Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

dimanche 27 février 2011

La Famille Huxtable, Tome 2 : Le Temps de la séduction de Mary Balogh

La Famille Huxtable,
Tome 2 : Le Temps de la séduction
de Mary Balogh

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 6 octobre 2010
Format Poche / 346 Pages / 7,40 


Présentation de l'éditeur :

Jasper Henley, baron Montford, est un roué immoral qui, ivre mort le soir de ses 25 ans, fait le pari risqué de séduire une innocente lady. Alors qu'il arrive à ses fins, une ultime crise de conscience l'empêche de passer à l'acte et il avoue crûment le pari à la jeune fille éperdue. Trois ans plus tard, aucun des deux protagonistes n'a oublié ce soir fatal. Ils se retrouvent cependant en société et sont pris dans une conspiration montée par un cousin de Jasper, qui souhaite épouser la jeune demi-soeur de ce dernier en démontrant l'immoralité de son tuteur. Mariés contre leur gré pour sauvegarder la respectabilité de leurs familles respectives, le couple essaie de s'entendre tout en organisant une mémorable partie de campagne. Y aurait-il un espoir pour cet homme aigri par une enfance ravagée et sa rêveuse romantique ?


Avis de Jm-les-Livres :

Après nous avoir ému avec l’histoire de Vanessa Huxtable, Mary Balogh nous entraine dans la passion entre Katherine Huxtable et le débauché notoire Jasper Finley.

Les hommes sont bêtes, où en tout cas pas très malin. Si jusque là on avait des doutes, ce livre nous en offre la preuve flagrante. Jasper Finley, baron de Montford, a fêté ses 25 ans. Et si on pense qu’avec l’âge arrive la sagesse, on se trompe lourdement. Une soirée bien arrosée et des amis « merveilleux » (plus ils sont nombreux, plus les hommes deviennent bêtes) donnent lieu à un pari. Parce que, ce qu’il faut savoir sur Jasper, c’est qu’il aime les paris : les paris dangereux, stupides, plus c’est impossible plus il veut le faire et le réussir. Pour ses 25 ans, il lui faut un pari mémorable, du jamais réalisé.
Pourquoi pas séduire une jeune fille innocente : mais la séduire jusqu’au bout. Après avoir fait le tour des jeunes filles célibataires, ils choisissent la plus innocente de toutes : Katherine Huxtable. Tout juste arrivée de sa campagne, elle offre une proie idéale.

Dès lors, décidé à gagner ce pari, il tente tout et se retrouve invité à la même soirée dans un parc que Katherine. Et il arrive même à l’entrainer dans un endroit à l’écart pour la séduire. Et il y arrive, sauf qu’au dernier moment, il renonce (sursaut de conscience peut-être ?). Laissant Katherine abasourdi par ce qu’elle était prête à lui offrir et en colère contre lui (et un peu contre elle aussi). L’histoire en restera là : Jasper a perdu un pari (il sauve la réputation de Katherine en disant qu’il s’est fait remettre à sa place) et Katherine se réfugie chez son frère à la campagne.
Trois ans plus tard, quand ils se retrouvent par hasard dans la bibliothèque du frère de Katherine, c’est le choc. Rien n’est oublié. Ni l’attirance qu’il y avait entre eux, ni la rancune. Jasper décide donc de se rapprocher de Katherine et de la séduire réellement puisqu’elle a décidé de faire comme s’il lui était indifférent. Sauf que le passé vous rattrape toujours et que les menaces qui pèsent sur la sœur de Jasper vont l’obliger à faire quelque chose qu’il espérait ne pas avoir à faire avant longtemps.
Si le premier tome nous dressait un portrait touchant de Vanessa et d’Elliott, l’auteur nous fait ici le dessin d’un couple explosif. On se régale à lire leurs échanges (j’ai rit plusieurs fois) et les personnages secondaires sont tout aussi réussis (référence au grand-oncle de la sœur de Jasper). L’héroïne est un mélange entre la jeune fille respectable qu’elle doit être et la personne aventureuse qu’elle voudrait être. Le danger et l’excitation sont bien tentants et quand ils prennent les traits du baron de Montford ils deviennent carrément irrésistibles.

Quand à Jasper, il est merveilleux. (Ce n’est pas le premier Jasper qui est merveilleux et je crois qu’il va falloir que je m’en trouve un !) Arrogant, séducteur, casse-cou, irresponsable (sauf quand il s’agit de sa sœur), il est intelligent, drôle et en même temps très touchant dans ses tentatives de séduction de Katherine et ses « marches arrières toute ! » lorsqu’il se dévoile trop.
Un couple très réussit comme on aimerait en lire plus souvent ! Et on ne peut–être qu’impatient à l’idée de lire la suite des aventures de cette famille plus que merveilleuse. Merci Mme Balogh pour ce festin, vous nous avez encore régalés.