Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 25 septembre 2013

Les Larmes Rouges, Tome 1 : Réminiscences

Les Larmes Rouges
Tome 1 : Réminiscences
de Georgia Caldera

Édition J'ai Lu
Collection Grand format

Réédition le 18 septembre 2013
Format broché / 10,90 €


Présentation de l'éditeur :

«Le temps n’est rien…

Il est des histoires qui traversent les siècles… »


Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


Avis de Chani 

Les larmes rouges est de ces livres qui vous emportent dans leur univers et ne vous quittent pas une fois la dernière page tournée.

Le lecteur fait la connaissance de Cornélia au moment où la jeune fille de 19 ans, lasse de la vie, est sur le point de se jeter d’un pont. Persuadée qu’elle n’a d’importance pour personne, ce que la sournoise petite voix dans sa tête lui confirme, elle ne voit d’autre solution à son mal-être que cette issue tragique. Après sa tentative ratée, son père et elle partent dans la maison familiale pour renouer les liens. Alors que son existence commence à avoir de nouveau un sens, Cornélia est victime d’étranges phénomènes. De quel mal est-elle victime ? Devient-elle folle ? C’est auprès de son voisin châtelain que la jeune fille va chercher de l’aide et des réponses.

Georgia Caldera tisse ici une histoire qui jongle habilement entre présent et passé pour ne se dévoiler que petit à petit. Auréolé de mystère, teinté de romantisme gothique, mélangeant tendresse et souffrance, espoir et noirceur, Réminiscencesest un récit qui happe le lecteur dès les premières pages pour ne jamais le lâcher. La grande force du roman, en plus de sa délicieuse intrigue, est l’immersion totale du lecteur grâce aux décors et aux personnages qui prennent vie au fil des mots. L’intrigue va crescendo et l’ambiance se fait de plus en plus pesante, l’auteur n’a pas peur d’aller au bout des choses et d’emporter le lecteur dans un univers des plus sombres, loin des histoires de vampires à paillettes, ce qui n’est pas sans rappeler une vision plus classique du genre, exploitée avec brio.
La plume de Georgia Caldera reste moderne mais élégante, aussi raffinée que la dentelle des jabots des vampires d’antan. Fluide et envoûtant, le style de l’auteur sert son roman sans tomber dans le piège d’une écriture ampoulée, souvent employée dans les romans gothiques, qui aurait alourdi le récit. Pour son premier roman, l’auteur fait un sans-faute, et, en ce qui me concerne, ce premier tome des Larmes rouges est un véritable coup de cœur, et je remercie Georgia Caldera pour ce moment de lecture comme j’en ai peu.




Vous avez aimé, retrouvez notre avis sur :



Secrets impardonnables

Secrets impardonnables
de Laura Griffin

Éditions J'ai Lu
Collection Frissons

Sortie le 6 juin 2012
Format poche / 384 pages / 6,50 €


Présentation de l'éditeur :


Quand Mia Voss est victime de car-jacking, elle met ça sur le compte de la malchance : c'était une journée sans ! Mais ce qui semblait être un banal accident prend soudain des allures sinistres... Experte en ADN, la jeune femme s'emploie à mettre les criminels sous les verrous. Et l'un d'entre eux l'a prise pour cible. Autrefois, Mia et le détective Ric Santos étaient proches. Malgré leurs différends, ce dernier est toujours capable de déceler le mensonge et la peur en elle. Pour s'en sortir et découvrir la vérité, Mia devra s'en remettre à Ric, lui confier ses secrets... et même sa vie.

L'avis de Lila :

La malchance semble s'acharner sur Mia, une jeune experte en ADN qui ne vit que pour sa carrière. Victime d'un car-jacking qui tourne mal, elle réalise assez rapidement que le voleur n'en avait peut-être pas après son argent et sa voiture, mais après sa vie. Reste à comprendre qui est derrière tout ça et surtout, pourquoi ? C'est le détective Ric Santos qui est mis sur l'affaire. Lui et Mia se connaissent, ils se croisent régulièrement dans le cadre professionnel et avaient travaillé ensemble sur une autre enquête quelques mois plus tôt.

L'attirance entre ces deux personnages est palpable et annoncée dès le début. Le principal point de discorde entre eux deux est que Mia recherche une romance sérieuse et que Ric n'a aucune envie de s'engager. De sous-entendus en flirts poussés, de rapprochements en disputes, on les voit s'attacher l'un à l'autre tout au long du roman. On suit avec plaisir leur histoire, les deux sont sympathiques et intéressants : Mia est une femme solide et attachante et Ric est parfait dans le rôle du flic sexy et protecteur.

L'enquête avance et se complexifie progressivement. Même si la trame reste assez classique et que les révélations arrivent toujours pile au moment où on s'y attend, l'intrigue reste passionnante et les pages se tournent rapidement. L'affaire sur laquelle enquêtent Mia et Ric est suffisamment solide et dense pour tenir en haleine pendant près de 400 pages, la romance entre eux apporte une dose d'humour, d'amour et de sensualité bienvenues, et les nombreux personnages secondaires se révèlent intéressants.

Une très bonne romance policière qui assure un excellent moment de lecture et qui prouve encore une fois que Laura Griffin est une valeur sûre dans ce genre.