Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 19 avril 2011

La porte aux oiseaux

La porte aux oiseaux
de Katie Hickman


Éditions J.C. Lattès

Sortie le 2 février 2011
Format Broché / 450 pages / Prix 21,50€


Présentation de l'éditeur

Constantinople, 1599. Une délégation de marchands anglais s’apprête à remettre au sultan une extraordinaire horloge mécanique, présent de la reine Elizabeth. Parmi eux, Paul Pindar, secrétaire de l’ambassadeur, porte depuis deux ans le deuil de sa fiancée Celia Lamprey, perdue en mer. Un jour, il apprend la présence, derrière les murs interdits du harem, d’une jeune femme ressemblant en tous points à son amour perdu. Se pourrait-il que Celia soit encore en vie ?
Au sérail, une impitoyable lutte pour le pouvoir oppose la mère du sultan et sa favorite. Le chef des eunuques noirs a été emprisonné. Celia, devenue Kaya, tente de survivre au milieu des intrigues, ne sachant à qui se fier dans cet univers clos dont la beauté et la sensualité dissimulent des pièges mortels. La situation devient encore plus dangereuse lorsqu’elle apprend que Paul se trouve lui aussi à Constantinople.
Des siècles plus tard, Elizabeth Staveley, qui fait des recherches pour sa thèse de doctorat, découvre dans une bibliothèque d’Oxford un fragment de manuscrit concernant Celia. Tout de suite, elle se passionne pour le sort de cette jeune captive anglaise, comme si un lien mystérieux les unissait. Sa quête la mènera jusqu’à Istanbul, vers les labyrinthes secrets du harem de Topkapi où une histoire tombée dans l’oubli depuis quatre cents ans attend d’être enfin racontée.


Avis de Kamana

Voilà un roman dont le synopsis très alléchant est loin de rendre hommage à la beauté de l’histoire. Nous sommes conviés à un voyage aussi bien dans le présent que dans le passé suivant deux jeunes femmes dont les vies sont séparées de 400 ans.

Elizabeth Staveley, étudiante à Oxford en quête d’un sujet pour sa thèse de doctorat trouve dans la partie orientale de la bibliothèque un parchemin qui relate un passage de la vie de Celia Lamprey. Très intriguée par cette découverte inopinée, elle décide de chercher le rapport de captivité censé être écrit par Celia. En effet, dans les faits historiques, la jeune femme naviguait sur le bateau de son père pour rejoindre l’Italie et épouser Paul Pindar, marchand de la Compagnie du Levant et secrétaire de l’ambassadeur d’Angleterre à Constantinople, quand leur navire coula, emmenant avec lui tous ses passagers. Le texte présent sur le parchemin vient contredire ces événements et donne des informations sur la présence de Celia au sein du harem du sultan. Entre sa soit disant mort et la révélation de cette captivité, il y a un gouffre dont Elizabeth entend bien trouver la vérité quitte à aller jusqu’à Istanbul.

Le coup de génie de l’auteur tient dans son agencement de la trame. Le récit se construit par intermittence avec des chapitres ayant comme sujet Elizabeth dans le présent et d'autres en l'an 1599 à Constantinople en compagnie de Celia dans le harem du sultan. Nous cheminons avec notre jeune étudiante anglaise en quête de vérité alors que celle-ci nous sera dévoilée, à nous, lecteurs au fur et à mesure que l’intrigue qui se joue dans le palais Ottoman avance.

Dans le présent, en annexe de sa quête, Elizabeth veut fuir l’amour de Marius qui la dévore à petit feu et l’anéantit. Elle ira jusqu’à Istanbul pour trouver la réelle vie de la captive mais aussi pour oublier cet homme qu’elle aime au-delà du raisonnable et qui la fait souffrir.

Dans le passé, Celia veut croire qu’elle pourra revoir son tendre amour Paul, mais la loi du harem est la plus stricte au monde. Les complots, les assassinats, les ragots, la jalousie, le pouvoir, les convoitises, tout cela est le quotidien de ces femmes esclaves. Devenir la favorite du sultan est un avenir dangereux, mortel. L’auteur nous ouvre les portes d’un monde de silence, où un simple regard vous trahit et vous condamne. Les secrets, la méfiance sont le lot de cet univers quasi carcéral suffocant, étouffant et cruel. La pureté et la naïveté de Celia vont lui jouer bien des tours…

L’écriture est tout simplement délicieuse, nous transportant en même temps que l’histoire. Les chapitres sont coupés au moment le plus crucial nous laissant curieux de savoir la suite de chaque époque et ce tout le long. du livre. Aucune des deux parties n’est en reste, enrichie par des personnages secondaires très présents qui agrémentent magnifiquement le récit.

En prenant ce roman, vous ouvrez un écrin dont les trésors et la beauté vont vous chavirer agréablement mais aussi tragiquement !

Traquées

Traquées
de Michael Robotham

Éditions France Loisirs


Sortie en 2009
Grand format / 640 pages / 10,95 €


Présentation de l'éditeur:


"Vous ne comprenez pas". Voilà les derniers mots que prononce une femme nue, ne portant qu’une paire d’escarpins rouges, avant de lâcher son portable et de se jeter du haut d’un pont sous les yeux effarés de Joseph, psychologue de renom. La victime, apprend-il plus tard, loin d’être suicidaire, était en plus sujette au vertige. Quelle voix sortie de l’enfer a murmuré à l’oreille de la malheureuse pour la pousser au pire ? Joseph est décidé à comprendre...

L'avis de Lila:

Qu'est-ce qui peut pousser une femme, mère de famille comblée et sujette au vertige, à se rendre nue sur un pont pour se suicider ? Quelle est cette personne avec laquelle elle discute au téléphone, et qui semble l'encourager à sauter plutôt que de tenter de l'en dissuader ?
Joe, professeur de psychologie estimé, est appelé sur place pour empêcher ce drame de se produire. Malgré ses efforts, la jeune femme sautera, provoquant chez le psychologue culpabilité et incompréhension. Rien n'est logique dans ce prétendu suicide. Ni dans ceux qui suivront...

Une fois la lecture commencée, difficile de reposer ce roman, tant le rythme est haletant et l'histoire prenante. Raconté en alternance par Joe, qui tente de résoudre cette affaire, et par Gedeon, cet homme mystérieux qui semble être derrière ces étranges suicides, la narration est musclée et vous tient en haleine d'un bout à l'autre du récit.

L'auteur a apporté un soin particulier à ses personnages, il a su les rendre crédibles et vivants, attachants même pour certains.
Joe, le psychologue atteint de la maladie de Parkinson, père et mari heureux, tente de garder un équilibre dans sa vie alors que cette affaire l'entraîne malgré lui sur une pente dangereuse. Entre sa femme qui lui reproche son implication croissante dans l'enquête, l'inspecteur Veronica Cray qui s'appuie de plus en plus sur lui et Darcy, la fille de la suicidée qui vient frapper à sa porte pour lui réclamer de l'aide, Joe a bien du mal à s'en sortir. Tout le monde compte sur lui, mais pour satisfaire les uns, il devra décevoir les autres, et il aura beaucoup de peine à concilier ses responsabilités et son désir de justice. Cette affaire aura des répercussions irréparables sur sa vie, sa famille, son couple, et pourtant, il ira jusqu'au bout, se refusant à détourner les yeux des horreurs commises par un monstre, comme sa femme l'exige.

Si Joe est un personnage chaleureux et aimant, Gedeon lui, le dangereux psychopathe qui se cache derrière cette vague de suicides, est tout l'inverse. Froid, calculateur, pervers, rien ne semble l'atteindre ni le détourner du but qu'il s'est fixé.
Intelligent et sadique, il est à la fois dérangeant et passionnant de découvrir comment il pousse ces femmes au suicide. C'est également inquiétant, car ses arguments sont si bien établis que personne ne pourrait affirmer ne pas tomber dans le piège. La question étant, jusqu'où iriez-vous pour sauver votre enfant ?

J'ai dévoré ce roman en seulement quelques jours, l'écriture est fluide, les chapitres s'enchaînent à une vitesse vertigineuse et le suspens est présent jusqu'à la dernière page. On voit arriver certaines choses de loin pour être honnête, mais ça ne gène en rien la lecture et ne gâche en aucun cas le récit qui demeure surprenant et habilement écrit.

Le livre idéal pour les amateurs de suspens et de thrillers psychologiques !

IllusiOnis Circus, Actes I & II

IllusiOnis Circus
Actes I & II

de Loup Lassinat-Foubert
Edilivre


Format classique 13/20 cm / 414 pages noir et blanc

Présentation éditeur

Neville est amnésique, mais il se moque de savoir qui il est. Le jour, c'est un étudiant cynique qui peine à s'intégrer. La nuit, c'est un redoutable sorcier qui combat des démons grâce à ses pouvoirs étranges et à sa faux Hellrose. Évidemment, son identité nocturne doit rester secrète. Cette vie simple quoique peu banale, réglée comme une horloge, il ne voudrait en changer pour rien au monde. Il est amnésique, et il se moque de savoir qui il est. Jusqu'au jour où il rencontre Emélia…
Complots, manipulations et faux-semblants, Illusionis Circus entraîne le lecteur dans un jeu de piste où les apparences sont trompeuses et où règnent l'outrance, la folie, la magie et l'ironie. Saurez-vous changer l'histoire avant que l'histoire ne vous change ? Saurez-vous briser le Cercle de l'Illusion ?

Avis de Kamana

Un roman complet où s'entremêlent fantastique et sensibilité, mythologie et modernité, le tout allié à une plume agréable et fraîche !

Les autres le disent gothique avec son allure délurée, ses habits sombres et son sempiternel kilt rouge. Oui mais c’est pour mieux cacher son arme mon enfant ! Bienvenue dans l'univers baroque de Néville.

Le jeune homme se réveille deux années auparavant dans un cimetière avec un trou béant à la place des souvenirs, pour seule compagnie J.C., un fantôme qui ne peut sortir de ce lieu, et pour seuls effets personnels son arme, Hellrose - un tube cylindrique qui se transforme en faux, un vieux livre de magie et une loupe lui permettant de voir la véritable nature des êtres qu’il est censé tuer. Néville est un sorcier, étudiant plutôt flemmard le jour, mais qui combat toutes les nuits le mal sous ses diverses formes, des succubes aux vampires et toute une panoplie de monstres variés entre les deux. Son apprentissage de la magie, il le doit à son spectre d’ami à qui il rend régulièrement visite et qui le guide et le soutient.

Bien que ses journées et ses nuits soient bien remplies et qu’il ait des amis, Néville, nimbé dans une sorte de solitude, est comme perdu, doute, se cherche même s’il ne se l’avoue pas. Au hasard de ces combats il va rencontrer Emelia, jeune sorcière amnésique elle aussi, aux courbes sensuelles mais au redoutable pouvoir. De cette rencontre en découleront d’autres qui changeront à jamais la vie de Néville. Un groupe hétéroclite puissant et émouvant va voir le jour.

Entre humour et tendresse, Loup Lassinat-Foubert nous emporte dans un tourbillon de sentiments, un déluge d’action. Sous une écriture stylée, fun et sérieuse à la fois, pleine de peps, nous n’aurons aucun répit jusqu’à la fin. Les actions s’enchaînent avec brio, le tout saupoudré d’une émotivité poignante. Les temps morts sont proscrits et chaque fois que nous sentons l’intrigue commencer à flotter, l’auteur rebondit illico et nous propulse loin, beaucoup plus loin que nous ne l’imaginions.

Les enjeux vitaux sont sur un pied d’égalité avec ceux de la passion, de la volupté. Néville est le ciment du groupe, chacun relié à lui par une sorte d’attirance instinctive dont ils n’ont conscience. Le couple qu’il forme avec son compagnon est d’une beauté stupéfiante. L’homosexualité est approchée avec tendresse, douceur et naturel, ne choquant à aucun moment le lecteur. De plus la fragilité de cette relation soumise aux doutes, à la jalousie lui donne plus de force et de beauté.

Côté trame, accrochez-vous bien car là aussi rien n’est laissé au hasard. Le fantastique se mêle au réel de façon innovante. Personnages mythologiques s’imbriquent avec mondes parallèles à la technologie de pointe, dont les Enfers sont la porte, le pont, le passage obligé. Vos croiserez des personnages forts, froids, dangereux dont les ambitions de pouvoir sont synonymes de mort. A la recherche de leur passé nos amis feront des découvertes spectaculaires, mais aussi sombres et peut-être fatales pour l'humanité. Entre complots, meurtres sanglants, trouver la vérité et des appuis sera chose difficile.

Dans ce groupe disparate où les tensions sont omniprésentes et les destins liés chacun devra accepter l'autre. Y arriveront-ils ? Où leur quête d’identité les mènera-t-elle ? Pour le savoir vous n’aurez d’autre choix que de plonger au cœur de ce roman étrange, fantasmagorique et envoûtant !