Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 5 mars 2011

Skeleton Creek de Patrick Carman


Skeleton Creek
de Patrick Carman

Éditions Bayard Jeunesse
 
Sortie le 10 mars 2011 
 
Présentation de l'éditeur :

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes.
Avec Sarah, ma meilleure amie, j'ai tenté de percer un sinistre secret. J'ai failli en mourir. A présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C'est à peine si j'ose croire à ce que j'ai vu et entendu.
Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m'efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. A chacune de ses découvertes, elle m'envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette.

Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité.

Mais, nous le savons, rien n'est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme SKELETON CREEK.



L'avis de Chani :


J’avais hâte de plonger dans cette expérience, et j’en ressors enchantée.

Ryan et sa meilleure amie Sarah se sont rendus à la drague, là où était extrait l’or il y des années de cela, mus par leur curiosité et les rumeurs courant sur cet endroit. Lors de cette expédition, Ryan va être victime d’un accident et se casser la jambe. Immobilisé, c’est Sarah qui va poursuivre leurs investigations, lui transmettant ses découvertes au fur et à mesure par mail et vidéos, bien que leurs parents, suite à ce nouvel incident, le plus grave d’une longue liste, aient interdit le moindre contact entre eux.

Plus qu’un simple livre, « Skeleton Creek » est un concept mêlant des scènes vidéo au livre, permettant au lecteur de voir les mêmes évènements que les héros et de mener l’enquête en même temps qu’eux.

Le procédé est très impliquant et exaltant, et je suis très cliente de ce type d’expérience. Je me suis donc très vite prise au jeu, courant à mon PC munie de mon code pour voir à mon tour les images tournées par Sarah.

L’ambiance est lourde et angoissante, un peu à la sauce du «projet Blair Witch » et d’un soupçon de « Silent Hill » (enfin là c’est mon imagination qui a travaillé, mais je trouve que la loi du silence qui règne dans cette ville me renvoie à ce film). On progresse au rythme des personnages principaux, et ce qui pouvait au départ passer pour une blague un brin potache se trouve finalement réellement angoissant et plus complexe qu’il n’y parait.

Novateur et bien construit, « Skeleton Creek » est une réussite qui place le lecteur au cœur de l’histoire qu’il lit, comme jamais il ne l’a été.