Webzine Hors Série de Bit-Lit.com : Harry Potter

vendredi 6 novembre 2009

Morgane Kingsley Tome 2 : Moindre Mal de Jenna Black



Morgane Kingsley

Tome 2 : Moindre Mal
de Jenna Black

Editions Milady

Sortie le 5 novembre 2009
Format poche / 382 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur :

Les démons, certains les vénèrent. D'autres les craignent. D'autres encore, comme Morgane Kingsley, les affrontent au corps à corps à armes égales. Exorciste de profession, Morgane est une des rares personnes dont l'aura est plus forte que le démon qui la possède. Mais la jeune femme a aussi ses fêlures. Elle vient de faire une terrible découverte : tout ce qu'elle avait toujours cru concernant son passé et son identité n'était qu'un vaste mensonge. Par ailleurs, si son démon ne veut pas sortir de sa tête, son ex ne veut pas non plus sortir de sa vie et, comme si ça ne suffisait pas, un démon psychopathe l'a prise en chasse ! Enfin... il en a surtout après l'être qui la possède. Morgane n'a donc pas le choix : pour sauver sa peau, elle doit protéger son démon intérieur. Un moindre mal somme toute...


Avis de Chani

« Moindre mal » est moins vulgaire que le précédent. Beaucoup moins. Plus sensuel et subtil, même si certains fantasmes de Morgane ne sont pas les miens !
L’histoire m’a happée dès les premières pages, et la quête de vérité que mène notre héroïne m’a tenu en haleine de bout en bout. On commence à y voir plus clair sur la lutte fratricide pour l’accession au trône, les qualités intrinsèques de Morgane qui rende impossible de prendre le contrôle sur elle.
Faire connaissance d’Adam sans Adam était une bonne idée, et l’a rendu bien plus sympathique à mes yeux. Par contre, par pitié, que Brian aille faire un tour ailleurs, il est certes décoratif, mais aussi captivant qu’un bulot… Ou alors qu’il soit possédé par un gentil démon charismatique !
Rythme, suspens, humour, un peu de sexe, pas ou peu de vulgarité, les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment.
Du coup, cette série est venue se placer dans le peloton de tête de mes préférées, et j’ai du me retenir pour ne pas enchainer de suite avec le troisième tome.
J’espère que je ne serais pas déçue…


samedi 5 septembre 2009

Morgane Kingsley Tome 1 : Démon intérieur de Jenna Black


Morgane Kingsley
Tome 1 : Démon intérieur
de Jenna Black

Editions Milady

Sortie le 21 aout 2009
Format poche / 352 pages / 7 €


Présentation de l'éditeur :

L'exorcisme n'est pas un job, c'est une vocation... une malédiction. Demandez à Morgan Kingsley qui est plus puissante que la plupart des démons. Enfin c'est ce qu'elle croyait, jusqu'à ce qu'elle se retrouve elle-même possédée, le comble pour une exorciste ! Mais pas par un simple démon. Celui-là est beau à mourir et de fait il pourrait bien entraîner la mort de son hôte. Car dans un monde où certains humains haïssent les démons et où d'autres les idolâtrent, celui de Morgan mène une guerre de succession sur le plan démoniaque. Être possédée par un superbe démon rebelle quand on veut vivre une vie à peu près normale et qu'on sort avec le petit ami parfait, cela entraîne certaines complications.


Avis d'Elaura :

Tout d'abord, ce livre est une véritablement bombe à retardement. Pas qu'il commence doucement pour exploser ensuite, mais il débute plutôt fortement pour finir dans une espèce d'apothéose lubrique.
Morgane est une héroïne somme toute assez classique de la bit-lit. Jolie, caractérielle, qui ne fait jamais les bons choix aux bons moments, grande gueule, et bien portée sur le sexe. 
Le contexte de l'histoire est assez original : nous vivons dans une société qui accepte les démons, ou plutôt la possession légale des démons. C'est à dire, que des humains acceptent d'être possédés par ceux-ci dans l'espoir d'être meilleur. Bien sûr, il y a aussi des possessions illégales, et c'est là que Morgane intervient, c'est une exorciste. Elle chasse les démons qui se sont invités sans consentement, afin d'éviter à l'hôte du squatteur d'être brulé vif.
Et bien sûr, il lui arrive pleins de problèmes. L'histoire est plutot bien menée et l'intrigue est palpitante, sans temps mort. Les personnages secondaires sont tout aussi attanchant, et j'ai tout de même une pensée émue pour Dominic et un gros coup de coeur pour son amant Adam (encore un Adam ^^), démon de son espèce.

Par contre, attention, chaud les marrons. Car oui, ce livre est blindé de sexe. Du sexe entre Morgane et son petit ami Brian (c'était très miam hein ^^, j'ai eu chaud, je l'avoue), du sexe entre Dominic et Adam avec pas mal de SM, donc ce livre n'est VRAIMENT pas pour tout public.

Bien sûr, comme à son habitude, Milady nous donne un aperçu du premier chapitre du tome 2 à paraître, et bien je peux vous dire que ça va être un véritable feu d'artifice. 

je vous le recommande chaudement mes amis(es).

Avis de Chani :

On découvre dans Démon intérieur Morgane, une héroïne au caractère bien trempé, qui évolue dans un univers qui pourrait être le notre si ce n’est que les démons sont parmi nous, possédant des hôtes volontaires… ou pas ! Et c’est là que Morgane, qui leur voue une haine viscérale intervient en tant qu’exorciste, pour débarrasser les hôtes non consentants de leur démoniaque passager (l’autre façon étant de brûler vifs l’hôte et le démon… gloups…). 
Suite à un exorcisme qui manque de mal tourner, elle découvre qu’elle est elle-même possédée par un démon illégal. Et pas n’importe lequel, Lugh, le roi des démons. Pourtant, malgré sa puissance, celui-ci ne peut prendre le contrôle de Morgane, sauf pendant son sommeil.
Notre exorciste va se retrouver bien malgré elle au cœur d’un conflit ayant pour enjeu le trône du royaume des démons…

Exit les vampires et garous, et c’est assez agréable de ne se retrouver qu’avec des démons. Enfin, « agréable », je me comprends… L’univers est bien décrit et tangible, l’héroïne a du caractère (mauvais le caractère !) et une bonne dose d’humour (noir), l’histoire est originale, tout est réuni pour passer un bon moment. Sauf que ce premier tome est vulgaire. Non, ce n’est pas de la pudibonderie de ma part, mais j’ai été navrée par le nombre d’expressions vulgaires, les scènes de sexe inutiles qui parcourent le roman (même si l’auteur a pris soin de varier les pratiques, protagonistes et accessoires pour chaque scène, dont une SM d’anthologie !).
Du coup, le livre refermé j’étais très mitigée quant à la suite que j’allais donner à cette série. Et puis finalement, j’ai du me rendre à l’évidence, j’aime bien Morgane. Alors je lui ai donné une deuxième chance.


mercredi 29 juillet 2009

Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. Rowling


Harry Potter, 
Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
de J. K. Rowling

Éditions Gallimard Jeunesse

Sortie le 25 octobre 2012
Format broché / 352 pages / 16,90 €


Présentation de l'éditeur :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher ;pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie ou une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais ; jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est L'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?


Avis d'Elaura :

Et voilà, je l'ai fini. ça faisait pas mal d'années que je ne l'avais pas relu, et j'avais oublié pas mal de choses. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai retrouvé le style souvent imité mais jamais égalé de J.K. Rowling. Je ne peux que conseiller à celles et ceux qui ont fait l'impasse sur ce fabuleux premier tome de le lire. En effet, pas mal de choses commencent à se mettre en place, doucement, mais sûrement, et certains indices concernant les futurs relations tumultueuses d'Harry avec son entourage (et surtout un certain professeur de Poudlard) sont déjà semés ...

Comment ne pas se réjouir de retrouver cet univers unique et l'imagination débordante de l'auteur (et tout le talent du traducteur), d'avoir un sourire enfantin devant la fabuleuse liste d'ouvrages à acheter pour les premières années (J'ai longtemps cherché le "Manuel de métamorphose à l'usage des débutants" de Emeric G. Changé, et le "Forces obscures : comment s'en protéger" de Quentin Jentremble).

Bref, vous l'aurez compris, je suis une maman de bientôt 35 ans, et quand je me replonge dans cet univers, j'ai à nouveau 11 ans ...

samedi 14 mars 2009

Les Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre Noire de Karen Marie Moning

Les Chroniques de MacKayla Lane
Tome 1 : Fièvre Noire
de Karen Marie Moning

Édition J'ai lu

Sortie le 9 mars 2009
Format semi-poche / 413 pages / 12 €


Présentation de l'éditeur :

« Ma philosophie tient en quelques mots: si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe. 

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. 

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. 
La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.» 


Avis de Chani :

Au départ, la petite MacKayla vit dans une petite ville de Géorgie, aimée et entourée de ses parents et de sa soeur Alina, partie étudier à Dublin depuis quelques mois. Sa seule préoccupation est de s'assurer que son vernis à ongles est en accord avec sa tenue, et son plus gros souci de trouver LA paire de chaussures qui ira le mieux avec sa robe sans qu'elle ait mal aux pieds... C'est dire...
Sa vie bascule le jour où on lui annonce que sa sœur a été assassinée à Dublin. Elle décide de partir pour Dublin élucider le mystère de sa mort, d'autant que peu de temps avant de mourir, Alina avait laissé un message étrange sur son répondeur.
Arrivée à Dublin, Mac va voir ses repères se troubler et son petit univers s'écrouler.

Les premières pages, j'avoue avoir été agacée par Mac qui me rappelait un peu Sookie (True Blood). Mais au fil des pages, on la découvre tenace, rusée, intelligente, battante : la jeune fille écervelée fait peu à peu place à une vraie guerrière. 
La transformation, il faut bien l'avouer, tient surtout au fait que sur son chemin s'est trouvé Jéricho Barrons, officiellement libraire, mais qui possède des dons quelques peu étranges... 
Dans ce Dublin en apparence normal, il va l'aider et la préparer à assumer sa mission de Sidhe-Seer. Pas gratuitement, bien entendu. Antipathique et agaçant, il est l'antithèse de la lumineuse Mac, et n'obéit qu'à ses propres règles, et entend bien les imposer à autrui, laissant deviner des motivations secrètes, et troubles.
Barrons est typiquement le personnage qu'on adore détester, puis qu'on finit par aimer, même si on ne lui fait pas confiance. Le duo qu'il forme avec Mac fonctionne à merveille et est un des intérêts majeurs du livre.
Quant à l'intrigue, elle est bien ficelée, on suit l'enquête de Mac, les indices sont donnés au compte gouttes, tenant le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.