Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 31 octobre 2014

Sélection de films d'horreur pour Halloween !

Il fait moche et froid, Halloween approche à grands pas : c'est la période idéale pour une soirée chez soi bien au chaud à visionner un film d'épouvante dans le noir. Voici mon avis sur quelques films d'horreur connus ou qui gagnent à l'être. De quoi frissonner un peu, sursauter (dignement) et dormir la lumière allumée (au cas où) !

Sinister
De Scott Derrickson
Avec Ethan Hawke, Juliet Rylance, Fred Thompson
Sortie le 7 novembre 2012 (1h 50min)
Note IMDb : 6,7/10

Synopsis :
Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

Mon avis (indice de trouille : 9/10) :
Ce film a beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie en salles, certains journaux évoquaient même des spectateurs qui auraient eu des accidents de vessie pendant le visionnage. Sans aller jusque là, il faut le reconnaître, Sinister est vraiment flippant. Bande son qui met mal à l'aise, personnage principal qui n'allume jamais les lumières quand il part à la chasse du "Quel est ce drôle de bruit provenant du grenier ?" et ambiance malsaine : de quoi se sentir en panique d'un bout à l'autre du film. Rien d'inoubliable, rien qui ne va révolutionner le genre, mais de bons gros sursauts et le trouillomètre à zéro tout du long.


Possédée
De Ole Bornedal
Avec Jeffrey Dean Morgan, Kyra Sedgwick
Sortie le 26 décembre 2012 (1h 35min)
Note IMDb : 5,8/10

Synopsis :
Clyde et Stephanie Brenek ne voient pas de raison de s’inquiéter lorsque leur fille cadette Em devient étrangement obsédée par un petit coffre en bois acheté lors d’un vide grenier. Mais rapidement, son comportement devient de plus en plus agressif et le couple suspecte la présence d’une force malveillante autour d’eux. Ils découvrent alors que la boîte fut créée afin de contenir un Dibbuk, un esprit qui habite et dévore finalement son hôte humain.

Mon avis (indice de trouille : 5/10) :
Un film sympathique qui propose une histoire intéressante, de bons acteurs et quelques moments de panique. L'histoire ne brille pas par son originalité et le scénario n'offre que peu de surprises, mais l'ensemble se suit plutôt bien et on ne s'ennuie pas. J'ai bien aimé ce petit film sans prétention, qui est plutôt bien fichu esthétiquement et qui fait bien son office sans trop de dommages quand on est aussi flippée que moi.



Evil Dead
De Fede Alvarez
Avec Jane Levy, Shiloh Fernandez, Lou Taylor Pucci
Sortie le 1 mai 2013 (1h 30min)
Note IMDb : 6,5/10


Synopsis :
Mia a déjà connu pas mal de galères dans sa vie, et elle est décidée à en finir une bonne fois pour toutes avec ses addictions. Pour réussir à se sevrer de tout, elle demande à son frère David, sa petite amie Natalie et deux amis d’enfance, Olivia et Eric, de l’accompagner dans la cabane familiale perdue au fond des bois. Dans la cabane isolée, les jeunes gens découvrent un étrange autel, et surtout un livre très ancien, dont Eric commet l’erreur de lire un passage à haute voix. Les plus épouvantables des forces vont se déchaîner sur eux…

Mon avis (indice de trouille : 4/10) :
Ce remake promettait d'offrir "l'expérience cinématographique la plus terrifiante", et en bonne trouillarde que je suis, encore traumatisée par quelques extraits de l'original aperçus quand j'étais enfant, je m'attendais au pire. Finalement ce film offre un bon divertissement, mais rien de vraiment terrifiant. C'est très gore, on sursaute quelques fois, s'angoisse un peu à d'autres, mais c'est tout. Je suis allée me coucher directement derrière sans problème. Ça reste malgré tout un film sympa et bien fichu.


Mamá
De Andres Muschietti
Avec Jessica Chastain, Nikolaj Coster-Waldau
Sortie le 15 mai 2013 (1h 40min)
Note IMDb : 6,3/10

Synopsis :
Il y a cinq ans, deux sœurs, Victoria et Lily, ont mystérieusement disparu, le jour où leurs parents ont été tués. Depuis, leur oncle Lucas et sa petite amie Annabel les recherchent désespérément. Tandis que les petites filles sont retrouvées dans une cabane délabrée et partent habiter chez Lucas, Annabel tente de leur réapprendre à mener une vie normale. Mais elle est de plus en plus convaincue que les deux sœurs sont suivies par une présence maléfique…

Mon avis (indice de trouille : 6/10) :
Un film que j'ai adoré ! Le casting est parfait et les deux fillettes sont aussi adorables que flippantes. Ce film est à la fois terrifiant et poétique, on passe par beaucoup d'émotions différentes. Véritable conte macabre, ce film ne va certes pas révolutionner le genre, mais il offre une histoire touchante et effrayante qui se suit avec beaucoup de plaisir d'un bout à l'autre. À voir ! 




Conjuring : Les dossiers Warren
De James Wan
Avec Vera Farmiga, Patrick Wilson, Ron Livingston
Sortie le 21 août 2013 (1h 50min)
Note IMDb : 7,6/10

Synopsis :
Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l'histoire horrible, mais vraie, d'Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d'affronter une créature démoniaque d'une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l'affaire la plus terrifiante de leur carrière…

Mon avis (indice de trouille : 8/10) :
Je ne suis pas une grande fan des Warren, dont le travail en général me laisse dubitative depuis toujours, mais il était bien difficile de passer à côté de ce film vu le tapage médiatique à sa sortie. J'ai beaucoup aimé. C'est un film assez classique et dont le scénario n'offre que peu de surprises, mais il réussit à faire sursauter pas mal de fois et quelques moments sont vraiment flippants. Le casting est impeccable, la réalisation est soignée et le côté "histoire vraie" ajoute encore un peu de piquant à l'ensemble. À noter qu'un spin-off, Anabelle, est actuellement joué en salles !


Voici d'autres films, déjà classiques, à voir ou revoir !


Shining
De Stanley Kubrick
Avec Jack Nicholson, Shelley Duvall, Danny Lloyd
Sortie le 16 octobre 1980 (1h 45min)
Note IMDb : 8,5/10

Synopsis :
Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Danny, qui possède un don de médium, le "Shining", est effrayé à l'idée d'habiter ce lieu, théâtre marqué par de terribles évènements passés...

Un film à voir au moins une fois ! Une histoire passionnante, une ambiance oppressante, et un Jack Nicholson inoubliable.






Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête
De Tim Burton
Avec Johnny Depp, Christina Ricci, Christopher Walken
Sortie le 9 février 2000 (1h 45min)
Note IMDb : 7,4/10

Synopsis :
En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouvés décapités. Les têtes ont disparu. Terrifiés, les habitants sont persuadés que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu'il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, à peine arrive, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel.

Un très beau film, qui marque surtout par son ambiance et ses personnages charismatiques. Un film qui fait peur, mais pas trop, le parfait compromis pour les moins aventureux !




The Thing
De  John Carpenter
Avec Kurt Russell, T.K. Carter, Wilford Brimley
Sortie le 3 novembre 1982 (1h 48min)
Note IMDb : 8,2/10

Synopsis :
En plein cœur de l’Antarctique, une équipe de scientifiques découvre une créature gelée. Ramené à la vie, le monstre prend l'apparence de toutes formes organiques et décime un à un les membres de l'expédition.

The Thing est un film fort, angoissant et oppressant à souhait ! Un classique incontournable. Son prequel, sorti en 2011 et également appelé The Thing, est à voir également.






Le Labyrinthe de Pan
De Guillermo del Toro
Avec Ivana Baquero, Sergi López, Doug Jones
Sortie le 1 novembre 2006 (1h 52min)
Note IMDb : 8,3/10

Synopsis :
Espagne, 1944. Fin de la guerre.
Carmen, récemment remariée, s'installe avec sa fille Ofélia chez son nouvel époux, le très autoritaire Vidal, capitaine de l'armée franquiste.
Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque, va lui révéler qu'elle n'est autre que la princesse disparue d'un royaume enchanté.
Afin de découvrir la vérité, Ofélia devra accomplir trois dangereuses épreuves, que rien ne l'a préparé à affronter...

Ce conte horrifique est dur et bouleversant. Déjà culte, ce film original et envoûtant est à voir absolument.



L'Exorciste
De William Friedkin
Avec Linda Blair, Ellen Burstyn, Max von Sydow
Sortie le 11 septembre 1974 (2h 02min)
Note IMDb : 8/10

Synopsis :
En Irak, le Père Merrin est profondément troublé par la découverte d'une figurine du démon Pazuzu et les visions macabres qui s'ensuivent.
Parallèlement, à Washington, la maison de l'actrice Chris MacNeil est troublée par des phénomènes étranges : celle-ci est réveillée par des grattements mystérieux provenant du grenier, tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge.
Quelques jours plus tard, une réception organisée par Chris est troublée par l'arrivée de Regan, qui profère des menaces de mort à l'encontre du réalisateur Burke Dennings. Les crises se font de plus en plus fréquentes. En proie à des spasmes violents, l'adolescente devient méconnaissable.
Chris fait appel à un exorciste. L'Eglise autorise le Père Damien Karras à officier en compagnie du Père Merrin. Une dramatique épreuve de force s'engage alors pour libérer Regan.

Un film culte qu'on ne présente plus. Si certains effets spéciaux peuvent prêter à sourire aujourd'hui, l'histoire, l'ambiance et la bande-son font toujours délicieusement frissonner.



28 jours plus tard
De Danny Boyle
Avec Cillian Murphy, Naomie Harris, Christopher Eccleston
Sortie le 28 mai 2003 (1h 52min)
Note IMDb : 7,6/10

Synopsis :
Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d'une rage incontrôlable, bondissent sur leurs "sauveurs" et les massacrent.
28 jours plus tard, le mal s'est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n'est plus qu'une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux "Contaminés" assoiffés de violence. C'est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d'un profond coma...

Ce film de zombies a relancé le genre. Avec sa bande-son magistrale, son ambiance apocalyptique et son histoire terrifiante, 28 jours plus tard est un film horrifique incontournable.  Sa suite, 28 semaines plus tard, est toute aussi brillante.

Bon visionnage à tous !

Sources images : 

mercredi 29 octobre 2014

Love Game Tome 2 : Twisted d'Emma Chase



Love Game

Tome 2 : Twisted
d'Emma Chase

Éditions Hugo
Collection New Romance

Sortie le 6 novembre 2014
Format broché / 17 €


Présentation de l'éditeur :

Cela fait maintenant deux ans que Drew et Kate vivent une passion heureuse... Tomber amoureux c'est facile, mais se faire confiance c'est bien plus compliqué. Dans ce deuxième tome de la série Love Game, aussi drôle qu'émouvant, Kate nous confie que tout n'est pas si rose et qu'un événement imprévu remet en cause sa relation passionnée avec Drew. Kate est confronté à un choix, le plus important de toute sa vie... De son côté Drew a fait le sien, il a choisi pour eux deux. Mais ce n'est pas le genre de Kate de se laisser dicter sa vie. Elle retourne donc chez elle, dans l'Ohio, seule. Enfin pas tout à fait... Dans ce livre on retrouve le duel amoureux sexy et magnétique formé par Kate et Drew, avec cette fois-ci l'histoire racontée du point de vue de Kate qui nous confie ses émotions et ses doutes avec humour et passion, un personnage attachant dans lequel chaque femme peut se retrouver.


Avis de Jm-les-livres :

Un deuxième tome dans la lignée du premier malgré le changement de narrateur. Drew et Kate vivent ensemble depuis deux ans quand un événement imprévu déstabilise leur couple. Sur un gros quiproquo (trop gros peut-être), et à cause des doutes et des peurs que chacun ressent, leur monde s'écroule.
Le lecteur pourra être agacé que l'histoire ne tienne que sur cette très grosse ficelle. On comprend bien la réaction du héros, mais celle de Kate est un peu étrange, surtout quand on connaît le caractère de Drew (pas de précisions pour éviter le spoile). Mais cette situation met bien en lumière les faiblesses de ce couple construit essentiellement sur leur attraction et un amour quasi fusionnel. Tout n'est pas aussi idyllique que nous le laisse penser les premières pages du livre. Sous l'arrogance et les déclarations de Drew se cachent beaucoup de doutes, tout comme pour Kate d'ailleurs. Drew n'est pas le seul à manquer de maturité ici, et l'attitude de l'héroïne surprend de temps en temps. Malgré tout ça, le rire vient tout seul face aux répliques échangées. La meilleure amie, Dee, est exceptionnelle (tout le monde devrait avoir une meilleure amie prête à dépecer un ex en signe de soutien). Billy, découvert en petit-ami puis en ex dans le premier tome, n'est plus aussi crétin à travers les yeux de Kate. Les personnages secondaires sont ici plus développés, pour préparer le tome suivant, mais aussi pour permettre de sortir de la relation fusionnelle créée dans le livre précédent.
Le tout est un beau mélange de doutes, d'angoisses, de menaces, d'épreuves à surmonter et d'amour sincère. Si vous avez aimé le premier tome, vous aimerez celui-là. Mais grosse déception par rapport à la relecture de l'éditeur qui a laissé passer beaucoup trop de coquilles (mots en double, absences ou ajouts de mot...).




17 EUR
Achat Fnac

Beautiful Disaster, Tome 2 : Walking Disaster de Jamie McGuire


Beautiful Disaster

Tome 2 : Walking Disaster
de Jamie McGuire

Éditions J'ai Lu

Sortie le 15 octobre 2014
Format broché / 13 €


Présentation de l'éditeur :

Abby, rencontrée lors de combats clandestins, fait vaciller toutes les certitudes de Travis Maddox sur la vie et l'amour.


Avis de Jm-les-livres :

Avec le premier tome, la découverte de la plume de l'auteur laissait une impression de travail incomplet. Ici, on retrouve le même style et le même manque. Tout ce qui avait plu dans Beautiful Disaster n'est plus nouveau puisqu'il s'agit d'une réécriture du premier opus du point de vue de Travis, ce qui rend l'histoire beaucoup moins passionnante. Le lecteur aurait pu attendre aussi beaucoup du personnage de bad boy rencontré précédemment, mais, malheureusement, Travis ne séduit pas. Il est certes déstabilisé par les sentiments qu'il se découvre pour Abby, et donc touchant, mais il est en fait aussi inconstant que l'héroïne. Il change d'avis comme de chemise, et pas pour les raisons qu'on aurait pu imaginer (à cause de l'indécision répétée d'Abby). Il arrive très bien tout seul à se perdre dans des délires inquiétants. Les divagations des héros deviennent vite lassantes et les pages ne sont tournées que pour arriver plus vite à la conclusion. Attention cependant : pour les personnes qui n'auraient pas lu Beautiful Disaster, ce livre ne reprend pas tous les événements en détail. Ils sont mentionnés, mais rapidement.
Le seul bénéfice de ce livre ? Découvrir un épilogue sur la vie des héros onze ans plus tard. Cela pourrait peut-être donner envie de continuer la série de Jamie McGuire, bien que son style ne soit pas aussi bon que celui d'autres séries du même genre littéraire.


mardi 28 octobre 2014

Le chant de la louve

Le chant de la louve
de Rosanne Bittner

Éditions J'ai lu
Collection Aventures et Passions

Réédition le 19 février 2014
Format poche / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :

C'est un spectacle incroyable : deux cents guerriers cheyennes s'avancent en ligne, brandissant vers le ciel leurs lances décorées de plumes. Leurs visages sont peints de motifs géométriques et leurs torses nus s'ornent de colliers de perles multicolores. Louve Bienfaisante n'en croit pas ses yeux. La tribu au grand complet s'est rassemblée en son honneur. Pour venir la chercher, après deux ans d'exil chez les Blancs. C'est parce que la jeune fille est investie de l'esprit des loups que les Cheyennes l'ont envoyée apprendre la langue de leurs ennemis et se familiariser avec leurs coutumes barbares. En dépit de son jeune âge, Louve Bienfaisante est une sage. Les connaissances qu'elle a acquises permettront de faire respecter les traités. Mais pour l'instant, ses yeux cherchent Patte d'Ours parmi les guerriers. Il est là, encore plus beau que dans son souvenir. En songeant qu'elle va devenir sa femme, elle sent une étrange vibration parcourir son corps...

L'avis d'Elaura :

Il y a des romances qui traversent le temps et qui vous transportent toujours, même après plusieurs relectures. Rosanne Bittner a écrit Le chant de la louve en 1982, et sa première publication en France date de 1998, date à laquelle j'ai découvert cette petite perle totalement à part dans la collection Aventures et Passions.
Sa réédition, plutôt bienvenue, permet à la nouvelle génération de lectrices de rencontrer Louve Bienfaisante et Patte d'Ours, deux héros que nous allons suivre pendant trente ans. Trente années de bonheur, de malheur, sur fond de conquête de l'Ouest et de cette terrible guerre entre les indiens et les hommes blancs. Ne vous attendez pas à la mièvrerie classique des romances westerns, le temps ici n'est pas à la douceur. Le récit est violent, sans concession jusqu'au dénouement, bercé par l'amour inconditionnel de ces deux êtres prédestinés l'un à l'autre. C'est beau, poignant, désespéré et l'histoire vous hante longtemps après lecture.
Les romances indiennes bien documentées sont trop rares pour être ignorées, aussi, si vous êtes curieux de la culture Cheyenne et si vous ne vous contentez pas de légèreté, cette très grande romance est faite pour vous.

Jamais deux sans toi de Jojo Moyes

Jamais deux sans toi
de Jojo Moyes

Éditions Milady
Collection Romans

Sortie le 24 octobre 2014
Grand format / 416 pages / 18,20 €


Présentation de l'éditeur :


Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir.
Alors qu’elle ne s’y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d’initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d’accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s’acheter une conduite et d’oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S’ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?


L'avis de Chani

Femme de ménage le jour et serveuse en soirée, Jess se démène pour essayer de joindre les deux bouts. Seule avec son fils, victime de harcèlement scolaire, et sa fille, surdouée qui risque de rester sur la touche faute de moyens, la jeune femme ne tient le coup que grâce à son optimisme à toute épreuve. Quand un concours de mathématiques pourrait permettre à sa fille d’intégrer une école privée, Jess n’hésite pas à traverser le pays pour lui offrir cette chance. Ed, un de ses employeurs en position délicate, va se trouver sur leur route et les accompagner lors de ce long voyage.

Jamais deux sans toi a un petit goût de Cendrillon et de Pretty Woman (sans marraine la bonne fée ni Hollywood Boulevard), avec une héroïne forte et déterminée, avec un optimisme chevillé au corps. C’est bien simple, malgré les embûches (qui sont nombreuses) et toutes les raisons qui pourraient faire baisser les bras à plus d’un, il se dégage de ce roman une joie de vivre et un optimisme qui font du bien au moral. La romance en elle-même occupe finalement le second plan, c’est davantage une histoire de complicité, la rencontre de deux êtres abîmés par la vie qui se réparent l’un l’autre. Jojo Moyes sait raconter de belles histoires plus profondes qu’on pourrait le penser de prime abord et Jamais deux sans toifait partie des plus touchantes.

Endgame : L'appel de James Frey

Endgame : L'appel
de James Frey

Editions Gallimard Jeunesse
Collection ROMANS ADO

Sortie le 9 octobre 2014
Format broché / 544 pages / 19,90 €


Présentation de l'éditeur :

ENDGAME EST UNE RÉALITÉ. ENDGAME A COMMENCÉ.

Douze jeunes élus, issus de peuples anciens. L'humanité tout entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années. Ils sont héritiers de la Terre. Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Énigme.

L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus. Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques. Ils ne sont pas immortels. Traîtrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.

Il n'y aura qu'un seul vainqueur.

Une quête survoltée aux quatre coins du globe, menée par la plume nerveuse d'un grand auteur. Addictif !

Au-delà d'une lecture intense, ce livre cache dans ses pages une super-énigme composée de codes et indices imaginés par de grands cryptographes. Menez votre propre quête en tentant de la résoudre. Déchiffrez, décodez et interprétez. Le premier d'entre vous qui y parviendra gagnera une véritable fortune en pièces d'or (Lire les règles du jeu Endgame sur www.endgamerules.com)

En parallèle de cette quête, un jeu mobile novateur conçu par le laboratoire Niantic de Google permet de jouer à Endgame dans le monde réel, en choisissant une lignée et en affrontant d'autres joueurs.

LISEZ LE LIVRE. TROUVEZ LES INDICES. DÉCRYPTEZ L'ÉNIGME.


L'avis de Chani

Génération après génération, un élu, entre treize et vingt ans, au sein de chaque ancienne lignée, se prépare pour jouer à Endgame. L’attente prend fin quand des catastrophes meurtrières surviennent, annonciatrices du début du jeu. Les douze élus doivent alors regagner la Chine, où des indices leur seront donnés pour mener à bien leur quête. Bien entendu, il ne peut y avoir qu’un seul gagnant et tous les coups sont permis…

Endgame est à la fois un roman d’aventures et une chasse au trésor, si le lecteur se met à vouloir résoudre les énigmes incluses dans le livre. Pour ce qui est du roman en lui-même, il est divertissant, facile à lire et assez addictif, mais n’attendez pas non plus de frissonner, Battle Royale, Hunger Games ou L’élite ont déjà poussé assez loin le concept de la lutte à mort. L’originalité réside dans la quête interactive proposée au lecteur (détails sur http://endgamerules.com/fr/rules-fr.pdf) avec un gain d’un demi-million de dollars à la clé, ce qui devrait pousser pas mal de lecteurs à se creuser les méninges. Pour ceux qui s’en tiendront au roman, ils passeront un bon moment quand même.



Les Halliennales 2014



Les Halliennales #3
11 octobre 2014


Pour la troisième année consécutive, j'ai eu la chance de pouvoir aller au salon littéraire : Les Halliennales qui se déroule à Hallennes-lez-Haubourdin dans le Nord à quelques minutes de Lille.

Le salon va devenir un incontournable, il réunit des auteurs géniaux, une organisation impeccable et une ambiance extra. Chaque année, il voit son nombre de visiteurs augmenter. Que demandent de plus les livrovores ?
Des livres ? Soyez ravi, il y en a à foison !


Eh oui, le temps d'une journée, ce petit coin d'Hallennes-lez-Haubourdin devient un paradis pour les amoureux des livres de l'imaginaire.

 
Le parrain de cette troisième édition était Jean-Luc Bizien, un auteur que j'adore et qui a écrit entre autre la saga Les échappés de l'enfer de Vuk Kovasevic dont je suis une grande fan.


Cette année était un peu différente pour moi, car j'y suis allée en tant que bénévole. (Merci à Dawn du blog Les découvertes de Dawn pour avoir posé sur la photo à droite avec sa magnifique tenue). Nous étions plusieurs et notre rôle était de gérer l'accueil et de chouchouter les auteurs en leur fournissant leur dose de café ou autres breuvages pour les tenir alerte toute la journée afin qu'ils puissent faire de belles dédicaces.

Étant une équipe efficace (c'est toujours bien de se lancer quelques fleurs), nous avons eu aussi l'opportunité de profiter du salon et d'aller un peu harceler dire bonjour aux auteurs et leur demander des dédicaces.

Avec une disposition un peu différente des années précédentes, mais ainsi bien plus claire, le salon a réuni 42 auteurs et illustrateurs, une exposition sur Naheulbeuk et un marché fantastique, sans compter les animations qui se sont déroulées tout au long de la journée.



Après avoir une première fois proposé le breuvage magique caféiné aux auteurs présents, nous avons décidé de commencer à faire un tour du salon. J'ai tout d'abord été saluer le parrain afin de discuter un peu avec lui et aussi aborder sa super saga et le personnage fantastique et sociopathe de Vuk Kovasevic (je vous ai dit que j'étais une fan ?). Jean-Luc Bizien est un auteur génial, très sympathique et abordable. Après m'avoir appris d'où venait son inspiration pour le personnage de Vuk, j'ai eu le droit à des dédicaces trop trop bien (voir plus bas) !

La file d'attente devenant un peu trop importante du côté d'Olivier Péru et toutes les bénévoles voulant lui faire dédicacer un livre, nous avons décidé de commencer à faire la queue rapidement pour éviter de rester coincées toute la journée sur son stand. Comme toujours, très gentil et souriant, il nous a dédicacé nos ouvrages avec un petit dessin en prime. (Merci à son voisin Alan Brion qui a gentiment partagé son matériel de dessin pour les dédicaces. Ah là là, ces dessinateurs qui viennent quasiment les mains vides ;) ).




Pendant ce temps-là, il y a eu la présentation de Malenfer par Cassandra O'Donnell et la remise du prix du concours de nouvelles.



 Ensuite, ce fut le moment de décerner le prix des Halliennales, remporté cette année par le talentueux Gabriel Katz avec La maîtresse de guerre.


Après un bon repas à la baraque à frites (c'est le nôoord), c'est reparti. Le monde est au rendez-vous et il est difficile de circuler à certains endroits.


Les files d'attentes chez Georgia Caldera, Sophie Jomain, Oliver Péru et Cassandra O'Donnell n'ont pas désempli de la journée. Quel succès !





Mais ce n'est pas tout, le marché fantastique attire du monde ainsi que le stand du Projet.Ayiti15-812. Il y a eu aussi une démonstration de quidditch à l'extérieur avec l'équipe des Black Snitches, qui font des compétitions à l'échelle européenne. Et on pouvait aussi avoir son prénom écrit en Theban, l'alphabet des sorcières.


Profitant qu'il y ait moins de monde en fin de journée, je suis allée à la rencontre d'Estelle Faye, auteur dont j'avais eu beaucoup d'échos positifs. Je me suis donc laissée tenter par une de ses œuvres : Un éclat de givre (j'ai beaucoup hésité avec La voie des oracles qui a l'air aussi génial). On a pas mal papoté, elle est très charmante. Dawn et elle ont beaucoup mentionné l'illustrateur qui a fait les couvertures de ses livres : Aurélien Police, un artiste que j'admirais sans savoir qui il était. Maintenant que j'ai pu mettre un nom sur ses travaux, je vais suivre de près ses travaux !




Voici ci-dessous les dédicaces des romans, je me fais souvent menacer de mort, je ne sais pas si je dois m’inquiéter à propos des auteurs ou de mes lectures !

À l'année prochaine !
 










lundi 27 octobre 2014

Sublime de Christina Lauren



Sublime

de Christina Lauren

Éditions Hugo
Collection Young Adult

Sortie le 30 octobre 2014
Format broché / 15,50 €


Présentation de l'éditeur :

Dès l'instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu'elle représente pour lui. Lorsqu'ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n'est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n'est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est elle vraiment ? " Je donnerais n'importe quoi pour ces moments volés ensemble ". Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa soeur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s'il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu'il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l'adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d'être l'ange gardien qu'elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte. Un roman jeune adulte, troublant, onirique, complexe et envoûtant, qui nous entraine dans une atmosphère particulière qui n'est pas sans rappeler celle des films Sleepy Hollow ou Le Sixième Sens.


Avis de Jm-les-livres :

Le lecteur a pu découvrir ce duo d'auteurs dans un genre totalement différent de celui de ce roman Young Adult fantastique. Sublime parle de fantômes, d'amour impossible et d'adolescents en recherche de sensations.

Au début, les informations données par Christina Lauren sur la condition de Lucy sont vagues : qui est-elle, mais surtout, qu'est-elle exactement ? Au fur et à mesure de la progression de l'histoire, les mystères s'éclaircissent et poussent à dévorer les pages. L'histoire d'amour entre les deux héros, Lucy et Colin, est mignonne et a un petit côté Roméo et Juliette par son caractère impossible, du fait de l'état de la jeune fille (pas de précision pour éviter de vous spoiler). Quand on connaît le style un peu cash des romances érotiques des auteurs, la plume plus poétique de cet opus est surprenante et très agréable. Le lecteur suit le changement des saisons au rythme des descriptions très imagées et des sensations que ressentent les personnages. Cela permet aussi de créer cette ambiance spéciale, un peu éthérée qui entoure les protagonistes. C'est sombre, par cette menace qui pèse sur le jeune couple, et lumineux en même temps par leur amour très beau et touchant.
Malheureusement, ce livre souffre également de quelques défauts. Le premier est la longueur du récit (presque 400 pages), avec beaucoup de passages inutiles qui allongent le déroulement de l'histoire. Certaines personnes auront peut-être du mal à s'intéresser au début du livre et à continuer leur lecture à cause de cela. Enfin, le dénouement peut paraître très abrupte. Le rythme s'accélère sur les derniers chapitres pour se stopper brutalement. Est-ce voulu par les auteurs ou bien est-ce une fin bâclée ? Chacun est libre d'y voir ce qu'il veut.

Au final, cette romance Young Adult fantastique est très agréable à lire, avec une ambiance mystérieuse et une romance très mignonne.



15,50 EUR
Achat Fnac

Le débarquement : des plages normandes à Paris

Le débarquement : des plages normandes à Paris
d'Anthony Kemp

Editions Gallimard jeunesse
Collection Les yeux de la découverte

Sortie le 5 mai 2014
Album / 64 pages / 12,90 €


Présentation de l'éditeur :

Découvrez l'aventure du débarquement, du côté allié comme du côté allemand, depuis les premiers préparatifs jusqu'à la libération de Paris.Qui étaient les chefs alliés ? Quels engins furent utilisés ? Qu'est-ce que l'opération «Fortitude» ? Où eut lieu le débarquement ? Qu'est-ce que le Mur de l'Atlantique ? Quel fut le rôle de la résistance dans cette entreprise ?Comprenez les difficultés et les facteurs de réussite d'une opération qui changea le cours de la Seconde Guerre mondiale.

L'avis d'Elaura :

Pour la commémoration du 6 juin 1944, les éditions Gallimard ont publié un ouvrage dans leur fameuse collection « Les yeux de la découverte » pour présenter l'événement aux enfants (à partir de 9 ans). Encore une fois, c'est une réussite. De manière chronologique, ce bel album nous présente les points historiques essentiels, le tout parsemé de documents iconographiques très intéressants. Un récit clair et très bien documenté.

La Première Guerre mondiale de Simon Adams

La Première Guerre mondiale
de Simon Adams


Editions Gallimard Jeunesse
Collection Les yeux de la découverte

Sortie le 25 avril 2014
Album / 72 pages / 12,90 euros


Présentation de l'éditeur :

Découvrez les origines du premier conflit mondial, ses grandes étapes sur les fronts de l'Est et de l'Ouest, la vie dans les tranchées et celle de l'arrière.Quel était l'armement des soldats ? Comment se passait l'assaut d'une tranchée ? Comment débuta la guerre aérienne ?Découvrez tous les aspects d'une guerre totale qui a ébranlé l'ordre du monde.


L'avis d'Elaura :

Commémoration de la Grande Guerre 14/18 oblige, les éditions Gallimard ont édité de très beaux ouvrages permettant de présenter le conflit aux enfants. Celui-ci est encore une fois très bien conçu et très accessible.
Des points historiques importants à la présentation des différentes flottes de combat, en passant par la place particulière des femmes dans ce conflit, tout est expliqué simplement, mais habilement, avec images, photos et schémas à l'appui. Pour les enfants à partir de 9 ans.

dimanche 26 octobre 2014

La nuit dernière de Ruthie Knox


La nuit dernière

de Ruthie Knox

Édition Milady Romance
Collection Central Park

Sortie le 19 septembre 2014
Poche / 207 pages / 7,60 €


Présentation de l'éditeur : 

Mary-Ann Caruso a commis bien trop d’erreurs de jeunesse. Voilà deux ans qu’elle a pris des bonnes résolutions et qu’elle mène une existence presque monacale... jusqu’au jour où, après une soirée arrosée, elle se réveille dans le lit d’un bel inconnu croisé dans le métro. Le beau Neville, issu d’une puissante dynastie de financiers, est artiste à ses heures perdues. Tout les oppose, mais le jeune homme a de quoi lui faire oublier leurs différences : du talent, d’incroyables tablettes de chocolat et des biscuits Oréo.


Avis de Jm-les-livres :

Mary a quitté Chicago pour Londres et tiré un trait sur son passé tumultueux pour se créer une vie dont sa mère décédée aurait pu être fière. Malheureusement, les règles qu'elle s'oblige à respecter tous les jours sont parfois très difficiles à respecter. Lors d'une soirée où elle a un peu trop bu, elle se retrouve sur le quai du métro et croise City, un des passagers qu'elle voit tous les matins. Comme la jeune femme refuse de lui dire où elle habite, le jeune homme est obligé de la ramener chez lui. Mary se réveille donc dans son lit, avec peu de souvenirs de la nuit passée. Cette rencontre lui permet de découvrir l'homme qui se cache derrière la vie imaginaire qu'elle lui a inventé, ainsi qu'aux autres passagers, tous les matins. Et ce qu'elle découvre fait vaciller ses bonnes résolutions.

Ruthie Knox ne fait pas de cadeau à ses personnages. Nos deux héros sont un peu dans la même situation : ils ne peuvent pas vivre leur vie pleinement, chacun à cause de ses propres raisons. Mais leur rencontre va bouleverser l'équilibre en place et les obliger à s'affranchir des liens qui les retiennent. Le lecteur a alors la joie de lire leur histoire, les petits pas qu'ils font, parfois hésitants, pour avancer. Mary a vraiment peur de qui elle est, doute énormément d'elle et est terrorisée par les sentiments qu'elle ressent pour le héros, Neville. Lui est sous le joug de sa famille, mais est prêt à s'en affranchir pour la jeune femme. Tout ne se fait pas sans accrocs et leurs échecs touchent énormément. Certaines répliques sont très amusantes, d'autres très belles et d'autres tristes mais sans tomber dans le pathos. Une romance contemporaine très bien écrite, touchante et, malgré un thème déjà lu, qui ravira les fans de ce style.





7,60 EUR
Achat Fnac

Le journal d'un poilu de Sandrine Mirza et Paul Coulbois

Le journal d'un poilu
de Sandrine Mirza et Paul Coulbois

Editions Gallimard Jeunesse
Collection Hors-série documentaire


Sortie le 25 avril 2014
Album / 48 pages / 16,95 €
Présentation de l'éditeur :

A partir des documents légués par son arrière-grand-père, André Beaujoin, Sandrine Mirza retrace la vie d'un poilu dans la grande guerre.


L'avis d'Elaura :

Un très bel ouvrage qui permet de vivre de manière intime la Grande Guerre. À travers des documents légués par son arrière-grand-père, Sandrine Mirza nous raconte l'histoire de ces poilus et la manière dont son aïeul a traversé le conflit. De lettres échangées au journal intime d'André Beaujoin, nous suivons avec beaucoup d'intérêt ce beau témoignage très émouvant. Se rajoutent également quelques pages documentaires qui permettent d'expliquer et de situer les différents aspects de cette guerre particulière. Mention spéciale pour les visuels dont l'esthétique est très soignée.

Calendrier Fantasy 2015 de Marc SIMONETTI



Calendrier Fantasy 2015 
de Marc SIMONETTI

Éditions le Pré aux Clercs

Calendrier / 15 €


Présentation de l'éditeur :

Découvrez mois après mois les créations sombres et inquiétantes de Marc Simonetti. Évocations du Trône de fer, d'Assasin Creed, de Pratchett ou encore Lovecraft, ces images nous surprennent par leur grande maîtrise et leur beauté. Perfectionniste, à l'écoute des auteurs qu'il illustre car soucieux de rendre justice à leurs personnages ou paysages, ce jeune artiste talentueux s'est forgé une réputation d'excellence en quelques années. Il est l'un des rares illustrateurs français à avoir un "nom" aux Etats-Unis. Ses arrières plans fourmillent de détails, son trait est précis, ses couleurs étonnantes. L'ambiance qui se dégage de chaque scène de ce calendrier est unique. Un calendrier que les fans du Trône de fer vont s'arracher !


Biographie de l'auteur :


Avant de se convertir à l'art graphique il y a 7 ans, Marc Simonetti était ingénieur. Depuis, il est devenu l'illustrateur préféré de G.R.R. Martin, l'auteur de la série à succès Le Trône de fer. Il a également fait les couvertures de monuments de la science-fiction comme Lovecraft ou Pratchett. 


Avis de Jm-les-livres :


samedi 25 octobre 2014

La trilogie Beautiful Bastard en coffret


Le 6 novembre prochain sort la trilogie (les trois livres principaux) de la série Beautiful de Christina Lauren. Pour l'occasion, les éditions Hugo s'associe à Aubade et vous offre un loup en dentelle. 




Coffret La trilogie Beautiful - Le loup by aubade inclus 
de Christina Lauren



Éditions Hugo
Collection New Romance

Sortie le 6 novembre 2014
Format coffret / 39,50 €


Présentation de l'éditeur :


Le coffret des romans longs : chaque roman met en scène un des trois couples cultes de la série : Bennett Ryan & Chloé Mills (Beautiful Bastard), Max Stella & Sara Dillon (Beautiful Stranger), et Will Sumner & Hanna Bergstrom ( Beautiful Player). Retrouvez l'intégralité des oeuvres majeures de la série des Beautiful. Identité du coffret : chacun des romans se décline sur le mode masculin et met en avant les héros de la série : Bennett alias Beautiful Bastard, Max alias Beautiful Stranger, Will alias Beautiful Player. 
DANS LE COFFRET SONT INCLUS : • Trilogie de la série des romans longs : Les trois romans : - Beautiful Bastard : 400 pages - Beautiful Stranger : 400 pages - Beautiful Player : 448 pages • Aubade, partenaire de la série Beautiful.

Les avis de Jm-les-livres :

Beautiful Bastard : http://www.bit-lit.com/t9441-beautiful-bastard-tome-1
Beautiful Stranger : http://www.bit-lit.com/t9812-beautiful-bastard-tome-2-beautiful-stranger
Beautiful Player : http://www.bit-lit.com/t10322-beautiful-bastard-tome-3-beautiful-player




39,50 EUR
Achat Fnac