Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 15 juillet 2011

Les Sorties Harlequin Août 2011 - 2/2

Passons maintenant aux collections Jade et Les Historiques !


----- ♦ Jade ♦ -----



Les amants de l'été
de Susan Wiggs

Éditions Harlequin
Collection Jade

A paraître le 1er Août 2011
Format broché / 15,50 €

Présentation de l'éditeur :

Rosa Capoletti a de quoi être fière : orpheline de mère, elle s est construite seule et fait aujourd hui une belle carrière dans la restauration de luxe. Mais elle est toujours célibataire et repousse tous ses prétendants. Car une blessure ancienne la brûle encore ; elle ne peut oublier celui qui fut son ami d enfance puis son premier amour : Alex Montgomery, le fils des riches voisins qui venaient une fois l an sur la côte, pour quelques mois d été. Sans cesse, Rosa revit leurs jeux, leurs premiers baisers... et l abandon, lâche et inexplicable, d Alex, qui sortit de sa vie en entrant à l université... Obsédée par ce douloureux souvenir, Rosa est pourtant décidée à rompre avec son passé. Mais voilà que, dix ans après son départ, Alex est de retour...

Remarque : Il s'agit d'une réédition, la première édition en France datant de 2006.



Passions d'été
de India Grey, Kelly Hunter, Carol Grace,
Olivia Gates et Cathy Williams

Éditions Harlequin
Collection Jade

A paraître le 1er Août 2011
Format broché / 16,90 €

Présentation de l'éditeur :

Les cinq histoires réunies dans ce livre explorent, chacune à sa façon, les promesses d’un été où la passion se déploie sous toutes ses facettes. Passion impossible d’Anna pour Angelo, qui tente d’exercer sur elle son incroyable pouvoir de séduction afin de racheter le château où elle a grandi et de le transformer en une clinique de luxe… Passion de feu de Mia pour Ethan, qui a le sentiment de vivre un rêve éveillé depuis que, à peine arrivée sur l’île de Penang, elle a croisé le regard de cet inconnu aux yeux de nuit et à l’allure si sensuelle… Passion imprévue d’Olivia pour Jack, lorsqu’elle découvre que l’homme qu’elle a follement aimé et qu’elle a quitté deux ans plus tôt, se trouve sur le même bateau qu’elle pour une traversée dans les Cyclades. Passion contrariée pour Farah, quand elle comprend que Shehab Al Masood, l’homme qu’elle aime passionnément et qu’elle n’a pas hésité à suivre à l’autre bout du monde, n’avait qu’un seul but : la contraindre à l’épouser, afin d’accéder au trône. Passion d’un été, le temps de vacances en Toscane, huit ans plus tôt, entre Charlotte et Riccardo… jusqu’à ce que leurs chemins se croisent à nouveau et que Charlotte, bouleversée, se demande si elle pourra lui cacher le précieux secret qu’elle lui a dissimulé depuis…




Le rivage des brumes
de Nora Roberts

Éditions Harlequin
Collection Jade

A paraître le 1er Août 2011
Format broché / 14,50 €

Présentation de l'éditeur :

Nash Kirkland, célibataire convaincu et jeune scénariste à succès, s’est fait une spécialité d’inventer des histoires. Mais jamais, même dans le plus fou de ses rêves, il n’a imaginé, lui, l’homme secret et solitaire, qu’il rencontrerait un jour une femme comme Morgana. Aussi belle et envoûtante que son Irlande natale, aussi lumineuse qu’un matin de printemps… et capable, d’un seul sourire, de l’attirer dans sa maison au bord de l’océan et d’agir sur lui comme le plus puissant des philtres d’amour. Mais, alors que la confiance et l’intimité grandissent entre eux, Nash est rattrapé par son passé. Un passé sombre et tumultueux, qui lui rappelle sans cesse à quel point il est dangereux d’aimer… tant et si bien que, blessée par sa soudaine froideur, la fière Morgana s’enfuit en Irlande sans laisser d’adresse…

Remarque : Il s'agit d'une réédition, la première édition datant de 2006.



Le secret d'une femme
d'Emilie Richards

Éditions Harlequin
Collection Jade

A paraître le 1er Août 2011
Format broché / 15,50 €

Présentation de l'éditeur :

Lorsqu’elle arrive à Toms Brook, le village natal de sa mère, en Virginie, Elisa Martinez sait que ce qu’elle est venue chercher ici pourrait bien bouleverser sa vie à tout jamais. Aussi courageuse que farouche, elle a appris à cacher derrière une apparente réserve les lourds secrets de son passé. Un passé qui l’a toujours contrainte à fuir de ville en ville, à changer de nom, à taire tout ce qui pourrait la trahir. Pourtant, quand Sam Kincaid lui propose de travailler avec lui, elle sent qu’il lui sera difficile de ne pas ouvrir son cœur à cet homme séduisant et attentionné. Bientôt prise au piège de son attirance pour Sam, Elisa se retrouve déchirée entre la nécessité de protéger ses secrets et le désir de vivre cet amour qu’elle n’attendait plus – un amour qui pourrait bien être la promesse d’une vie nouvelle…

Remarque : Il s'agit d'une réédition, la première édition datant de 2006 ; le livre s'intitulait alors "L’écho du passé".


Lady ou courtisane
de Nicola Cornick

Éditions Harlequin
Collection Jade

A paraître le 1er Août 2011
Format broché / 14,50 €

Présentation de l'éditeur :

Londres, 1812. Afin de préserver la réputation de son père, un richissime aristocrate anglais, Catherine Fenton a accepté de se fiancer à un homme qu’elle déteste et qui la soumet à un ignoble chantage afin de s’approprier son héritage. Un sacrifice auquel, par amour pour sa famille, elle se résigne sans hésitation. Jusqu’au jour où sa rencontre avec Benjamin Hawksmoor vient bouleverser ses certitudes… Car le baron Hawksmoor, un débauché dont les liaisons sulfureuses et les dettes de jeu font jaser tout Londres, est le genre d’homme que devrait fuir une lady. Fascinée malgré elle, Catherine se laisse séduire par Benjamin. Séduire et fasciner au point de ne pas chercher à le détromper lorsqu’il imagine qu’elle n’est autre qu’une de ces courtisanes qui fréquentent comme elle les salons londoniens. Loin de se montrer offensée, Catherine envisage même ce rôle avec délices dans les bras du scandaleux baron. Mais accepter ce jeu de séduction et de mensonge, reviendrait à mettre en danger le bien le plus précieux d’une jeune femme bien née : sa réputation… et l’honneur de son père. Et lady Catherine va se retrouver contrainte de résister au désir irrépressible et à la passion impossible que Benjamin a su éveiller en elle…

Remarque : Il s'agit d'une réédition du titre "Le prince du scandale" présenté sur le forum dans la Romance Historique 18ème-19ème.


----- ♦ Les Historiques ♦ -----



Une sulfureuse attirance
de Joanna Maitland

Éditions Harlequin
Collection Les Historiques

A paraître le 1er août 2011
Format poche / 6,25 €

Présentation de l'éditeur :

Vienne, 1814 Sophie est bouleversée. Alors qu’elle croit avoir enfin trouvé en Leo Aikenhead l’homme qui saura l’aimer et la libérer de l’emprise de celui qui, sous couvert de diriger sa carrière de cantatrice, régente sa vie tout entière, elle découvre que son beau sauveur pourrait bien ne l’avoir séduite que dans le but de servir ses propres intérêts. Qu’il ose, de surcroît, lui proposer de partager une nuit avec lui augmente encore son émotion. Blessée, mais cependant désireuse de mettre à l’épreuve les sentiments véritables de Leo, des sentiments qu’elle espère sincères, Sophie décide de lui mentir — et de lui laisser croire qu’elle a les faveurs du plus puissant et prestigieux des hommes : le tsar lui-même…



Prisonnière du pirate
de Louise Allen

Éditions Harlequin
Collection Les Historiques

A paraître le 1er août 2011
Format poche / 6,25 €

Présentation de l'éditeur :

Jamaïque, 1817. En se déguisant en mousse afin d’embarquer sur un navire pour l’Angleterre, Clémence ne s’attendait pas à tomber dans un piège plus redoutable encore que le mariage forcé auquel elle veut échapper. Pourtant, face à Nathan, le ténébreux pirate dont elle partage la cabine, elle se sent incapable de tenir longtemps son rôle sans se trahir. En effet, comment ignorer la tension, la sensualité, qui monte entre eux depuis le premier jour de la traversée ? Une tension telle que Clémence ne rêve plus que de s’abandonner dans les bras de cet homme envoûtant et de céder au désir qui la hante chaque nuit. Seulement, elle le sait, si Nathan vient à découvrir qu’elle est une femme et, plus grave encore, l’héritière de la fortune des Ravenhurst, il pourrait bien ne pas hésiter à la faire prisonnière pour obtenir une rançon…

Remarque : Il s'agit du 6ème livre de la série "Ces scandaleux Ravenhurst" (tous les romans de la saga n'ont pas été traduits en français).



Audacieuse Nora
de Bronwyn Scott

Éditions Harlequin
Collection Les Historiques

A paraître le 1er août 2011
Format poche / 6,25 €

Présentation de l'éditeur :

Manchester, 1835. Nora est révoltée : jusqu’où ira donc le cynisme de Brandon Wycroft, comte de Stockport ? Pourquoi veut-il imposer la construction d’une filature qui va priver les habitants du village de leurs maigres revenus ? Déterminée à l’arrêter, Nora est prête à tout. A tout, y compris à intimider les proches du comte. Et, bientôt, tous redoutent de trouver la carte de visite qu’elle laisse derrière elle à chacun de ses passages clandestins chez eux. Mais, un après-midi, Nora sent son imprudence la rattraper : car c’est le comte en personne qui s’invite chez elle, et sans s’être annoncé. Le comte, chez qui elle s’est introduite la veille et qu’elle a laissé lui voler un baiser passionné, persuadée — à tort ? — qu’il ne la reconnaîtrait pas…



Le retour de la mariée
de Geralyn Dawson

Éditions Harlequin
Collection Les Historiques

A paraître le 1er août 2011
Format poche / 6,25 €

Présentation de l'éditeur :

Texas, 1899. Logan Grey… Malgré elle, Caroline ne peut réprimer un frisson en pensant à celui qu’elle s’apprête à retrouver après quinze ans de silence. Quinze longues années qui n’ont pourtant pas suffi à effacer le souvenir de leur nuit de noces passionnée, au lendemain de laquelle Logan a disparu sans un mot d’explication. Mais aujourd’hui, pour retrouver son père disparu, Caroline se sent tous les courages, même celui de se tourner vers l’homme auquel elle n’a jamais pu pardonner de l’avoir abandonnée. Car qui mieux que lui pourrait l’aider ? Partout où il va, Logan n’est-il pas précédé par ses exploits de justicier ? Seulement, à peine arrivée à Fort Worth, où Logan savoure ses succès, Caroline doit faire face à la pire des surprises : son époux lui affirme qu’il n’a jamais été marié…


----- ♦ Autres Collections ♦ -----


Les parutions de la collection Azur sont présentée dans cette catégorie du forum.
Les parutions des collections Red Dress Ink, Prélud' et Nocturne vous sont présentées par Becca dans un article précédent.
Les parutions non présentées sont consultables ici.

Petits contes à régler : le cas Rubis C. de Gaël Bordet

Petits contes à régler : le cas Rubis C.
de Gaël Bordet


Éditions : Bayard

Collection : Millezime

Sortie le 17 février 2011
Format broché / 11,90€

Présentation de l'éditeur :

Depuis qu'ils ont été recrutés par le Cyclone, un organisme secret, Hector, Sybille, Helen et Jason ne sont plus tout à fait des adolescents comme les autres. Leurs missions? Infiltrer les mythes et les contes de fées afin d'enquêter sur des phénomènes étranges. Pour leur baptême du feu, le Cyclone les envoie dans la forêt de Fontainebleau. Ils y découvrent le corps inanimé de la célèbre Rubis C. Or, cet ensorcellement met en péril l'un des contes les plus populaires de Perrault, menaçant l'équilibre de notre propre réalité. La principale suspecte est identifiée : il s'agit de Pandora, un ex-agent, âgée de quinze ans qui s'est réfugiée dans les Royaumes de Perrault. Pour Hector et ses équipiers, le voyage ne sera pas de tout de tout repos... Attention, dans ce monde, la féerie peut devenir votre pire ennemie !

Avis de Chani
Pour maintenir l’ordre et l’équilibre dans les contes de fées, il existe une organisation secrète, Le Cyclone, qui recrute des adolescents (sans doute car ils gardent une part d’enfance en eux) ayant pour mission d’infiltrer les contes et d’influer sur les évènements et les personnes, afin de maintenir l’ensemble tel que nous le connaissons.
Cette fois, ils vont voler au secours de Rubis C. et s’immiscer dans les contes de Perrault où règne une Cendrillon despotique.

L’idée est attrayante, il faut l’avouer, et voir comment Gaël Bordet pouvait revisiter les contes de fées à sa manière était intéressant.
Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur de mes attentes. L’auteur mêle contes et mythologie grecque, multiplie les personnages et les légendes, si bien qu’il m’a un peu perdue en cours de route, m’obligeant à revenir en arrière pour m’assurer de la bonne compréhension de l’histoire.
L’histoire en elle-même est originale et prenante (malgré quelques longueurs qui alourdissent inutilement le rythme), le style simple mais non dénué d’humour plaira aux plus jeunes. La narration manque parfois de liant, on passe d’une scène à l’autre sans transition, ce qui est assez déstabilisant. Les personnages sont à mon sens trop stéréotypés, tant dans leur construction que dans leur comportement au fil du livre.

Le cas Rubis C., malgré ses défauts, est dans l’ensemble un livre original et distrayant, il nous reste à espérer que l’auteur nous propose un deuxième tome aussi créatif mais plus abouti sur le plan rédactionnel.

Le livre sauvage de Juan Villoro


Le livre sauvage
de Juan Villoro

Bayard Jeunesse

Sortie en février 2011
Broché / 387 pages / 11,90€



Présentation éditeur :

Juan passe ses vacances d'été chez Tito, son vieil oncle excentrique qu'il connaît à peine. Il aurait préféré rester avec sa mère, mais elle a besoin d'être un peu seule pour se remettre de la séparation d'avec son père. Tito charge aussitôt Juan d'une mystérieuse mission : retrouver Le livre sauvage parmi les milliers d'ouvrages qui envahissent son immense maison. Il s'agirait d'un livre rebelle, qui ne cesse de se cacher et qui garde, entre ses pages, un secret destiné au seul lecteur capable de l'attraper. Juan prend d'autant plus à cœur sa mission que Catalina, la fille des pharmaciens voisins dont il est tombé très amoureux, lui vient en aide.

L'avis de Lila :

Ce récit original nous est conté par son auteur, Juan Villoro. C'est avec nostalgie et poésie qu'il nous parle de l'été de ses treize ans. Alors que ses parents sont en pleine séparation, le jeune Juan est envoyé chez son oncle Tito, vieil excentrique solitaire, qu'il connait à peine. Déjà fragilisé par l'éclatement de sa famille, le jeune garçon est peu enthousiaste à l'idée de partir seul chez un quasi inconnu, dans une vieille maison où les rangées de livres forment des labyrinthes dans lesquels on se perd facilement.
Et pourtant, il vivra chez Tito une aventure extraordinaire qui changera sa vie.

Ce roman s'adresse à un public jeune (à partir de 10 ans), mais il séduira également des lecteurs plus âgés. L'auteur évoque des moments intimes (le divorce de ses parents) sans jamais tomber dans la facilité ou le désespoir. Tout est décrit en nuance et douceur et on se reconnaitra aisément dans les réactions du jeune Juan qui voit sa mère perdre pied et sa vie bouleversée.
Ceci dit, le roman parle essentiellement de la quête de Juan pour retrouver ce fameux livre sauvage. Véritable quête initiatique, la recherche de ce roman espiègle conduira le jeune garçon sur des chemins inattendus où l'aventure et l'amitié prendront une place particulière. Il y apprendra également à aimer et respecter les livres.

Malgré une fin prévisible, ce roman se suit avec bonheur et intérêt. Véritable déclaration d'amour pour la lecture, il séduira les amateurs et donnera peut-être même envie aux réfractaires de se laisser gagner par ce monde magique. Les plus jeunes y suivront une épopée au milieu des livres, les plus grands y trouveront de nombreuses métaphores cachées dans les découvertes et les aventures de Juan.
Si vous ne savez pas pourquoi vous aimer autant lire, nul doute qu'après avoir lu ce roman, la raison vous semblera évidente.

Calliope de Tabitha King et Michael McDowell


Calliope
de Tabitha King et Michael McDowell

Éditions : Le livre de poche

Sortie en janvier 2011
Format poche / 574 pages / 7,50€


Présentation de l'éditeur :

Calliope a sept ans, elle adore son papa, self-made man audacieux à la tête d’un empire automobile en Alabama. Lorsqu’il est assassiné à La Nouvelle - Orléans, après avoir été affreusement torturé, par deux démentes obèses et à moitié demeurées, Calliope et sa mère doivent s’enfuir pour échapper à un complot monstrueux. Elles vont se réfugier au fin fond de la Floride, dans une pension de famille hors du temps, perdue au bout d’une lagune sauvage. Quel est cet endroit ? Qui sont vraiment leurs hôtesses, les pensionnaires et les étranges visiteurs qui se succèdent à Pensacola Beach ? D’où viennent ces voix que seule Calliope peut entendre, à la flamme des bougies, au cœur de la nuit ? Deux auteurs, un livre aussi original que terrifiant, bouleversant et poétique.

L'avis de Lila :

Calliope est un roman déroutant.
Avant toute chose, il faut préciser que si ce roman est réussi en bien des points, il souffre malgré lui du résumé proposé en 4ème de couverture et des attentes suscitées par celui-ci. En effet, si on cherche un roman terrifiant, comme le laisse penser le résumé, on sera forcément déçu. Calliope flirte avec aisance entre surnaturel et drame psychologique, mais ce n'est pas un livre qui vous fera trembler, point de monstres cachés sous le lit ou de sueurs froides en perspective.

Une fois assimilé ce point, qui joue énormément sur la façon dont est perçu ce roman, on peut évoquer le récit avec plus d'objectivité.

Calliope est le résultat de deux plumes, celle de Michael McDowell, disparu avant d'avoir pu achever ce livre, et celle de Tabitha King, Madame Stephen King à la ville. L'écriture est fluide et agréable, le talent de Tabitha King est indéniable. L'histoire est passionnante, même si elle souffre de quelques longueurs. Le résumé et le début du roman laisse présager un récit terrifiant, ce qui n'est pas le cas comme déjà évoqué, on peut donc vite s'ennuyer si on attend d'avoir peur. Mais si on se lance dans ce roman en ne cherchant rien d'autre qu'un drame psychologique sombre teinté de fantastique, alors on trouvera son bonheur sans le moindre doute.

L'histoire fourmille de bonnes idées, les personnages sont intrigants et Calliope est attachante. On a vraiment envie de comprendre comment et pourquoi le gentil papa de Calliope, brave homme sans histoire, s'est retrouvé assassiné dans des circonstances aussi illogiques et terrifiantes. Les personnages sont tous bien mystérieux et on s'interroge régulièrement sur leurs motivations et leurs actions. Heureusement, toutes les questions soulevées trouvent réponse à un moment ou l'autre du roman.

Calliope est un roman horrifique raté. Sans le moindre doute puisqu'il n'est pas horrifique pour deux sous. Et pourtant, c'est un livre qui mérite vraiment d'être lu, parce que s'il ne tient pas les promesses qu'on lui a prêté malgré lui, il n'en reste pas moins un roman captivant, vraiment très bien écrit et à l'ambiance surnaturelle très particulière. Le résumé dit qu'il s'agit d'un roman bouleversant et poétique, et ça, c'est totalement vrai.

Une très bonne surprise. Tabitha King est assurément un auteur à suivre.