Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 8 août 2011

Le journal intime de Gerogia Nicolson, Tome 3 : Entre mes nungas nungas mon cœur balance de Louise Rennison


Le journal intime de Gerogia Nicolson
Tome 3 : Entre mes nungas nungas mon cœur balance
de Louise Rennison


Edition Gallimard Jeunesse

Sortie le 3 février 2011
Poche / 192 pages / 5,60 €


Présentation de l'éditeur :


Georgia Nicolson vient tout juste de reconquérir Robbie, le Super Canon de ses rêves, que déjà son Vati de père la traîne de force en Ecosse pour y passer des vacances archi nulles en famille ! Dieu merci, il ignore qu'elle a été exclue du collège mais n'empêche, Georgia est en manque de bécots. De retour à la civilisation, Georgia doit faire face à toutes sortes de problèmes majeurs : freiner l'expansion de ses sourcils... et de ses seins, baptisés nunga-nungas par le désopilant frère de sa copine Ellen. Des nunga-nungas qui sont "la risée" de certains, voire de certaines, ou qui excitent la convoitise des autres (des garçons)... 


L'avis de Scende :

C’est le grand retour de notre amie Georgia avec ce troisième tome – certes un peu court – mais qui n’en est pas moins hilarant !

L’adolescente nous enchante par ses expressions originales (notamment lors de son voyage au « Pays-du-Loch-Ness-et-monstre-du ») et par sa passion pour les bécots d’un Super-Canon, j’ai nommé Robbie. Après son exclusion du collège pour avoir fait trébucher Elvis sur sa brouette, Georgia part en vacances au Pays-du-Loch-Ness-et-monstre-du, abandonnant ainsi le Top Gang (Jas, Jools, Rosie et Ellen) et bien sûr Robbie. Georgia ne va pas tarder à revenir à la civilisation, poussée par un manque flagrant de bécots (et la fin de ses vacances, accessoirement). Un choix cornélien lui sera alors imposé : rester avec Robbie, alias Super-Canon, ou sortir avec Dave La Marrade qui ne la laisse pas non plus indifférente ?

Nous retrouvons avec plaisir Georgia dans ce nouvel opus, avec ses bêtises quotidiennes et son langage particulier ! Le point fort du livre est, bien sûr, ses expressions : M. et Mme Porte-à-coté, Super-dingos, Craquos, ses nungas-nungas, à dos de chameau véloce, et j’en passe ! J'avoue avoir relu plusieurs fois certaines expressions ! Difficile de les comprendre d'un premier abord, mais on s'y fait toutefois très rapidement !

Cela reste une lecture fraiche et agréable (surtout pendant cet été plutôt gris) et la marrade, est, encore une fois, de mise ! À lire donc, et sans attendre !!


Mauvaise Fille


Mauvaise fille
de Michele Jaffe
Editions J'ai Lu
Collection J'ai Lu Frissons

Sortie le 2 Février 2011
Poche / Prix 6.17€

Présentation de l'éditeur:
Diriger la police scientifique de Las Vegas, c'est une proposition qui ne se refuse pas. Pour Windy, jeune veuve, c'est aussi l'occasion de repartir du bon pied. Dommage que le boulot de ses rêves tourne au cauchemar ! Une famille tout entière. Assassinée avec une sauvagerie sans nom. Et quelques jours plus tard, une autre famille, même horreur, même mise en scène. Pour Ash Laughton, patron de la brigade criminelle, c'est une évidence : ces crimes sont l'oeuvre d'un tueur en série. La course contre la montre est lancée. Mais dans cette ville où le prisme du strass déforme la réalité, où les néons travestissent la frontière entre le bien et le mal, la vérité a un prix... Et ce pourrait bien être la vie de Windy.

Avis de Pauline:
Chicago Thomas, plus connue sous le nom de Windy, et sa fille de six ans viennent d’emménager à Las Vegas. Veuve, épuisée par son rôle de jeune mère, mais aussi fiancée, elle assure depuis peu le poste de directrice du département de criminalistique de Las Vegas et en voit déjà de toutes les couleurs. Ayant fait ses preuves au cours d’une petite enquête, elle travaille désormais avec Ash Laughton à la tête de la brigade criminelle sur une affaire plutôt glauque et déroutante. Windy sera prête à tout pour faire cesser la série de meurtres qui plane sur Las Vegas, jusqu’à mettre sa famille et même sa propre personne en grand danger.

Michele Jaffe nous propose ici avec Mauvaise fille un thriller plutôt glauque avec des descriptions de scènes de crimes très macabres, à vous glacer le sang. Très bien écrit, particulièrement prenant et intrigant, l’auteure arrive à berner le lecteur tout au long du roman avec des retournements de situations tout à fait inattendus.

Bien plus qu’un simple thriller, la romance y est aussi présente, avec une attraction toute particulière qui nait entre les deux enquêteurs à la fois tellement proches, mais surtout si différents, et toutes les complications qu’une telle alchimie peut engendrer.

Le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la fin et ce mélange thriller-romance n’est pas pour nous déplaire, ce qui au final donne un roman tout à fait passionnant.