Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 11 septembre 2013

Effacée Tome 1 de Teri Terry


Effacée Tome 1
de Teri Terry

Éditions La Martinière Fiction

Sortie le 12 septembre 2013
Format broché / 384 pages / 15 €


Présentation de l'éditeur :

Condamnée à avoir la mémoire effacée pour un crime dont elle ignore tout, Kyla part en quête de son passé.
Le premier tome d'une trilogie très remarquée en Grande-Bretagne.

Vers 2050, les criminels de moins de 16 ans sont condamnés à avoir la mémoire effacée. Ils doivent repartir de zéro, avec interdiction d'éprouver des émotions négatives : un appareil greffé sur eux est là pour le contrôler.
Kyla, 16 ans, a ainsi été « reprogrammée » et doit tout réapprendre sous le contrôle sévère de ses parents adoptifs.
Mais, malgré son effacement, elle fait d'étranges cauchemars et se découvre des aptitudes qu'elle ne devrait plus avoir. Comme si son passé s'obstinait à remonter à la surface…
Et quand elle apprend qu'un avis de recherche la concernant a été lancé avant son effacement, elle s'interroge : a-t-elle vraiment été une criminelle ? A-t-elle mérité son sort ?
Lorsque des lycéens opposés à l'effacement commencent à disparaitre, Kyla réagit. 
Avec l’aide de Ben, effacé, lui aussi, elle décide de comprendre et part à la recherche de son histoire.
Mais le chemin qui mène à la vérité s'avère plus difficile que prévu. Et Kyla n'est pas certaine de vouloir assumer ce passé qu'elle sent progressivement revenir à elle…

Une intrigue dense et haletante pour une quête d'identité d'une intensité rare.

Avis de Jm-les-livres :

Ce premier livre de Teri Terry est un gros coup de cœur. Effacée mélange avec brio suspense, interrogations et affection pour son héroïne. Dans son roman, l'auteur réussit avec succès à nous embarquer dans cette dystopie où le gouvernement décide d'effacer la mémoire des jeunes de moins de 16 ans ayant un passé criminel : le but étant de leur permettre de commencer une nouvelle vie, de leur donner une nouvelle chance.

Kyla, 16 ans, a été effacée et nous débutons le récit le jour de sa rencontre avec sa nouvelle famille d'adoption. Elle a tout oublié, de son identité aux rudiments élémentaires de base comme se servir de ses couverts ou faire la vaisselle. D'une certaine manière, elle peut faire penser à une jeune enfant dans le corps d'une ado. Elle doit donc réapprendre beaucoup de choses de la vie quotidienne et essayer de s'intégrer dans sa nouvelle famille et leur communauté. Elle évolue dans un environnement où elle est constamment observée et jugée. C'est une atmosphère un peu stressante et quand elle commence à avoir des réactions "anormales", des souvenirs qui réapparaissent, des automatismes qui reviennent, elle doit être très prudente pour ne pas se trahir.

L'univers créé par l'auteur est très bien imaginé et peut-être pas si loin de ce que notre société pourrait devenir. Pour réduire la criminalité et ses conséquences (prison et exécutions), le gouvernement a mis au point ce système d'effacement de mémoire et a fait en sorte de contrôler certaines zones du cerveau de l'effacé pour que le sujet ne soit plus jamais violent. Cette façon d'appréhender la violence et les crimes est effrayante tellement elle est crédible. Ce côté de l'histoire peut nous amener à nous interroger, mais le point principal du récit est vraiment Kyla : elle est vraiment spéciale, douce, innocente et en même temps, ses souvenirs et ses réactions montrent une personnalité différente de celle qu'elle est aujourd'hui. Elle est vraiment passionnante et attachante. Son entourage est tout aussi intéressant. Tout au long de notre lecture, on en vient à s'interroger sur chaque personnage, sur ses motivations réelles et comment il va interagir avec Kyla. Un peu comme cette société qui garde à l'œil chaque individu - et le sanctionne en cas d'incartade -, nous tentons de percer les secrets de chacun. En même temps que l'héroïne, nous cherchons à découvrir cette nouvelle Angleterre, ses règles et à en savoir plus sur son passé, sur la raison de son effacement. Qui est Lucy ? D'où vient-elle ? Et à la fin du livre, nous avons encore plus de questions : qu'est-il arrivé à Ben ? Qui est ce mystérieux homme issu du passé de Kyla ? Est-ce que cette dernière va continuer à évoluer et retrouver son ancienne personnalité ?

Teri Terry réussit à nous emmener de la première à la dernière page sans que l'on voie le temps passer. Un premier tome prometteur et une suite plus qu'attendue. Espérons que nous n'aurons pas à attendre trop longtemps pour voir si ce coup de cœur se confirme avec les deux prochains tomes !




14,25 EUR
Achat Fnac

La famille D'Arsac Tome 1 : Scandaleuse Elisabeth d'Eleonore Fernaye




La famille D'ArsacTome 1 : Scandaleuse Elisabethd'Eleonore Fernaye


Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 20 septembre 2013
Poche / . pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Paris, 1778. Élisabeth d’Arsac est une ravissante jeune femme qui fait tourner la tête de tous les hommes qu'elle rencontre. Attachée à sa liberté, elle veut vivre l'amour sans les inconvénients du mariage.
Elle rencontre un sombre et bel inconnu lors d'un bal costumé et, entre deux danses, elle se livre à un intermède amoureux avec lui qui éveille en elle toutes sortes de nouvelles sensations.
Quelques jours plus tard, le mystérieux étranger est reçu dans le salon de la famille d'Arsac. Ce jeune américain semble d'autant plus attrayant qu'il partage les idées novatrices d'Elisabeth concernant l'éducation des femmes. Elle arrange un rendez-vous secret dans une auberge pour le prendre comme son amant. C'est seulement alors qu'il se rend compte qu'elle est vierge.
Cela ne lui laisse pas le choix : pour ne pas la déshonorer, il doit demander sa main en mariage. Élisabeth est convaincue que son père va rejeter sa proposition, mais à sa grande surprise, il accepte de la laisser l'épouser.
Ce qu'Élisabeth a toujours redouté le plus est venu se réaliser : elle est maintenant la femme de quelqu'un. C'est à peine le début le plus propice à la vie conjugale, mais l'amour triomphe de tout...


Avis de Molina

Autant vous le dire d’emblée, le résumé fourni par l'éditeur raconte plus de la moitié du livre...
Si au vu de celui-ci, le lecteur s'attend à une héroïne à fort caractère avec des idées très novatrices et à contre courant de son époque, il est malheureusement un peu déçu. En effet, hormis quelques remarques subtiles et idées légèrement osées pour l'époque, Elisabeth reste une jeune fille sage et passablement naïve, du moins jusqu'à sa rencontre avec un certain américain.
Si la passion est instantanée entre nos deux héros, elle est aussi teintée de méfiance. Lui, meurtri par son passé ne croit pas à l'amour ni à l'engagement et elle ne vaut pas mieux.

Cette romance est assez classique et sans être révolutionnaire, elle n'en reste pas moins agréable à lire. Vous ne rirez pas aux éclats ni ne pleurerez à chaudes larmes, mais l'auteure réussit quand même par moment à vous arracher une émotion.

Au final, Scandaleuse Elisabeth reste une jolie romance avec laquelle vous passerez un moment plutôt agréable mais qui ne vous laissera pas un souvenir indélébile.