Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 18 mai 2012

Fiancée pour un soir de Trish Morey

Partenariat Babelio


Fiancée pour un soir 
de Trish Morey 

Editions Harlequin
Collection Azur
Poche / Mai 2012 / 4€


Présentation de l'éditeur


Même si elle gère depuis deux ans l’agenda professionnel du célèbre homme d’affaires Leo Zamos, Evelyn n’a jamais eu l’occasion de rencontrer ce dernier, qui exige que tous leurs échanges se fassent par Internet ou par téléphone. Mais quand elle apprend qu’il a impérativement besoin, pour conclure un important contrat, qu’elle se fasse passer pour sa fiancée le temps d’une soirée, Evelyn sent des émotions contradictoires l’envahir : la colère, d’abord, parce qu’elle trouve cette demande humiliante, mais aussi la panique et le trouble. Car contrairement à ce que pense Leo, tous deux se sont déjà croisés un jour, avant qu’elle ne travaille pour lui. Un jour qu’elle n’a jamais oublié… 

Mon Avis
 
Une romance contemporaine mignonne, pleine de charme sous le ciel de Melbourne. 

Leo riche homme d'affaire qui s'est fait tout seul, a besoin d'une fiancée d'un soir pour signer un gros contrat. Tombé sous le charme de la voix de sa secrétaire "virtuelle" qu'il entend pour la première fois, il décide que ce sera elle qui jouera le rôle. Elle semble parfaite : depuis deux ans, elle qui s'occupe de son planning mais aussi en quelque sorte de ses maîtresses, en les congédiant avec délicatesse, elle connait ses dossiers mais aussi sa vie, alors que lui ne la jamais vue. Enfin, c'est ce qu'il croit ! 

Evelyn est prise au piège par cette voix au téléphone. Et alors que les factures s'accumulent, elle accepte d'être la fiancée d'un soir de son trop beau et trop sexy patron. Une peur incontrôlable la domine : se retrouver devant l'homme qui accapare ses pensées depuis trois ans. Comment oublier ses baisers, ses caresses et cette promesse d'une nuit de passion... tombée à l'eau ! Entre la frustration et l'envie, Eve se raisonne et pense à l'argent qu'elle touchera et qui l'aidera au quotidien. Car elle n'est plus seule maintenant, en trois ans, sa vie a changée.

Nous voici devant un jeu charmant où celui qui veut tout contrôler se retrouve pris au piège. Entre les démons du passé, l'amour de sa liberté et l'envie charnelle, Leo ne maîtrisera plus grand chose dans cette affaire. Evelyn, timide et apeurée se révèlera forte et décidée, acceptant de jouer le jeu au risque de se brûler les ailes.

Avec une écriture agréable malgré quelques coquilles, cet Azur vous fera passer quelques instants sympathiques, sensuels et mais aussi attendrissants.

Le dernier des débauchés de Loretta Chase

Le dernier des débauchés
de Loretta Chase

Éditions J’ai Lu
Collection Aventure & Passion

Sortie le 31 décembre 2011
Format Poche / 6,60 €


Présentation de l'éditeur :

Vere Mallory, duc d'Ainswood et séducteur patenté, tombe sous le charme de la belle Lydia Grenville. Mais cette dernière méprise les débauchés de son espèce.


Avis de Molina

Oui enfin ! Tel sera mon cri de joie à la fin de ce dernier tome !

J'ai découvert Loretta Chase avec Le prince des débauchés, ce fut un véritable coup de foudre. Ayant
appris que ce n'était qu'un tome au milieu d'une série je me suis lancée avec beaucoup d'enthousiasme dans la recherche des autres livres. Malheureusement, bien que les ayant trouvés très agréables à lire, je les ai tous refermés avec un sentiment de déception : aucun n'était à la hauteur de celui que j'avais tant aimé... Mais Le dernier des débauchés aura tout changé !

Le quatrième et dernier opus de la série Les débauchés est une pure merveille et nous confirme que nous n'avions pas halluciné lors du troisième tome : Loretta est une grande dame de la romance !

Voici Vere Mallory, Duc d'Ainswood, dernier d'une longue lignée et homme terriblement meurtri par les décès en chaîne des membres de sa famille. Pour se protéger il fuit toute forme d'amour et de responsabilité et enchaîne les fêtes, les femmes et les beuveries. Son esprit est très fertile quand il s'agit de faire tout ce que la morale réprouve et son absence de conscience l'y aide grandement. Mais c'est également un homme fier qui aime avoir le dernier mot en toute situation et sa rencontre explosive avec notre héroïne va lui en faire voir de toutes les couleurs, d'autant plus qu'il a une opinion déplorable sur les femmes.

De l'autre côté nous avons Lydia Grenville, journaliste reconnue pour ses articles de société visant à dénoncer le pire de son époque. Mais elle ne se résume pas seulement à cela : femme dynamique et obstinée, elle est foncièrement indépendante et très attachée à sa liberté. Elle possède également un cœur d'or et n'hésite pas à s'investir corps et âme pour sauver les personnes dans le besoin qu'elle peut croiser. C'est d'ailleurs lors d'un de ces sauvetages qu'elle fera la connaissance d'un débauché notoire qui lui rappellera qu'elle reste une femme qui a des besoins et un cœur qui peut aimer passionnément.

Nos deux personnages ont un passé sombre qu'ils cachent de leur mieux et chacun a trouvé sa méthode pour y survivre. Mais tous deux ont un tempérament de feu et chercherons à prendre le dessus dans une relation des plus explosives qui les poussera dans leurs derniers retranchements !

Chacune de leur rencontre est inattendue, drôle, envoûtante et toujours piquante. Les dialogues vous feront passer du rire aux larmes et, plus d'une fois, vous aurez envie de taper l'un ou l'autre de nos protagonistes, mais vous en redemanderez constamment !

L'auteure nous charme et nous offre la joie de retrouver Dain et Jessica qui viendront mettre leur nez dans cette histoire à l'occasion de certaines révélations sur le passé de Lydia. Hum que d'émotions ils nous ont offert ! Mais je vous laisse le découvrir par vous-même.

Si vous connaissez Loretta Chase, jetez-vous sur cette nouvelle édition qui vous comblera comme toujours avec des aventures explosives et une passion dévorante (les personnages hauts en couleurs, au caractère de feu, ne sont bien évidemment que du bonus et ils ne gâchent rien !). Mais si vous cherchez seulement une excellente romance avec des femmes indépendantes et des hommes pas si gentlemen, ne ratez pas ce petit bijou et procurez-vous aussi sans tarder Le prince des débauchés !


L'Âge du feu Tome 1 Dragon de E. E. Knight


L'Âge du feu Tome 1 
Dragon
de E. E. Knight

Éditions Milady
Collection Fantasy 

Sortie le 5 septembre 2008
Réédition le 20 janvier 2012
Format poche / 448 pages / 7 € 


Présentation de l'éditeur :

Au plus profond d'une caverne, dans les montagnes, naît une couvée de dragons. Les quatre petits appartiennent à une espèce en voie d'extinction : ils sont le dernier espoir de survie de leur peuple. Mais des nains font irruption et sèment la mort dans la caverne. Seul le jeune Auron parvient à s'échapper. Spécimen rare de dragon gris sans écailles, uniquement armé de son esprit, de ses griffes et d'un instinct de survie sans limite, il décide de partir en quête de ses semblables. C'est le début d'un long périple dans un monde dangereux, peuplé d'elfes mercenaires et d'humains violents, où il rencontrera des alliés improbables et découvrira sa véritable nature.

Avis de Molina

De très bonnes idées mais une grosse déception...

Avec un tel titre et un synopsis de cette qualité, Dragon était fort alléchant. Malheureusement la déconvenue fut à l'échelle de l'envie : énorme !

Pourtant tout avait bien commencé : le premier chapitre était une véritable réussite.
Une grotte avec un couple de dragons qui assiste à l'éclosion de leur portée, dans laquelle reposent les espoirs d'une race en déclin. Des personnalités travaillées qui les rendent attachants tout en les distinguant de nous. L'ensemble étant assaisonné avec une pointe d'action dès le départ et beaucoup d'émotions. Tendresse, violence, fierté, amour, espoir, suspense, tout était là et posait déjà de solides bases pour en faire un véritable chef-d’œuvre.
L'auteur a continué en enchaînant les péripéties à un rythme soutenu, et nous a offert bon nombre de retournements de situation. Il faut lui accorder cela : il a une imagination débordante tout en maintenant une certaine cohérence et une bonne dose de crédibilité à ses rebondissements. Tout cela aurait pu suffire s'il avait réussi à maintenir le niveau du début du récit, malheureusement ce n'est pas le cas.

Le niveau baisse sensiblement à chaque chapitre. Les aventures continuent à s’enchaîner à un très bon rythme et l'univers du début se développe un peu plus à chaque page, mais l'émotion ne suit plus. Le lecteur se détache peu à peu de ce petit héros en devenir qu'est Auron, mâle dominant de la portée que nous avons vu éclore avec passion. Et à un moment, sans trop savoir comment[ c'est arrivé, on en vient à se demander pourquoi on continue ce livre et c'est dur ! D'un côté on sait que de nombreuses histoires nous attendent encore, avec certainement de nombreuses surprises, mais de l'autre on se dit que tout devient plus fade et qu'on se détache un peu plus à chaque page qui passe.

J'avoue avoir abandonné, cela ne m'arrive presque jamais et ce fut difficile car j'avais beaucoup d'espoir pour ce livre et j'ai vraiment adoré le début du récit. Malgré tout, l'apathie et le désintéressement auront eu raison de ma motivation et c'est avec beaucoup de regret que je l'ai fermé pour ne plus le rouvrir.

Je reste sur un sentiment d'échec et de regret : l'univers était prometteur et E. E. Knight a montré un potentiel imaginaire très fort. Mais les émotions n'ont pas été assez travaillées et il a manqué ce petit quelque chose qui tient le lecteur du début à la fin d'une histoire. Malheureusement les péripéties ne suffisent pas !

Les Ombres de la Nuit, tome 7 : Le Plaisir du Prince




Les Ombres de la Nuit, 
Tome 7 : Le Plaisir du Prince
de Kresley Cole

Editions J'ai Lu
Collection Crépuscule

Poche / 6,90 €


Présentation de l'éditeur :

Lucia la Chasseresse est aussi mystérieuse qu'exquise. Garreth MacRieve, roi des Lycae, brûle de la psséder. Mais cette créature sensuelle porte en elle un lourd secret, qui menace de l'anéantir et de détruire ceux qu'elle aime. Tapi dans l'ombre, Gareth la suit, l'observe, la protège. A la beauté rétive, il oppose son incontrôlable désir et éveille en elle une irrésistible attirance. Pourtant, investie d'une mission, Lucia n'écoute pas ses sens. Comment s'abandonner au plaisir quad rôde le Mal Absolu ?


Avis de Molina

Enfin ! Le premier tome de la série nous avait donné un aperçu de ce qui nous attendait, et le moins qu'on puisse dire c'est que ce septième tome est à la hauteur !

Nous avions croisé Lucia, valkyrie mythique, et Garreth, frère adoré du roi des Lycae, lors du retour du roi perdu et de sa rencontre avec son âme sœur. Comme cela nous l'avait été habilement suggéré, Lucia et Garreth sont des âmes sœurs, mais notre chère valkyrie ne semble pas décidée à accepter cet état de fait et compte bien conserver son indépendance et ses secrets !

Sous ses dehors de reine des glaces, notre archère est une femme blessée qui a commis des erreurs et les a payées au prix fort ! Son secret est sa honte et sa punition pour l'éternité, et elle compte bien sur le fait qu'ils ne soient pas ébruités dans tout le mytos !
Paradoxalement, Garreth est un homme plutôt moderne, qui apprend de ses erreurs et de celles des autres. Ainsi il essaie tant bien que mal de ne pas se retrouver dans la situation de son frère ou de Bowen, lors de leur rencontre avec leur âme sœur. Notre valkyrie se retrouve donc avec un lycae possessif mais compréhensif collé à ses basques et elle va lui en faire voir de toutes les couleurs dans l'espoir qu'il se lasse.
Heureusement, pour notre plus grand bonheur, celui-ci est obstiné et bien décidé à ne pas perdre celle qu'il a attendue pendant plusieurs siècles, aussi récalcitrante soit-elle ! Il va la protéger, lui offrir des cadeaux, la draguer, lui laisser du temps pour se faire à l'idée. Tout, il va tout tenter avec la manière douce, et quand tout aura échoué, il va ruser.

Cette romance est une passion douce-amère. D'un côté il est jouissif de voir ce mâle ramper devant sa belle dans l'espoir de lui plaire, et d'un autre côté, on ne peut s'empêcher de compatir à tout ce qu'elle lui impose. Et oui, nous avons quand même un peu de compassion pour ce bel étalon qui donne le meilleur de lui sans rien recevoir en échange.

Chacune de leurs entrevues sera mémorable : humour, passion, coup bas et fuite en avant seront de mise pour notre plus grand plaisir. C'est explosif, attendrissant et parfois tout en subtilité. Bref, que du bonheur !

Le Plaisir du Prince est incontestablement au niveau du premier tome de la série et dans la même veine, à une exception près : le côté « homme des cavernes » est beaucoup moins prononcé, vu que notre héros est fondamentalement un mâle qui a su s'adapter à notre époque moderne. Une excellente romance paranormale qui ravira les fans de la série. À ne manquer sous aucun prétexte !