Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 15 juillet 2012

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs


Miss Peregrine et les enfants particuliers
de Ransom Riggs

Éditeur Bayard Jeunesse

Sortie le 31 mai 2012
Format Broché / Prix 14,50€

Présentation de l'éditeur

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…


Avis de Chani
L’enfance de Jacob a été bercée par les histoires racontées par son grand-père Abe, juif polonais, qui lui expliquait comment, pour échapper aux nazis, il avait été envoyé sur une petite île du pays de Galles, dans un orphelinat. Il y avait côtoyé des enfants aux dons particuliers, capables de voler, de maîtriser le feu, ou bien invisibles, photos à l’appui. Mais en grandissant, Jacob comprit que son grand-père lui racontait des fables, et leur complicité en pâtit. Jusqu’au jour où le jeune garçon reçoit un message d’Abe, paniqué. Jacob part le rejoindre, mais trop tard, et il ne pourra qu’assister, impuissant, à la mise à mort du vieil homme par… Par quoi exactement, telle est la question. Les derniers mots d’Abe vont amener son petit-fils à partir sur les traces de l’enfance du vieil homme, à l’orphelinat où tout a commencé.

Étrange, envoûtant, dérangeant et fascinant, c’est ainsi que l’on peut qualifier Miss Peregrine et les enfants particuliers. Ce livre ne se raconte pas, il se lit, et même se vit, tant son ambiance imprègne le lecteur au fil des pages. En revenant à l’orphelinat, Jacob va peu à peu mettre les pièces du puzzle en place et découvrir… Ce qu’il va découvrir, je vous laisse le lire.
Impossible de rester indifférent face à ce livre, même si parfois j’ai été mal à l’aise ou un peu effrayée de ce qui va arriver au jeune héros, j’ai adoré ce récit. L’originalité de l’histoire, son étrangeté, sa poésie et sa pointe de frayeur en font un ouvrage à part, qui mérite d’être savouré, et requiert de se laisser complètement aller à suivre Jacob dans ses aventures.
Le livre en lui-même est particulièrement réussi ; mise en page, illustrations et texte se mêlent à la perfection pour en renforcer encore davantage l’authenticité.

Cette histoire est aussi particulière que les enfants du titre, pas étonnant que Tim Burton en ait acheté les droits, et j’ai hâte de voir la transposition sur l’écran.

Esprit, es-tu là ?, Tome 1 : Le fantôme de la bibliothèque de Elizabeth Cody Kimmel


Esprit, es-tu là ?
Tome 1 : Le fantôme de la bibliothèque
de Elizabeth Cody Kimmel 


Éditeur Bayard Jeunesse

Sortie le 7 juin 2012
Format Broché / Prix 12,50€

Présentation de l'éditeur :


Kate rêve d'être une collégienne comme les autres. Mais voilà, sa mère est médium. Chaque jour, elle reçoit des esprits et les aide à entrer en contact avec leurs proches qui, eux, sont encore vivants. Or, ces clients un peu particuliers se mettent facilement en colère. La maison résonne alors de hurlements venus de nulle part tandis que les bibelots se fracassent seuls sur le sol. Non, vivre normalement, ce n'est pas le destin de Kate. D'autant que, depuis qu'elle a soufflé ses treize bougies, elle aussi voit des esprits... Une réjouissante leçon de survie au Collège !

Avis de Chani
Comment survivre au collège quand sa mère est médium, et qu’on ne veut pas qu’on la prenne pour une dingue ? C’est ce que ce demande Kate, qui tente de passer inaperçue tout en regardant avec envie les filles populaires. Heureusement, Jac et son violoncelle vont venir la sauver de sa solitude, chacune pouvant enfin partager ses petits secrets avec l’autre. Et en matière de secrets, celui de Kate remporte la palme : elle voit les esprits des âmes défuntes, difficile de faire pire !

Difficile période que l’adolescence, et celle de Kate est particulièrement gratinée. Entre sa mère médium, les filles du collège qui la méprisent, les fantômes qui essayent désespérément d’attirer son attention, la jeune fille ne part pas avec tous les atouts dans sa poche pour affronter ce moment. Dans Le fantôme de la bibliothèque, c’est son parcours vers l’acceptation de soi et de sa place dans la société qu’il est question. Et c’est plutôt bien fait, c’est frais bien que convenu, agréable à lire, et plein de bons sentiments sans verser dans le côté gnangnan. Alors pour un adulte, ce n’est pas un livre folichon, mais il est parfaitement formaté pour le public visé (à partir de 10 ans) qui en redemande.