionnellement prendront vite une tournure inattendue, y compris pour Kate.

L'avis de Lila :

Le pitch de départ est assez simple : Kate, une femme ni très attachante, ni très morale, décide de détourner un stage professionnel qu’elle doit animer, pour assouvir ses fantasmes. Les trois hommes et la femme qui suivent ce stage n’y voient pas tellement d’inconvénients (Kate avait de toute façon prévu de leur faire du chantage s’ils ne cédaient pas. Sans commentaire.). Tout ce petit monde s’embarque alors dans un weekend torride où les rares techniques et conseils dispensés par Kate ne seront que des prétextes à ce que l’un ou l’autre des participants finisse les fesses à l’air.
Voilà grosso modo toute l’histoire résumée. Rien de plus. Ce roman ne mise pas sur son intrigue (il n’y en a pas), ni sur les sentiments (il n’y en a pas), et encore moins sur ses personnages (peu attachants, voire carrément antipathiques).

Que reste-t-il ? Le sexe.
L’auteur n’a pas ménagé ses efforts de ce côté-là. Toutes les pratiques y passent ou presque, comme si elle avait eu une liste précise des positions et situations à caser dans son roman et qu’elle les avait cochées soigneusement. Chacun y trouvera donc forcément son compte à un moment ou un autre. Si la surenchère est parfois inutile, souvent ridicule, et qu’on assiste à quelques passages surréalistes, il faut concéder que l’auteur décrit très bien les scènes de sexe et qu’elle maîtrise son sujet. Heureusement d’ailleurs, car le sexe est le seul aspect réussi et valable du roman… L’histoire est creuse. Les personnages ont une psychologie assez pauvre et n’ont des principes que pour les abandonner dans les trois minutes qui suivent (en même temps que leurs vêtements, en fait). On ne s’attache ou ne s’intéresse à aucun d’eux.

Lire ce roman revient à peu de choses près à regarder un porno. Réservé à un public averti, il plaira donc aux lecteurs qui sont à la recherche de scènes de sexe nombreuses, variées et croustillantes, et qui n’attendent rien de plus de cette lecture qui sera oubliée dès la dernière page tournée. Quoi que, certains dialogues et passages sont tellement ridicules et/ou hallucinants (comme la dégustation d’asperges) qu’ils marqueront sûrement les esprits. Mais pas en bien…



12 EUR
Achat Fnac


Aurora Teagarden - Tome 3 : À vendre : trois chambres, un cadavre

Aurora Teagarden
Tome 3 : À vendre : trois chambres, un cadavre
de Charlaine Harris

Éditions J'ai Lu
Collection Semi-poche

Sortie le 9 octobre 2013
Format semi-poche / 284 pages / 8,90 €


Présentation de l'éditeur :

L'agent immobilier Aurora découvre un cadavre dans chaque maison qu'elle fait visiter. Elle décide d'enquêter sur ce serial killer qui sévit dans la petite ville de Lawrencetown.

L'avis de Sophia :

C’est avec plaisir que l’on retrouve Aurora Teagarden dans ce nouveau tome. Une fois encore, la sage jeune femme va être face à un meurtre bien mystérieux qu’il faudra résoudre.

Rien de bien neuf ici, l’auteur reprend les mêmes éléments que dans les opus précédents, avec une narration calme et tranquille, qui oscille entre l’enquête en cours et le quotidien d’Aurora. Ceux qui ont aimé les deux premiers tomes seront donc en terrain connu et auront certainement plaisir à suivre cette nouvelle affaire.

L’auteur semble ici avoir enfin trouvé ses marques, l’intrigue est mieux rythmée que les autres et connaît plus de rebondissements et d’action. L’arrivée de Martin, un homme intrigant et attirant, apporte du relief à l’histoire et promet une suite intéressante. La communauté dans laquelle gravite Aurora reste toujours aussi fantasque et attachante. L’héroïne, quant à elle, sort également progressivement de sa coquille, la trop sage bibliothécaire laissant peu à peu la place à une jeune femme piquante et séduisante qui gagne en épaisseur et maturité.
L’enquête, plaisante quoiqu’un peu reléguée au second plan au profit des amours d’Aurora, réserve quelques surprises, même si l’on devine sans trop de mal le nom du coupable.

Un bon moment de lecture et une saga qui gagne en qualité à chaque tome.



8,46 EUR
Achat Fnac

Les hommes de paille

Les hommes de paille
de Michael Marshall

Aux éditions J'ai Lu

Sortie le 9 avril 2014
Format Poche / 408 pages / 7,80 €


Présentation de l'éditeur :

Palmerston, Pennsylvanie, octobre 1991. Deux hommes, vêtus de longs manteaux et armés de fusils semi-automatiques, abattent soixante-huit personnes dans un fast-food. Avant de prendre la fuite, ils laissent ces mots, écrits en lettres de sang : "Les Hommes de Paille". Santa Monica, Californie, onze ans plus tard. Une adolescente, Sarah Becker, est kidnappée. A la même période, un couple trouve la mort en voiture dans le Montana, laissant un message caché dans le fauteuil du père : "Nous ne sommes pas morts". Trois faits divers, trois énigmes dont la clé est enfouie sous une chape de plomb.

L'avis de Sophia :


C'est un polar long et complexe, dont l’intrigue se dévoile au fur et à mesure des pages, sans empressement. Heureusement, celle-ci est suffisamment accrocheuse et mystérieuse pour donner envie d’en découvrir la conclusion.

L’auteur prend un réel plaisir à nous balader d’une hypothèse à l’autre, en même temps que les différents personnages enquêtent chacun de leur côté. Ceux-ci sont tous intéressants, très bien décrits, avec des motivations personnelles et un caractère propre. On les suit à tour de rôle : d'un côté Ward qui tente de découvrir ce qui est arrivé à ses parents, et de l'autre les inspecteurs qui recherchent une jeune fille disparue. Leurs investigations respectives vont évidemment finir par se recouper, et le tout aboutira sur une découverte des plus surprenantes.
Ce roman passionnant est construit avec intelligence et l’auteur ménage bien son suspense. Le découpage en fait un réel page-turner, malgré quelques longueurs ici et là. La tension va grandissante jusqu’au final, explosif. Celui-ci peut sembler un peu tiré par les cheveux et laisse quelques questions en suspens, mais rien qui n’entache la qualité de l’histoire.

C’est un excellent roman policier qui ravira les amateurs du genre.





7,80 EUR
Achat Fnac


Marriage to a Billionaire - Tome 1 : Liaison à durée déterminée

Marriage to a Billionaire
Tome 1 : Liaison à durée déterminée
de Jennifer Probst

Éditions J'ai Lu
Collection Semi-poche

Sortie le 14 mai 2014
Format semi-poche / 13 €



Présentation de l'éditeur :

Le millionnaire Nicholas Ryan doit se marier s'il veut hériter de la société de son père. Aussi, en apprenant que la meilleure amie de sa soeur, Alexa, a des difficultés financières, il lui propose de se marier pour un an et en contrepartie il remboursera ses dettes. Cependant, Alexa n'est plus l'enfant détestable qu'il connaissait, bien au contraire...

L'avis de Sophia :

Ce court roman propose une intrigue déjà vue et revue : un mariage arrangé qui se transforme progressivement en une belle histoire d’amour. Pour l’originalité, on repassera. Cependant, à défaut d’être novateur, ce livre se lit d’une seule traite et avec un réel plaisir. Les personnages sont attachants, les situations cocasses s’enchaînent et l’humour et la sensualité sont bien présents.

Certaines scènes sentent le réchauffé et Alexa manque parfois de bon sens. L’auteur utilise de grosses ficelles pour son intrigue, et l'on voit facilement arriver les rebondissements. Pourtant, ça fonctionne bien. Essentiellement grâce à des personnages très sympathiques et à un couple amusant. Entre Alexa et Nicholas, les réparties fusent et l'on rit parfois de bon cœur. La tension sexuelle entre eux va crescendo et apporte du piment à une histoire qui gagne ainsi en épaisseur et en intérêt. C’est romantique, le happy end est certes un peu poussif, mais ça ne tombe jamais dans la mièvrerie.
Un (gros) bémol tout de même : la traduction et le manque de relecture ! Pour ne citer que cet exemple (le plus flagrant), la somme promise à Alexa, en contrepartie de ce mariage arrangé, passe de 1500 à 150 000 $ d’une page à l’autre, ce qui agace beaucoup, en plus de rendre certains passages totalement incohérents.

Pour conclure, c’est frais, drôle, léger, et l'on passe un excellent moment de lecture. Un roman divertissant et sensuel à lire sans hésiter.



13 EUR
Achat Fnac

Les Highlanders du nouveau monde, Tome 2 : Fidèle à son clan de Pamela Clare

Les Highlanders du nouveau monde
Tome 2 : Fidèle à son clan
de Pamela Clare

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Réédition le 17 avril 2013
Format poche / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :


1759.
Au Nouveau Monde, des rangers celtes enrôlés par les Anglais sèment la mort derrière eux. Quand leur chef Morgan McKinnon tombe entre les mains des Français, ces derniers décident de le soumettre à un interrogatoire avant de le livrer à la tribu des Abénaquis. Trop gravement blessé pour parler, le prisonnier est d'abord confié à la pupille du commandant du fort, Amalie. Tout devrait lui faire haïr cet homme. ... Lire la suite
Ne fait-il pas partie des barbares qui ont tué son père et tant de ses frères indiens ? Mais, contre toute attente, son coeur s'enflamme à mesure que Morgan se rétablit. Pourtant, elle le sait voué à une mort atroce...

L'avis de Sophia :

Ce roman met en avant des personnages déjà croisés dans le premier tome. Cependant, il peut se lire séparément sans que cela ne gêne la compréhension de l’histoire.

Les highlanders de Pamela Clare ne manquent pas de charme, et ici, le personnage de Morgan est très agréable à suivre et à découvrir. C’est un homme loyal, courageux et valeureux qu’il est facile d’apprécier et qui remplit parfaitement son rôle de héros. Face à lui, l’héroïne, Amalie, peine à se démarquer. Elle échappe de très peu à l’étiquette de Mary Sue, mais surtout grâce à Morgan qui réussit à lui apporter un peu de profondeur. Leurs échanges, plaisants,  sauvent de peu ce personnage un brin fadasse. Certes, son caractère est cohérent avec son vécu, mais ça la rend ennuyeuse. Trop belle, trop gentille, trop douce… trop « tout » pour qu’on s’y attache vraiment. C’est d’autant plus dommage que les protagonistes qui gravitent autour d'elle ont, eux, des personnalités mieux nuancées. 

L’histoire souffre de longueurs et d’un certain manque de rythme, cependant, elle est merveilleusement bien écrite, plutôt bien construite, et l’intrigue est fouillée, avec des rebondissements et de l’action. Si l’on parvient à tenir le cap dans les quelques moments moins passionnants, où, il faut l’avouer, on s’ennuie un peu, alors on pourra apprécier le roman dans sa globalité. 

La plume de l’auteur compense largement ces désagréments, et le côté dépaysant de l’histoire devrait plaire aux lecteurs qui recherchent un moment d’évasion. Si tout n'est pas parfait, c'est une histoire qui offre une belle romance et possède de solides atouts pour séduire un large public.



7,03 EUR
Achat Fnac



samedi 27 décembre 2014

David Creem Tome 2 : L'entrevie

David Creem
Tome 2 : L'entrevie

de Richard Taleman

Éditions J'ai Lu
Collection Semi-poche Imaginaire

Sortie le 22 octobre 2014
Format semi-proche / Prix 12,90 €



Présentation de l'éditeur :


En parallèle des cours de parapsychologie, David et ses amis poursuivent leur objectif : libérer l'âme de Daddy des griffes du Voleur d'Ames. La piste les conduit vers l'Entrevie, première strate de l'Invisible aussi négative que dangereuse. Une fois là-bas, ils vont devoir affronter leurs cauchemars les plus sombres. Mais il y a pire encore. Des ennemis dont ils ne peuvent imaginer la puissance. Des forces qui s'unissent pour asservir la Création. Parviendront-ils à déjouer les pièges du Voleur d'Ames et à retrouver le grand-père de David ? La traque commence.

L'avis de Chani

Étudiant en sciences de l’étrange, David et ses amis poursuivent la mission qu’ils avaient commencée dans le premier opus. Leurs recherches vont les amener à découvrir L’Entrevie, le début de l’Invisible…

Dans ce deuxième tome, le lecteur pousse plus loin sa découverte de l’univers paranormal et du background dans lequel évolue David Creem, ce qui aurait dû être une bonne chose après un premier roman très alléchant. Mais, au final, ce gros pavé de 570 pages traîne pas mal en longueur et l’intérêt du lecteur risque d’en pâtir. Entre l’apprentissage « classique » des étudiants et leurs expériences en situation, il ne se passe finalement pas grand-chose et le style de l’auteur peine à captiver, tout comme ses personnages qui se révèlent parfois agaçants. L’Entrevie est une déception, alors qu’à la lecture de La Confrérie de l’Invisible on pouvait s’attendre à beaucoup mieux. Le roman fait finalement « pschitt », ce qui est bien dommage…

Attraction mortelle de Lucy Christopher

Attraction mortelle
de Lucy Christopher

Editions Gallimard Jeunesse
Collection Scripto

Sortie le 6 novembre 2014
Format broché / 400 pages / 17,90 €


Présentation de l'éditeur :

Le père d'Emily est accusé d'avoir tué une jeune fille dans les bois de Darkwood, juste derrière leur maison. Tout accuse, en effet, cet ancien soldat qui souffre de stress post-traumatique et a rapporté, une nuit d'orage, le cadavre d'Ashley dans ses bras. Pourtant, Emily, 17 ans, ne peut pas croire à la culpabilité de son père. Aidée par Damon, le petit ami d'Ashley, elle tente de reconstituer ce qui s'est réellement passé cette nuit-là. Car Ashley n'était pas seule dans ces bois. Avec Damon, Marck et Charlie, elle participait à un jeu rituel et dangereux...


L'avis de Chani

Lorsque son père est accusé du meurtre d’Ashlee, Emily ne peut se résoudre à croire en sa culpabilité. Alors que toutes les preuves convergent pour confirmer l’accusation, la jeune fille va remonter la piste de cette nuit fatidique et mener l’enquête afin de découvrir la vérité.

Après un début un peu lent et difficile, Attraction mortelle devient un véritable page turner. Dans une ambiance sombre et inquiétante, Emily retrace la personnalité de la victime et ses dernières heures. Entre les bois, les jeux dangereux auxquels Ashlee se livrait et les personnalités troubles de ses amis, le soupçon s’installe et le lecteur devient vite paranoïaque, chaque personnage faisant, à un moment ou un autre, figure de coupable idéal. Le roman se lit très rapidement, peut-être trop, mais ne vous attendez pas à beaucoup d’action, c’est surtout un roman d’ambiance qui vous plonge dans son univers pour vous entraîner dans un voyage inquiétant.

Eutopia

Eutopia
de Jean-Marie Defossez

Éditions Seuil

Sortie le 6 novembre 2014
Format broché / 14 €


Présentation de l’éditeur :


Presque toute vie a disparu de la surface de la Terre. Seuls quelques milliers d'individus privilégiés, rendus immortels par les réincarnations successives, vivent encore à Eutopia. Dehors survivent aussi les HomGM, créés afin d'alimenter la cité en bléGM, seule source d'énergie encore disponible. Orian et Tiris s'apprêtent à reformer leur couple après une énième réincarnation. Mais un virus s'est glissé dans la tête d'Orian et le bonheur d'Eutopia lui semble soudain étrange, factice. Quand une femelle HomGM à l'air tout à fait humain, fait irruption dans l'appartement du couple, traquée par des robots C-Hérès décidés à l'abattre, c'est le déclic. Orian n'y comprend rien, mais il est sûr d'une chose : ces HomGM sont bien humains et ils ont besoin de son aide...

L'avis de Chani

Le roman se déroule dans un univers dystopique, après la quasi disparition de l’espèce humaine. Les survivants, réunis en Eutopia, survivent, génération après génération, grâce à la réincarnation. Privilégiés et insouciants, baignés dans un bonheur artificiel, ils ne se préoccupent pas des HomGM, des sauvages qui triment à l’extérieur de la cité, protégés qu’ils sont par les C-Hérès qui veillent à leur sécurité. Après une nouvelle réincarnation, Orian va être victime d’une ouverture de sa conscience et réaliser la facticité et la fragilité de son monde.

Fable humaniste et écologiste, Eutopia est un pavé assez indigeste de messages que l’auteur souhaite passer sur le respect de la vie d’autrui, les dangers de la manipulation des masses… L’intrigue en elle-même est cousue de fil blanc et assez peu intéressante au final, tandis que le propos est lourd, tant dans sa répétitivité que dans les procédés utilisés (rien que les méchants C-Hérès risquent de hérisser le poil à cause du manque de finesse de la dénomination et du stéréotype véhiculé). Le roman étant destiné à l’origine à un jeune public, je l’ai donné à Nimbus, 11 ans (et demi, il y tient) pour recueillir son avis, qui n’a guère été positif, plus proche de l’ennui que de l’engouement, il n’a pas souhaité aller au bout de sa lecture.

Plein d’intentions louables, Eutopia manque de dynamisme et de fluidité, deux qualités qui auraient peut-être pu créer l’adhésion au fond du roman. 

mardi 23 décembre 2014

Wicked, Tome 1 : Wicked game de Nancy Bush & Lisa Jackson

Wicked,
Tome 1 : Wicked game
de Nancy Bush & Lisa Jackson

Éditions Milady
Collection Suspense

Sortie le 21 novembre 2014
Format Poche / . pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Des yeux de glace se posent sur elle…
Depuis toujours, Becca Sutcliff est amoureuse de Hudson. Malheureusement, celui-ci ne pense qu’à une seule femme : Jessie, son ex-petite amie, portée disparue depuis plus de vingt ans. Lorsqu’on retrouve des ossements dans les ruines de leur lycée, Hudson, Becca et leurs anciens camarades sont convaincus qu’il s’agit de Jessie, et le mystère s’épaissit. Jusqu’à ce que, sous forme d’inexplicables accidents, la mort vienne les trouver un à un. Becca, hantée par des visions de la défunte, est persuadée qu’une force maléfique est à l’œuvre… Peut-être le tueur de Jessie, venu finir le travail ?

L'avis de Sophia :

En 1989, Jessie, une jolie adolescente au comportement énigmatique, disparaît sans laisser de traces. Vingt ans plus tard, des ossements sont découverts près du lycée où elle faisait sa scolarité. Ses amis de l'époque, qui avaient alors été interrogés sans relâche par un policier persuadé que l'un d'eux avait tué Jessie, apprennent la nouvelle. Si leur amitié n'a pas résisté à la disparition mystérieuse de Jessie et aux aléas de la vie, ils se retrouvent pourtant à nouveau réunis, certains moins surpris que d'autres de découvrir que la jeune femme n'avait pas simplement fugué.

L'histoire se concentre essentiellement sur Becca, une veuve qui possède un don de voyance, aptitude qu'elle avait d'ailleurs en commun avec Jessie. Sans en faire trop, les auteurs ont réussi à faire de cet élément un véritable plus pour l'intrigue, apportant un fond de surnaturel à l'enquête. C'est bien exploité, ça corse encore le suspense, et pendant certaines scènes, on peut se demander qui rôde dans l'ombre et s'il est seulement fait de chair et d'os.
Becca est assez attachante, et son histoire avec Hudson ne manque pas d'attraits. Les autres personnages ont chacun une personnalité propre et intrigante, quoique parfois un peu caricaturale pour certains. Si on s’intéresse surtout à Becca et Hudson, on profite également en alternance des points de vue des autres protagonistes, ce qui donne du rythme au récit et permet de découvrir les motivations et pensées de chacun. On suit de même l'enquête grâce à Mac, le policier qui s'était occupé de la disparition de Jessie en 1989, et qui se retrouve à nouveau sur l'affaire.

Jessie, quant à elle, est présente tout au long du roman, que ce soit via les flashs de Becca ou au travers des souvenirs de ses anciens camarades. Sa personnalité fascinante et secrète, son physique qui en faisait la coqueluche des garçons et la façon dont elle s'est évaporée dans la nature du jour au lendemain, ont marqué tous ceux qui l'ont connue à l'époque, et aucun n'a pu l'oublier depuis.

L'histoire est prenante, on rentre très rapidement dedans et on a ensuite du mal à lâcher le livre. C'est un excellent romantic suspense qui, sans renouveler le genre, ne manque pas de fraîcheur et d'intérêt, et réussit à tenir en haleine le lecteur jusqu'à la dernière page.




7,90 EUR
Achat Fnac




Nowhere, Tome 1 : En ligne de mire de Nancy Bush


Nowhere,
Tome 1 : En ligne de mire

de Nancy Bush

Éditions Milady
Collection Suspense

Sortie le 21 novembre 2014
Format Poche / . pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Dans ses cauchemars d’enfant, la clé d’un mystère…
Sa mère pendue dans la cuisine. C’est le traumatisme qui hante Liv depuis ses six ans, et qui refait surface le jour où, en rentrant de sa pause déjeuner, la jeune femme trouve ses collègues de travail massacrés.
Le meurtrier la traque, Liv en est certaine. Elle arrête la première voiture qu’elle croise, se jette sur le siège passager et ordonne au conducteur de rouler. Son otage, un homme étrange et séduisant qui se fait appeler Auggie, écoute son histoire et gagne sa confiance. Tous deux vont alors mener l’enquête, car dans le passé de Liv se cache un secret pour lequel on est prêt à tuer…

L'avis de Sophia :

Ce romantic suspense repose sur des éléments assez classiques : une jeune femme traumatisée par un événement douloureux devient la proie d'un tueur pour une raison qui se trouve dans son passé. Et bien sûr, un super beau gosse vient l'aider à résoudre cette histoire. Pour l'originalité, on regardera plutôt du côté de la rencontre entre Liv, la victime, et Auggie, l'homme qu'elle prend en otage et qui finira par l'aider.
L'ensemble se lit avec une certaine facilité. L'auteur ménage bien certains points de suspense et sème ici et là des rebondissements bien pensés, de sorte que l'intérêt reste entier jusqu'à la fin du roman.

En parallèle de l'enquête menée par Liv et son otage devenu partenaire, on suit l'affaire du côté de la police, avec September et Gretchen, deux inspectrices. Cette alternance de points de vue permet de découvrir les différentes pièces du puzzle à un rythme soutenu. L'inconvénient est que l'on se retrouve avec de nombreux protagonistes, traités avec une certaine égalité qu'ils soient importants ou non, et qu'on peut s'y perdre parfois, surtout dans les premiers chapitres.

Quelques points négatifs : l'histoire est un peu longue à démarrer, il faut compter une centaine de pages avant que les choses bougent enfin vraiment et que des personnages essentiels, comme Auggie ou September, apparaissent enfin. De même, durant ce laps de temps où l'histoire se résume à suivre le quotidien embrouillé et ennuyeux de Liv, on se demande parfois où l'auteur compte nous emmener. Ce sentiment peut perdurer d'ailleurs jusqu'à la fin de la lecture, car si l'auteur mène bien sa barque concernant l'intrigue principale et la relation amoureuse entre les deux personnages principaux, elle ne manque pas non plus de nous noyer parfois sous des anecdotes ou scènes qui n'ont finalement pas vraiment d'intérêt.
Pour ce qui est du couple principal, même si l'on comprend bien que Liv soit fragilisée par son passé, il faut compter au moins 200 pages avant qu'elle n'arrête de pleurer et de se lamenter sur son sort à chaque page, ce qui peut faire un peu long. Auggie, quant à lui, remplit à merveille son rôle de mâle alpha.

Malgré ces quelques reproches, ce roman est plutôt bon, le suspense est là et les personnages sont attachants. La fin laisse supposer une suite, prometteuse, plus centrée sur September. 




7,90 EUR
Achat Fnac

jeudi 18 décembre 2014

Charley Davidson Tome 6 : Au bord de la sixième tombe de Darynda Jones




Charley Davidson
Tome 6 : Au bord de la sixième tombe
de Darynda Jones

Éditions Milady
Collection BIT-LIT

Sortie le 5 décembre 2014
Poche / 8,20 €


Présentation de l'éditeur : 

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? 

C’est moi.

La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j’ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l’enfance de Reyes me tombe entre les mains… je sais que je ne devrais pas l’ouvrir. Sauf que je ne peux pas m’en empêcher. Et ça, c’est une très mauvaise idée !


Avis de Jm-les-livres :

Un nouveau tome de Charley Davidson pour Noël ? Génial ! 

On avait laissé Charley face à THE demande et on la retrouve... fidèle à elle-même : dans les problèmes jusqu'au cou et dans des états pas possibles quand Reyes est dans les parages.

Ce nouvel opus permet au lecteur de retrouver l'héroïne au top de sa forme et d'apprendre quelques petites choses sur son rôle de Faucheuse et la prophétie qui la concerne. Mais malheureusement pas assez. Et c'est là le seul défaut de ce livre : l'intrigue générale n'avance pas suffisamment et beaucoup de questions restent en suspens. Charley est comme d'habitude : hilarante, un peu à l'ouest par moments, et les personnages secondaires apportent une touche tout aussi amusante au récit. Cookie est merveilleuse et Reyes, aahh Reyes. Un nouveau personnage fait son apparition dans la vie de la jeune femme et il est aussi mystérieux que Reyes (ou presque). Il reste à espérer que le lecteur obtiendra rapidement des réponses sur le but qu'il poursuit et le rôle qu'il devra jouer plus tard. 

Petit bonus pour les fans, l'auteur offre un passage éclair (et torride) dans la tête du Mâle, Reyes Alexander Farrow. De quoi piquer l'intérêt et donner envie d'en découvrir encore plus sur le monsieur.

De la première à la dernière page, il est quasi impossible de lâcher le livre (comment ça il faut dormir ?) et dès le début, le lecteur se retrouve à glousser, rire et soupirer. La plume de Darynda Jones est vraiment fantastique et, malgré ce tome un peu moins riche en révélations, Charley Davidson reste une série incontournable. Une petite merveille à savourer sans modération. Vous reprendrez bien encore un peu de Charley et de Reyes, nan ?




8,20 EUR
Achat Fnac

lundi 15 décembre 2014

Photophores de Noël



Voici plusieurs tutoriels ou DIY (Do It Yourself, littéralement "Fais-le toi-même", ou plus joliment "À faire soi-même") pour réaliser un photophore de Noël.

Première idée : Photophore en deux temps trois mouvements

Pour la première, très basique, il vous faut :
  • Un photophore simple ;
  • Du ruban, fin ou large, de préférence laitonné ;
  • Une petite décoration de Noël (de celles que l’on accroche au sapin) ;
  • Une bougie, fausse ou en pot de préférence, pour ne pas avoir à nettoyer votre photophore.

Pour les couleurs, privilégiez le rouge, doré, blanc et vert, en essayant de n’avoir au maximum que trois de ces teintes.

Si vous utilisez du ruban fin, il vous suffit de le passer dans l’attache de la décoration de Noël puis de nouer joliment le tout autour du photophore.
Si vous utilisez du ruban épais, attachez tout d’abord votre décoration de Noël autour du photophore à l’aide d’un fil, d’un ruban fin ou d’un élastique. Nouez ensuite le ruban épais par dessus.

Voici quelques exemples « made in » RCS - Bit-Lit.com :

 

Éléments utilisés :
  • Photophore en verre craquelé de la marque « Atmosphera » acheté chez Potiron ;
    Pendant la période de Noël, on en trouve un peu partout, exemple chez Ikea.
  • Ruban blanc laitonné avec petits sapins acheté chez Leclerc (présentoirs de Noël) ;
  • Étoile dorée achetée chez Ikea ;
  • Fausse bougie Philips 910860PH Imageo CandleLights (couleur blanche) ;
  • Bougie en pot verte à la pomme achetée chez Ikea.

Deuxième idée : Photophore élaborée avec des plantes succulentes

Cette idée de photophore a été proposée par la Youtubeuse américaine Ingrid Nilsen. Voici un aperçu du résultat :


Et le tutoriel est disponible dans cette vidéo ; il s’agit du dernier (à partir de 4:50) :



Troisième idée : De la lumière festive, même sans bougie

La troisième idée n’est pas vraiment un photophore, mais plutôt une lanterne. Ici, on n’utilise pas de bougie mais une guirlande lumineuse.


Ce tutoriel en images a été proposé par la Youtoubeuse française Marie / EnjoyPhoenix (début à 1:50) :


C’était le mot de la fin. N’hésitez pas à nous montrer vos créations !

mardi 9 décembre 2014

Recette de madeleines aux Schokobons




 
Recette pour une douzaine de madeleines aux Schokobons


Ingrédients :

- 100 g. de sucre ;
- 3 œufs ;
- 100 g. de farine ;
- 100 g. de beurre fondu ;
- 1 pincée de sel ;
- Parfum : arôme naturel de vanille ou jus de citron ;
- 2 g. de levure chimique ;
- Schokobons.

Préparation :

Travaillez les œufs avec le sucre plusieurs minutes de telle sorte que le mélange mousse légèrement.
Ajoutez la farine puis le beurre fondu, sel et levure chimique, vanille ou citron.

Laissez reposer la pâte.

Beurrez les moules, remplissez-les de pâte, Déposez un Schokobon au milieu immergé aux 3/4. Faites cuire à four moyen 20 à 25 minutes.



Bon appétit !


lundi 8 décembre 2014

Idées de cadeaux (de Noël) pour les amoureux et amoureuses des livres




Sommaire





Par thèmes


Les livres :
Beaux livres classiques anglais (littérature anglo-saxonne) – petits budgets
Beaux livres classiques anglais (littérature internationale) – budgets moyens
Beaux livres français (littérature internationale) – budgets luxe
Moment de découverte dans un manga café

Autour des livres :
Marque-pages magnétiques
Lampe de chevet repose livres
Protège-livres en tissus

On extrapole carrément :
Sélection de mugs, tote bags & autres joyeusetés sur Society6






Par prix


De 5 à 10 euros :
Beaux livres classiques anglais (littérature anglo-saxonne) – petits budgets
Moment de découverte dans un manga café
Marque-pages magnétiques

De 10 à 15 euros :
Protège-livres en tissus

De 15 à 25 euros :
Beaux livres classiques anglais (littérature internationale) – budgets moyens
Beaux livres français de littérature fantastique
Sélection de mugs, tote bags & autres joyeusetés sur Society6

À partir de 50 euros :
Beaux livres français (littérature internationale) – budgets luxe
Lampe de chevet repose livres




Les livres

Beaux livres classiques anglais (littérature anglo-saxonne) – petits budgets

Pour les amoureux de la littérature anglaise et lisant dans la langue de Shakespeare, l’éditeur Penguin possède une collection qui devrait les ravir ! Celle-ci, intitulée « Penguin English Library », a tout pour plaire : une large sélection de titres (plus de cent œuvres), un prix mini (moins de 10 €) et des couvertures sublimes. Voici un petit échantillon visuel de ces romans brochés (couverture souple) avec quelques œuvres de Jane Austen :

   

Et ce ne sont même pas les plus belles ! Retrouvez ces ouvrages sur Amazon ou sur Goodreads.

  

Beaux livres classiques anglais (littérature internationale) – budgets moyens

On ne change pas une équipe qui gagne : toujours chez Penguin, la collection « Clothbound Classics » est également de toute beauté. Cette fois-ci les romans ont une couverture reliée (dure), ce qui explique leur prix un poil plus élevé (entre 15 et 25 €). À noter : la collection ne comporte par uniquement des œuvres de la littérature anglaise.

  

Retrouvez ces ouvrages sur Amazon.

Beaux livres français (littérature internationale) – budgets luxe

Pour les lecteurs francophones, la collection « Bibliothèque de la Pléiade » propose des objets de luxe. Vendu dans un coffret blanc (ou gris) au look très classique, chaque livre possède une couverture en cuir véritable, une fois l’ensemble rhodoïd/jaquettes enlevé. Le design du dos est le même pour chaque œuvre mais les couleurs varient légèrement (teintées de bleu, rouge, vert... et agrémentées de rayures dorées). La tranche est colorée également, reprenant la teinte du dos. Malheureusement, ces livres sont assez onéreux : comptez au moins 50 €...

  

Retrouvez ces ouvrages sur Amazon.

Beaux livres français de littérature fantastique

Comme il n’y a pas que les classiques dans la vie, nous souhaitions attirer votre attention sur la maison d’édition Le Pré aux Clercs, qui édite de fabuleux ouvrages dans les catégories "albums" et "ésotérisme".

  

De manière générale, les auteurs maîtrisent très bien leur sujet, et il est vraiment intéressant d’en apprendre plus sur les innombrables légendes et folklores qui peuvent exister.

En bonus :
L’avis d’Elaura sur L’Encyclopédie du Hobbit,
l’avis de Jm-les-livres sur La Grande Encyclopédie du Merveilleux d'Edouard Brasey
et l’avis de Pauline sur Traité de Faërie d'Édouard Brasey.


Moment de découverte dans un manga café

Des amateurs de mangas dans votre entourage ? Pourquoi ne pas leur offrir une ou deux heures (en votre compagnie) dans un manga café ? Un manga café est un endroit où l’on peut lire des mangas en libre-service et, si l’on a envie, profiter de boissons chaudes ou froides (elles peuvent même être offertes à volonté).


Le concept est assez nouveau en France mais plusieurs villes ont déjà le leur ; citons-en trois :
Paris avec son « Manga Café » ;
Toulouse avec son « Tokyo Café » ;
Rennes avec son « Pandakawa ».
Les tarifs sont généralement de l’ordre de 3-4 € par heure. Des pass journée sont parfois disponibles, de quoi faire plein de découvertes !



Autour des livres

Marque-pages magnétiques

Un peu plus originaux que les marque-pages traditionnels : le marque-pages magnétiques ! Les deux parties de l’objet se placent de part et d’autre de la page à marquer (conseil d’amie : prenez plusieurs pages avec votre marque-page, pour ne pas abîmer le livre en retirant l’objet Wink). Impossible de ne pas flasher sur le travail des créatrices derrière la marque « craft'ed », dont voici quelques exemples :

 

Tous leurs marque-pages sont en vente sur leur boutique en ligne. Les prix sont très abordables aussi bien pour un marque-page seul (environ 4,50 €) que pour les lots (ex : 6,61 € pour trois marque-pages). Attention au temps d'expédition + livraison (cf. onglet "Livraison & Conditions" sur la page de chaque article) Wink.

Bien sûr, « craft’ed » n’a pas le monopole et vous pourrez trouver des marque-pages magnétiques dans différentes boutiques, chez Hema par exemple, ou même sur Amazon.


Lampe de chevet repose livres

La lampe de chevet repose livres (ou « bookrest lamp ») a une forme de maison qui permet d’y poser un livre ouvert à la page en cours. 


Malheureusement, cet objet design n’est pas donné... comptez dans les 70 € (si vous trouvez moins cher, faites-nous signe !). À acheter sur Amazon ou chez Fleux, ici, par exemple.


Protège-livres en tissus

Que pensez-vous des protège-livres ? Par exemple, voici deux protège-livres tissus réalisés par Les découvertes de Dawn. Un pour les poches et un pour les grands formats. Le tout dans un motif écossais.
Rien de tel pour transporter ses livres avec soi partout, tout en les gardant en très bon état !

 
(Photos par Cassiopée)

Pour vous procurer de tels objets, vous pouvez contacter Dawn ou regarder sur AlittleMarket ou Etsy.

Si vous avez envie de vous dégourdir les mains, vous pouvez également tenter l'un de ces tutoriels (non testés) :



On extrapole carrément

Sélection de mugs, tote bags & autres joyeusetés sur Society6.

Society6 est un site qui regroupe les créations de nombreux créateurs à prix standardisés. Chaque design créé est décliné en toute une panoplie de produits, du mug au tote bag, en passant par la coque de téléphone. Et sachez ceci : des promotions sont très régulièrement proposées ! La plupart du temps il s’agit des frais de port offerts, parfois cela va jusqu’à 5$ de réduction en plus de la gratuité du port (attendez donc quelques jours avant de finaliser vos achats Wink). Pour être informés de ces promos, vous pouvez suivre Society6 sur les réseaux sociaux. Mais entrons dans le vif du sujet avec ces quelques propositions cliquables (n’oubliez pas qu’un design décliné sur un mug peut l’être sur un tote bag, et vice-versa) :

 

 

 

Et d'autres tout aussi géniaux :

NB : À l’achat, les prix sont convertis en euros au taux en vigueur \o/
NB 2 : Le temps de livraison annoncé pour la France est de une à trois semaines.


Icônes de Noël par Freepik, customisée par RCS - Bit-Lit.Com.