Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 22 juillet 2013

The Hero Tome 1 : Toi, mon héros de Laura Kaye

The Hero
Tome 1 : Toi, mon héros
de Laura Kaye

Éditions J'ai Lu
Collection Promesses

Sortie le 3 avril 2013
Format poche / . pages / 6,60 €

Présentation de l'éditeur : 

Alyssa Scott tombe sous le charme de Marco Vieri, le meilleur ami de son grand frère qui l'a jadis défendue contre la violence de son père. C'est peut-être aujourd'hui à elle de le délivrer de ses démons. Une romance aux accents érotiques.

L'avis de Liloulala

La jeune Alyssa Scott revient vivre et travailler dans sa ville d’origine avec un seul espoir, renouer avec son ami d’enfance, dont elle est secrètement amoureuse, Marco Vieri. Seulement, la jeune femme n’avait pu imaginer les ravages que la guerre avait causés à son ami. Celui-ci n’est plus qu’un homme brisé, froid et secret, qui par tous les moyens, semble tenter de s’éloigner d’elle.

Toi, mon héros, traite d’un sujet particulièrement poignant : le retour des soldats et du terrible syndrome afghan, qui, bien trop souvent, les accompagne. Dans ce roman, l’auteure décrit avec délicatesse l’état de santé de Marco, sans pour autant virer dans le pathos et parvient à nous faire comprendre la terrible situation que vit le jeune homme et l’horrible solitude dont il se sent prisonnier.

Alyssa, que son passé a rendu combative et pugnace, n’en reste pas moins attendrissante face à Marco. On sent l’amourette d’enfance restée trop longtemps secrète, faites de rêves et de fantasmes, qui ne demandent qu’à éclater au grand jour.
Les différents personnages que vont croiser Alyssa et Marco, à savoir leurs collègues de travail, sont attachants, tous avec leurs particularités, du trublion de la bande au chef papa-poule. L’auteure recrée une vraie famille pour ses deux héros et offre une stabilité à ces êtres malmenés par la vie. C’est d’ailleurs très certainement grâce à cette joyeuse bande que tous deux pourront emprunter le chemin de la guérison.

La romance, très agréable, se matérialise peu à peu au fil des mots, de façon de plus en plus sensuelle et explicite. Les sous-entendus, les quelques descriptions de l’état de désir psychique et surtout, physiques dans lequel se trouve Marco, font monter la pression et la frustration du lecteur ! Au point où c’est avec délectation que nous arrivons au moment « fatidique », décrit avec une précision toute excitante.

Une jolie romance, facile à lire, dont le sujet pourtant difficile n’est pas éclipsé mais traité avec respect et douceur.

Wake Tome 2 : Fade de Lisa McMann

Wake
Tome 2 : Fade
de Lisa McMann

Éditions de La Martinière
Collection Jeunesse

Sortie le 18 avril 2013
Broché / 224 pages / 13,90€

Présentation de l'éditeur :

Janie Hannaghan peut visiter les rêves des gens. Ce pouvoir, qu’elle a longtemps pris pour une malédiction, intéresse beaucoup la police, qu’elle a déjà aidée sur une affaire de drogue.
Avec Caleb, son petit ami, elle doit cette fois démasquer un professeur soupçonné d’abuser de ses élèves.
Accaparés par leur mission, Caleb et Janie ont peu de temps pour se voir – d’autant plus qu’ils doivent garder leur relation secrète pour ne pas compromettre l'enquête.
Et si Janie maîtrise de mieux en mieux son don, elle va découvrir que s’insinuer dans les rêves des autres peut avoir des conséquences terribles. Des conséquences irréversibles… 
Acceptera-t-elle de mener sa mission jusqu’au bout, au risque de se mettre en danger et de perdre le garçon qu’elle aime ?


L'avis de Liloulala

C’est avec joie que l’on retrouve la plume de Lisa Mcmann pour la suite des aventures de Janie et Cabel. Tous les deux se retrouvent plongés dans une histoire de mœurs sordides, à élucider au plus vite, le tout, en restant les plus discrets des lycéens possible.

Ce tome 2 démarre pratiquement à la fin du premier, sans vraiment de rappel de contexte, un bon conseil donc, pour ne pas vous sentir trop perdu : débutez celui-ci peu de temps après votre lecture du tome 1 !

Comme pour son premier tome, l’auteur garde la narration sous forme de scénettes, qui permet réellement une immersion totale dans l’histoire. Elle ne s’est pas départie non plus de son style franc et direct. C’est donc toujours avec beaucoup de facilité que l’on se laisse emporter dans l’histoire et que l’on dévore les 230 pages de cet opus. 

Ce second tome se révèle, d’ailleurs, d’une encore meilleure qualité que le premier. L’intrigue principale est intéressante et bien ficelée et l’on se prend avec plaisir à suivre les investigations des héros autour d’un sujet grave, décrit avec parfois des mots crus, qui accentue le malaise concernant cette enquête particulièrement glauque.

Néanmoins, celle-ci ne se substitue pas à l’histoire de Janie, que l’on découvre de mieux en mieux. Certaines réponses, étonnantes, apparaissent, de façon tout à fait incroyable et d’autres font office de terribles révélations. Bien que cette fois encore, l’auteur reste dans le flou concernant certains aspects du don de Janie, elle délivre assez de réponses pour nous rassasier, du moins pour un temps. 

Le coté romance n’est pas en reste, sans être pour autant le point central du roman. La relation entre Janie et Cabel grandit et évolue au fil des pages sous des auspices bien déplaisants pour l’un des deux protagonistes.

Globalement, on sent une écriture plus mature dans cette suite, une réflexion plus poussée et un véritable travail de fond concernant les personnages. Très bonne surprise, qui augure un troisième tome de qualité si l’auteur reste sur cette lancée.

Wake, Tome 1 de Lisa McMann

Wake 
Tome 1
Lisa McMann

Éditions de La Martinière Jeunesse

Sortie le 13 septembre 2012
Broché / 210 pages / 13,90 €


Présentation de l'éditeur :Présentation de l'éditeur :

De quoi sont faits nos rêves ? Que se passerait-il si quelqu'un pouvait entrer dans ces histoires folles qui agitent nos nuits ?
Depuis qu'elle a huit ans, Janie Hannagan porte un lourd secret : quand les autres s'endorment près d'elle, elle perd connaissance pour être entraînée dans leurs songes. Témoin de leurs terreurs nocturnes, elle voudrait les aider, mais comment faire ?
En se confiant à Cabel, Janie croit trouver l'âme soeur et espère sortir de sa solitude. Mais ses rêves à lui se révèlent si troubles et inquiétants qu'elle prend peur...
A-t-elle fait le bon choix en choisissant ce garçon-là ?



Avis de Choukette 


Wake est un livre surprenant qui vous emmènera au cœur du monde des rêves.

L'écriture de Lisa McMann est directe, simple et efficace, elle va droit au but. Ici pas de longueurs ni de fioritures qui peuvent parfois faire perdre de l'intérêt à l'histoire. Une plume qui peut déstabiliser au premier abord, mais on s'y habitue très vite et le récit n'en est que plus rythmé et prenant. 

On entre très vite dans le vif du sujet — et c'est tant mieux étant donné que le livre ne fait que 200 pages — en découvrant les premières manifestations du "don" de Janie. On la suit à travers les rêves des autres, dans lesquels elle n'est que spectatrice, impuissante ; elle ne peut aider les gens à faire face à leurs frayeurs. 
On est très vite emporté par l'histoire et les pages défilent à un rythme effréné. L'auteur parvient à rendre le lecteur addict, une fois commencé, il est impossible de reposer le livre avant d'en avoir fini. 

Les personnages sont intéressants, Janie vit seule avec sa mère qui est alcoolique, elles n'ont pas d'argent et Janie doit travailler dans une maison de retraite après le lycée pour pouvoir survivre. Elle est intelligente et on s'attache à elle très rapidement car elle est convaincante, authentique. Cabel est quant à lui un personnage torturé, comme le montrent ses rêves. On sent que sa vie n'a pas été simple et son histoire donne de la profondeur à sa personnalité. Il est attirant et on l'apprécie très vite également.

Le seul point faible de l'histoire est qu'on n'en apprend pas assez sur le fonctionnement des rêves. Certes, c'est un premier tome, court de surcroît, il pose donc les bases. Mais il aurait été appréciable d'en savoir un peu plus, même si vers la fin, Janie commence à chercher des informations et tente de contrôler ses voyages dans les songes des autres. On sent que l'histoire ne fait que commencer...
Le point positif étant qu'on a du coup très envie de lire la suite.

Wake est donc un livre intriguant et qui capte très vite la curiosité du lecteur. L'auteur a réussi le mélange parfait entre romance, suspense et fantastique. Un voyage envoûtant au coeur du monde onirique qui vous fera passer un agréable moment de lecture.


L'avis de Liloulala


Qui n’a jamais eu envie de pénétrer dans la tête de ses amies ? De ses parents ? De son petit ami ? De pouvoir regarder, comme dans une télévision, les rêves et les cauchemars les plus fous de ses semblables ?

Janie, depuis ses 8 ans, voit les rêves des gens. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est une véritable malédiction pour la jeune fille, mettant sa vie et sa santé, en péril. Grande solitaire, son existence se voit chamboulée lorsqu’elle fait le rencontre de Cabel et de ses terribles cauchemars.

Premier sentiment en ouvrant ce roman : l’étonnement ! L’auteur a choisi d’écrire la totalité de l’histoire en courtes scénettes (par heure et date) et de différencier les rêves et les cauchemars grâce à une typographie à part. Ce format, au départ déroutant, permet en réalité une narration très directe, qui vous mènera droit au but, sans concession. 

L’intrigue est originale et permet à son auteur de laisser planer bien des doutes et des questions sans réponse. Ce suspense s’installe progressivement durant l’histoire et à coup sûr, vous laissera frustré à la fin du roman, car vous n’obtiendrez que peu d’information, loin sans faux.

Les personnages, à mille lieux des clichés habituels, sont particulièrement bien étoffés. L’héroïne et sa vie, il faut bien le dire, franchement nulle, mais au caractère bien trempé, est extrêmement attachante. Au fil des pages, au regard des épreuves qu’elle endure et du flou permanent dans lequel elle vit, l’attachement pour elle se fait de plus en plus grandissant. D’autant plus après sa rencontre avec Cabel, qui va lui ouvrir d’extraordinaires portes vers les rêves… et son propre avenir !

Ce roman se lit avec rapidité et plaisir. Certes, il ne restera pas dans les annales de la littérature mais vous fera néanmoins passer un agréable moment, en compagnie de héros sympathiques, plongés dans d’inextricables situations. On retrouvera avec plaisir tout ce petit monde dans la suite de la série, en espérant que celle-ci apportera son lot d’éclaircissements et de réponses.

Les intouchables de Gilles Fontaine

Les intouchables
de Gilles Fontaine

Éditions Seuil
Collection Jeunesse

Sortie le 20 juin 2013
Format broché / 192 pages / 10€



Présentation de l'éditeur :

Dans un futur proche, un virus inconnu fait des ravages dans la population. Les adolescents, accusés d'être lesvecteurs du mal, sont isolés du reste de la population. Mais sont-ils réellement responsables ou sont-ils devenusles boucs émissaires d'une société dépassée par les évènements ?
Une distopie à la française, tout en finesse et intériorité.

Thomas n'est encore qu'un gamin lorsqu'il se retrouve séparé de sa famille et enfermé dans un camp avec ses camarades de lycée. D'abord, il est abasourdi, incapable de réagir. Les adolescents sont-ils réellement responsables du mal qui frappe le pays ? Ne sont-ils pas, au contraire, les victimes d'une machination qui les dépasse ? Tant de question restent sans réponse… Mais quoi faire ? Comment réagir ?
Dans le camp, la vie s'organise comme elle peut. Les plus forts protègent d'abord les plus faibles en échange de menus services, et progressivement s'instaure un régime tyranique basé sur la rareté, la frustration, l'humiliation. C'est dans ce terreau que Thomas devra forger sa nouvelle personnalité, et nourrir sa conscience. C'est dans ce contexte qu'il va redécouvrir, petit à petit, que la vérité ne se trouve pas simplement au bout du chemin, mais chemin faisant, au coeur de l'action…



L'avis de Liloulala :

Un roman d’anticipation à la française ?! Il n’en fallait pas plus pour nous décider à ouvrir ce livre… Et quel livre ! Gilles Fontaine nous offre une histoire toute en finesse, servie par une plume percutante, directe, sans aucun détour…

Imaginez : un virus mortel se répand de façon fulgurante à la surface du globe. Les 13-18 ans sont les seuls à ne pas être atteints mais ils sont aussi les porteurs de cette terrible maladie. Pour l’endiguer, une seule solution : mettre à l’isolement lesparias.

Que feriez-vous, si votre fils, votre frère, pouvait vous mettre en danger juste en vous prenant dans ses bras ? Que feriez-vous si votre enfant, la chair de votre chair, pouvait tuer votre mari, vos autres enfants, vous-même ?

Dans Les intouchables, vous voilà propulsé aux côtés du héros et de ses amis qui subissent, bien malgré eux, lesconséquences du virus Z. Ils sont isolés, parqués comme des animaux… Alors que le pire leur semble déjà en train de se produire, maintenant, il va falloir survivre. 

Un roman aux airs de Blindness, magnifique film de Fernando Meirelles, où quand il est question de survie, l’homme est prêt à tout. 

Le petit format de ce roman, avec ses quelques 196 pages, permet à son auteur d’entrer dans le vif du sujet et de dérouler son histoire et sa conclusion avec rapidité et précision ! Peu de pages seront consacrées aux explications concernant le virus, qui est plutôt le fil rouge de l’histoire, la trame sur laquelle va s’appuyer l’auteur pour mettre en relief des histoires d’hommes, de femmes, d’enfants qui vont se battre, apprendre à grandir, pour vivre et rester libre.

Toute l’ingéniosité de l’auteur réside dans sa construction des personnages : impossible de s’identifier réellement à l’un ou l’autre, il vous faut nécessairement apprendre à connaitre, aimer et vous identifier à tous les personnages. Gilles Fontaine vous renvoie à vos propres défauts, vos faiblesses, à ce que vous deviendriez dans cette même situation. Un dominant ? Un dominé ? Un tyran ? Un faible… ?

N’attendez donc pas de ce roman une énième histoire de pandémie ou de zombie, voyiez-y plutôt un livre provocant, qui vous permettra de vous indigner avec ses héros, de vous poser de sérieuses questions quant à votre condition de citoyen et plus généralement, d’Homme. Gilles Fontaine traite dans ce court roman de sujets poignants qui vous prendront aux tripes et vous laisseront essoufflés, sur le carreau. L’atmosphère oppressante, en tension, qu’a su parfaitement décrire l’auteur rajoute un sentiment d’urgence, une envie de fuir et de vous évader de cette horrible situation.

À mettre entre toutes les mains, car l’auteur a su, avec beaucoup de délicatesse, sous-entendre ou encore, à peine mentionner, les scènes les plus violentes et les plus dures, pour ne vous laisser qu’un seul et terrible choix : l’imagination.

Bel ouvrage du genre, à découvrir absolument pour les amateurs et à tenter pour les autres, vous ne serez pas déçu ! En revanche, prenez garde à vous, une fois ce livre fermé, de nombreuses heures de réflexions sont en perspective…

Lincoln Baker, agent spécial, Tome 1 : Gare à ton double de F.T. Bradley

Lincoln Baker, agent spécial, 
Tome 1 : Gare à ton double
de F.T. Bradley

Éditions Seuil
Collection Jeunesse

Sortie le 13 juin 2013
Format broché / 264 pages / 11,90€


Présentation de l'éditeur :

Linc n’est ni ceinture noire de karaté, ni un génie des maths. Pourtant, il doit se faire passer pour un espion de haut vol. 

Que s’est-il passé dans la tête Linc, 12 ans, pour qu’il libère tous les poulets d’un élevage, lors d’une excursion scolaire ? Il est vrai qu’il a tendance à provoquer d’énormes dégâts partout où il passe… Mais là, il a carrément dépassé les bornes !
Viré du collège, il doit aussi payer pour les dommages. Et ça ne s’arrête pas là : la vidéo de ses exploits fait le tour d’Internet, attirant au passage l’attention des services secrets. Car Linc est le sosie d’un jeune espion, Ben Green, qui a mystérieusement disparu.
Le gouvernement passe alors un marché avec le jeune garçon : s’il endosse le rôle de Ben pour quelques temps, ses problèmes avec la justice disparaîtront.
Si Linc avait su ce qui l’attendait, il n’aurait peut-être pas accepté…
Après une rapide préparation, le voici à Paris où il doit procéder à un échange de tableaux volés. Une mission qui prend une tournure beaucoup plus compliquée quand Linc se retrouve face à son double… Car dès lors, rien ne se passera comme prévu.

Un roman d'espionnage au rythme endiablé pour les plus jeunes.

Avis de Jm-les-livres :

Lincoln Baker est un jeune garçon américain qui a un talent incroyable... pour s'attirer des ennuis ! Lors de la dernière sortie scolaire avec sa classe, il a poussé le bouchon un peu trop loin, et aujourd'hui il est dans les problèmes jusqu'au cou. Enfin surtout sa famille. Alors quand des agents du gouvernement viennent le chercher pour lui proposer de remplacer un jeune agent secret disparu en mission dont il est le sosie, Lincoln saute sur l'occasion de sauver ses parents de la galère. Le voilà en route pour la France pour aller retrouver une Joconde un peu spéciale...

Voilà une histoire riche en action et qui fonce à cent à l'heure. Pas le temps de s'ennuyer quand on suit Lincoln Baker. Une visite de Paris à pleine vitesse, une mission compliquée à résoudre et une jeune française qui manie la matraque comme personne. Notre jeune héros est des plus attachants et on ne voit pas les pages se tourner. Très imaginatif et avec un don pour trouver les ennuis sur sa route, Lincoln n'a pas la carrure du héros habituel. D'ailleurs pour tout dire, c'est son sosie, le vrai agent secret, qui ferait un super héros. Sauf qu'il n'est peut-être pas aussi gentil qu'il n'y paraît et qu'à plusieurs occasions, c'est l'inventivité de Lincoln qui sauvent les personnages de la panade. Des codes dissimulés dans Paris, à déchiffrer grâce à son imagination et aux aides que l'on trouve à la fin du livre. Ce livre a tout pour plaire aux jeunes agents secrets en herbe. Seul bémol, quelques traductions un peu malheureuse de certaines expressions. Mais ça ne gêne pas non plus la lecture.

En clair, un livre amusant, bien rythmé, qui permet de visiter Paris en accéléré et qui fera passer un bon moment aux jeunes lecteurs. À recommander aux 10 ans et plus.



11,31 EUR
Achat Fnac