Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 19 juillet 2013

L'héritière de Foggy Valley de Kathleen O'Brien

L'héritière de Foggy Valley
de Kathleen O'Brien

Éditions Harlequin
Collection Prélud'

Sortie le 1er février 2013
Format poche / 288 pages / 6,10 €


Présentation de l'éditeur :

Colby Malone ne s’est toujours pas pardonné sa conduite avec Hayley Watson. D’accord, à l’époque, il sortait à peine de l’adolescence et il rêvait d’entrer à l’université… pas de devenir père. Mais de là à sous-entendre que le bébé n’était pas de lui… Depuis, pas un jour ne passe sans qu’il se demande comment rattraper son erreur, comment retrouver Hayley dont il n’a jamais réussi à remonter la piste, après son départ précipité de Foggy Valley. Comment surtout, rencontrer cet enfant qui est le sien… Alors, forcément, il considère comme une sacrée chance le retour inattendu de Hayley. Sauf que Hayley, elle, n’est pas disposée à lui faciliter la tâche. Blessée, toujours en colère, elle ne veut entendre parler de rien. Et surtout pas de cette attirance inexplicable qui continue de les enflammer…

Avis de Jm-les-livres :

Nous retrouvons la famille Malone au grand complet dans ce dernier tome de la série. Après Matt, David (leur ami) et Red, nous découvrons Colby, l'aîné des trois frères Malone, face à son premier amour. Suite au décès de son père, Hayley revient à Foggy Valley pour mettre tout en ordre et vendre le vignoble. Lorsque Colby la revoit, il a beaucoup de questions à lui poser : où était-elle pendant toutes ces années ? Qu'est devenu le bébé qu'elle attendait ? Mais Hayley n'est pas prête à lui répondre et fait tout pour le fuir.

Un quatrième tome bien meilleur que le précédent. Hayley et Colby sont deux héros attachants et leur passé douloureux les a beaucoup marqués. Aujourd'hui, Hayley souhaite tourner définitivement la page mais Colby, lui, a besoin de réponses pour avancer. Ils sont en plus encore attirés l'un par l'autre, ce qui nous offre des scènes fortes en tension et en émotions. La découverte du passé de Hayley est triste et douloureuse. La petite touche de suspense vient renforcer l'histoire et permettre une fin enthousiasmante. De plus, les apparitions des autres membres de la famille Malone sont assez amusantes. Un beau mélange pour un agréable moment de lecture.

En clair, une belle romance à lire n'importe où et une fin de saga vraiment à la hauteur. Du très bon Kathleen O'Brien.



5,80 EUR
Achat Fnac

Personnel et confidentiel de Jane Sigaloff

Personnel et confidentiel
de Jane Sigaloff

Éditions Harlequin
Collection Red Dress Ink

Réédition le 1er mars 2013
Grand Format / 400 pages / 12,25 €


Présentation de l'éditeur :

Dans la vie, il y a des choses très personnelles qu'on ne raconte pas à n’importe qui. Pour ma part, c’est à mon journal intime que je dis tout : mes caprices, mes secrets, mes petits et gros défauts, et jusqu'à mon fantasme le plus indécent… C’est dire combien j’y tiens ! Eh bien, figurez-vous que je n’ai rien trouvé de mieux que d’oublier ce trésor dans une chambre d'hôtel, lors d’un voyage à New York ! J’en ai la chair de poule... Non seulement quelqu’un, quelque part à Manhattan, est sans doute en train de tout apprendre de moi, mais en plus, je peux dire adieu à mon cher journal. A moins que… à moins qu’un jour, un mec super mignon traverse l’Atlantique pour me le rapporter – et en profite pour tomber follement amoureux de moi par la même occasion. On peut toujours rêver...

Avis de Jm-les-livres :

Un petit récit Chick-lit, quand il est bien écrit, fait toujours plaisir à lire. En général, l'humour et les problèmes que rencontre l'héroïne nous font bien marrer.
Dans Personnel et confidentiel, nous suivons Samantha qui a égaré son journal intime dans sa chambre d'hôtel à New York et qui est effrayée à l'idée que quelqu'un tombe dessus. Non pas que sa vie soit tellement passionnante mais elle révèle le secret d'une de ses amies qui pourrait, s'il était découvert, causer un gros scandale. Lorsque Ben le trouve, il est fasciné par la jeune femme qu'il devine et décide de le lui remettre en mains propres. Pas facile d'approcher quelqu'un pour lui rendre son journal intime. Avec ses touches d'humour british et la relation père-fille difficile mais touchante, Jane Sigaloff nous offre une histoire bien sympathique.

Il est malheureusement un peu difficile de rentrer dans le livre à cause du récit à la troisième personne qui, certes, nous permet de suivre plusieurs protagonistes, mais nous empêche aussi de nous attacher aux héros et à s'intéresser à ce qui leur arrive. Mais passé les deux-trois premiers chapitres, on veut connaître la fin, on veut savoir comment Ben va réussir à séduire Sam. Vu comment leur histoire commence, on a quelques doutes quant à son succès. Malgré quelques longueurs à certains moments et le style de l'auteur un peu difficile à suivre ("qui parle là ?"), voilà une bonne petite histoire à lire pour se détendre. Elle mérite d'être lue rien que pour la scène finale, digne de toutes les fins de romances vues au cinéma (Coup de foudre à Nothing Hill notamment)



12,26 EUR
Achat Fnac

H.O.T, Tome 1 : Divins plaisirs de Lacey Alexander

H.O.T
Tome 1 : Divins plaisirs
de Lacey Alexander

Éditions J'ai Lu
Collection Passion Intense

Sortie le 10 juillet 2013
Format poche / 7,40 €


Présentation de l'éditeur :

À Turnbridge, Carly Winters passe pour une jeune femme respectable. Mais tout le monde ignore la double vie nocturne qu'elle mène à quelques kilomètres de là, sous le pseudonyme de Désirée. Empruntant une autre identité, elle peut se livrer à tous ses fantasmes jusqu'à ce qu'elle rencontre Jake Lockhart.

Avis de Jm-les-livres :

Voilà un Passion Intense qui commence de façon très torride ! Dès les premières pages, nous avons le droit à une scène sensuelle à trois. La fin est tout aussi chaude puisque l'auteur nous écrit une scène à quatre (plutôt rare en romance érotique).
Heureusement pour nous, elle ne se contente pas d'enchaîner les scènes hot mais ajoute de la profondeur aux personnages ainsi qu'à l'histoire en développant le passé douloureux des deux protagonistes principaux. L'héroïne, Carly, se transforme en Désirée quand elle en ressent le besoin pour aller draguer loin de sa petite ville de province. Lors de sa dernière escapade, elle rencontre Jake et son ami et va passer un moment torride avec eux. De retour à Turnbridge, elle est terrifiée quand elle le retrouve au restaurant du coin et qu'elle apprend qu'il est le nouvel officier de police de la ville. Si jamais il révélait à toute la ville comment ils se sont rencontrés, elle serait rejetée par tout le monde. Jake est bien décidé à découvrir pourquoi Carly devient Désirée, et peu à peu, il souhaite nouer une relation plus forte avec elle et l'aider à dépasser les traumatismes de son enfance.

Vous l'aurez compris, ce livre n'est pas qu'une histoire de sexe. Les personnages ont tous les deux un passé traumatisant qui explique pourquoi Jake est dominant au lit et pourquoi Carly a besoin de Désirée pour se lâcher lors des relations sexuelles. Cependant, certains points négatifs font que cette romance a du mal à nous emballer. Tout d'abord, le vocabulaire utilisé. Tout au long du récit, l'héroïne parle d'elle comme d'une "cochonne" parce qu'elle aime telle ou telle chose. Les autres termes utilisés pour qualifier leur relation font qu'on a beaucoup de mal à croire qu'il y a des sentiments entre eux : ils "baisent" tout le temps, à aucun moment les termes changent pour indiquer qu'ils partagent une quelconque affection. On a plus l'impression de lire un érotica plutôt qu'une romance érotique. Le deuxième point gênant vient du choix de l'auteur par rapport aux problèmes que partagent les deux héros : tous les deux ont connu le même genre de sévices dans leur enfance, et Lacey Alexander décide que c'est Jake qui va aider Carly à aller mieux. Alors oui, il ne s'agit que d'une histoire de fiction mais il est perturbant de se dire que c'est une victime (qui n'a peut-être pas complètement surmonté ses traumatismes) qui va pousser une autre victime à avouer ce qu'elle a vécu. La suite du récit en devient un peu dérangeante : même Jake n'est plus sûr de lui. La domination qu'il exerce sur Carly du point de vue sexuel nous laisse penser qu'il n'a pas résolu tous ses problèmes et qu'il joue à un jeu très dangereux.
À tout cela s'ajoute la fin de l'histoire dont on ne comprend pas vraiment l'utilité tant pour le récit en lui-même que pour les personnages. C'est un peu comme si l'auteur avait voulu ajouter un petit côté héroïque à son récit au dernier moment.

Lacey Alexander (que l'on connaît déjà comme Toni Blake, auteur de la série Destiny parue en Promesse) a voulu aller trop loin dans son histoire pour vraiment nous emballer. Autant on apprécie une belle romance érotique, bien écrite, même avec quelques vulgarités ici ou là, autant la succession de termes crus destinée à émoustiller le lecteur laisse un goût un peu amer. Les histoires en arrière plan, servant à donner de la consistance au récit, tombent un peu à côté. Reste au final des scènes sensuelles originales, mêlant voyeurisme et parties à plusieurs qui font certainement leur effet. Le rythme global du récit est assez rapide et entraînant et on n'a pas le temps de s'ennuyer. Divins plaisirs reste une lecture plaisante, que l'on oubliera pas de sitôt.
Le deuxième tome, Exquise luxure est prévu pour le mois d'octobre et promet d'être tout aussi sulfureux que celui-ci.




7,03 EUR
Achat Fnac