Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 28 juin 2011

Les Traqueurs d'Ombre, Tome 1 : La lame des ombres


Les Traqueurs de l'Ombre,
Tome 1: La lame de l'ombre

de Seressia Glass


Éditions Éclipse

Sortie le 28 Janvier 2011 


Présentation de l'éditeur

De jour, c’est une experte en antiquités, mais sa vraie nature se révèle la nuit : c’est une traqueuse d’ombres. Entraînée depuis son plus jeune âge pour devenir la plus mortelle des traqueuses, Kira sert la Commission Gilead, et s’occupe des Déchus qui sèment la discorde et le chaos. Ce n’est pas une vie facile, mais aujourd’hui, elle a un problème bien plus sérieux : Bernie, son ancien mentor, lui a apporté une dague vieille de 4 000 ans pour l’authentifier, et, au premier contact, Kira a senti qu’elle appartenait à un Déchu du monde des ombres. Mais lorsqu’un démon tue Bernie, Kira doit faire face aux forces du Chaos, tout en résistant à l’étrange appel insidieux qui provient de la dague, et en évitant de tomber sous le charme de son ancien propriétaire, un guerrier nubien plusieurs fois millénaire dont le regard ne laisse pas Kira de glace.



Avis de Molina:

La lame des ombres, premier tome de la série Les traqueurs d'Ombre, est indéniablement un livre à ne pas manquer, la série risque de devenir incontournable !

Seressia a créé un monde où les dieux égyptiens et leur magie prédominent, un monde où l'ombre et la lumière s'affrontent pour prendre le contrôle depuis la nuit des temps. Que l'on soit passionné ou non par l'Égypte ancienne, l'auteure fait mouche. Elle nous plonge dans son univers en un temps record et rend la fermeture du livre des plus difficiles. 

Tout en reprenant les concepts et histoires que nous avons tous appris au collège, elle a su apporter sa touche pour en faire un monde unique et envoûtant. Il ne serait pas surprenant d'apprendre qu'elle est une passionnée d'antiquités égyptiennes, vu les connaissances qu'elle semble avoir dans ces domaines. C'est indéniablement une grande réussite et surtout des plus originales, ce qui devient de plus en plus rare vu le nombre d'ouvrages du genre à paraître ces derniers temps.

Mais un bon livre ce n'est pas seulement un univers, c'est aussi une histoire et là encore madame Glass nous épate. L'intrigue est extrêmement bien menée, les péripéties pleines d'imagination et d'imprévus et le suspense est à son comble durant l'intégralité du livre. Passés les premiers chapitres, impossible de reposer le livre tant l'envie de connaître la suite est forte, prévoyez une nuit blanche en perspective !

Et les personnages ! Et bien ils ne sont pas en reste. Kira est un personnage attachant avec un tempérament de feu comme on les aime tant et Khefar restera un vrai coup de cœur, mais je ne vous en dirai pas d'avantage pour vous laisser le plaisir de faire sa connaissance. On ne peut manquer de souligner le soin qu'a apporté l'auteure à la création de chacun des protagonistes de son histoire. Ils sont tout en nuance, en subtilité, et toujours si attachants chacun à leur manière.

Il est quasiment impossible que cette histoire vous laisse de marbre tellement elle est riche en émotions. Un sourire au lèvre, des larmes aux yeux, des frissons d'angoisse et une impatience grandissante pour connaître le dénouement, voilà ce qui vous attend.

Vous l'aurez compris, ce livre fut une véritable révélation pour moi, un pur moment de bonheur à chaque minute que j'ai consacré à sa lecture. C'est d'ailleurs avec tristesse que j'ai vu arriver la fin et c'est avec joie que j'attendrai impatiemment la suite. N'hésitez pas et laissez vous tenter, la série risque de devenir un must ! 

Je conclurai par une question: un monde enchanteur, une intrigue passionnante et des personnages envoûtants, comment passer à côté d'un tel livre ? 

Kayla Steele, Tome 1 : La fiancée de Dante

Kayla Steele,
Tome 1 : La fiancée de Dante
de Natacha Rhodes

Éditions Éclipses

Sortie le 21 Mars 2011


Présentation de l'éditeur :

Kayla Steele est une jeune californienne séduisante à la vie tumultueuse. Elle essaie tant bien que mal de conserver son travail tout en faisant face à ses factures. Mais lorsque son petit ami, Karrel Dante, est assassiné par une meute de loups-garous, elle découvre qu’il a mené une double vie : Dante était un Chasseur, chargé de traquer et d’éliminer les créatures surnaturelles de Los Angeles.
La pauvre Kayla se retrouve alors pourchassée par une cabale de créatures surnaturelles dans les rues de L.A. Kayla n’a dès lors pas d’autres choix que d’entamer un périlleux voyage dans les bas-fonds de la Cité des Anges, tout en apprenant à maîtriser les sciences occultes pour se venger des responsables de la mort de son fiancé…

Avis de Molina:

Après une telle couverture et un synopsis si alléchant, il était plus que difficile de résister à l'appel de ce livre. Que de bonheur une fois celui-ci arrivé, d'autant plus qu'avec 467 pages, il promettait de nombreux et bons moments de lecture. Malheureusement une fois la lecture commencée, l'enthousiasme du début est peu à peu retombé...

Voici l'histoire de Kayla, gentille fille sans histoire avec un petit ami adorable qui s'apprête à la demander en mariage. Bien évidemment rien ne va se passer comme prévu et Kayla va se retrouver plongée dans un monde peuplé de créatures mystiques, comme les loup-garous et les vampires, et découvrir que son amoureux n'était peut-être pas tout à fait ce qu'il prétendait être...

Si le début de l'histoire nous promet monts et merveilles, et bien que les péripéties soient nombreuses et variées, l'auteure ne parvient pas à transporter le lecteur dans son monde.
L'univers présente un petit air de déjà vu avec au final assez peu de nouveautés. Les loup-garous et les vampires sont les méchants et s'affrontent, les humains restent les gentils qui les chassent sous couvert d'organisation secrète. Bref rien de très original, sauf peut-être la pointe de technologie utilisée ça et là par tous qui donne un petit air légèrement futuriste au récit. Malgré tout, ça ne pèse pas et les clichés ne sont pas trop présents. L'environnement m'a plutôt fait penser à une toile de fond basique pour ce style de livre.

Mais si l'ambiance n'est pas au top, ce n'est pas nécessairement un problème surtout si l'intrigue est explosive. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Si Nathasha fait preuve de beaucoup d'imagination dans ce domaine, et malgré l'enchainement à un rythme très soutenu des péripéties, le rythme ne tiens pas et laisse le lecteur sur la touche, un peu comme un pêcheur qui regarde l'eau couler en se disant qu'il est très bien là où il est.

Côté personnages, nous restons aussi un peu sur notre faim. Tout les éléments sont présents pour faire de Kayla une héroïne bit-lit digne de ce nom, mais au final son caractère n'est pas assez affirmé. Nous attendons tout au long de l'histoire qu'elle nous prouve qu'on a tord et qu'elle vaut bien une Anita Blake ou une Elena Michaels, cependant la fin du livre arrive et ce n'est toujours pas le cas. Peut-être prendra-t-elle plus d'envergure dans les tomes suivants, c'est tout ce que nous lui souhaitons. Certains protagonistes secondaires sont prometteurs et avec un peu de travail pourraient vraiment devenir attachants, à suivre...

Vous l'aurez compris, si ce livre n'est pas désagréable à lire, il n'est pas non plus saisissant. Tenant compte du fait qu'il s'agisse du premier opus de la série, il faudra lire le prochain tome pour se faire une réelle idée du potentiel de la saga. Après tout, le premier tome d'Anita Blake fut l'un des plus mauvais.