Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

mardi 18 janvier 2011

Grimoire des Loups-Garous

Grimoire des Loups-Garous
d'Edouard Brasey

Édition : Le Pré aux Clercs


Présentation de l'éditeur :

Quelles sont les origines des loups-garous ? Comment les reconnaît-on ? Est-il possible de s'en débarrasser ?C'est à ces questions que répond cet ouvrage de référence sur toutes les représentations des loups-garous à travers la littérature, le folklore et les légendes. Ce mythe fantastique très populaire qui remonte à l'Antiquité a traversé toutes les époques, marquant le Moyen Âge et la Renaissance avec les procès en garouage, où des hommes ont été condamnés pour sorcellerie et brûlés sur le bûcher.D'anciens traités et contes abordent les diverses croyances et superstitions, comme Légendes rustiques de George Sand ou Littérature orale de l'Auvergne de Paul Sébillot.Ce grimoire révélera tout ce qu'il est indispensable de savoir au sujet des loups-garous et les moyens de s'en préserver.

Chronique de Pauline :

Après son Traité de vampirologie, celui sur la faërie, ou encore celui dévoilant les mystères des anges, Edouard Brasey nous entraîne à présent sur la trace des loups-garous avec son Grimoire des loups garous, suivi d’autres traités fameux de lycanthropie.

Ce petit grimoire possède un aspect ancien et mystérieux, dont l’écriture brune et les pages jaunies semblent être dûes à l’usure du temps et faites pour attiser notre curiosité. Sous cet aspect intriguant se cache un contenu très complet sur tout ce qui est à savoir sur nos amis ou bien ennemis poilus, les loups-garous.

Après un petit cours sur leurs origines, leur histoire et les mythes qui les entourent, vous pourrez vous essayer à les démasquer grâce à leur apparence singulière et leurs comportements étranges qui sont décrits dans cet ouvrage. Le processus de transformation y est aussi bien détaillé, tout comme leur transformation à la pleine lune et l’impact que cette dernière a sur ces êtres différents. S’ils ne semblent pas bien amicaux, pas de souci à se faire : ce petit guide apporte également bien des renseignements sur la manière dont on peut se débarrasser d’eux.

Des cas flagrants de l’existence des loups-garous sont ensuite énoncés, dont la plus célèbre est sûrement sans doute celle de La bête du Gévaudan. Toute une partie de ce grimoire présente la lycanthropie comme issue d’une maladie, notamment au cours de l’histoire avec notamment la transmission de la rage par un loup qui, par morsure, vous transformerait à jamais. Pour clore ce grimoire, des petits traités ou autres récits complémentaires ont été ajoutés, certains contant la présence des loups-garous dans nos folklores, d’autres présentant un point de vue plus médical sur la lycanthropie, ou bien encore la présence de ces bêtes dans la littérature.

Une fois de plus, Edouard Brasey nous permet de mieux comprendre une espèce qui est différente de la nôtre avec un style parfaitement adapté à son récit explicatif. Ce grimoire est très bien agencé, commençant avec un peu d’histoire, continuant sur ce qui fait un loup-garou, comment il en est devenu un et quel est son style de vie. Les illustrations agrémentent parfaitement le récit, tout comme les traités ajoutés à la fin qui y ont parfaitement leur place. L’aspect du livre est également savamment bien choisi et l’extérieur comme l’intérieur en font un petit grimoire très plaisant à lire.

L'Épée des ombres Tome 2 : La caverne de glace noire de J. V. Jones

L'Épée des ombres 
Tome 2 : La caverne de glace noire
de J. V. Jones

Édition Orbit 

Sortie le 7 octobre 2009
Format broché / 377 pages / 20,20 €


Présentation de l'éditeur :

Ash, l'adolescente hantée par de mystérieuses voix. Ralf, l'archer renégat, et son oncle Angus ont échappé de peu aux sbires de Penthero Iss. Parmi eux Marafice l'Œil, dont la cruauté est sans égale, et le sorcier Sarga Veys ont juré leur perte.

Le groupe parvient cependant à rejoindre Ille-Glaive. Là, Ash prend conscience que ses "absences" ont empiré et qu'il ne lui reste que très peu de temps avant de succomber à l'appel des voix. Elle doit sans tarder se rendre à la caverne de glace noire, un endroit situé à plusieurs semaines de voyage dans le nord.
Mais c'est sans compter sur la violence des clans et celle de Vaylo le seigneur Chien, ou sur le froid mordant des maleterres, sans oublier les redoutables loups des glaces...

Chronique de Phooka :

Décidément J. V ; Jones m’épate, m'éblouit…

Le tome 1 de l’épée des ombres m’avait beaucoup plu, mais comme tous les tomes 1 de saga de Fantasy il y avait quelques longueurs et j’attendais beaucoup du tome 2.
Et bien, je ne suis pas déçue ! Et de loin ! Waouuhhh ! Un tome 2 plein d’action et d’aventure. Un tome 2 qui décoiffe et vous rend les mains moites, bref un tome très réussi !
On y retrouve les héros du tome 1 bien sûr, mais on suit particulièrement Ash et Raif, qui vont se retrouver isolés dans leur lutte contre le mal. Et leur lutte sera éprouvante, épouvantable même. J.V. Jones ne leur épargne rien, sauf peut être la mort, et encore….! C’est dur, mais ô combien passionnant…Ces deux jeunes héros vont devoir affronter des ennemis redoutables, dont le moindre n’est pas le froid. Ce froid si intense qu’il peut tuer. Parmi leurs ennemis, certains sont féroces et tenaces, tel Marafice l’œil, une force de la nature que rien n’arrête ou Vaylo, le seigneur chien, que l’on ne peut pas détester compte tenu de son passé. Vaylo qui a vu sa famille décimée dans le précédant tome et qui ne s'en remettra jamais. Et d’ailleurs J.V. Jones prend un malin plaisir à faire périr de façon horrible les proches des protagonistes de l’histoire. Ca vous prend aux tripes et en lisant ces passages vous vous dîtes « non, ça ne peut pas se passer comme ça, elle ne va pas oser » !
Mais si ! J.V. Jones écrit de la fantasy sans aucune complaisance. N’imaginez surtout pas que parce que c’est une femme, la quête de nos héros sera plus douce. Ô que non !! Elle va leur faire subir les pires traitements, et les « méchants » ne sont pas non plus épargnés ! Son écriture est fluide et un réel plaisir de lecture, et la violence est omniprésente. Violence des hommes, violence des combats, violence des actes et surtout violence des éléments.
Car ce froid, toujours présent et qui arrive même à glacer les veines du lecteur, vous fera frissonner et souffrir de la même façon (ou presque) que ce qu’endurent nos héros.
Mais le pire ennemi que Ash et Raif doivent affronter est bien le mal qui est à l’intérieur de Ash elle-même et contre lequel elle doit lutter sans relâche de peur qu’il ne se libère. Elle va y laisser toutes ses forces et l’aide de Raif ne sera pas de trop. Ce mal dont elle veut se débarrasser mais qui est plus fort que tout.

Un roman vraiment très fort, qu’il est difficile de reposer. Et si ce tome 2 semble clore une partie de l’histoire, beaucoup de points restent en suspens et j’ai hâte de retrouver les différents personnages dans la suite ! Vu la montée en puissance de ce tome, je n’ose imaginer l’état dans lequel je vais être en lisant « la piste des glaces » !