Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

samedi 5 février 2011

Fils-des-Brumes Tome 2 : Le Puits de l'Ascension

Fils-des-Brumes
Tome 2 : Le Puits de l'Ascension
de Brandon Sanderson

Editions Orbit


Sortie le 13 octobre 2010

Grand Format / Prix : 25 €


Présentation de l'éditeur : 

En mettant fin au règne brutal et millénaire du Seigneur Maître, ils ont réalisé l’impossible. À présent, Vin la gamine des rues qui a grandi sous l’aile du plus puissant Fils-des-Brumes, et Elend Venture le jeune noble idéaliste qui l’aime doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais à peine ont-ils commencé que des factions hostiles les attaquent, et tandis que l’étau se resserre autour de Luthadel, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’Ascension leur offre une lueur d’espoir. Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ? Si survivre aux conséquences de sa chute était le vrai défi ?


Avis de Kamana

Trois mots : justesse, équilibre, harmonie !

Vin a vaincu, cependant… La mort du Seigneur Maître n’était pas une fin mais un commencement. Les nobles, privilégiés sous l'ancien régime, vont être déchus, voir chassés. Les Skaa qui n'ont connu que l'esclavage, voient leur nouvelle liberté comme un fardeau. Comment apprendre à vivre libre au bout de mille ans de servitude ?

Voilà un an que Ludhadel est entre les mains de Vin, Elend, la bande de Kelsier et de l’Assemblée. Pourtant, les ennemis sont aux portes de la ville, et ce sont trois armées, dont une de bêtes sauvages, qui convoitent le pouvoir et l’atium, le métal le plus précieux, qui confère un état de quasi-invincibilité aux Fils-des-Brumes. Chacun sait que la réserve du Seigneur Maître est en ville, mais malgré les fouilles, elle reste introuvable. Mettre la main sur l’atium équivaudrait à devenir le Maître de l’Empire. Des complots, des stratégies, des luttes vont avoir lieu. Mais qui en sortira vainqueur ?

Tout comme pour le précédent, le personnage central du livre reste Vin, la Fille-des-Brumes qui a sauvé l’Empire. Ses pouvoirs, déjà impressionnants auparavant, vont s’accroître. Mais elle est plus que jamais troublée quant à sa position vis-à-vis d’Elend et des autres, ou du peuple. Elle va se chercher, se remettre totalement en question, et ces passages confèrent une intimité bouleversante.
Tout comme le récit, Vin est symbole d’équilibre; petite, menue, elle semble fragile mais lorsqu’elle se bat, sa puissance, sa cruauté sont à l’opposé de son apparence. Elle est à la fois le Yin et le Yang.
Alors qu'Elend cherche un moyen pour repousser les armées, Vin de son côté va enquêter sur Le Puits de L’Ascension, celui-là même qui a donné son pouvoir au Seigneur Maître. Apparemment, seul le Héros des Siècles pourrait sauver le monde en libérant le pouvoir au lieu de se l’approprier. Vin est-elle cette personne ? Le changement dans les brumes semble l’indiquer…

Le destin de tout un monde est entre les mains de ces deux êtres et si leurs choix ne sont pas les bons qu’adviendra-t-il ?

Lors de la lecture du premier tome, L’Empire Ultime, Brandon Sanderson nous a épaté par sont talent, nous embarquant dans un monde aux êtres éclectiques dont certains possèdent des pouvoirs extraordinaires liés aux métaux. Au vue de la perfection de cette œuvre, la question pouvait se poser, le tome suivant sera-t-il à la hauteur ? La réponse est oui, un grand oui ! Avec Le Puits de L’Ascension l’auteur continue sur sa lancée et signe, encore une fois, une perle de l’imaginaire.

Ouvrez ce livre, commencez sa lecture et laissez la magie des mots vous transporter. Brandon Sanderson est un maître. Oui un maître qui manie le verbe avec une facilité déconcertante. En effet, chaque mot, chaque dialogue est juste, à sa place, rien ne manque, rien ne dépasse. Une telle harmonie nous interpelle. Nous dévorons les pages sans que l’appétit ne soit coupé, sans être gavés.
L’auteur nous offre un équilibre parfait entre les différents aspects de l’histoire. Ainsi la profondeur des personnages, la description des décors et l’action ont part égale dans la trame, mêlés les uns aux autres, n’alourdissant pas la narration. Au contraire tout s’emboîte et donne ce sentiment d’harmonie, de fluidité.
Certains personnages ne seront plus présents, mais d'autres tous aussi intéressants viennent agrémenter l'histoire. Qu'ils soient bons, vils, traîtres, humains ou non, tous auront notre attention, tous joueront une part importante de l'histoire. Et quelle histoire ?!

Pour finir, voici 720 pages de bonheur même si nombre de passages sont déchirants. Une harmonie, un équilibre, une justesse : voilà le talent de Brandon Sanderson. Si vous ne connaissez pas, n’hésitez pas et foncez !!!