Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mercredi 10 août 2011

Pouvoirs Obscurs, Tome 1 : l'Invocation de Kelley Armstrong

Pouvoirs Obscurs
Tome 1 : l'Invocation
 de Kelley Armstrong 

Editions Castelmore
Collection Bit-Lit

Sortie le 11 février 2011
Format Broché / Prix 12,50 € / Pages 38
4


Présentation éditeur :

Chloé Saunders n'est pas comme les autres. Elle voit des fantômes... et ils ont des choses à lui dire.

Chloé rêve d'avoir une vie normale. Mais avec les fantômes qui la traquent sans cesse, c'est impossible. Si elle était un personnage de film, on la croirait quand elle avoue qu'elle voit des fantômes.

Dans la vraie vie, elle est envoyée à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados.

Les pensionnaires ont l'air de cacher eux aussi quelques secrets et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards.

Avis de Kamana


Un premier tome très réussi !

Chloé, quinze ans, a perdu sa mère très jeune. Son père est plus en déplacement qu'à ses côtés et ce sont au final les gouvernantes, les employés de maison qui l'ont élevée. Heureusement, elle peut compter sur l'amour et le soutien de sa tante Lauren. Suite à un incident dans son lycée, où Chloé est pourchassée par un fantôme, elle est placée à Lyle House. Cet institut est son seul espoir d'un retour à une vie "normale" car son école exige qu'elle y passe quinze jours avant sa réintégration. Une fois prise en charge, le diagnostic tombe très vite : schizophrénie ! Effrayée mais aussi soulagée de mettre un nom sur sa maladie, Chloé se tiendra tranquille pour que sa sortie se fasse au plus vite. Mais elle déchantera vite quand la venue de nouveaux fantômes troublera son quotidien, d'autant plus que l'un d'eux n'est autre que sa camarade de chambre, Liz, transférée la veille dans un autre établissement suite à une crise...

Entre amis et ennemis, sa nouvelle vie à Lyle House ne sera pas de tout repos. Tout d'abord sa camarade de chambre est emmenée. Ensuite, cette peste de Victoria lui fait vivre un enfer, sans compter que l'imposant et énigmatique Derek lui fait peur, toujours à apparaître sans prévenir. Seuls Simon, le frère de Derek et Rachelle semblent stables et gentils. Chloé ignore ce dont souffrent ses camarades, même si eux savent pourquoi elle est là. Faire semblant aux yeux de tous, lui demande des efforts de tous les instants. Mais comment faire comme les trois singes de la sagesse quand une main apparaît sur l'épaule d'un médecin ou encore qu'une voix vous supplie d'ouvrir la porte de la cave... ? Entre révélations et magie vous serez agréablement surpris par le tour que prend l'histoire.

Un roman savoureux, qui une fois entamé ne nous laisse pas de répit. Kelley Armstrong est vraiment très douée pour tenir son lecteur en haleine. Certes, racontée ainsi la vie de Chloé ne semble pas très trépidante même avec ses visions, mais voilà, la manière dont l'auteure amène l'histoire fait que nous sommes pris au piège - un piège envoûtant, captivant. L'intrigue avance doucement sans que cela soit gênant et les pages se tournent sans qu'on se lasse grâce à une écriture fascinante.

Ce premier tome pose surtout les bases pour la suite, qui avouons-le s'annonce particulièrement alléchante en terme de suspense. Le rythme imposé nous permet de mieux connaître Chloé mais aussi les autres pensionnaires de cet institut particulier. Tori, la peste n'aura de cesse de semer la zizanie, alors que Rae incarne une certaine stabilité. Les deux frères vont être petit à petit au cœur de la trame, chacun à sa manière troublera Chloé, allant jusqu'à lui faire des révélations inouïes... Mais chut là réside l'essentiel de l'enjeu et même si on s'en doute dès les premiers chapitres, comme dit précédemment, Kelley Armstrong sait y faire et mener sa barque, ses lecteurs jusqu'à la fin.

Un roman à la hauteur de ce qu'on attendait de l'auteure que je vous invite à découvrir pour votre plus grand plaisir !

Le cas Jack Spark saison 1 : Eté mutant

Jack Spark 
Saison 1 : Eté mutant
de Victor Dixen

Éditions Gallimard
Collection Pôle fiction

Sortie le 2 juin 2011
Format Poche / Prix : 8,50 €


Présentation de l'éditeur : 

Quand Jack Spark, adolescent insomniaque de 15 ans, arrive au ranch de Redrock, Colorado, il ignore que sa vie est sur le point de basculer. Car les méthodes de rééducation appliquées dans ce camp de vacances dédié aux « cas » difficiles ont des effets effroyables. Surtout chez Jack, dont le corps semble subir d inquiétantes mutations chaque fois qu’il est soumis aux séances de thérapie... Comment ce frêle garçon parviendra-t-il à survivre à l enfer du camp de Redrock ? D'où viennent les bruits inquiétants que Jack entend la nuit, lorsque ses camarades dorment à poings fermés ? Et pourquoi la racine de ses cheveux a-t-elle subitement viré au bleu, est-ce un symptôme de son étrange métamorphose ? Homme ou monstre, Jack est à la croisée des chemins mais a-t-il vraiment le choix ?


L'avis de Chani

Jack Spark, insomniaque depuis l’enfance, attend les vacances d’été avec impatience pour retrouver son grand-père. Malheureusement, ce dernier a été envoyé en maison de retraite par les parents de Jack, qui vont aussi organiser l’été du jeune homme. Présenté comme un joyeux camp de vacances de type scout censé aider les jeunes gens présentant des difficultés, Jack va atterrir au ranch de Redrock, dans le Colorado, coupé du monde. 

L’adolescent va rapidement se rendre compte que le ranch est plus proche d’une prison aux méthodes barbares que d’une colonie de vacances. Au fil des séances de thérapie, le jeune homme va observer des transformations sur son corps. Qui est-il vraiment, pourquoi (et en quoi) se métamorphose t’il ?

Le résumé, les critiques que j’avais pu lire, tout me donnait envie de lire ce livre, et je me suis jetée dessus dès que j’ai pu. Et même quand tous les avis sont unanimes, on arrive bien à trouver quelqu’un qui ne se range pas à l’avis général. Eh bien pour cette fois, c’est moi.

Alors qu’on soit bien d’accord, je ne vais pas dire que le livre est nul, loin de là. Très objectivement, Eté mutant est un bon livre, original, bien écrit, rythmé, traitant de façon sobre et intelligente des problématiques intéressantes comme le droit à la différence ou le malaise adolescent. Je comprends tout à fait qu’il ait séduit tant de lecteurs car il est vraiment bourré de qualités. La preuve, je le garde précieusement pour pouvoir le proposer à mon fils dans quelques temps. Mais malgré tout, il ne m’a pas emportée. Il y a une part complètement irrationnelle dans le fait d’aimer un livre ou pas, et là, même si je suis suffisamment objective pour dire qu’il est bon, il a manqué l’étincelle qui aurait pu me le faire aimer, et ça ne s’explique pas…

Toi et moi à jamais de Ann Brasheres


Toi et moi à jamais
de Ann Brasheres


Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 6 mai 2011
Poche / 400 pages / 7,75 €


Présentation de l'éditeur:

Riley, Alice et Paul. Les deux soeurs et l'ami d'enfance. Voici l'été de leurs retrouvailles. La côte Est des Etats-Unis, les maisons de vacances, les plages de l'île qu'on connaît par coeur. Et pourtant tout a changé. Ils ont vingt ans. L'amitié se trouble. Entre Alice et Paul, une attirance nouvelle s'installe. C'est alors que la tragédie frappe et vient changer le cours du destin...


Avis de Molina:

Trois amis d’enfance : deux sœurs, Alice et Riley, et un voisin, Paul. Ils grandissent ensemble et sont inséparables chaque été. Mais voilà, les années passent et ce qui était une simple amitié devient beaucoup plus. Et alors que chacun croit en un avenir radieux, le drame arrive et renverse tout sur son passage. La souffrance impose sa loi et tous doivent faire des choix difficiles qui vont métamorphoser leurs vies.
Voici un drame contemporain, une histoire d’amour universelle, qui nous montre comme l’impensable peut tout changer !

Il est indéniable que l’écriture de l’auteur colle parfaitement avec le contexte de son récit : un été de retrouvailles au bord de mer. Le sentiment de sérénité que chacun ressent sur une plage déserte à écouter la mer est bien là et ce tout au long de l’histoire. Grâce à cela, le lecteur n’est pas submergé par les sentiments des personnages et reste concentré sur l’histoire plutôt que sur ses propres émotions. Heureusement car sinon ce drame serait probablement trop dur à lire.
Malgré cela, certains passages restent difficiles à lire d’un point de vue émotionnel, et nombreux seront ceux ou celles qui verseront une petite larme (comme ce fut mon cas) car il est très difficile de rester indifférent à la souffrance de Paul et surtout d’Alice.
Ann réussit à nous entraîner, même malgré nous, là où elle le souhaite et il est quasiment impossible de ne pas se sentir impliqué dans l’histoire. Son style tout en retenue nous laisse une impression de calme et de tristesse du début à la fin mais quand vous refermerez ce livre ce qui dominera sera un sentiment d’apaisement et d’espoir pour l’avenir.

Le livre se lit très facilement et rapidement (fini en une soirée), les adolescents comme les adultes s’y retrouveront et personne ne se sentira lésé. Les amateurs de romans réalistes seront aux anges, tout comme ceux qui se passionnent pour les romances contemporaines. Pour ceux qui aiment les intrigues, les rebondissements en montagnes russes et le suspense haletant, passez votre chemin.
Au final, j’ai passé un bon moment à le lire mais n’étant pas une fan des larmes, je ne pense pas réitérer l’expérience. Malgré cela, je connais au moins une personne qui sera sûrement totalement conquise par ce livre quand je lui le donnerai à lire et elle risque de ne pas être la seule !