Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 24 mai 2011

L'étrange monde de Là-bas

L'étrange monde de Là-bas
de Yvan Lallemand

Editions Plon jeunesse 

Sortie en mai 2011
Grand format / 318 pages / 16 €


Présentation de l'éditeur :

Quand Alexandra et Jérémie pénètrent dans la cabane délabrée de la forêt voisine, les adolescents ignorent dans quel cauchemar ils s'apprêtent à mettre les pieds. Car la maison donne accès à un monde terrifiant, peuplé de clowns carnivores et de personnages glaçants comme le fanatique Prêcheur et Basile le destructeur. Revenus sains et saufs, Alexandra et Jérémie pensaient en avoir fini. Erreur...

Avis d'Asmodée

Alexandra et Jérémie sont deux adolescents qui vont découvrir par hasard Là-bas, un monde étrange où les attendent de surprenantes rencontres et des dangers insoupçonnables. Par mégarde, ils vont relâcher les Terreurs, des monstres enfermés dans une curieuse prison baptisée Le Castel. Un an après leur première incursion dans le monde de Là-bas, la Nuit Verte s'abat sur le monde. Les gens autour d'eux étant plongés dans un sommeil inextricable, Alexandra et Jérémie se voient contraints de retourner dans Là-bas afin de refermer les portes du Castel laissées ouvertes après leur passage. Rouge, un être appartenant à une caste qui a vocation de retrouver les Terreurs, leur servira de guide dans une aventure peuplée de créatures étranges et de merveilles.

Avec L'étrange monde de Là-bas, Yvan Lallemand donne vie à une histoire à la fois intelligente et incroyable. Sous sa plume, prend forme un univers profond, cohérent. Il n'est guère aisé de nos jours de surprendre le lecteur, et pourtant les aventures de Jérémie et Alexandra y réussissent fort bien. L'idée qu'une cabane anodine perdue dans les bois puisse relier notre monde (appelé Ici) à celui du monde de Là-bas est judicieuse. L'auteur parsème son récit fantastique de rebondissements, si bien que le voyage des deux adolescents et de leur guide jusqu'à la prison du Castel se déroule sans temps mort.

L'histoire se montre riche en monstres inquiétants et en lieux insolites : un village abandonné, une forêt hostile, un monastère autour duquel rôde une créature appelée La Fiancée, un désert… Parmi les êtres que vont croiser le groupe de héros, on notera l'importance toute particulière de clowns sauvages regroupés en clans, qui sont en réalité des animaux. Au cours de leur périple en direction du Castel et de son Maître, les deux jeunes collégiens devront prendre garde aux machinations d'un homme nommé Serviteur, et à ne jamais accorder leur confiance à personne. Surtout qu'une terrible menace se profile : la Cohorte, un fléau autrefois enfermé dans le Castel qui risque de revenir.

L'étrange monde de Là-bas bénéficie d'une écriture savamment dosée, accessible à tous et pourvue d'une certaine élégance. Les thèmes abordés au fil des pages se rapportent bien sûr au courage, mais touchent également les doutes intérieurs propres à l'adolescence ainsi que les problèmes familiaux inhérents pour des enfants de l'âge à Alexandra et Jérémie. Par de nombreux côtés et malgré sa bizarrerie, le monde de Là-bas se révèle moins cruel que le nôtre. Grâce à ce périlleux voyage qui leur est imposé, les deux jeunes héros vont apprendre à mieux se connaître eux-mêmes. Surtout qu'ils font l'objet d'une prophétie leur réservant bien des surprises.

Les chapitres du roman sont relativement courts, ce qui donne un texte aéré et convivial, parfait pour les jeunes lecteurs. Pour insuffler du rythme à son récit, l'auteur emploi des flash-back, change le point de vue des personnages, Alexandra tient à jour un journal intime… On ne s'ennuie donc à aucun moment de ce roman doté d'une couverture du meilleur goût, ce qui ne gâche rien.

L'étrange monde de Là-bas est une histoire aux multiples facettes : émouvante et pleine de périls que Rouge et les deux adolescents du monde d'Ici devront surpasser. Yvan Lallemand offre ici un livre contenant une belle part d'imaginaire, un ouvrage recommandé aux lecteurs qui aiment les beaux récits.

Les Ombres de la nuit, Tome 4 : Âme Damnée


Les Ombres de la nuit
Tome 4 : Âme Damnée
de Kresley Cole

Editions : J'ai Lu
Collection : Crépuscule

Sortie le 6 avril 2011


Présentation de l'éditeur :

Un vampire fou et une ballerine fantôme pour cette suite de la célèbre série paranormale de Kresley Cole !
Le vampire Conrad Wroth a été enfermé par ses frères pour l’empêcher de nuire aux humains. Néomi Laress, de son côté, est devenue fantôme depuis son assassinat. Personne ne peut la voir… sauf Conrad, tourmenté par le violent désir qu’elle lui inspire. Jusqu’où ira-t-il pour la conquérir ?

Avis de Molina

Cette série fut un coup de cœur lors de son lancement, j’ai particulièrement aimé le premier tome et même si les tomes 2 et 3 étaient très bons, ma préférence restait pour Morsure secrète. Quelle joie ça a été de constater que je retrouvais ce bonheur dans ce nouvel opus. Car autant le dire tout de suite, c’est de l’extase en barre !

Nous voici face au couple le plus improbable possible : un vampire à moitié fou et un fantôme ! En plus, les circonstances ne sont pas en leur faveur : Conrad est séquestré par ses trois frères qui veulent le guérir de sa folie et Néomi est piégée dans la propriété où elle a été assassinée. Heureusement, Nix passant par là a eu la bonne idée de suggérer cette fameuse résidence pour l’enfermement de Conrad. Le monde n’est-il pas bien fait ?!
Et là c’est la rencontre, elle aussi improbable puisque les trois autres frères Worth ne peuvent pas voir les fantômes, mais Conrad si ! Et voilà comment se confrontent deux caractères que tout semble opposer. Lui est obsédé par sa vengeance et il vit complètement dans le passé au milieu de sa soif de sang et de sa folie. Mais elle, est pleine de joie de vivre, enfin d’exister, elle savoure les plus petites choses malgré son ennui et surtout elle savoure le présent comme le plus fin des chocolats.
Vous vous en douterez, l’amour entre eux sera à la hauteur de leurs caractères et la passion au rendez-vous. La sensualité et frustration seront aussi de la partie, rendant certaines scènes brûlantes à la limite du supportable. Mesdames, prévenez vos hommes, vous risquez d’avoir des idées après certains passages !

Malheureusement, ce dernier tome de la série Les ombres de la nuit se termine trop vite et l’attente sera trop longue avant la sortie du cinquième opus, vivement !


Les Seigneurs de l'Ombre Tome 5, Le guerrier des ténèbres de Gena Showalter

Les Seigneurs de l'Ombre
Tome 5, Le guerrier des ténèbres

de Gena Showalter


Editions Harlequin
Collection Best-Sellers Paranormal

Sortie le 1er mai 2011
Poche / Prix 6,99€


Présentation de l'éditeur 

L’immortel Aeron, prince des seigneurs de l’ombre, est sur ses gardes : depuis quelques semaines, il sent roder autour de lui une redoutable présence féminine. Comme un être vengeur qui chercherait à le tuer. Quand Olivia apparaît enfin, si belle et si pure, ce n’est pourtant pas pour l’assassiner avec son épée de feu, mais pour le supplier de l’initier à l’amour et aux plaisirs de la chair. Peut-il se laisser séduire ? Car même si cet ange aux yeux bleus éveille en lui un besoin d’aimer qu’il ne soupçonnait pas, il ne peut abandonner Legion, la petite démone qu’il aime comme sa fille et qui ne supporterait pas une autre femme dans leur vie. De plus, comment être sûr que les cheveux d’ébène et les lèvres si attirantes d’Olivia ne sont pas un piège mortel destiné à l’abuser et l’anéantir ? Déchiré par des pulsions contradictoires, Aeron est pourtant loin de se douter que ce combat entre le devoir et la passion le rapproche de dangers bien plus sombres et bien plus terribles – là où s’estompe la frontière entre le bien et le mal et où l’amour affronte son ultime épreuve.


Avis de Molina

Ah le tant attendu cinquième tome des seigneurs de l’ombre ! Après avoir bataillé pour l’obtenir (et oui comme d’habitude, il est à peine sorti et il est déjà indisponible…), je me suis jetée dessus en véritable fan de la série. Malheureusement ma motivation est retombée en cours de lecture…

Contrairement aux quatre autres histoires d’amour qui nous ont déjà été présentée, celle-ci ne m’a pas particulièrement emballée. Si l’idée de départ est bonne, un immortel habité par un démon amoureux d’un ange et réciproquement, la sauce prend un peu moins bien. Olivia voue quasiment un culte obsessionnel à Aeron et bien entendu, elle prend en grippe Légion. Du côté d’Aeron eh bien les choses ne sont pas beaucoup mieux : entre un démon pitoyable qui gémit après Olivia la moitié du temps et un guerrier immortel particulièrement obstiné et suffisant, on est bien servi ! Au final, leur histoire d’amour fait un peu cliché et manque de ce petit quelque chose qui fait que l’on se passionne pour l’histoire.

Heureusement en parallèle les péripéties s’enchaînent et l’intrigue principal avance. Quelques révélations des plus inattendues nous sont offertes par Gena et les graines sont plantées pour le prochain livre. L’auteure nous donne également quelques nouvelles concernant la grossesse d’Ashlin dont les fans attendent avec impatience le dénouement, en espérant qu’il soit suivi d’autres heureux événements !

Vous l’aurez compris, mon avis est plutôt mitigé sur ce tome. D’un côté le style de l’auteure reste fidèle à lui-même et l’histoire avance bien, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas et que le récit se lit très agréablement et d’un autre côté, l’histoire d’amour est un peu fade et inférieure à ce à quoi Gena Showalter nous a habitués. J’attendrai le prochain tome avec impatience en espérant qu’il soit plus fidèle à la série côté passion !