Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 14 octobre 2012

Les frères Fuentes, Tome 3 : Irrésistible fusion de Simone Elkeles

Les frères Fuentes
Tome 3 : Irrésistible fusion
de Simone Elkeles

Éditions de la Martinière Jeunesse

Sortie le 6 septembre 2012
Format broché / Prix 13,90 €


Présentation de l'éditeur :


Contrairement à Alex et Carlos, Luis, le plus jeune des frères Fuentes, s’est toujours tenu à l’écart des gangs. Il rêve de faire des études et de quitter les quartiers défavorisés de Fairfield. Nikki Cruz est une jeune fille sage qui s'est promis de ne jamais sortir avec un garçon des quartiers populaires. Pourtant, quand elle rencontre Luis au mariage d’Alex, elle sent ses certitudes vaciller... D'autant plus que Luis semble décidé à la séduire ! Mais Chuy Soto, le chef des Latino Blood, ne compte pas laisser un frère Fuentes échapper à son gang. Et quand il révèle à Luis des secrets concernant sa famille, celui-ci remet en cause tous ses projets d’avenir...Ses sentiments pour Nikki seront-ils assez forts pour l'éloigner de la violence des gangs ?



Avis de Chani

Dernier des frères Fuentes, c’est Luis qui est à l’honneur dans Irrésistible fusion. Le benjamin de la famille a toujours été épargné par les histoires de gang dans lesquelles ont trempé ses frères, il croit en son avenir, a de l’ambition et se donne les moyens d’y arriver. Il va tomber sous le charme de la jolie Nikki, d’origine mexicaine, dont les parents ont fait le choix de l’intégration (comme ils le disent) et qui vit du bon côté de Fairfield. Et bien évidemment, cette dernière va tout faire pour ne pas tomber dans ses filets…

Certains seront nostalgiques en refermant ce livre, moi je suis plutôt contente que ça s’arrête. Si le premier opus avait été un vrai coup de cœur, à force de tirer sur les même ficelles et de nous resservir la même soupe légèrement modifiée et réchauffée, Simone Elkeles finirait presque par me lasser. C’est pour ça que le fait que ce troisième tome clôture la saga me parait plutôt une bonne idée. Alors oui, c’est choupi, c’est trognounouchet à souhait, mais c’est en gros la même trame que les deux tomes précédents, donc si vous les avez aimés, Irrésistible fusion vous comblera sans aucun doute. Pour ma part, j’aimerais que l’auteur se renouvelle un peu pour ses prochaines parutions, sinon je vais m’ennuyer ferme…

Hate list de Jennifer S.H. Brown

Hate list
de Jennifer S.H. Brown


Editions Albin Michel

Sortie le 1 février 2012
Format Broché / Prix 15,00€


Présentation de l'éditeur

Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?


Avis de Chani
Cinq mois plus tôt, Valérie a assisté à la fusillade provoquée par son petit ami Nick, qui s’est soldée par le suicide de ce dernier, et par une balle dans la jambe de la jeune fille. Considérée moins comme une victime que comme une complice du tireur à cause de leur lien et de leur « liste de la haine » où ils avaient consigné les noms des élèves qu’ils détestaient et qui, selon eux, méritaient de mourir, la jeune fille va malgré tout retourner au lycée et affronter le regard et le jugement des autres. Victime ou coupable, elle va devoir assumer ses actes, mais aussi ceux de Nick, pour espérer pouvoir reprendre le cours de sa vie.
Bon, alors accrochez-vous, Hate list n’est pas un roman facile, le thème est lourd et le traitement poignant sans toutefois verser dans le pathos. Comment se reconstruire après avoir été au centre d’un tel événement, surtout si vous êtes jugée coupable par tous, y compris votre propre famille qui vous regarde avec horreur au moment où vous avez le plus besoin de son soutien ? Parce que le pire dans ce livre, c’est bien ça. Autant la méfiance, le dégoût des lycéens à l’égard de la jeune fille est prévisible et normal, autant la façon dont elle se retrouve seule parmi les siens est juste révoltante. Heureusement, Valérie est suivie par un psychiatre, le docteur Hieler, sinon je pense que le roman aurait rapidement pris une autre tournure. Et puis, Hate list c’est aussi une réflexion sur cette violence muette entre ados, où une parole, un regard peut vous condamner à être exclu, raillé pendant toute votre scolarité et vous faire perdre les pédales, amenant un adolescent à venir régler ses problèmes avec une arme à feu. Ensuite il y a la prise de conscience des autres, élèves ou parents, qui, une fois passée l’étape du jugement et de la condamnation du couple commencent à comprendre, regretter, pour ensuite pardonner (ou pas). Hate list est un livre dense qui amène à réfléchir sur nos propres comportements, en laissant l’espoir que changer peut être possible. Si on le veut.