Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

jeudi 1 décembre 2011

Les griffes de l'aube de Deborah LeBlanc

Les griffes de l'aube
de Deborah LeBlanc 

Éditions Harlequin / Collection Nocturne

Sortie le 1 Août 2011
Format Poche / 278 pages / 5,20€


Présentation de l’éditeur :

Alors que le carnaval bat son plein à La Nouvelle-Orléans, les corps de deux loups-garous sont retrouvés sauvagement assassinés. Appelée sur les lieux pour mener les investigations, Shauna MacDonald découvre que Danyon Stone, l’homme-loup à la tête de la principale meute de la région, l’y a déjà devancée. Le visage fermé, il ne cache pas son exaspération en la voyant, et la toise avec son arrogance de mâle dominant. Comme si cette enquête était la sienne. Comme s’il pouvait d’un seul regard la contraindre à rentrer chez elle…


L'avis de Lila :

Troisième volet de la série Les peuples de l'ombre, ce roman met en scène Shauna, Gardien des loups-garous et Danyon, l'alpha de la meute locale. Ils se sont déjà croisés à plusieurs reprises lorsque le récit commence et se connaissent donc de vue. Mais c'est un meurtre au sein de la meute de Danyon qui va les rapprocher, les poussant à faire équipe ensemble pour découvrir la vérité. L'histoire se déroule à la Nouvelle-Orléans pendant mardi-gras, période d'effervescence intense, ce qui va compliquer l'enquête de Shauna et Danyon.

Ce roman est une très bonne surprise. Même s'il n'est pas exempt de défauts, il propose une intrigue captivante, une histoire d'amour passionnelle et des personnages au caractère bien trempé. L'auteure exploite avec brio le cadre de la Nouvelle-Orléans, sa culture et son folklore pour donner du corps à son histoire.

L'univers proposé est intrigant et donne très envie de découvrir les autres livres de la série qui peuvent se lire indépendamment). La relation entre les Gardiens et les peuples qu'ils ont pour mission de protéger est l'un des points forts de cette histoire, même si malheureusement, le rôle des Gardiens est assez peu expliqué et aurait gagné à être mieux défini. Si l'on comprend la force de la relation qui unit un Gardien à son peuple, on ne sait pas vraiment de quelle manière ce lien se manifeste, ni quel est son intérêt.

La fin laisse un léger goût d'inachevé également, les motivations des uns et des autres semblent tirées par les cheveux, alors que l'ensemble était cohérent jusque-là.

Ces quelques défauts n'entachent pas réellement la lecture, ce roman se dévore plus qu'il ne se lit et permet de passer un excellent moment.


La morsure du loup de Lilith Saintcrow

La morsure du loup
de Lilith Saintcrow

Éditions Harlequin 

Collection Nocturne
 
Sortie le 1er septembre 2011
Format Poche / 278 pages / 5,20€

 

Présentation de l'éditeur :

Au sortir de la boîte de nuit où elle a perdu de vue son amie Lucy, Sophie aperçoit le corps de cette dernière allongé dans une ruelle sombre. Près d’elle un homme est penché, les canines luisantes, le visage couvert de sang. Paralysée par l’épouvante, Sophie comprend qu’elle va être la prochaine victime du vampire. Mais alors qu’elle tente de s’enfuir, un inconnu se dresse entre elle et le monstre, des bras puissants l’enserrent, une voix grave lui ordonne de ne pas bouger… A moitié morte de peur, le cœur battant à tout rompre, Sophie lève les yeux et rencontre le regard de l’homme qui a arrêté sa course. Un regard de loup qui la transperce et la caresse tout à la fois. Un regard qui, sans qu’elle s’explique pourquoi, fait naître en elle le plus troublant des frissons.

L'avis de Lila :

Sophie vient de perdre sa meilleure amie, sauvagement assassinée par un vampire. Et comme si cela ne suffisait pas, elle se fait kidnapper par Zach, le loup-garou qui est intervenu pour l'empêcher de connaitre le même destin funeste. Sophie a bien du mal à comprendre le comportement de Zach et ses attentes à son égard, et pour cause, encore quelques heures auparavant, elle ignorait tout de l'existence des vampires et des loups-garous.
De son côté, Zach a tout de suite reconnu en Sophie une chamane, et c'est précisément ce dont son clan a besoin pour être enfin considéré par les autres meutes et ne plus vivre dans la clandestinité. C'est pourquoi il l'emmène de force, sans plus réfléchir et en espérant qu'elle comprendra son geste.

L'attirance entre les deux héros est immédiate et l'histoire très agréable à lire. L'auteure maitrise son récit et ses personnages, l'ensemble est bien construit et l'univers proposé est cohérent et très bien détaillé. Si l'histoire d'amour est le fil conducteur du roman, le récit ne gravite pas uniquement autour de l'attirance entre les héros, bien au contraire, ils ont fort à faire et même si les sentiments sont présents, ils ont d'autres priorités.

Sans être une lecture indispensable, ce roman de Lilith Saintcrow constitue un très bon Nocturne et jongle avec habileté entre récit fantastique et histoire d'amour.


Cristobal Spécial Reporter : Mission pour Pharaon de Christian Grenier

Cristobal Spécial Reporter
Mission pour Pharaon
de Christian Grenier

Éditions Bayard Jeunesse / Collection Estampille

Sortie le 31 mars 2011 2011
Format Broché / 307 pages / 11,90€


Présentation de l'éditeur :

Les aventures de Galopin à la cour du Pharaon Ptolémée III. Des scientifiques ont mis au point un procédé permettant de quitter son propre corps pour rejoindre celui d'un ancêtre. Galopin, 19 ans, est leur premier cobaye. Pendant quelques semaines, il se réincarne dans Nubek l'Egyptien, serviteur de Ptolémée III, l'un des derniers pharaons. Nubek est chasseur de livres. Il parcourt le monde pour rapporter à son maître les ouvrages de poètes et de savants qu'il y découvre. Dans la peau de Nubek, Galopin doit convaincre le célèbre savant Eratosthène de quitter Athènes pour devenir le responsable de la bibliothèque d'Alexandrie et lui faire traverser la mer Méditerranée, infestée de pirates. De retour à la cour de Ptolémée, il est entraîné dans une course-poursuite sur le Nil au cours de laquelle il va tenter de déjouer un complot qui menace Eratosthène.

L'avis de Lila :

Cristobal est un jeune homme seul, sans travail et sans vraie ambition dans la vie. Lorsqu'un historien et un biologiste lui proposent un emploi original, il accepte. Grâce à une machine révolutionnaire, Cristobal aura pour mission de revivre le passé en se glissant dans la peau d'un de ses ancêtres. C'est d'ailleurs pour son patrimoine génétique exceptionnel qu'il a été choisi, les ancêtres de Cristobal ayant été témoins d'événements fascinants dans le passé. Pour sa première mission, Cristobal est ainsi envoyé à l'époque des pharaons, dans la peau de Nubek, son aïeul, chasseur de livres en Égypte.

Cette histoire destinée à des enfants à partir de dix ans possède d'indéniables qualités, mais également quelques petits défauts. Il faut un léger moment d'adaptation pour s'habituer au style de l'auteur : le roman est écrit au présent, à la première personne, les phrases sont courtes et le style direct. Malgré cette narration à la première personne, on ne s'attache pas plus que ça au héros dont on sait finalement peu de choses. Les personnages sont d'ailleurs tous présentés assez sommairement, ce qui perturbe un peu au début. En dehors de ces quelques remarques, le roman est très intéressant et se lit rapidement, même s'il faut attendre que Cristobal fasse ses premiers pas en Égypte et qu'un complot apparaisse pour que l'engouement soit réellement là. Une fois pris dans l'histoire, les pages se tournent rapidement et avec curiosité. On découvre l’Égypte de Ptolémée III comme si on y était, on apprend de nombreuses anecdotes et on ressort de la lecture des pyramides plein la tête.

Un roman original qui ravira tous les passionnés d’Égypte et de pyramides, mais pas seulement ! 

La danseuse du temple

La danseuse du temple
de John Speed

Éditions J'ai Lu

Sortie le 16 février 2011
Format Poche / 572 pages / 8,00€

 

Présentation de l'éditeur :

Inde, 1658. Lucinda, jeune noble portugaise à l'éclatante beauté et à l'esprit indépendant, n'a jamais quitté la ville de Goa. Elle croit goûter enfin à la liberté en prenant part à l'expédition qui doit conduire la sublime Maya, danseuse de temple, auprès du grand vizir de Bijapur à qui elle est offerte en présent. Mais le périple tourne au cauchemar quand le cortège est attaqué par des brigands. Sauvée in extremis par un mystérieux soldat indien, Lucinda va connaître ses premiers émois amoureux tout en goûtant aux plaisirs de l'Inde et à ses saveurs ensorcelantes.


L'avis de Lila :

Ce roman nous présente l'histoire de plusieurs personnages dans l'Inde du XVIIIe siècle : Lucinda et son cousin Geraldo, issus de la bourgeoisie espagnole et dont l'oncle, Carlos Dasana, a prévu d'offrir Maya, jeune bayadère, à un vizir. Babouche est l'eunuque au caractère imprévisible qui accompagne Maya. Et enfin, Pathan et Gama sont tous deux chargés de mener à bien les négociations entre le vizir et Carlos Dasana.
Tous ces personnages font route ensemble pour accompagner Maya chez le vizir, Wali Khan, a qui elle sera offerte. Mais rapidement le voyage prend une tournure dramatique, la caravane est attaquée par des bandits et la vie de tous s'en trouve bouleversée.

L'auteur a accordé un véritable soin à présenter l'Inde du XVIIIe siècle, sa culture, son histoire, ses traditions. De même, les personnages sont des êtres complexes à la psychologie fouillée et dont les intentions et les véritables ambitions se révéleront au fil des pages. Cette minutie poussée dans chaque détail apporte cependant une certaine longueur au roman. Si les descriptions très détaillées de chaque élément et personnage plairont aux passionnés, elles pourront cependant appesantir le récit pour des lecteurs moins férus d'histoire. De plus, l'auteur emploie très régulièrement les termes originaux indiens pour décrire les personnes ou les objets. Certes, cela permet de s’immiscer plus facilement dans le roman et le contexte de l'époque, mais là encore, certains lecteurs pourront se sentir perdus.

Malgré ces quelques nuances, l'auteur possède une plume simple et efficace, le roman est très bien écrit et l'histoire est originale. Pour ceux que les descriptions nombreuses et détaillées ne gênent pas, ce roman constituera un fascinant voyage au cœur de l'Inde et sera une lecture des plus plaisantes. Les autres pourront trouver cette avalanche de détails fastidieuse et se montreront un peu moins enthousiastes. Ce livre offre cependant un aperçu intéressant de ce qu'était la vie en Inde et au Portugal au XVIIIe siècle et l'histoire proposée sur ce fond d'exotisme est attrayante.

Dark Divine



Dark Divine
de Bree Despain


Edition La Martinière
Collection Fiction J

Sortie le 10 juin 2010
412 pages / 13,90 €


Présentation de l'éditeur

Grace Divine fait de son mieux pour être à la hauteur des attentes de sa famille. Mais quand son premier amour et le pire ennemi de son frère, le mystérieux Daniel, revient en ville, tout bascule. Grace doit choisir entre son attirance grandissante pour lui et sa loyauté envers son frère. Or, en se rapprochant de Daniel, elle va découvrir une vérité effrayante et inconcevable qui va bouleverser sa vie entière.


L'avis de Scende


Grace Divine est née dans une famille très religieuse dont le père est pasteur. Depuis toujours le crédo de la famille est d’aider son prochain. Mais cela n’est pas toujours évident, surtout lorsqu’il s’agit d’aider Daniel, le petit voisin battu par son père. Daniel et Jude, le frère de Grace, sont meilleurs amis et la jeune fille traine souvent avec eux. Mais un jour tout dérape et Daniel est obligé de suivre sa mère et quitter la famille Divine. Il disparait pendant de nombreuses années et réapparait comme si de rien n’était. Mais Grace, amoureuse de lui, ne le voit pas de cet œil-là. Ayant mis longtemps à se remettre de son départ précipité, elle a du mal à lui accorder à nouveau sa confiance. Qui plus est quand son frère refuse tout contact avec le jeune homme depuis cette fameuse nuit où il est rentré mal en point… et que tout se met à déraper dans sa famille depuis son retour…
Grace va découvrir des vérités qui seront dures à entendre et à appréhender et elle devra faire des choix — pour sauver l’entente dans sa famille — qu’elle ne sera peut-être pas prête à prendre.

Dark Divine est un roman dont la lecture fluide nous plonge directement dans les questionnements de Grace, suite à la disparition de Daniel et du lourd secret qui pèse sur sa propre famille. Sur fond de religion, les aventures de la jeune fille se déroulent sans anicroches et les sermons peuplent les pages du livre. Toutefois, point d’inquiétude, cela se lit très bien et très facilement sans que ce côté religieux ne soit trop imposé au lecteur. Au contraire, cela donne un petit côté sympathique au roman, et donne la base de nombreuses actions faites par les protagonistes : Jude et Grace, ou encore leur père, suivent les enseignements de la Bible au possible et les secrets sont sensés être tabous…

Les personnages sont plutôt sympathiques et bien présentés, mais c’est la relation entre Daniel et Grace qui prime ici. Les intrigues secondaires comme les étranges meurtres qui se multiplient dans la ville ou l’animosité de Jude envers Daniel ne sont là que pour encourager leurs sentiments. Et cela se fait de manière douce : le jeune homme montre un visage à la fois sombre et gentil, et cette dualité le rend d’autant plus réel. Grace est courageuse, mais elle se sent attirée par la détresse de ce garçon autant qu’elle tente de respecter la haine de son frère pour lui. Tiraillée entre le garçon qu’elle aime et sa famille, elle tente tout de même de rester objective au possible ce qui est loin d’être évident.

Le style de l’auteur est simple et s’adresse à un public jeune, le suspens qui parcourt ce livre est bien mené et les informations sont distillées au fur et à mesure de l’histoire. Quelques indices ici et là nous mettent sur la bonne voie bien avant la fin de l’histoire. Si effectivement il y a peu d’action dans ce roman, cela ne gène en rien la lecture si l’on se base sur la relation de Daniel et Grace.

Un livre bien mené, qui tend vers une suite dans le même esprit. Lost Divine devrait en dévoiler un peu plus !


Avis de notre partenaire Evenusia Les Chroniques d'Evenusia