Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 28 janvier 2011

Les brumes de Cornouailles d'Eve Silver

Les brumes de Cornouailles
d'Eve Silver

Éditions J'ai Lu
Collection Aventures et Passions

Sortie le 1er décembre 2010
Format poche / 313 pages / 6,95 €


Présentation de l'éditeur :

Jane Heatherington sait que son père est contraint de vendre leur auberge quand elle rencontre le nouveau propriétaire de Trevisham House. Qui est Aidan Warrick, à la beauté âpre ? Un contrebandier ? Un naufrageur ? Un meurtrier ? On ne gagne pas honnêtement une telle fortune, et certains le disent même de mèche avec le diable. Jane est stupéfaite lorsqu'elle comprend que Warrick est l'unique créancier de son père et qu'il est venu réclamer son dû. Gedeon Heatherington n'a plus d'argent ? Qu'importe ! Warrick prendra sa fille...

Chronique de Molina :

Indéniablement gotique et indubitablement romance, voici ce qui qualifie 'Les brumes de Cornouailles' d'Eve Silver.

Voici donc le troisième tome de sa série, dont le précédent était L'étrange seigneur du château. Il est impossible de manquer les similitudes dans l'atmosphère de ces deux livres: sombres, mystérieuses, légèrement angoissantes et troublantes; malgré tout, le ressemblance s'arrête là. Cette fois nous plongeons sur une petite île baignant au milieu des naufrages et des contrebandiers.

Notre couple de héros est constitué de deux individus fortement marqués par leur passé. Leurs antécédents en ont fait des personnages atypiques. Aidan est rongé par la vengeance qu'il compte bien obtenir, mais en même temps il nous montre de temps à autre des actes d'une grande bonté. Le mélange entre ces deux facettes de sa personnalité en font un être à la fois attirant et terrifiant pour notre héroïne, et les conditions de leur rencontre n'arrangent rien.
Jane, quant à elle, reste terriblement marquée, aussi bien physiquement que psychologiquement, par le décès de sa mère. Les circonstances de sa mort en ont fait une personne relativement discrète, repliée sur elle-même et bourrée de culpabilité.
Mais grâce au talent d'Eve, nos deux tourtereaux vont se trouver et chacun pensera les blessures de l'autre. La lumière est toujours au bout du tunnel, aussi sombre qu'il puisse être. Et c'est bien là la marque de fabrique de cette auteure.

Au final, ce fut encore un plaisir de lire Eve Silver. Elle sait nous transporter dans des univers ténébreux qui restent malgré tout de toute beauté, et à la fin de l'histoire, le monde nous paraît bien plus lumineux.

 

Les sept clefs du pouvoir, Tome 1 : Lundi mystérieux de Garth Nix

Les sept clefs du pouvoir
Tome 1 : Lundi mystérieux
de Garth Nix

Éditions Gallimard Jeunesse


Sortie le 16 juin 2006
Broché / 308 pages / 7,90 €


Présentation de l'éditeur :

Le premier jour, il y eut une énigme.

En ce premier jour dans son nouveau collège, les choses ne se présentent pas très bien pour Arthur Penhaligon. Tenu de participer au cross hebdomadaire, il est terrassé par une crise d'asthme. C'est alors que deux hommes à l'allure très étrange surgissent pour lui remettre une clef en forme d'aiguille d'horloge qui lui permet de respirer. Mais cette clef qui maintient Arthur en vie semble propager également une maladie virale meurtrière. Et elle intéresse beaucoup trop de monde, notamment le terrifiant monsieur Lundi. Venu d'un autre univers, escorté par ses Vengeurs aux ailes maculées de sang et ses Rapporteurs à tête de molosse, il est prêt à tout pour reprendre la Clef, y compris à supprimer Arthur et son entourage...


Avis de Pauline22 :


Arthur Penhaligon est à première vu un garçon comme les autres, quoique souffrant d’un très mauvais asthme. Il est l’unique enfant adopté d’une très nombreuse famille recomposée, dont le père est un célèbre musicien et sa mère une renommée scientifique. Remis sur pieds après une crise d’asthme lui ayant valut un long séjour à l’hôpital, il effectue sa rentrée dans un nouveau collège. Pour son premier lundi il échappe à la mort de justesse grâce à l’intervention d’étranges personnages portant le nom de Maître Lundi et de Renifleur qui lui remettent une demi-clef et une Anthologie recelant des secrets sur un Palais mystérieux. C’est à n’y rien comprendre pour Arthur… Lui qui voulait simplement paraître normal et se faire des amis ! Mais le pire arrive quand il se retrouve pourchassé par un groupe de sombres Têtes de Molosse, que son collège prend feu et que tout ça se retrouve étrangement lié à l’apparition d’une épidémie de peste narcotique. Son seul refuge est ce mystérieux Palais qui apparaît sur son chemin et qu’il est le seul à pouvoir apercevoir…

Les sept clefs du pouvoir est une série en sept tomes, un pour chaque jour de la semaine, écrite par Garth Nix. Lundi Mystérieux en est le premier opus, qui nous présente à la fois le personnage d’Arthur et permet la mise en place de l’histoire et sa compréhension qui à premier abord ne semble pas très aisée, avec la présence d’un « pseudo » monde parallèle au nôtre, peuplé de créatures atypiques avec une constitution et une hiérarchie un peu déroutante. Néanmoins, une fois le cadre mis en place, l’histoire en elle-même est très intéressante et différente de ce que l’on peut trouver dans ce genre de registre. Très rythmée, on ne trouve pas le temps de s’ennuyer à la lecture de Lundi mystérieux qui est riche en rebondissements et en péripéties inattendues.

Bien que ce ne soit pas un coup de cœur, je conseille ce roman à tous les adolescents qui apprécient la lecture de ce genre de roman. Après ce Lundi fort mystérieux, on peut se demander ce qui va arriver à Arthur pour son Sombre Mardi…