Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 19 mars 2011

Crescendo

Les Anges Déchus
Tome 2 : Crescendo
de Becca Fitzpatrick

Les Éditions du Masque
Collection MsK


Présentation de l'éditeur :

Nora aurait du savoir que sa vie était loin d’être parfaite. Bien qu’elle ait commencé une relation avec son ange gardien, Patch (qui, malgré son titre, peut être qualifié de tout sauf d’angélique), et qu’elle ait survécu à une tentative d’assassinat, les choses ne s’arrangent pas. Patch commence à être distant et Nora n’arrive pas à comprendre si c’est pour son bien à elle ou s’il ne se serait pas détourné pour sa pire ennemie, Marcie Millar. Sans compter que Nora est hantée par des images de son père et elle devient obsédée par l’idée de trouver ce qui s’est réellement passé la nuit ou il est parti à Portland pour ne jamais revenir à la maison.

Plus Nora s’enfonce dans le mystère de la mort de son père, plus elle se demande si son héritage Néphilim n’a pas quelque chose à voir avec sa mort ainsi qu’avec le fait qu’elle semble être en danger beaucoup plus souvent qu’une fille normale. Etant donné que Patch ne répond plus à ses questions et semble se tenir en travers de son chemin, elle va devoir trouver elle-même des réponses. Mais Nora compte un peu trop sur le fait qu’elle a un ange gardien sur son épaule et cela met en danger encore et encore. Mais peut elle vraiment compter sur Patch ou cache t il des secrets encore plus noirs que ce qu’elle peut imaginer ?

Chronique d'Elaura :

Suite directe de Hush Hush, Crescendo est une totale réussite et nous prouve que la série de Becca Fitzpatrick n'est pas une énième variation sur le thème des anges, mais bien une saga palpitante avec de réelles bonnes idées, bien mieux exploitées dans ce nouvel opus.

Nous retrouvons les mêmes protagonistes, Nora et Patch alors que de nouveaux personnages entrent en scène. L'intrigue prend forme et répond à nombre de questions restées en suspens à la fin du premier tome. Beaucoup plus sombre, Crescendo nous offre une analyse plus fouillée des personnages et l'histoire n'en devient que plus passionnante. Loin de la légèreté du volet précédent, nous évoluons ici dans une ambiance feutrée et glauque proche du thriller qui sort le roman du cadre étroit la littérature Y.A pour nous plonger résolument dans un récit destiné à un public plus mature. Nous n'avons plus l'impression de lire un livre pour jeunes adultes, mais un roman à l'intrigue policière et surnaturelle menée avec brio et dont les éléments distillés avec parcimonie nous tiennent en haleine de bout en bout.

Même l'histoire d'amour entre Nora et Patch est loin d'être idyllique. Elle est nimbée de mystère, entachée de non-dits et de nombreux secrets, pervertie par la jalousie de l'une et l'incompréhension de l'autre. Une romance qui devient plus adulte à l'image du récit et la rend donc beaucoup plus intéressante.
Le roman se termine sur un cliffhanger insupportable qui promet une suite captivante.

En tout cas, après un premier tome en demi-teinte, Crescendo nous démontre que la série Les Anges Déchus avait besoin d'un peu de temps pour prendre son envol, c'est chose faite !

Les chroniques des Gardella, tome 2 : Le crépuscule des vampires de Colleen Gleason

Les chroniques des Gardella,
tome 2 : 
Le crépuscule des vampires

de Colleen Gleason

City Editions

Sortie le 2 février 2011


Présentation de l'éditeur :

Héritière d'une longue lignée de Vénators, les fameux chasseurs de vampires, Victoria Gardella a été désignée pour perpétuer la tradition ancestrale. Cette lourde responsabilité la mène cette fois en Italie. Dans les rues sombres de la Rome du XIXe siècle, elle doit absolument neutraliser un vampire dont le pouvoir augmente démesurément en absorbant les âmes des morts. Accompagnée de Sébastien, un homme aussi séduisant que peu recommandable, Victoria affronte l'ennemi le plus redoutable que les Gardella aient eu à combattre au cours de l'Histoire. Et lorsqu'elle découvre qu'elle a été trahie, la chasseuse de vampires doit faire appel à un courage et une détermination sans limites pour tenter de survivre...

Chronique d'Elaura :

Second volet des Chroniques des Gardella, Le Crépuscule des Vampires tient toutes ses promesses, après un premier tome réussi dont la principale fonction était de poser les jalons de l'univers particulier de Victoria Gardella.
Après les événements tragiques vécus en début de série, Victoria, veuve et vénatore* tente de reprendre goût à la vie et de mener à bien la tâche qui lui est maintenant dévolue.
Mais il lui faudra du temps pour récupérer. Après une année salvatrice de repos et de deuil, Victoria reprendra du service et sa nouvelle quête la mènera jusqu'en Italie où elle devra combattre un puissant vampire, affronter les fantômes du passé et regarder sa vie prendre un tournant radical et définitif …

Bien meilleur que le premier tome, le Crépuscule des Vampires est plus sombre et mieux construit. Ce qu'il perd en légèreté et fraîcheur il le gagne en émotion et la psychologie des personnages devient plus dense, plus fouillée. Victoria a changé mais ce n'est pas elle qui au final nous surprend le plus. Ce sont les héros qui la côtoient.
Sébastien, le débauché notoire rencontré précédemment, tient une place importante dans ce récit et le mystère qui l'entoure le rend plus fascinant et donc beaucoup plus intéressant. D'ailleurs, Victoria elle-même ne restera pas indifférente bien longtemps et leurs rapports seront ponctués de tension et de sensualité.
Maximilian, le vénatore et coéquipier de Victoria est la seconde surprise du livre. Nous avions déjà eu un aperçu de son caractère ténébreux, mais ici il prend toute sa place. Maître du jeu et malmenant Victoria autant que le lecteur, Max n'en devient pas moins touchant et troublant et à la fin, nous ressentons beaucoup de compassion pour ce personnage ambiguë dont le combat intérieur lui confère une aura de héros torturé totalement irrésistible.

Le final nous laisse un sentiment de grande tristesse et nous attendons la suite avec impatience, d'autant plus que les relations entre nos protagonistes risquent d'être plus que passionnantes.

En bref, une réussite pour un tome sensuel où l'action constamment présente est au service d'une intrigue bien menée qui ne laisse pas de place à l'ennui. Les personnages deviennent attachants et nous lirons leurs prochaines aventures avec beaucoup de plaisir.

* Venatore : Chasseur de vampires