Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 7 septembre 2013

Les chevaliers des Highlands, Tome 3 : La vigie de Monica McCarty

Les chevaliers des Highlands
Tome 3 : La vigie
de Monica McCarty 

 Éditions J'ai lu 
Collection Aventures et Passions

Sortie le 21 août 2013 
Format poche / 416 pages / 7,40€

Présentation de l'éditeur :

1307. L'Écosse se déchire dans une guerre de succession sanglante. Membre de la garde d'élite de Robert de Bruce, Arthur Campbell, surnommé La Vigie pour ses talents d'éclaireur, a pour mission d'infiltrer le clan MacDougall afin de préparer l’attaque. L'opération lui plaît d'autant plus qu'il voue une haine féroce à Lorn MacDougall, l'assassin de son père. Mais au château de Dunstaffnage, il retrouve cette ravissante inconnue à qui il a sauvé la vie un an plus tôt. Cette beauté n'est autre que la fille de Lorn, Anna MacDougall, désormais son ennemie. Et cette fois, il doit causer sa perte...

Avis de Jm-les-livres :

Attention, voici une mise en garde : les livres de Monica McCarty ont la fâcheuse tendance de vous prendre en traître ! Alors que vous avez décidé de ne lire que quelques chapitres avant de dormir, les livres, mus par une volonté propre, ne vous laissent pas les refermer avant de les avoir finis. Ce qui ne devait être qu'un plaisir d'avant dodo, devient une dépendance terrible aux Highlanders, aux kilts et au récit des exploits de Robert Bruce et de sa garde fantôme. Vous aurez été prévenus ! 

Robert Bruce est en train de conquérir complètement l'Écosse. Le nouveau roi anglais est trop occupé avec son propre royaume pour venir mettre son nez dans ses affaires et aider les derniers opposants à Bruce. Dans le souci de découvrir les plans du clan MacDougall, il envoie Arthur Campbell, le maître de l'infiltration, pour mener à bien cette mission. Arthur est plus que ravit, car il aurait enfin l'occasion de se venger du meurtrier de son père. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'une des filles de John MacDougall serait la même personne que celle à qui, un an plus tôt, il avait sauvé la vie. Alors qu'il décide de rester loin d'elle, et surtout d'être le plus discret possible pour ne pas être repéré, la jeune Anna a apparemment décidé qu'elle devait le suivre partout, et le tenter à chaque instant. Difficile pour ce maître du self-control de rester insensible au charme et à la joie qui émanent d'Anna. Il se retrouve très vite tiraillé entre sa mission et son cœur. 

Encore une fois, Monica McCarty a réussi son ouvrage. Il devient difficile de faire une chronique sans avoir l'impression de se répéter tellement tout est merveilleux dans ses livres. Alors que chaque histoire et chaque personnage sont différents, on a toujours cette sensation d'être en terrain familier. On sait que l'on va passer un excellent moment, que l'on va rencontrer des personnages forts et beaux. Les caractères sont bien travaillés et à aucun moment l'auteur ne cède à la facilité pour livrer une histoire convenue. C'est brutal, c'est gigantesque, c'est Écossais et on en redemanderait tous les jours. Monica McCarty réussit à merveille à mélanger l'Histoire à son histoire et on tremble avec les personnages, on espère et on se réjouit quand enfin, le ciel s'éclaircit. Si vous hésitiez à vous lancer, foncez ! C'est de la très bonne romance historique.

Retrouvez notre avis sur le tome suivant :

La dame au chevalier de Jackie Ivie




La dame au chevalier
de Jackie Ivie 

Éditions Milady
Collection Pemberley

Sortie le 24 mai 2013
Format poche / 528 pages / 8,70 €

Présentation de l'éditeur : 

Morganna KilCreggar a juré de se venger du clan FitzHugh qui a détruit sa famille. Elle se déguise en jeune homme et le maniement de l’épée n’a plus de secret pour elle. Quand Alexander FitzHugh fait d’elle son écuyer, il est à mille lieues d’imaginer ce que son serviteur lui cache. Pourtant, il est étrangement attiré par ce garçon. Soudain en proie à un désir importun, elle perd de vue son objectif… Dans le lit d’Alexander, elle découvre d’irrésistibles plaisirs sensuels.

Avis de Jm-les-livres :

Il est assez difficile de dire si on aime ou pas ce livre. Il y a pourtant beaucoup pour plaire aux fans de Highlanders et de kilts. L'auteur nous offre aussi une histoire pleine de rebondissements et des personnages forts et bruts. Cependant, il y a comme une impression de beaucoup trop. Trop de péripéties, un livre qui traîne en longueur (plus de 500 pages pour une histoire qui aurait pu être racontée en 350-400) et un personnage féminin un peu trop dur.

Morganna KilCreggar est, avec sa sœur, la seule survivante de son clan depuis que les FitzHugh les ont exterminés. Bien décidée un jour à se venger, Morganna est devenue Morgan et s'est entraînée dur pour être une experte dans le maniement des armes. Un jour, elle tombe sur Alexander FiztHugh et sans pouvoir l'empêcher, devient son écuyer. Très vite, elle se retrouve tiraillée entre son désir de vengeance et les émotions inconnues qu'Alex fait naître en elle. Car Alex est un jeune homme insouciant et très séduisant, qui a un charme fou auprès des femmes. Et Morgan commence à se rappeler qu'elle aussi en est une.

La première partie du livre, axée sur la relation entre Alex et son écuyer, est très sympa. Même si elle traîne un peu en longueur, il est assez amusant de voir les pirouettes que doit faire Morgan pour ne pas être démasquée par Alex. La scène où elle lui apprend le lancer de couteaux est très bien écrite et les sentiments sonnent juste. Alex tente de résister à son désir pour un jeune homme et son tiraillement est bien présenté. La deuxième partie du livre, qui se déroule dans le château, puis plus tard avec Robert Bruce, est plus abracadabrante et longue au possible. Si le début du livre avait pu nous charmer, cette portion nous ennuie et on ne comprend pas bien le but de l'auteur, à part une volonté d'ajouter des pages à son récit. Même si on peut concevoir qu'elle a voulu créer une légende, beaucoup de passages sont inutiles et alourdissent la narration, embarquant les personnages principaux dans des histoires futiles. D'ailleurs, du côté des personnages, le héros est sympathique (bien qu'un peu long à la détente) et très touchant. L'héroïne est forte et courageuse, mais on a un peu plus de mal à s'attacher à elle. Est-ce qu'elle est trop dure et trop masculine pour que l'on puisse vraiment l'identifier comme une héroïne ? En tout cas, Morgan n'est pas une petite chose fragile et Alex n'est pas le héros qui va la sauver, ce qui n'est pas gênant en soi, mais leur relation en est moins convaincante. Les frères du héros sont assez bizarres et changeants, ce qui donne des réactions étranges de leur part. Un ensemble assez embrouillé et un peu perturbant.

Au final, une romance historique originale de par son héroïne forte, mais trop longue et trop tarabiscotée pour que l'on adhère complètement au récit et aux personnages.



8,27 EUR
Achat Fnac