Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 2 octobre 2011

La Forêt des Damnés de Carrie Ryan


La Forêt des Damnés
de Carrie Ryan
 
Éditions Gallimard jeunesse

Sorti le 11 février 2010
Format broché / 381 pages / 15,50 €


Présentation de l'éditeur :

Mary vit dans un village entouré de grillage. Derrière, les “damnés”, revenus de la mort, rôdent dans la forêt, avides de chair humaine. Pas question de s’aventurer dehors, pourtant Mary rêve d’ailleurs, s’interroge sur le reste du monde (d’autres groupes ont-ils survécu au “Retour”, cette infection qui fait revenir les morts sous forme de zombies ?), voudrait tant découvrir ce mythique océan dont lui a parlé sa mère et dont l’existence incertaine la fascine. Recluse chez les Soeurs qui dirigent la petite communauté d’une main de fer, Mary vit une passion interdite avec Travis, le fiancé de sa meilleure amie. Un jour, les “damnés” traversent le grillage et attaquent. C’est l’hécatombe. Jed, le frère de Marie, doit abattre sa femme, Beth, mordue par un “infecté”, pour lui épargner le sort de zombie. Idem pour Travis que Mary doit tuer aussi. Mary se retrouve finalement seule. Effondrée, elle garde espoir : elle sait qu’il y a eu d’autres survivants au “Retour” et, qu’au bout du chemin, il y a l’océan...

L'avis de Lila :

Choisi principalement à cause de son synopsis énigmatique, La forêt des damnés fut mon tout premier Young Adult et également une surprise plus qu'agréable. J'ai lu depuis des critiques élogieuses sur cette œuvre, et je ne peux qu'être d'accord avec tous ces compliments reçus. Ce roman vous prend aux tripes dès la première page et ne vous lâche plus. Il appartient à cette catégorie de livres qui continuent de vous habiter une fois la lecture achevée.
L'histoire qui se déroule devant nous est passionnante et les personnages sont profondément humains et attachants. Le personnage de Mary surtout, héroïne malgré elle, dont les aspirations si simples sont balayées par la vie et qui doit se battre pour les gens qu'elle aime, mais surtout pour sa propre survie. 
Bien sûr, il est question de zombies, d'amour, de lutte pour rester en vie et de bien d'autres choses, mais le tout atteint une profondeur incroyable et nous touche par sa sincérité. Qu'il s'agisse de survie ou d'amour, les histoires qui se jouent devant nous nous interpellent forcément et ne peuvent nous laisser indifférent. L'ambiance est sombre, oppressante, ne laissant poindre qu'ici et là quelques lueurs d'espoir pour nos personnages.
Une œuvre bouleversante et poétique, un coup de cœur que je recommande sans hésitation.


Le dossier Artemis Fowl

Le dossier Artemis Fowl
de Eoin Colfer

Éditions Gallimard Jeunesse
Collection Folio Junior
Sortie le 20 mai 2011
Format Poche / 220 pages / 6,10€


Présentation de l'éditeur :


Ce petit livre est une gourmandise offerte aux fans des aventures d’Artemis Fowl. On y trouvera deux histoires, une dont le héros est le nain Mulch Dilgum, qui aide Artemis à monter un mauvais coup, une autre met en scène le frère du commandant Root, mécréant redoutable cherchant à se
venger de son frère responsable de son arrestation des années auparavant. Les lecteurs trouveront également entre ces deux histoires l’alphabet gnomique, le langage codé des fées, des interviews de divers personnages (Butler, Foaly, Holly Short…) et de l’auteur lui-même, ainsi que des explications techniques enrichies d’illustrations sur certaines des inventions du Peuple des fées. Le tout forme donc un ensemble très divertissant et très instructif ! Incontournable pour les nombreux amateurs de l’univers d’Artemis Fowl.

L'avis de Lila :

Le dossier Artemis Fowl est présenté comme étant un bonus pour les fans du personnage d'Eoin Colfer. Le livre se compose de deux histoires et de divers suppléments comme le Livre des fées, l'alphabet gnomique ou encore des interviews des principaux protagonistes et de l'auteur lui-même. On découvre des informations inédites sur les personnages, on s'amuse avec un quizz féérique et on en apprend plus sur les inventions de Foaley. Les fans de l'univers d'Artemis Fowl seront donc comblés. Les deux histoires présentées sont sympathiques, la première racontant comment Holly Short est devenue capitaine et la seconde évoquant une collaboration entre le nain Mulch Diggums et Artemis Fowl pour voler le diadème Fei Fei.
L'ensemble est complet, très bien présenté et s'adresse en priorité aux adeptes de la série. Les deux histoires sont accessibles à tous, même à ceux ne connaissant pas les aventures d'Artemis Fowl, mais le livre vaut surtout le détour pour ses nombreux bonus qui séduiront tout fan de l’œuvre qui se respecte. Ce dossier est un joli cadeau pour les lecteurs de la saga Artemis Fowl.

Skully Fourbery Tome 2, Skully Fourbery joue avec le feu de Derek Landy

Skully Fourbery
Tome 2 : Skully Fourbery joue avec le feu

de Derek Landy

Éditions Folio Junior
 
Sortie le 20 mai 2011
Format Poche / 388 pages / 7,70€


Présentation de l'éditeur :


A présent que Scelerian Serpine est mort, le monde est à nouveau en sécurité... Du moins, c’est ce que croient Skully Fourbery, le détective squelette sarcastique, magicien puissant, expert en coups fourrés et roi de la cambriole, et sa jeune protégée Valkyrie Caïne qui, dans le monde normal, est connue sous le nom de Stephanie Edgley. Car le baron Vengeous, vieil ennemi de Skully, vient de s’évader de prison! L’infâme a des comptes à régler, avec Skully d’abord, avec la terre entière ensuite. Il tente de ramener à la vie le Grotesquery, une créature terrifiante et réputée invincible, faite de tous les monstres les plus ignobles. Et pour bien faire, il lève aussi une armée de vampires et une autre d’araignées géantes ! Mais tout ça est sans compter le courage, l’ingéniosité et l’humour ravageur de Skully et Valkyrie.

L'avis de Lila :

On retrouve dans ce second opus Skully Fourbery et Valkyrie Caïne dans une enquête explosive. Une fois de plus, le monde est menacé et la lutte sera âpre pour stopper le sinistre Baron Vengeous et son plan démoniaque visant à ramener les Sans-Visages sur Terre. Menée tambours battants, cette enquête réserve son lot de surprises et de rebondissements, reprenant avec brio les ingrédients du premier tome et en incorporant de nouveaux. Les personnages sont toujours aussi décalés, l'humour est omniprésent, tout comme l'action, et l'histoire se suit avec un véritable plaisir. On ne s'ennuie pas une seconde ! Ce roman fait suite au premier tome et introduit le troisième également, il serait donc dommage de ne pas lire l'intégralité de la saga. Pour ma part, j'ai hâte de lire la suite, la fin de ce second opus nous laissant dans l'expectative. Je suis totalement fan de l'humour de Derek Landy et de ses personnages hauts en couleur, cette série est un coup de cœur.

La famille Hathaway Tome 5 : L'amour l'après-midi de Lisa Kleypas

La famille Hathaway
Tome 5 : L'amour l'après-midi
de Lisa Kleypas

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 5 octobre 2011
Format Poche / Prix 6,55 


Présentation de l'éditeur :

Amoureuse des animaux et de la nature, Beatrix Hathaway a toujours été plus à l’aise à l’extérieur que dans les salles de bal. Bien qu’elle ait eu droit à sa saison, elle n’a jamais été séduite ni sérieusement courtisée. Elle s’est résignée à ne jamais trouver l’amour. Le temps est-il arrivé pour Beatrix de trouver un homme ordinaire pour s’installer ?

Le capitaine Christopher Phelan est un soldat séduisant qui a décidé d’épouser la meilleure amie de Beatrix, Prudence Mercer, quand il reviendra au pays. Mais, comme il l’explique dans ses lettres à Pru, le champ de bataille l’a changé et il est évident que c’est un homme très différent qui reviendra à Londres. Quand Beatrix réalise la déception de son amie, elle décide d’aider en écrivant des lettres à Christopher signées du nom de Pru. Bientôt la correspondance entre Beatrix et Christopher fait naître une relation profonde entre eux et quand Christopher revient il est bien décidé à faire sienne la femme qu’il aime. Ce qui avait commencé comme un innocent subterfuge va alors se transformer en une souffrance aiguë pour Beatrix.

Avis d'Elaura

Et voilà, il paraît que toutes les bonnes choses ont une fin, et quelle fin ! Lisa Kleypas clôt sa saga en apothéose avec l'histoire de Béatrix, la plus jeune des Hathaway et certainement la plus singulière.
Cette jeune femme plus intéressée par les animaux que par les hommes, d'une perspicacité incroyable, trouve l'amour dans des conditions quelques peu … atypiques. Il fallait bien une trame un brin décalée pour cette héroïne qui ne l'est pas moins. Mais refaisons les présentations voulez-vous ?

A ma droite, Béatrix Hathaway, joli bout de femme que l'on aime et adore que de loin, tant sa spontanéité et sa personnalité sont à des années lumières de la bienséance londonienne. Brune éthérée au teint de porcelaine, elle apparaît plus comme un petit lutin de la forêt que comme une débutante classique et fade, à la recherche d'un bon parti. Bien sûr, les hommes la courtisent et l'apprécient, mais elle ne peut être une potentielle épouse car ses hobbies et son mode de vie ne sont pas en adéquation avec son époque et le rang qu'elle devrait tenir. Sans parler de la réputation des Hathaway qui sera toujours entachée par sa constitution multi-ethnique.

A ma gauche, Christopher Phelan, jeune officier de sa Majesté, grand séducteur libertin qui, envoyé sur les champs de bataille, se distingue par son aplomb et son efficacité. Il en revient en héros, bien malgré lui, et surtout tourmenté par ce qu'il a vécu dans les tranchées. Il n'est plus le même homme, hanté par des visions cauchemardesques qui le rendent violent et agressif. Le jeune éphèbe s'est transformé en homme taciturne et sombre qui ne tient à la vie que par un fil.

Au milieu ? Il y a un chien. Et oui, il fallait bien un membre de l'espèce canine pour attirer notre Béatrix vers ce capitaine maudit. Un autre animal blessé dont elle devra panser les blessures, tout comme Lucky sa chatte à trois pattes ou Médusa, son hérisson abandonné à la naissance. En sauvant le chien, elle tentera de sauver le maître, mais ce ne sera pas aisé. D'autant plus que leur relation aura un début des plus chaotiques et surtout trompeur, notre héroïne ayant décidé de se faire passer… pour une autre.

Mais je n'en dis pas plus, car je souhaite vous laisser découvrir cette merveilleuse histoire sans vous gâcher la moindre ligne. Jamais les mots de Kleypas n'ont été aussi beaux, ni aussi importants.
Les mots ? Oui, car ce tome est une ode à l'écriture de bien des manières. Celles qui vous touchent, vous font vivre des moments magiques ou vous maintiennent en vie quand celle-ci semble vous quitter.

Une fin touchante et émouvante pour cette superbe saga qui nous a enchantés depuis le tout début. Et nous regrettons beaucoup que la famille Hathaway n'ait pas un membre de plus à marier tant leur compagnie nous est agréable. Ils vont énormément nous manquer …


La famille Hathaway, Tome 4 : Matin de noces


La famille Hathaway
Tome 4 : Matin de noces
de Lisa Kleypas

Editions : J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 6 juillet 2011

Présentation de l'éditeur :


Catherine Marks, dame de compagnie auprès des soeurs Hathaway, est très heureuse d'être à leur service, si ce n'est leur agaçant frère Léo. Leurs conflits incessants pourraient pourtant cacher une attirance réciproque.


Avis d'Elaura


Qu'elle était attendue cette histoire d'amour si improbable entre Léo et Mlle Marks ! Ces deux êtres que tout sépare et qui se détestent cordialement nous ont donné des moments de franche rigolade dans les tomes précédents tant leurs échanges étaient piquants et savoureux !

Eh bien ce tome 4 est un concentré de répliques cultes et jouissives, teinté d'une bonne dose d'émotion comme seule Lisa Kleypas sait le faire.
Nous découvrons un Léo tourmenté, certes, mais surtout jalousement protecteur avec un comportement de pur mâle alpha qu'on ne lui connaissait pas encore. Quand il aime, il ne le fait pas à moitié. Sa passion est dévastatrice à tel point qu'il ne la supporte plus lui même. Seule une Catherine Marks peut avoir les épaules pour endurer un tel amour et malgré ses réticences envers Lord Ramsay, elle tombe à corps perdu dans cette idylle qui lui permet de se redécouvrir elle-même.

Nos deux protagonistes, malmenés par leur passé, nous offrirons des moments inoubliables de sensualité mais également de perspicacité, chacun essayant de rompre la carapace de l'autre. C'est beau, plein d'humour et nous passons du rire aux larmes en quelques pages.

Encore une réussite pour ce quatrième tome qui commence déjà à distiller un parfum de fin de série qui nous rend nostalgique. Un pur moment de lecture à ne surtout pas manquer !

Le choix d'une vie

Résumé :

Deux vies... Deux êtres à part... D'un côté, Kyara... humaine, brillante étudiante, bien entourée par sa famille et ses amis: Gwen et Marco, sa vie n'est que bonheur jusqu'au jour où d'étranges événements apparaîtront dans son quotidien et, autres des visions... De l'autre, Kay... mi sorcière mi vampire, elle combat les êtres de son espèce qui agissent contre les mortels, accompagnée de Gaïa, sa meilleure amie.


Avis :

Le choix d’une vie, premier roman d’Astrid Lafleur, retrace le destin de deux jeunes femmes, l’une humaine, l’autre mi-vampire mi-sorcière. Nous allons les suivre, l’une dans sa vie somme ordinaire, l’autre dans son combat contre les représentants de sa race, et nous allons découvrir en quoi elles sont liées.

Malgré un thème que j’affectionne, passé la scène d’ouverture que j’ai beaucoup aimé et qui semblait prometteuse, je ne me suis pas retrouvée dans ce roman. D’abord, trop de descriptions en général, et trop de descriptions inutiles. Par exemple, connaître le modèle et la couleur de chaque voiture n’apporte pas de valeur ajoutée à l’histoire mais alourdit le rythme. De la même manière, les dialogues ne sont pas maîtrisés, et tombent souvent à plat, alourdissant encore davantage l’ensemble au lieu de le dynamiser.
Quant à l’histoire à proprement parler, je n’ai hélas pas accroché, je ne saurais dire si c’est le récit même qui ne m’a pas plu, ou si le manque de dynamisme du texte a terni le propos.

Le choix d’une vie et moi ne nous sommes pas trouvés, j’espère relire Astrid dans un autre roman qui saura me charmer.


Cet avis fait référence à l'ancienne édition. Le choix d'une vie sera réédité prochainement par Rebelle Editions