Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 25 mars 2011

Crimes au clair de lune



Crimes au clair de lune
Collectif sous la direction de Charlaine Harris

Éditions Michel Lafon

Sortie le 3 février 2011



Présentation de l'éditeur :

Disparitions en série, visions dérangeantes, attaques terroristes anti-vampires, emails de l’Au-delà, métamorphoses imprévues…

Qui n’a jamais souhaité avoir un fantôme ange-gardien pour veiller sur lui, ou une grand-mère psychique qui reçoit les morts sur le pas de sa porte ?

Les héros de ces nouvelles franchissent la frontière pour le monde de l’étrange… et vivent des histoires à vous glacer le sang.

Pour commettre le crime parfait, le clair de lune est le meilleur complice…

Suivez les plus célèbres auteurs américains de la Mystery Writers of America dans leurs aventures captivantes et profitez de la noirceur de la nuit…


Avis de Pauline:

Crimes au clair de Lune est un ensemble de nouvelles écrites par différents auteurs américains talentueux de la Mystery Writers of America (MWA). Sous la coupe de Charlaine Harris cette association d’auteurs de romans policiers va s’essayer au genre surnaturel. Pour un petit rappel c’est bien la MWA qui décerne chaque année le prix Edgar Allan Poe aux meilleurs auteurs de romans policiers.

Ces auteurs, dont pour certains vous connaissez les mérites ou pour d’autres vous irez complètement à la découverte, se sont lancés le défi de vous surprendre, de vous faire frissonner ou bien même de vous effrayer en quelques pages. Dans chaque nouvelle, le mystère se mêle au surnaturel, le genre policier dont ils ont l’art de manier la plume se mélange au fantastique pour créer une alchimie parfaite et surprenante qui est loin de nous déplaire. Au fil des histoires on ira à la rencontre d’étranges disparitions, d’énigmatiques personnages, de maisons hantées, de petites filles aux pouvoirs inquiétants ou bien encore d’objets insolites. Et pour ouvrir ce bal à vous donner froid dans le dos, Charlaine Harris nous offre un petit spin-off de sa série la Communauté du Sud, mettant en scène une autre héroïne ayant subit les attentats anti-vampires de Rhodes.

Ne vous y m’éprenez pas, une fois commencé, il est impossible de lâcher cet ouvrage…. Même si les nouvelles sont toutes indépendantes les une des autres, inutile de résister à l’appel qui vous saisit une fois une histoire achevée, car vous serez irrémédiablement attirés par la suivante. Bien sûr certaines vous frapperont plus que d’autres, ou vous laisseront bien plus perplexes, mais dans l’ensemble toutes sont teintées d’une note qui vous surprendra.

Ce recueil de nouvelles est très bien écrit et la plume de la plupart des auteurs parfaitement adaptée à cet enchevêtrement de styles qui reste fortement teinté de la noirceur et du mystère des bons romans policiers. Si vous souhaitez passer un très agréable moment en compagnie de divers personnages sombres, étranges, inquiétants ou au contraire attirants et attachants et de leurs auteurs n’hésitez pas à vous lancer dans ce fabuleux roman.

Les secrets de Wisteria


Les Secrets de Wisteria
d'Elizabeth Chandler

Editions Hachette
Collection Black Moon

Sortie le 16 mars 2011
237 pages / 14 €


Présentation de l'éditeur :

Pendant 16 ans, Megan n’a pas eu de nouvelles de sa grand-mère. Et voilà que celle-ci l’invite dans son manoir, sans pour autant l’accueillir avec chaleur. Megan y rencontre son cousin Matt, tout aussi froid, qui l’attire étrangement. Elle découvre un petit cimetière familial où gît une certaine Avril, morte à l’âge de 16 ans. A force d’événements étranges et de recherches, Megan comprend qu’Avril est morte - assassinée ? - pour l’amour d’un homme et que l’histoire pourrait bien se répéter...


L'avis de Scende :


Megan part en vacances chez sa grand-mère pour la première fois. Les relations entre sa famille et la vieille femme sont difficiles et en particulier pour elle, qui est une enfant adoptée. Alors bien sûr, quand sa grand-mère l’invite à passer deux semaines chez elle, la jeune fille est plutôt perplexe. Et elle va le rester puisque l’accueil est particulièrement froid… Depuis quelques temps, Megan fait des rêves singuliers et troublants qui vont bousculer son quotidien à son arrivée dans la demeure de la patriarche. Quelle n'est pas sa surprise lorsque, arrivée à destination, elle découvre que la maison de ses rêves est celle de sa grand-mère ! Dès lors, de nombreux évènements vont faire leur apparition dans sa vie. Des éléments troublants en rapport avec sa grand-mère que Megan va s’efforcer de comprendre, d’autant plus qu’elle semble en être l’épicentre…

Megan est une enfant adoptée. Les rêves troublants qu’elle fait chaque nuit vont trouver leur réponse grâce à l’invitation de sa grand-mère. Pourtant, la vieille femme va montrer avec insistance ses sentiments négatifs à l’égard de sa petite fille. Mais cette dernière a la langue bien pendue et la répartie facile. L’héroïne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et dont les réparties cinglantes sont un plaisir pour le lecteur donne une touche de fraîcheur à l’histoire.

Elle découvre donc cette grand-mère froide et antipathique qui, malgré son ressenti pour la jeune fille, l’accueille sous son toit. Dès lors, les évènements vont effrayer la vieille femme qui va s’en prendre à Megan, la jugeant responsable. C’est une femme acariâtre qui aime être obéie. L’histoire nous en apprend plus sur son passé au fil des pages et nous comprenons pourquoi elle est si terrible.

Enfin, dernier personnage de la famille de Megan : Matt, son odieux cousin. Dès son arrivée, celui-ci refuse de lui adresser la parole et c’est grâce aux piques de la jeune fille qu’il va finalement s’ouvrir à elle, en gardant toutefois ses distances. Les relations entre les deux cousins sont intéressantes, puisque peu à peu chacun va faire un pas vers l’autre. Toutefois, Matt tente de préserver un lourd secret en tentant d’empêcher sa cousine de découvrir l’histoire que cache sa famille.

Les personnages secondaires sont très présents dans le roman. Ce sont tous des villageois qui vont aider Megan dans ses recherches. Nous avons ici Sophie, sa nouvelle amie qui semble avoir un lien particulier avec notre héroïne ; mais aussi Miss Lydia, la voyante ; Ginny, l’amie de sa mère… Chaque personnage a son caractère et permet de mieux cerner le mystère qui entoure la ville de Wisteria et plus particulièrement le manoir de Scarborough.

La lecture fluide tient le lecteur en haleine tout au long des pages. Toutefois, même si le texte est agréable, l’intrigue reste simple et un léger arrière-goût de déjà vu s’insinue, particulièrement au début du roman. Malgré ce sentiment, l’intrigue est si bien ficelée qu’il en devient difficile de quitter sa lecture ! La première impression s’estompe alors et l’histoire prend pleinement possession du lecteur !

En conclusion de cette chronique, je dirais que ce livre se laisse lire. Un second tome est prévu et pourtant celui-ci se suffit à lui seul. Destinée à un public jeune, l’histoire s’en ressent et nous trouvons là un roman léger mais qui contient tous les éléments : un sombre passé, des évènements paranormaux, une intrigue et une jeune enquêteuse, et bien sûr, un dénouement. Autrement dit, nous avons là un roman complet et agréable !