Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

lundi 1 août 2011

Sorties City Editions d'Août et Septembre 2011

Les Chroniques de Gardella
Tome 3 : Révolte vampire
de Collen Gleason
City Édition


Sortie le 24 août 2011
Format Broché / Prix 18€



Résumé

Victoria Gardella doit assumer l'héritage familial de chasseur de vampires. Victoria se rend à Londres où des meurtres semblent avoir été commis par un redoutable vampire. Mais Victoria a perdu ses dons et se retrouve suspect numéro 1.




Outre Tombe
Tome 3 : La soif de sang
d'Alyxandra Harvey
City Éditions
Sortie le 24 août 2011
Format Broché / Prix 15,50€



Résumé

Hunter Wild est la cadette d'une longue lignée de chasseurs de vampires d'élite. Elle poursuit une formation à l'académie des chasseurs de vampires d'Helios-Ra. Kieran Black lui obtient une invitation au couronnement de la nouvelle reine des vampires, Helena Drake. A cette occasion, elle comprend qu'il existe des vampires gentils.




Chroniques de Nephilim

Volume 1, Les ailes de la nuit
de Heather B. Terrel
City Éditions
Sortie le 24 août 2011
Format Broché / Prix 16€



Résumé

Ellie est une jeune fille réservée qui ne parle qu'avec sa meilleure amie Ruth, elle aussi introvertie. Quand Michael arrive dans leur lycée, Ellie tombe immédiatement amoureuse de lui. Michael aussi mais il sent qu'elle lui cache quelque chose...






La Conspiration de l'Or Noir
de Steve Alten
City Éditions

Sortie le 24 Août
Format Poche / Prix 8,40€

Résumé

En 2007, la guerre en Irak tourne mal, mais le président Bush refuse de faire marche arrière, tandis que l'Iran poursuit son programme qui pourrait le conduire à fabriquer des bombes nucléaires. Les USA sont trop embourbés en Irak pour envahir l'Iran et une frappe préventive est hors de question. Un homme, ancien officier de la CIA, parviendra-t-il à empêcher la catastrophe ? Tiré de faits réels.



Le tueur de minuit
de James Swain
City Éditions

Sortie le 24 août
Format Broché / Prix 19,90€
Résumé
Un serial killer au mode opératoire étrange - il écoute Midnight ramble des Rolling Stones quand il tue ses victimes - terrorise la population. Jack Carpenter, un ancien policier, est appelé en renfort pour tenter de l'arrêter.
Envoûtement
Tome 1
de Carrie Jones
City Éditions
Sortie le 1er septembre
Format Poche / Prix 8,50€


Résumé

Zara collectionne les phobies et les angoisses, comme les autres jeunes filles de son âge collectionnent les bâtons de rouge à lèvres. La vie n'a pas été tendre avec elle et sa mère, incapable de s'occuper d'elle, vient de l'envoyer vivre chez sa grand-mère. Zara espère pouvoir y vivre en sécurité, loin de ses peurs. Pourtant, les froides forêts de la région n'ont rien de rassurant, et d'étranges aventures attendent la jeune fille... Qui est ce garçon qui la suit partout et semble si maléfique ? Heureusement, Nick, un élève de sa classe, veille sur elle, et sa beauté ténébreuse n'est pas le moindre de ses atouts... Mais n'a-t-il pas, lui aussi, de lourds secrets ? Zara ne va pas tarder à découvrir que le danger se cache derrière les apparences... Et que les humains ne sont pas ceux que l'on imagine !



Au-delà
de Tara Hudson
City Éditions

Sortie le 1er septembre
Format Broché / Prix 17€


Résumé

La seule chose dont Amelia soit certaine, c'est qu'elle est morte. Elle dérive dans les profondeurs d'une rivière. Sans aucun souvenir de son existence passée, elle ne fait que vivre son existence cauchemardesque de cadavre.
Tout change quand son chemin croise celui de Joshua, un garçon qui est en train de se noyer. Elle réussit à le sauver grâce à un puissant effort de volonté. Amelia et Joshua deviennent de plus en plus proches au fur et à mesure qu ils découvrent les conditions troubles dans lesquelles Amelia est morte et les secrets de la rivière qui la retient captive depuis si longtemps.
Alors qu ils luttent pour garder leur amour secret du monde des vivants, un être maléfique fait tout pour détruire leur nouveau bonheur. Et faire retourner Amelia dans le monde des fantômes. A tout jamais.

Les âmes de la Forêt
de Carol O'Connell
City Éditions

Sortie le 1er septembre
Format Poche / Prix 7,90€

Résumé

Années 1990. Deux frères se promènent dans la forêt de la petite ville de Coventry mais seul l'aîné en revient. Personne ne sait ce qui est arrivé à Josh. Vingt ans plus tard, Oren, son frère devenu enquêteur fédéral pour le CID, revient à Coventry pour la première fois depuis le drame. Il découvre que des ossements humains sont déposés tous les jours sous le porche de la maison familiale.

Le petit dictionnaire de Sherlock Holmes
de Marc Lemonier
City Éditions
Sortie le 1er septembre
Format Broché / Prix 15€
Résumé
Pour tout savoir de Sherlock Holmes.

Les MacLeods, Tome 2 : Le secret du Highlander

Les MacLeods
Tome 2 : Le secret du Highlander
de Monica McCarty

Editeur J'ai lu

Poche 315 pages
Sortie le 20 octobre 2010

Présentation de l'éditeur

1605. Face à l'arrogance anglaise, la fierté écossaise se rebelle. A la cour d'Édimbourg, Meg Mackinnon est venue chercher un époux qui saura tenir tête à l'envahisseur. Dans cette quête pragmatique, il n'est pas question de sentiments. Pourtant, un homme jette le trouble dans son cour : le farouche Alex MacLeod, un mercenaire qui prétend vendre son épée au plus offrant. Sauf que Meg a reconnu en lui le mystérieux guerrier qui l'a sauvée d'une attaque de brigands sur les routes d'Écosse. Pourquoi ment-il ? Qui sert-il vraiment ? Et surtout... doit-elle le redouter maintenant qu'elle l'a démasqué ?

L'avis de Kamana

Alex MacLeod est un highlander hors-la-loi. En retournant sur les terres de son frère Rory, chef de clan, dont nous avions fait la connaissance lors du premier tome, il est amené à sauver Margaret Mackinnon et sa mère des mains de bandits. Ne voulant pas être reconnu, il les aide et file sans se présenter. Son frère l'attend et a une importante mission à lui confier : espionner Jamie Campbell pour savoir les intentions du roi Jacques Ier d'Angleterre quant à l'avenir de l'île de Lewis et de ses habitants. De nombreuses vies sont en jeu, l'avenir des Highlands aussi !

La jeune femme, de son côté, se rend à la cour pour y trouver un mari, un homme qui devra seconder son frère, qui doit devenir le nouveau chef de son clan mais n'en est pas capable seul. Bien qu'elle soit d'un caractère réfléchi, la rencontre avec son sauveteur la marque plus qu'elle ne le souhaite, l'image de son preux chevalier accompagne ses pensées jour et nuit et met à mal son plan initial. Lorsque son ami Jamie Campbell lui présente un certain Alex MacLeod, Meg reconnaît en lui son champion. Hélas ce dernier feint l'ignorance et joue le rôle pour lequel il est venu à la cour, celui d'un mercenaire confiant son épée au plus offrant. S'il croit que son mensonge marchera, c'est sans connaître l'opiniâtreté de la jeune femme...

Une romance comme on en connait tant pour les amatrices du genre ! Alex, bel highlander viril, veut conjurer les démons du passé en réussissant sa mission, sauver son âme de la noirceur qui l'habite depuis qu'il a vu ses cousins mourir par sa faute. Meg, enfant chérie, douée, têtue, qui adore et protège son frère, cherche un mari qui l'aidera à sauver son clan. Ces deux-là ont un but précis où les sentiments n'ont pas leur place. La loyauté envers leurs familles, l'avenir de leurs clans doivent passer au-dessus de tout élan du cœur. Oui, mais voilà, c'est une romance, et forcément l'amour va entrer en jeu !

Tout le long du roman, nos tourtereaux tenteront de lutter contre l'attirance qui les pousse l'un vers l'autre. Ils ont leurs objectifs en tête mais l'être aimé dans le cœur, dans la peau. La balance penchera selon les circonstances entre ces deux choix et le destin viendra y mettre son grain de sel chaque fois qu'ils arriveront à maintenir leur but pour les pousser l'un vers l'autre.

Malgré la noblesse de leurs intentions et la beauté de leur amour, l'histoire est fade. Je n'ai a aucun moment été transportée avec le couple dans les méandres de la passion. Une histoire comme on en a déjà lu des tas : ils s'aiment mais l'avenir de leur famille est au-dessus du bien-être personnel. Et même s'ils seront malheureux toute leur vie, le devoir passe avant tout... au début !

Le roman est centré tout le long sur leur histoire de cœur, un jeu du chat et de la souris qui lasse. Un coup ils vont succomber pour mieux se repousser. C'est mignon une fois mais quand ça dure tout un livre...
Voici donc, plus que l'avenir d'un peuple, sous le joug d'un roi conquérant, l'histoire de deux âmes-sœurs qui avant de se trouver lutteront contre eux-mêmes mais aussi contre quelques ennemis. D'ailleurs ces derniers n'ont d'ennemis que le nom, aucun suspense !

Une écriture fluide mais qui manque de charme. L'absence de tension aussi bien pour le côté politique que pour le côté charnel déçoit. Les passages sulfureux – et oui, nous les filles ont aime ça ! - sont à l'image du livre : fades !

Bref, un second tome décevant où le poids historique ne sauve aucunement le manque d'attrait, alors que la trame est basée sur des faits réels. Une romance banale qui ne donne pas envie de lire le troisième volet !

L'île du sommeil de Fabrice Colin

L'île du sommeil
de Fabrice Colin

Éditions Flammarion

Sortie le 15 juin 2011
Format Poche / Pages 175 / Prix 6,50€

Présentation de l'éditeur

Après un accident de vélo, Eelian se retrouve dans un monde parallèle, peuplé de créatures extraordinaires : Elemm, le grand cerf, Oloon, l'homme-loup, le Picancroque, avec sa tête de citrouille, et Marvelle, la fée végétale. Tous l'entourent de leur affection, et Eelian en oublie presque ses parents et son grand-père, qui attendent son réveil. Pourtant, Eelian devra bientôt affronter d'effrayants personnages : le pirate Minuit-moins-une et le terrible docteur Mortès.

Avis de Kamana

Une histoire mignonne et agréable qui nous emporte dans un monde étonnant, celui de Noctance.

Eelian fait la course à vélo avec ses amis, et suite à un accident, se réveille dans une forêt, seul adossé à un chêne. Il aperçoit bientôt un cerf, l'Esprit de la Forêt, qui lui parle et lui demande de le suivre jusqu'à une mare. Là, il s'approche et se voit couché sur un lit d’hôpital dans sa chambre, branché à des machines. Cette vision lui permet de comprendre qu'il est entre deux mondes, entre la vie et la mort. Mais que va-t-il lui arriver ? Et surtout, le choix de rentrer chez lui et grandir parmi les siens lui appartient-il ?

Noctance, voilà où se trouve Eelian ! Très vite, il fait connaissance avec les habitants de ce lieu extraordinaire : l'étrange épouvantail Picancroque, la fée vêtue de feuilles, la douce Marvelle, l'ours géant sans bras mais au grand cœur, Peluche et enfin Oloon, l'homme-loup le protecteur de la troupe. Une très forte amitié se crée avec ses nouveaux amis au point que le temps passe et qu'Eelian en oublie sa famille et la véritable raison de sa présence dans ce monde. Un événement va ramener le garçon à la "réalité", si je puis dire, lorsque Peluche arrive porteur d'une triste nouvelle : Frère Ocre, celui qui sait comment quitter Noctance a disparu. Il a été kidnappé par le féroce docteur Mortès. Pour le retrouver ils n'auront d'autre choix que d'aller à la rencontre des pirates et surtout de leur redoutable chef, Minuit-moins-une.

Une épopée tendre, drôle mais au suspense tenace aussi pour les plus jeunes. Le choix des protagonistes est très intéressant : un homme-loup, un épouvantail et même un ours sans bras auraient pu être des personnages terrifiants mais l'auteur a choisi d'en faire des gentils, ce qui fait déjà une des particularités de l'histoire. L'autre aspect attrayant sont les véritables méchants, des pirates sans foi ni loi, armés jusqu'aux dents ainsi que tous les habitants de Pavillon Noir. Dans cette ville se côtoient des êtres étranges, voire affreux, une véritable fourmilière de tous les monstres de notre enfance. Ce mélange crée un ambiance amusante et accueillante aussi, si, si !

A côté de l'historie, le livre est imagé à certaines pages venant appuyer le récit de très beaux dessins aux moments les plus propices. Ainsi notre imagination est guidée par ces représentations et permettent au jeune lecteur de s'approprier les lieux et personnages. Les intitulés de chaque chapitre sont souvent poilants, donnant au lecteur une très bonne idée de ce qui va arriver. Ils sont eux aussi accompagnés de croquis ravissants correspondant à l’énoncé. Le graphisme de la couverture est très beau et accrocheur, la preuve mes enfants n'ont pas arrêté de faire des commentaires !

L'île du sommeil est une très belle histoire, centrée sur cet aspect qui nous trouble tous tant à savoir : où va notre esprit pendant un coma ? Pensons-nous ? Tout comme Eelian allons-nous dans notre île à nous ? Un récit qui n'est pas sans rappeler un autre roman que l'auteur a écrit bien après pour des lecteurs plus grands encore.

La relève est assurée, ma fille de 11 ans n'a pas attendu que je le finisse pour le commencer et mon fils de 6 ans m'en a demandé la lecture !

Je tiens à remercier l'auteur Fabrice Colin ainsi que les éditions Flammarion pour ce bel ouvrage.

L'Amour dure plus qu'une vie de Ann Brasheres

L'Amour dure plus qu'une vie
de Ann Brasheres


Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le  6 mai 2011
Broché / 388 pages / 17 €


Présentation de l'éditeur:

Lorsque le beau et mystérieux Daniel avoue son amour à Lucy, la jeune fille est émue. Mais pourquoi l'appelle-t-il Sophia et prétend-il qu'ils se sont déjà aimés auparavant? Troublée, Lucy s'enfuit, laissant Daniel au désespoir. Il était persuadé qu'elle se souviendrait de leurs vies passées, des siècles plus tôt. Le jeune homme se remémore ses vies antérieures, du soldat de l'Antiquité au chirurgien américain. Lucy voit peu à peu des souvenirs ressurgir. Et si Daniel avait raison? Pour le savoir, elle décide de percer les secrets de son passé. Mais les forces obscures qui avaient séparé les deux amants refont surface....

Avis de Karen

Depuis deux ans que Daniel est dans son lycée, Lucy se sent de plus en plus attirée par lui. Pourtant, ce garçon discret et solitaire ne fait rien pour attirer son attention. Seulement à chaque fois qu’elle se trouve en sa présence Lucy perd ses moyens et ne sait plus que dire ou que faire. Le soir du bal de promo, elle décide de prendre les devants mais après qu’ils aient échangé un baiser passionné, voilà que Daniel se met à l’appeler Sophia en lui répétant combien elle lui a manqué et qu’il ne comprend pas pourquoi elle ne se souvient pas de lui. Lucy prend peur et s’enfuit…

En fait Daniel possède La Mémoire. Il se souvient de tout ce qui lui est arrivé dans ses vies antérieures, et ce depuis 541, année où pour la première fois il a rencontré Lucy et où il l’a tuée. Depuis, il est devenu obsédé par sa culpabilité et son amour pour elle. Cependant jamais ils n’ont pu se retrouver dans de bonnes conditions : elle était mariée, ou bien l’un des deux était gravement malade, ou bien encore leurs âges ne coïncidaient pas du tout. Donc pour une fois qu’aucun obstacle majeur ne se met sur sa route (du moins le croit-il !) il n’est pas question de tout gâcher par son impulsivité. Daniel décide donc de se mettre en retrait et d’attendre le moment propice où Lucy sera enfin prête à entendre ce qu’il a à lui révéler. Les années passent mais il ignore que Lucy a décidé entre temps de découvrir par elle-même ce qu’il en est vraiment. Qui est Daniel ? Pourquoi l’a-t-il appelée Sophia ? Pourquoi a-t-elle l’impression de le reconnaître et pourquoi est-elle hantée par des rêves d’un autre âge ?

Ann Brashares signe ici une magnifique histoire d’Amour, bouleversante et incroyablement émouvante. Ce sont de vrais sentiments qui sont décrits ici, dans toute leur profondeur. Il n’est absolument pas question d’une romance dégoulinante de mièvreries, bien au contraire ! Cela est dû surtout au caractère de Daniel marqué par ses quinze siècles d’« existence ». Il est sérieux, renfermé et assez austère. Il traverse ses vies en ne souhaitant qu’une chose : pouvoir enfin concrétiser son amour pour Sophia. Ici point de sentiments exaltés ou de déclarations enflammées, et cela n’en est que plus fort. Par ses paroles empruntes de sagesse, c’est tout une réflexion sur la vie et la mort qui nous est offert ici. Et inutile de vous dire que ça fait vraiment réfléchir.
Le récit est entrecoupé par les souvenirs des vies antérieures de Daniel qui, tous, ne conduisent qu’à une chose : permettre à Lucy de reconnaître enfin Daniel. Je suis complètement tombée sous le charme des évènements de la Première Guerre mondiale au cours desquels ils se sont le plus rapprochés (j’y ai même versé plus d’une fois une larme). Le récit est juste merveilleux !
Un seul bémol : après avoir séparé nos deux héros durant des millénaires, Ann Brashares a poussé le sadisme jusqu'à terminer son roman par une fin qui n’en est pas vraiment une. Une vraie torture !

Au final, un vrai coup de cœur, une magnifique histoire que je conseille vivement. Et pour ceux qui seraient rebutés par le Young Adult, sachez que cela n’en est pas vraiment une étant donné que les héros sont adultes dans la quasi-totalité du roman.

Le retour de l'ange, Tome 1

Le retour de l'ange, Tome 1
d'Elizabeth Chandler


Editions Hachette Jeunesse
Collection Black Moon

Sortie le 4 mai 2011
Format broché / 336 pages / 14€


Présentation de l'éditeur

Cela fait maintenant un an que Tristan, le petit ami d'Ivy, est décédé dans un accident de voiture. Tous deux sont allés de l'avant : lui vers la lumière de l'au-delà qui lui était destinée, elle vers une vie tranquille au bras du gentil Will. Alors qu'elle passe l'été avec une bande d'amis à cap Cod, Ivy est de nouveau victime d'un accident de voiture. Sauf que cette fois, elle n'y aurait pas survécu si l'ange Tristan n'était pas revenu juste quelques secondes pour lui donner le "baiser de la vie". Ivy se réveille à l'hôpital, entourée de Will et de sa famille. Tous croient au miracle; elle ne pense qu'à Tristan et à cet amour qu'elle a perdu une nouvelle fois. Mais les souvenirs ne sont pas les seuls à revenir du passé. Et cette fois Ivy sent que l'amour ne suffira pas à la sauver.


Avis de Karen

Je tiens tout d’abord à préciser que je n’ai pas lu la précédente trilogie, le Baiser de l’Ange. Malgré tout, j’ai compris l’histoire et pu l’apprécier mais pas autant que j’aurais dû. Les références aux évènements antérieurs sont nombreuses et les personnages ne sont pas présentés. Je trouve donc dommage que Le Retour de l’Ange soit annoncé comme une nouvelle série et pas comme le tome 4 du Baiser de l’Ange, ce qu’il est en réalité. Je conseillerais donc à tout le monde de commencer par le Baiser de l’Ange avant d’entamer celui-ci.

Un an après la mort de Tristan et de Gregory, Ivy, Beth et Will passent leurs vacances à Cap Cod, à l’auberge de la tante de Beth, où ils travaillent à mi-temps. Ivy et Will sortent ensemble depuis 8 mois maintenant et vivent une relation simple et forte mais entachée par les évènements antérieurs. Will sait qu’il passera toujours après Tristan dans le cœur d’Ivy.
Un soir d’orage, Beth, Ivy et leurs amies, Dhanya et Kelsey, font une séance de spiritisme et Beth est persuadée qu’elles ont permis à un esprit maléfique de pénétrer dans leur monde.
Plus tard, Beth et Ivy ont un grave accident de voiture. Ivy meurt de ses blessures. Elle se voit sortir de son corps, puis être accueillie par Tristan qui lui donne « le baiser de l’ange » qui lui permet d’être ramenée à la vie. Simple fantasme ou réalité ? Ivy doute encore…
À l’hôpital, Ivy est considérée comme une miraculée. Elle y fait la connaissance d’un autre garçon qui a été violemment battu et laissé pour mort dans la mer, et qui est devenu amnésique. Guy, ainsi que l’ont surnommé les membres de l’hôpital, touche particulièrement Ivy et elle a l’impression de ressentir auprès de lui ce qu’elle ressentait auprès de Tristan. Qui est-il vraiment ? Ivy va-t-elle encore une fois accorder sa confiance à la mauvaise personne et mettre en danger ses amis et sa relation avec Will ? Qui est l’esprit vengeur introduit lors de la séance de spiritisme ?
Le roman se lit très facilement et on a donc des réponses assez rapides à toutes ces interrogations. Mais encore une fois, même si l’histoire peut se lire de façon indépendante, j’ai été malgré tout frustrée de ne pas avoir toutes les données nécessaires qui m’auraient permis de m’y plonger davantage. Pour autant, j’ai trouvé cette lecture très plaisante et elle m’a donné envie de me procurer la trilogie du baiser de l’Ange afin de connaître le début de l’histoire.
Les thèmes abordés sont universels et bien mis en évidence : la mort, le deuil, l’amour, l’amitié. L’intrigue est intéressante, pleine de rebondissements, même si certains sont plus ou moins attendus.

Seul bémol pour moi : le personnage d’Ivy que j’ai trouvé parfois assez cruel dans ses rapports avec Will, assez égoïste. Mais sans doute est-ce parce que je ne connais pas toute l’histoire. Un manque que je vais m’empresser de combler….

Mauvais Sang - Les Arcanes de la Lune Rouge, Tome 1

Mauvais Sang - Les Arcanes de la Lune Rouge - Tome 1
L.A. Banks


City Editions


Sortie le 2 mars 2011
356 pages / 17€90


Présentation de l'éditeur 
Sasha est un soldat d'élite qui survécu à une attaque de loups-garous. Avec son équipe de combattants, elle a une mission : combattre et garder sous contrôle l'activité paranormale dans le monde, et notamment éviter que du sang contaminé de loup-garou ne soit vendu au marché noir.

mais, lorsqu'elle revient d'une mission en solo, Sasha découvre que toute son équipe a mystérieusement disparu. Dévouée à ses partenaires à la vie à la mort, elle va tout tenter pour les retrouver. Sasha se rend rapidement compte qu'elle ne peut pas faire confiance à certains membres hauts placés du gouvernement qui complotent secrètement pour que les loups-garous et les vampires triomphent...
Elle va également aller de découverte en découverte, en trouvant l'amour et en apprenant qui elle est - ou plutôt ce qu'elle est - réellement.

Avis de Karen

Mon avis sur ce premier tome est très mitigé. Il semblait pourtant tellement prometteur….
Sasha est un soldat d’élite, membre d’un commando particulier. Elle et les autres membres de la « meute » sont atteints du VLG, le Virus du Loup-Garou, mais sont soignés aux frais du gouvernement. Leur mission : traquer ceux qui, comme eux, sont contaminés mais qui, faute de traitement, se sont transformés. Ils doivent aussi éviter que du sang contaminé ne tombe entre les mains d’autres gouvernements ou ne soit vendu au marché noir, car ce « mauvais sang » est aussi une source de pouvoirs non négligeable. Utilisé à bon escient, il pourrait permettre de créer une armée de soldats aux supers pouvoirs, un peu comme Sasha et sa meute.
De retour d’une mission en Corée du Nord, Sasha découvre que les membres de son commando ont disparu et qu’on lui a caché de très nombreux éléments, sur sa conception, les réalités du virus, les intentions du gouvernement… Et quand son ami et partenaire se transforme sous ses yeux et menace de la tuer, elle comprend qu’elle doit fuir pour trouver des réponses, trouver les coupables et sauver ses amis.
Enfin je crois…. Car pour tout avouer je ne suis pas sûre d’avoir parfaitement saisi l’histoire. Tout est brouillon et assez confus. L.A. Banks a le défaut de présenter de façon très complexe des choses qui ne le sont pas du tout, en pensant peut être intensifier l’intrigue ou tenir en haleine le lecteur. Et bien pas du tout. Les premiers chapitres sont horriblement longs. On y peine à comprendre l’histoire et on se demande sans arrêt où l’auteur veut nous emmener. En moins d’une centaine de pages, Sasha est attirée de façon plus ou moins forte par trois hommes : Rod son collègue, un Vampire et un Loup Garou pure sang, Shogun. Notre curiosité est titillée et on se demande alors qui va être l'heureux élu. Et bien… Aucun des trois ! Et on se demande franchement à quoi ils servent vu que, du moins en ce qui concerne le vampire et le loup-garou, ils disparaissent ensuite de la circulation.
À la page 75, un nouveau personnage intervient, Max Hunter, et à partir de là tout change. Le discours devient enfin plus clair mais aussi, et surtout, plus plaisant à lire. Tout comme Sasha, on découvre qui elle est vraiment et quelle est sa mission. J’ai surtout vraiment apprécié toute la mythologie amérindienne des chamans qui se greffe à celle des loups-garous.
Et puis à la fin, rebelotte, ça redevient confus, difficile à lire et, avouons-le franchement, quelque peu ennuyeux. Dans l’épilogue, Sasha déclare qu’elle a encore tant de choses à découvrir. Et bien je ne suis pas sûre d’avoir envie de savoir de quoi il s'agit. Peut-être que je me laisserai tenter par le second tome, mais je n’hésiterai pas à l’abandonner en cours de route si les défauts de ce premier volet sont toujours présents…

Les Talents Cachés du Dr Swan

Les Talents Cachés du Dr Swan
Christy Saubesty

Éditions EDILIVRE APARIS, 2011
170 pages

Nouvelle Erotique


Quatrième de couverture

Zoé Hamel est toujours célibataire à vingt-sept ans. Terriblement complexée par ses rondeurs et son physique quelconque, elle s'efforce à guérir de ses blessures passées. Secrétaire d'un séduisant médecin dont elle est secrètement amoureuse, sa frustration atteint son comble lorsqu'elle le surprend en fâcheuse posture avec une patiente. Mais pourquoi, au lieu de faire un scandale sur l'éthique, n'en profiterait-elle pas elle aussi ? Forte d'une soudaine audace, elle va proposer au médecin de l'aider à surmonter ses complexes en échange de son silence. Elle va alors découvrir les talents cachés du Dr Swann, pour son plus grand plaisir...

Avis de Karen

Voilà une nouvelle érotique bien sympathique, qu'il faut absolument prendre au second degré, comme un fantasme et non comme une histoire réaliste.

Zoé est l'assistante médicale du très séduisant Dr Swann. Depuis trois ans qu'elle travaille pour lui elle s'est rendue compte que le très serviable Dr Swann offre à certaines patientes des consultations très... particulières dirons-nous. Un matin, l'ex-femme du docteur demande à parler de toute urgence à son mari. Zoé n'a d'autre choix que d'aller le retrouver dans son bureau et le découvre en train de besogner furieusement une de ses patientes. Elle s'attendait à un tel spectacle mais pas à la réaction de son corps. Elle qui se croyait frigide est excitée comme jamais.
Lorsqu'elle découvre qu'en plus son patron fait payer ces clientes particulières, elle décide sur un coup de folie de le faire chanter: elle ne le dénoncera pas à la condition qu'il lui administre à elle aussi son "traitement". Ce cher Dr Swan accepte volontiers...

Et bien, pour un premier roman érotique je trouve ça pas mal du tout! C'est simple, ça se lit facilement et ça détend. Et ma foi, c'est ce qu'on attend de ce genre de livres. J'avoue que je me suis aussi bien marrée à la lecture de certains dialogues très fantasmagoriques. J'ai aussi beaucoup apprécié les échanges de Zoé avec son ami gay, Elliott.
Le récit est très sensuel et cru, mais sans jamais tomber dans la vulgarité. Nos deux héros tombent un peu trop facilement amoureux mais bon ce n'était pas trop gênant.
La nouvelle est tout à fait dans la lignée des Audaces de chez Harlequin mais sans le Cheikh qui possède un palais au milieu du désert ou le milliardaire grec qui se meurt d'amour dans son île privée....
Christy l'avait écrite sous le pseudonyme d'Ilona Callini mais depuis elle a repris son nom, même pour ses nouvelles érotiques Wink