Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 10 janvier 2012

Le sacrifice des damnés

Le cycle des âmes déchues, tome 2 : 
Le sacrifice des damnés
de Stéphane Soutoul
Les Editions du Petit Caveau
Sortie prévue pour le 15 novembre 2011/14,90€/186 pages

Boutique petit caveau



RESUME:

Fin du XIXe siècle.
Paul de Lacarme, l'héritier d'un clan dévoué à la chasse aux vampires, regagne la demeure familiale après une longue errance. Sur place, il ne découvre que mort et désolation. Les résidants du domaine mis à sac ont été assassinés, mais surtout sa sœur est portée disparue.
Léonore de Lacarme couve en son sein un terrible enfant convoité par un groupe de fanatiques. La jeune femme enceinte pourra-t-elle échapper à ces individus prêts à tout pour accomplir leurs sombres desseins ? Et son fiancé, cet amant à présent devenu un prédateur aux mœurs sanglantes et à la séduction irréelle… peut-elle encore lui accorder sa confiance ?
Paul de Lacarme va tenter l'impossible pour retrouver l'unique famille qui lui reste et la soustraire à un funeste destin. À moins que la trahison d'un ancien amour ne le précipite lui aussi au cœur d'un piège sans retour…

Avis de Kamana

Stéphane Soutoul nous offre ici le deuxième opus du Cycle des âmes déchues. Sous cette plume riche et romantiquement sombre, l’auteur nous fait un très beau cadeau.

Alors que nous accompagnions précédemment Gérald de Lacarme dans ses périples en Allemagne, nous retrouvons dans ce roman son frère Paul ainsi que sa sœur adoptive Léonore et son fiancé Norman en France.

Un terrible sort s’acharne une fois de plus sur les membres de cette famille chasseuse de vampires. Des heures obscures se profilent et une issue heureuse semble des plus difficiles à envisager.

Le roman est certes court, mais justement, l’auteur a su mettre en place un récit précis, qui va à l’essentiel, que ce soit pour les sentiments ou pour l’action. Il ne tourne pas autour du pot mais s’attarde exactement là où il le faut. Avec une plume qui s’accorde à l’époque de l’histoire, nous sommes conviés à partager amour et souffrance en compagnie de ces personnages si attachants.

Sombre, romantique et terriblement beau, laissez-vous tenter par cette série dont le troisième tome s’annonce encore meilleur !

Black Rain S 01//E 1-2 de Chris Debien

Black Rain S 01//E 1-2
de Chris Debien
Éditions Flammarion
Ouvrage illustré par Pascal QUIDAULT

Sortie le 4 janvier 2012
145 x 220 mm / 292 pages / Dès 15 ans / Prix 15€



Points forts
  • Le 1er tome d’une nouvelle série
    de Science-fiction
  • Nouveau concept de roman avec
    un générique en bande-dessinée
    intégré
  • Une ambiance de thriller


Résumé

Retrouvez l’univers de Matrix dans les 2 premiers épisodes de la saison 1 de Black Rain !

Quand le monde virtuel devient réel…
Au coeur d’une zone urbaine quasi déserte, Adam retrouve son ami Vince. Ils évoluent dans un monde fait de rues vides, de bâtiments délabrés et d’une pluie noire, intense, presque solide : c’est l’Inside. Le reste du temps, il est au Centre avec d’autres adolescents schizophrènes, comme lui. Dans l’Inside, ils sauvent une jeune fille des mains d’un tueur. Aidés par leur tablette connectée à un réseau sans fil, ils parviennent à s’enfuir. Adam perd connaissance et se réveille dans une pièce pleine d’instruments ultrasophistiqués. On découvre que tout ce qui vient de se passer
s’est déroulé dans un espace virtuel. Le docteur Gruber se félicite qu’Adam ait pu pénétrer dans la conscience du
tueur pour identifier les lieux où elle avait enfermé ses victimes et qu’il n’avait jamais révélé.


L'auteur Chris Debien

Chris Debien est né à Marseille, c’est un lecteur affamé d’à peu près tout ce qui peut se lire. Il est l’auteur des novellisations de Lanfeust de Troy mais aussi de thriller, de science-fiction et de revues de jeux de rôles. Il a écrit une trilogie d’Héroïc Fantasy. Il est responsable des urgences psychiatriques du CHRU de Lille.

L'illustrateur Pascal Quidault

Pascal Quidault est née en 1976 et après quelques années aux Beaux Arts et une formation en design/architecte intérieure, est actuellement graphiste/illustrateur freelance depuis 2001. L’essentiel de ses travaux sont destinés aux jeux (jeux de rôles, livres-jeux, jeux de plateaux, etc.) et des couvertures de livres (romans, artbooks, etc.).


Teaser Black Rain par adminflammarion  


Avis de Kamana

Premier coup de cœur de l’année !

La bande-annonce et le synopsis présageaient une tuerie et c’est effectivement le cas. Voici un roman d’anticipation mélangeant subtilement une aventure à la Matrix – rien que ça – et un univers psychiatrique rondement bien mené. Et pour cause, Chris Debien, responsable des urgences psychiatriques du CHRU de Lille, connaît son sujet !

Nous plongeons d’emblée au cœur du système, appréhendant en même temps que les personnages le déroulement des évènements. Grâce au résumé, nous nous doutons de l’endroit où nous nous trouvons, mais malgré cela, toutes les clés ne nous serons données qu’au fil de notre lecture et ce pour notre plus grand bonheur. Entrer plus avant dans un résumé enlèverait tout le mystère, ça sera à vous donc de découvrir le contexte.

Avec une écriture dynamique, fluide et très addictive, l’auteur nous embarque dans un ensemble parfaitement bien dosé entre descriptions et dialogues, entre action et pauses salvatrices – sinon notre rythme cardiaque s’emballerait tout comme celui d’Adam, notre héros principal.

Un point très appréciable, et c’était déjà le cas dans les précédentes œuvres de Chris Debien : le découpage en petits chapitres. Ici en épisodes et séquences. Cela donne un rythme entraînant au récit, le suspense allant crescendo. L’autre signature de l’auteur, si l’on peut dire, sont les passages introductifs en début de chaque chapitre : en musique ou en poésie, ces citations donnent le ton des prochaines pages. Un régal !

Black Rain est un très bel objet à voir et à lire, un ouvrage très soigné, tout en contrastes visuels, avec une magnifique couverture et de superbes illustrations de la Yuki-Onna, le tout signé Pascal Quidault. De quinze à soixante-dix-sept ans, voici un roman livré comme une série télévisuelle à suivre de très près. Seule chose à ajouter, nous réclamons la suite !

Les frères Malory, tome 4 : Magicienne de l'amour


Les frères Malory
Tome 4 : Magicienne de l'amour

de Johanna Lindsey

Éditions J'ai Lu 

Collection Aventures et Passions

Sortie le 4 mai 2011
Format Poche / 315 Pages / 6,50€



Présentation de l'éditeur :


- Que faites-vous ici, Amy ? C'est trop fort ! Juste au moment où Warren montait à l'étage avec une jolie rousse, il a fallu que cette gamine insupportable surgisse ! Depuis qu'il est arrivé à Londres, elle n'a cessé de le poursuivre de ses assiduités. Jusqu'à lui proposer le mariage ! Et jusqu'à le suivre dans ce bouge...
- Allez-vous répondre ou préférez-vous rester plantée là ? Vous voulez prendre la place de la putain ? Merci bien. Je préfère m'en tenir à cette fille. Elle, au moins, ne me demande que quelques pièces en échange du bon temps que je vais prendre. Votre prix est trop élevé, lady Amy. Je n'ai nulle envie de me marier.
Les yeux violets d'Amy étincellent de rage. Des cinq frères Andersen, elle a choisi le pire : Warren a vraiment un fichu caractère ! Mais Amy est une Malory. Et les Malory ne renoncent jamais...


Avis de Scende

Amy Malory, nièce de James Malory, est tombée sous le charme de Warren, le beau-frère de son oncle. Des cinq frères Anderson, elle a choisi le pire : Warren a un caractère impossible et n’hésite pas à le montrer. Bien qu’Amy soit d’une beauté renversante, le frère de Georgina a dix-huit ans de plus qu’elle et n’est aucunement intéressé par le mariage. Un triste passé l’a rendu aigri et la jeune femme en fait un défi personnel : elle saura redonner son sourire et sa joie de vivre à Warren. Et malgré les tentatives du jeune homme pour la repousser, Amy montre une détermination à toutes épreuves : c’est une Malory et elle compte bien l’attirer dans ses filets…

Comme tous les livres de Johanna Lindsey, celui-ci se lit avec facilité et plaisir. Les pages se tournent d’elles-mêmes et le lecteur se plonge avec joie dans la quête d’Amy.

La lutte de Warren pour repousser la jeune femme est touchante et les caractères opposés des deux protagonistes vont finalement se trouver fort bien assortis. Warren, aigri et ronchon, s’oppose fermement à Amy dont le caractère enjoué (et la détermination des Malory) la pousse à ne pas prendre en compte les efforts vains du plus âgé des Anderson pour la repousser. Elle tente toutes ses chances et mise sur son franc-parler pour le séduire, au risque parfois de présenter une image fausse. Elle ne respecte pas les convenances de la bonne société et malgré tout cela, Warren n’est pas insensible à son charme. Il reste un homme au passé difficile, contre l’idée du mariage, mais qui se trouve être le point de mire d’une femme à la beauté renversante…

L’auteur nous livre ici une histoire toute en séduction, un jeu du chat et de la souris hors normes : le chat n’est pas celui que l’on croit, et pour une fois, c’est la femme qui prend les choses en main. Beaucoup de romance et un peu d’action sont le succès de ce quatrième tome, et comme de coutume pour ce type de romans, la lecture se fait toute en légèreté et harmonie, et la fin nous invite à nous plonger rapidement dans le tome cinq !