Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 3 décembre 2010

Le Langage des Pierres, Tome 1 : Le Dit du sang de Pamela Freeman

Le Langage des Pierres, 
Tome 1 : Le Dit du sang
de Pamela Freeman

Éditions J'ai Lu
Collection Fantasy

A paraître le 10 novembre 2010
Poche


Présentation de l'éditeur :

Voilà mille ans, le peuple d'Acton conquit les Onze Domaines, dont il tua ou chassa les habitants légitimes. Ceux qui ne périrent pas survécurent péniblement sur les routes, livrés à la faim, au froid et à la haine des occupants. On les appela les Voyageurs. Aujourd'hui, les Domaines sont gouvernés d'une main de fer par les seigneurs de guerre d'Acton. Certaines choses échappent cependant à leur contrôle et menacent leur autorité : les esprits, la magie des éléments, des forces qui dépassent l'entendement... et parfois des êtres humains, lointains descendants des Voyageurs. Comme Ronce, cette jeune fille qui doit fuir les siens pour un crime qu'elle n'a pas commis ; comme Frêne, un apprenti garde du corps contraint de tuer pour le compte d'un employeur tyrannique; comme Epervier, le noir enchanteur qui a juré vengeance pour son peuple. Jamais les pierres n'auraient pu prédire qu'un lien puissant unirait un jour leurs trois destins. Un lien de sang venu du fond des âges... Grand roman d'aventures teinté de merveilleux, Le Dit du sang ouvre la trilogie Le Langage des pierres, qualifiée par certains de rencontre entre les univers de Robin Hobb et de Hayao Miyazaki.

Avis de Domino

Mille ans plus tôt, le peuple d'Acton, un héros devenu légendaire, a déferlé sur le pays, l'a conquis tuant les habitants ou les réduisant à une vie d'errance, les transformant en Voyageurs, parias dans leur propre pays. Mille ans plus tard, si un certain brassage de population a eu lieu, la haine des conquérants pour les vaincus est toujours vivace et rend la vie de ces derniers misérable. Au sein de la communauté des vaincus, Epervier, Frêne et Ronce se mettent en marche sans savoir qu'ils sont destinés à se rencontrer. Au cours du récit on fait donc la connaissance d'Epervier, un enchanteur qui a juré de venger son peuple, de Frêne, un étranger même au sein de sa famille et de Ronce, une jeune femme rebelle obligée de fuir pour protéger les siens.

Le dit du sang, le tome 1 de la trilogie Le langage des pierres séduit d'emblée par son ton et sa construction narrative. Ici pas d'histoire linéaire mais une juxtaposition d'histoires éclatées mettant en scène alternativement les héros du cycle et des personnages secondaires qui ne feront que de brèves apparitions. A la manière d'un puzzle l'intrigue se révèle au fur et à mesure qu'on avance dans l'histoire. Au fil des scénettes ou des récits qui ponctuent la narration, la personnalité des héros se dessine aussi bien au travers de leurs aventures qu'à travers le regard des personnages qui les entourent ou les croisent.

Le récit ne souffre à aucun moment de cette structure éclatée qui fait voyager d'un personnage à un autre, d'un lieu à un autre voire d'une époque à une autre. On reste fasciné par ce monde où la magie et le divin accompagnent les protagonistes, où jeter les pierres pour connaître son destin est aussi commun que de manger du pain, où les morts se réaniment trois jours après leur mort avant de s'éloigner. Par ailleurs, le style simple de l'auteur, son écriture fluide participent également au plaisir que l'on prend à découvrir l'histoire.

Ce premier opus constitue une superbe mise en bouche et lorsqu'à la fin du roman, les héros sont réunis ,que les dés jetés, le lecteur définitivement conquis ne peut que s'écrier : Vivement la suite !

Panthère

Panthère
de Carl Hiaasen

Edition Gallimard Jeunesse

Sortie le 2 septembre 2010


Présentation de l'éditeur :

Mme Starch, professeur de biologie redouté par les élèves de l’école Truman, a disparu lors d’une sortie scolaire dans les marais du Black Vine Swamp. Il y a de quoi s’inquiéter, d’autant plus que deux élèves, Nick et Marta, ont mené leur enquête et ne croient pas une seule seconde à la version officielle selon laquelle leur professeur s’estabsenté pour urgences familiales ! Le suspect numéro 1 est Duane Scrode, surnommé Smoke et pyromane à ses heures perdues, qui n’a pas remis les pieds à l’école depuis son affrontement avec Mme Starch la veille de sa disparition. Seul Nick croit en son innocence.
Mais de nombreuses questions restent sans réponse : que cache la disparition de Mme Starch ? Est-elle
liée à la tache brun-roux qui apparaît sur la vidéo que Nick a prise dans le marais ? Pourquoi l’insolent Smoke
réapparaît transformé en élève modèle ? Quel est le rôle de la compagnie pétrolière la Red Diamond Energy dans le feu de forêt ?

Avis de Domino

Pas besoin d'être adolescent pour apprécier Panthère de Carl Hiassen ! Ce roman initialement destiné à la jeunesse peut être lu par un public adulte qui y prendra grand plaisir. Le secret de Carl Hiassen ? Une plume alerte, un humour dévastateur, une intrigue prenante et quelques personnages bien déjantés dont l'auteur semble avoir le secret.

Au départ, il y a une sortie Nature organisée par la prof de biologie la plus crainte et la plus détestée de l'Institution Truman, Mrs Starch, sortie au cours de laquelle elle disparaît. Deux élèves, Nick et Marta décident de mener l'enquête. A première vue, rien de bien exceptionnel et pourtant si tout est dit, rien n'est dévoilé. De révélations en rebondissements, l'intrigue file à toute allure vers son dénouement. Il n'y a pas vraiment de suspense ou alors il n'est pas là où vous le croyez car dès les premières pages on sait où sont les méchants et quelles sont leurs motivations. Cependant, l'humour de Carl Hiassen, sa plume trempée dans le vitriol font oublier très vite le convenu de l'intrigue transformant la lecture de ce court roman un moment de pure jubilation .

Derrière l'humour parfois potache se cache une réflexion plus profonde qui n'y paraît et un discours à la fois simple et percutant. La défense de l'environnement et des valeurs morales ne sont pas forcément synonymes de discours pesant voire pompeux et Carl Hiassen dans ce Panthère en fait une magnifique démonstration. Panthère, un roman parfait à offrir ou à s'offrir, que l'on soit petit ou grand !

Nouvelle série chez MSK

Après le succès de livres comme
'Comment se débarrasser d'un vampire amoureux'
et
'Alchimie' de Beth Fantaskey
ou encore
'Hush Hush' de Becca Fitzparick

Les éditions Le Masque avec la collection jeunesse MSK nous présentent


La légende de la lune sanglante
Tome 1 : Alera

de Cayla Kluver

Editions Le Masque

Sortie en janvier 2011
Prix 17€


Présentation de l'éditeur


À la perspective d’épouser l’homme que son père a choisi pour lui succéder à la tête du royaume d’Hytanica, la princesse Alera a la désagréable impression qu’on lui impose un destin dont elle ne veut pas. Lorsque Narian, un mystérieux jeune homme originaire du royaume ennemi de Cokyri, arrive avec un passé obscur dont il refuse de parler, les nouveaux désirs d’Alera menacent alors de détruire le royaume.

En découvrant le secret de Narian, la jeune fille se retrouve prise au piège de complots, de querelles familiales et de guerres ancestrales. Se résoudra-t-elle à écouter son cœur au détriment de sa famille, son royaume et son honneur ?

Découvrez le premier chapitre

Eternels T3 Le pays des ombres de Alyson Noël

Eternels T3
Le pays des ombres

de  Alyson
Noël

Editions Michel Lafon

Sortie 14 octobre 2010



Présentation éditeur

Après avoir traversé de nombreuses vies antérieures et anéanti ceux qui cherchaient à les détruire, Ever et Damen ne s'attendaient pas à devoir affronter le plus dangereux des ennemis : une puissante malédiction qui menace de les séparer à tout jamais. Déterminée à briser ce charme, Ever se plonge dans la magie et obtient l'aide inattendue de Jude, un séduisant jeune homme au passé obscur. Alors que son âme sœur s'éloigne d'elle pour la protéger, le lien qui l'unit à Jude devient plus fort. Ever croyait qu'elle et Damen étaient faits l'un pour l'autre... mais si le destin leur réservait un sort différent ?

Avis de Kamana

A peine a-t-elle sauvée Damen que le sort s’acharne sur notre couple et les condamne à une malédiction dont seul Roman connait l’essence. Ayant déjà persécuté nos amis dans le deuxième opus, ce dernier sera moins présent dans ce tome mais ses brèves apparitions n'en seront que plus conflictuelles, plus troublantes tant son caractère maléfique et son esprit tortueux viennent semer le doute voire la peur.

Vous l’aurez compris, l’histoire continue là où nous l’avions laissée. Ever veut à tout prix trouver LA solution à la malédiction qui l’empêche de toucher physiquement son éternel amour, Damen. En effet, un seul échange d’ADN et il périra. Pour trouver l’antidote sans accepter le chantage de Roman, Ever va tout tenter, et comme à son habitude cela ne fera qu’empirer les choses.
Notre chère amie est passée maître dans l’art d’attirer les embrouilles. Le pire ? C’est qu’elle sait que les décisions qu’elle prend ne sont pas les bonnes mais elle persiste et signe avec pour conclusion, une effusion de regrets, d’auto-flagellation qui à la longue deviennent insupportables. Sa naïveté est sans égale. S’il n’y avait que son personnage qui nous met les nerfs à vif, mais non ! Damen, notre immortel de plus de six cents ans se remet totalement en question. Ainsi pour rééquilibrer son karma il veut métamorphoser sa façon de vivre, devenir un modèle de sagesse. Car pendant ces longues années il n’a pas été un exemple de bonté, multipliant les caprices, les excentricités grâce à ses pouvoirs. Et que dire de son égoïsme face à la mort d’Ever. Il ne l’a ramenée que pour lui mais à quel prix ? Pour eux immortels sans âme c'est le pays des ombres qui les attend. Devant ces certitudes qui l'assaillent il veut faire amende honorable, et de ce fait va s’éloigner de son aimée, surtout avec l’arrivée de Jude qui n’est pas sans lui rappeler quelqu’un… Quand le destin prend les rênes, même Damen ne peut rien ! Suite...

L'histoire sans fin de Michael Ende

L'histoire sans fin
Michael Ende


Le livre de Poche

Sortie mars 2008
Poche / 498 pages / 6,95€


Présentation de l'éditeur:

Bastian, un garçon de dix ans, déroba un jour un livre ancien qui le fascinait et se réfugia au grenier pour le lire. Un livre pas comme les autres...Il y était question d'un pays fantastique où vivaient une toute petite impératrice, des elfes, des monstres, un garçon à la peau verte...Un pays menacé de mort et rongé par un mal étrange. Et voilà que Bastian, irrésistiblement entrait dans l'histoire, une histoire fantastique qui recommençait avec lui, L'Histoire sans fin... Le roman de Michael Ende est un véritable enchantement. C'est aussi un plaidoyer passionné pour le droit de fantaisie, à l'imagination, un rêve, dans un monde où ils n'existent presque plus. C'est enfin un récit de voyage initiatique dans fla plus pure tradition romantique. Traduit en vingt-sept langues, best-seller partout, L'Histoire sans fin est un phénomène de l'édition mondiale. Un grand film de Wolfgang Pertersen en a été tiré.


Avis de Pauline22 :

Qui n’a jamais espéré pouvoir un jour se retrouver dans l’univers du roman dans lequel il est plongé? De pouvoir côtoyer son héros ou son héroïne préférée? De vivre parmi les elfes, lutins, princesses et autres créatures fantastiques si belles et attirantes? Bastien Balthasar Bux, cet adolescent de douze ans, ignoré de tous, a réellement vécu cette expérience, et croyez-moi, on a tout à lui envier.

Bastien a perdu sa mère très jeune, il est élevé par un père très absent et les autres jeunes de son âge lui font vivre un enfer. Heureusement, sa passion pour la lecture lui permet de trouver un refuge loin de ce monde qui lui est si hostile. Le jour où, pour fuir la méchanceté de ses camarades, il trouve refuge dans la librairie de Mr. Koreander et y dérobe un livre, sa vie va littéralement se transformer. Attiré irrémédiablement par cet œuvre au titre enchanteur, L’histoire sans fin, Bastien va basculer dans l’univers incroyable qui y est conté, peuplé de créatures fantastiques et ayant pour souveraine la si belle et si touchante Petite Impératrice. Mais ce monde est en train de dépérir sous les assauts d’un mal qui se propage rapidement et Bastien pourrait bien être le dernier espoir du Pays Fantastique.

J’avais découvert cet univers fabuleux de Michael Ende il y a quelques années au travers de l’adaptation cinématographique du livre. Le film m‘avait plu moyennement sur le coup, alors que le livre que je viens de découvrir est infiniment meilleur et m‘a littéralement émerveillé ! Le monde fantastique créé par l’auteur est digne des rêves les plus fous et toutes les histoires contées, les paysages magiques et les personnages rencontrés prennent vie dans ce monde onirique. Le style de l’auteur est complètement adapté à l’histoire, et la sensation que c’est nous, le lecteur, qui a basculé dans ce monde fabuleux est saisissante.

J’ai vraiment été ravie de faire la connaissance de cet univers sous sa forme écrite et je vous souhaite vivement de vivre le même moment de bonheur et d’enchantement que j’ai vécu au contact de ce livre. Si seulement, comme Bastien, nous pouvions vivre nous aussi dans les mondes de nos lectures, sans que jamais cela ne puisse prendre fin… Comme quoi, même les classiques peuvent encore nous faire rêver.